Nationalité

Australie

Formation

Maîtrise en droit international et en droit public, Université de Melbourne, Victoria, Australie

Licenciée en droit et licenciée en langue française, Université de Queensland, Brisbane, Australie

Langues

Anglais, français, espagnol

Je respecte l'importance du service public. Lorsque j'étais à l'université, je suivais des cours de droit ainsi que de langues étrangères et je suis entré dans le secteur public à Melbourne, en Australie, en tant que Procureur fédéral. Même si j'ai beaucoup apprécié de travailler dans le domaine public en Australie, j'ai tout simplement ressenti qu'il me fallait quelque chose de plus. Mes études de droit international et mon souhait de contribuer à une plus grande cause m'ont fait regarder du côté des Nations Unies, une organisation qui traitait des dossiers juridiques à un niveau international important.

J'ai toujours voulu travailler pour les Nations Unies aussi loin que je puisse me souvenir. Lorsque j'étais jeune, j'étais attirée par la mission, les principes et les contributions au service public de l'Organisation. Lorsque l'occasion s'est présentée de travailler pour le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) des Nations Unies, je ne l'ai pas ratée. En 2005, je suis partie à Arusha, en Tanzanie, tant pour contribuer au processus de réconciliation au Rwanda que pour lutter contre l'impunité dans le monde.

Il existe bien des aspects uniques au travail dans les affaires juridiques internationales. Le droit international est un concept relativement nouveau et, dans ce spectre, le droit pénal international en est toujours à ses débuts. Contrairement aux procédures juridiques au niveau national, où l'occasion de créer un nouveau précédent surgit une fois toutes les lunes, la plupart des jours, j'ai la chance de préparer des arguments juridiques, de participer aux débats et d'aider à élaborer un recueil de jurisprudence dans le domaine émergent de la justice pénale internationale.

Chaque jour apporte une toute nouvelle série de défis et de récompenses. Les défis du travail au sein d'un système juridique international sont "mélangés". Certains jours j'ai vraiment l'impression d'apporter une contribution importante au processus juridique, d'autres jours je dois me concentrer davantage sur une image à plus grande échelle. Les récompenses sont cependant importantes. Il s'avère gratifiant de faire partie d'une institution qui souhaite aider au processus de réconciliation dans un pays qui se relève d'événements aussi horribles que le génocide rwandais et qui aide à rédiger l'encadrement légal du droit pénal international et du droit relatif aux droits de l'homme. Des institutions comme celle-ci essayent également d'empêcher d'autres peuples de commettre ce genre d'atrocités.

Pour les personnes qui s'intéressent au travail des Nations Unies dans les affaires juridiques, il est important d'être patient et persévérant. Un postulant doit comprendre qu'on peut « être une pièce d'un puzzle ». Les procédures juridiques internationales sont un outil puissant mais qui ont leurs limites. Il faut ainsi être prêt à s'adapter aux changements dans les procédures courantes et comprendre qu'un système juridique ne s'élabore pas en une nuit.

La ville d'Arusha, en Tanzanie, est une petite ville tranquille. Cela a été tout un changement de passer de l'Australie à l'Afrique mais même s'il existe de grandes différences sur le plan de la géographie et de la culture, sous bien des aspects, la vie professionnelle dans le domaine du règlement des litiges est fort semblable à celle de partout ailleurs dans le monde. Arusha possède une culture riche et diversifiée; il y a plein de choses que l'on ne trouve pas ailleurs. Le Mont Kilimandjaro est à environ une heure de route, de même que le cratère du Ngorongoro, la dépression volcanique la plus grande du monde (volcan affaissé). Zanzibar est facilement accessible pour aller y passer un week-end. En Tanzanie, il y a beaucoup de parcs nationaux et de réserves, ainsi que d'opportunités de faire des safaris et d'expérimenter la vie sauvage au naturel.

Recherchez-vous un poste dans ce réseau ?
Intitulé emploiNiveauCd appelRéseau professionnelFamille d'emploiDépartement / BureauLieu d'affectationDate limite
SENIOR LEGAL OFFICER P-589325Affaires juridiquesAffaires juridiquesHaut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'hommeGENÈVE06/01/2018
Senior Legal Officer (Chief of Analysis, File Preparation and Sharing Section) P-589135Affaires juridiquesAffaires juridiquesHaut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'hommeGENÈVE06/01/2018
ASSOCIATE LEGAL OFFICER [Temporary] P-290033Affaires juridiquesAffaires juridiquesMission de l'Organisation des Nations Unies en République démocratique du CongoGOMA17/12/2017
Associate Support Officer (Sarajevo Field Office) P-288924Affaires juridiquesDroitInternational Residual Mechanism for Criminal TribunalsSARAJEVO16/12/2017

Recherchez-vous un poste dans d'autres réseaux? 
select
Accueil | Confidentialite | Plan du site | Courriers frauduleux | Contactez-nous
Copyright 2017 United Nations. All rights reserved