Les concours de recrutement de personnel linguistique sont organisés pour les fonctions suivantes :

Cliquez sur le lien correspondant à chaque fonction pour en savoir plus.

Cliquez ici pour en savoir plus sur le concours correspondant à chaque fonction.

Traducteurs

Les traducteurs et rédacteurs de comptes rendus traduisent des documents à partir de deux ou  plusieurs langues officielles des Nations Unies vers leur langue principale. Les traducteurs mettent tout en œuvre pour que la traduction qu’ils fournissent d’un document des Nations Unies soit fidèle au document original, respecte la terminologie en vigueur (lorsqu’il en existe une), et puisse être facilement comprise par un lecteur de n’importe quelle partie du monde dont la langue maternelle est celle dans laquelle le texte a été traduit. Les documents qu’ils traduisent traitent de questions très diverses dans les domaines technique, politique, scientifique, social, économique et juridique.

Les traducteurs utilisent différents outils électroniques pour exercer leur métier, notamment des logiciels de reconnaissance vocale et des applications de traduction assistée par ordinateur (TAO), mais ils doivent également s’appuyer sur leurs connaissances linguistiques approfondies pour produire des documents clairs et cohérents.

L’importance que revêtent les informations traduites va bien au-delà de la salle de conférence.  Les traductions de documents importants sont souvent reproduites dans les médias, citées dans des déclarations et intégrées dans des textes de loi.

L’autre principale activité des traducteurs, la rédaction de comptes rendus ou la préparation de comptes rendus analytiques à l’intention de tous les organes des Nations Unies, leur offre la possibilité d’assister à des réunions et aux délibérations d’organismes intergouvernementaux.  Les rédacteurs de comptes rendus travaillent en équipes; ils doivent avoir une excellente compréhension orale de la langue, savoir s’adapter et rester sereins lorsqu’ils travaillent sous pression, et s’acquitter de leur travail dans les délais prescrits.

Les traducteurs passent en général les six premiers mois en formation au Siège des Nations Unies, cette période pouvant s’étendre jusqu’à deux ans; après avoir terminé avec succès leur période de formation, ils peuvent être envoyés dans les services de traduction des autres principaux lieux d’affectation (Office des Nations Unies à Genève, Office des Nations Unies à Nairobi et Office des Nations Unies à Vienne) ou dans l’une des commissions régionales en Asie, en Afrique ou en Amérique latine.

Connaissances linguistiques requises : Une parfaite maîtrise de l’une des langues officielles des Nations Unies, qui est considérée comme la langue principale du candidat. Les traducteurs de langue arabe, espagnole, française et russe doivent avoir une excellente connaissance d’au moins deux autres langues officielles de l’ONU, attestée par la réussite du concours de recrutement pertinent organisé par l’ONU. Les traducteurs de langue anglaise doivent avoir une excellente connaissance d’au moins deux autres langues officielles de l’ONU, attestée par la réussite du concours de recrutement pertinent organisé par l’ONU, dont l’une d’entre elles doit être le français. Les traducteurs de langue chinoise doivent avoir une excellente connaissance de l’anglais; la connaissance d’une autre langue officielle de l’ONU est souhaitable.

Pour plus d'information visitez www.unlanguage.org


Accueil | Confidentialite | Plan du site | Courriers frauduleux | Contactez-nous
Copyright 2018 United Nations. All rights reserved