Nationalité

Canada

Formation

Maîtrise de lettres, administration publique, Université Concordia, Canada

Licence de lettres et de sciences politiques, Université Concordia, Canada

Langues

Anglais, français

Travailler pour les Nations Unies semblait être mon destin ; j’avais cela dans le sang. Mes deux parents ont travaillé pour les Nations Unies, ma mère pour le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) et mon père comme agent de sécurité à Jérusalem pour l’Organisme des Nations Unies chargé de la surveillance de la trêve qui y a été établi en 1948. Comme enfant, j’ai souvent eu des exemples de ce qu’être fonctionnaire international voulait dire et du mode de vie que cela supposait. On peut dire qu’une graine a été plantée, et c’est pourquoi je suis passionné par le travail que je fais aujourd’hui.

Je suis actuellement chargé de toutes les opérations de logistique pour la Mission. Une mission de maintien de la paix comporte deux parties : la théorie et la pratique. La participation d’un grand nombre d’acteurs est une nécessité, mais pour cette raison tout peut devenir chaotique si on n’y met bon ordre, et c’est ici que j’interviens – la logistique est l’art de rendre possible l’impossible.

Je m’occupe du côté pratique de la mission ; je dirige une équipe d’environ 200 personnes, tant nationales qu’internationales. Bien qu’il puisse parfois ne pas être simple de travailler dans un environnement des plus instable, je considère que l’on en tire une très grande satisfaction. La première de mes priorités est d’aider le personnel de terrain des Nations Unies en leur faisant acquérir les moyens pratiques d’atteindre leurs objectifs, qui sont, en dernière analyse, de contribuer au rétablissement et au maintien de la paix. Je m’assure que les membres du personnel reçoivent l’équipement qu’il faut pour leur permettre de travailler efficacement. C’est ainsi, par exemple, que certains auront manifestement besoin d’un équipement protecteur, comme d’une armure de corps et d’un casque. Je veille sur tout, ce qui peut aller depuis m’assurer que les membres du personnel ont un ordinateur portable et un téléphone jusqu’à constater que les véhicules et les générateurs fonctionnent bien.

Il a toujours été dans ma nature d’apporter une aide pratique là où il le faut, que ce soit sur le plan universitaire ou professionnel. Pendant mes années d’université, je suis beaucoup intervenu dans la politique estudiantine dans l’espoir de changer les choses. Je me suis alors pris d’intérêt pour la logistique et l’administration et j’ai fait un stage au Ministère de l’éducation du Québec. Peu après, j’ai été engagé comme représentant en marketing dans une très grande entreprise transnationale.

Très tôt dans ma carrière de représentant en marketing, j’ai compris que je voulais changer une vie de prévisibilité et de confort pour un travail au service d’une plus grande cause. J’avais beaucoup lu sur la politique et la culture de l’Afrique quand j’étais à l’université ainsi que dans les premiers temps de ma carrière professionnelle, tellement que j’ai compris que ma véritable passion était de travailler à l’étranger. J’ai fini par quitter un emploi de 40 heures par semaine et une vie de confort pour travailler bénévolement pour World University Services of Canada dans le désert de Kalahari au Botswana. J’ai échangé un salaire de 75 000 dollars par an pour 600 dollars par mois. Ce fut la décision la plus importante de ma vie et je n’ai jamais regretté. J’ai tout fait, depuis créer des jardins irrigués au goutte à goutte jusqu’à diriger un atelier de cuir avec des gens de l’endroit. J’ai commencé à apprendre que je travaillais le plus efficacement dans un rôle de soutien plutôt que dans un rôle de plaidoyer ou dans un rôle politique. J’avais plaisir à faire que les choses se fassent. C’est alors que j’ai commencé à me considérer comme logisticien – comme quelqu’un qui résout les problèmes.

En 1991, alors que je travaillais et vivais à Phnom Penh, au Cambodge, avec CARE Australia, j’ai été engagé pour travailler pour les Nations Unies. J’ai fait la connaissance de plusieurs membres du personnel qui mettaient en place la mission d’Autorité provisoire des Nations Unies au Cambodge. J’y ai vu une occasion d’entrer dans l’Organisation et j’ai fini par être engagé comme fonctionnaire des finances pour le Bureau du Conseiller économique. C’était la première fois que je goûtais à ce que cela voulait dire de faire partie d’une mission de maintien de la paix des Nations Unies. Bien que me trouvant dans un environnement agité et parfois dangereux, je sentais que l’occasion de servir le monde était bien plus importante que de mener une vie confortable. Travailler à Phnom Penh s’est révélé être pour moi une expérience qui a changé ma vie et qui m’a conduit là où je suis aujourd’hui aux Nations Unies.

Pour ceux qui rêvent de travailler pour les Nations Unies: sachez que c’est un sacrifice, mais un sacrifice qui en vaut bien la peine. Ce n’est pas chose si rare de vivre dans une tente sans eau courante ni électricité. Il faut savoir s’adapter. Tout le monde doit sacrifier quelque chose avant de pouvoir travailler pour l’Organisation – qu’il s’agisse de vivre dans des conditions difficiles ou d’attraper le paludisme. Ce que l’on en retire fera plus que compenser les conditions de vie. Faire partie de la mission de maintien de la paix des Nations Unies au Cambodge a été l’une des meilleures décisions que j’aie jamais prises pour moi-même.

Recherchez-vous un poste dans ce réseau ?
Intitulé emploiNiveauCd appelRéseau professionnelFamille d'emploiDépartement / BureauLieu d'affectationDate limite
Chief, Conference Management Unit, P-4 P-490223Gestion et administrationAdministrationCommission économique et sociale pour l'Asie et le PacifiqueBANGKOK28/01/2018
Fonctionnaire des Finances et du Budget P-390062Gestion et administrationGestion financièreHuman Security UnitNEW YORK27/01/2018
Spécialiste de la gestion des programmes (Adjoint de 1re classe) P-289155Gestion et administrationGestion et analyseDépartement des opérations de maintien de la paixNEW YORK27/01/2018
Administrateur de programmes P-488468Gestion et administrationAdministrationDépartement de l'appui aux missionsNEW YORK26/01/2018
Spécialiste des ressources humaines P-388689Gestion et administrationRessources humainesDépartement de l'appui aux missionsNEW YORK21/01/2018
Spécialiste des ressources humaines P-388935Gestion et administrationRessources humainesDépartement de l'appui aux missionsNEW YORK20/01/2018
12345678910...>>

Recherchez-vous un poste dans d'autres réseaux? 
select
Accueil | Confidentialite | Plan du site | Courriers frauduleux | Contactez-nous
Copyright 2017 United Nations. All rights reserved