Nationalité

Cap-Vert

Formation

Licence en journalisme, Centre d’études en sciences et techniques de l’information, Université Cheikh Anta Diop, Dakar, Sénégal

Langues

Anglais, portugais, français, espagnol, créole (Cap-Vert) et wolof (Sénégal)

L’information est un facteur essentiel dans la consolidation de la paix. J’ai travaillé dans le domaine du journalisme pendant plus de quinze ans et j’ai aujourd’hui l’opportunité de mettre mon expérience des médias au service du dialogue, de la consolidation de la paix et de la réconciliation en Guinée-Bissau par le biais des Nations Unies.

Cela fait des décennies que la Guinée-Bissau est ravagée par la guerre civile, de multiples coups d’État violents et des périodes d’instabilité. Devenue indépendante du Portugal en 1974, elle a autrefois été acclamée comme un modèle potentiel pour le développement de l’Afrique. Aujourd’hui, c’est l’un des pays les plus pauvres au monde.

Mon équipe et moi-même avons pour but de remettre le pays debout, ainsi que mettre sur pied un corps médiatique pour concilier les différences et instaurer un sentiment de confiance et de compréhension au sein de la communauté. Ceci passe par la formation des journalistes locaux, la création d’émissions de radio tendant à sensibiliser les ressortissants aux nouveaux accords gouvernementaux, aux missions ainsi qu’aux programmes des Nations Unies.

Mon travail comporte de multiples facettes. J’assure la communication interne pour le système des Nations Unies, en suivant les informations et en relayant les récits des activités organisées par les Nations Unies. Je prends la parole dans des émissions d’informations nationales en aidant les organisations non gouvernementales locales et les membres de la société civile dans leurs plans de communication.

Les Nations Unies ont créé un fonds de soutien aux médias locaux pour les élections législatives de novembre 2008 en Guinée-Bissau. Ce fonds a permis aux médias de couvrir correctement les élections : nous avons formé les journalistes et, ce qui est tout aussi important, nous leur avons fourni l’équipement essentiel tel que des appareils enregistreurs, des microphones et des ordinateurs. Une des principales réalisations de ce projet a été de parvenir à faire signer à chaque journaliste avec qui nous travaillions des codes de conduite sur la façon de couvrir les élections en toute honnêteté et objectivité. Nous avons rédigé un manuel à l’usage des journalistes portant sur les compétences de base, l’éthique et l’histoire de la presse en Guinée-Bissau. Bien que nous n’ayons formé que 15 journalistes, 7 journaux, 15 stations de radio communautaires, 4 stations professionnelles et 1 chaîne de télévision nationale ont tiré profit de ce projet et ont couvert correctement les élections. D’un point de vue professionnel, je suis très fier de ce projet.

Le Secrétaire général a indiqué que les élections de 2008 avaient joué un rôle essentiel dans la consolidation de la paix en Guinée-Bissau. Mon équipe et moi travaillons quotidiennement à faire dialoguer les citoyens, aspect essentiel de la réconciliation. Les médias nous permettent de vraiment toucher le plus grand nombre, de lancer des débats et de sensibiliser le public à des questions difficiles, allant des droits de la femme aux changements militaires, en passant par les luttes locales pour le pouvoir.

Une station de radio locale produit une émission hebdomadaire abordant la réforme du secteur de la sécurité et la question des armes légères en Guinée-Bissau. Il s’agit d’un nouveau sujet d’informations pour la plupart des citoyens. Ce flux continu d’informations met de nombreux citoyens à l’aise et leur procure un sentiment d’implication dans le processus de consolidation de la paix.

La collaboration avec une aussi grande famille de collègues issus des quatre coins du monde constitue un des aspects rendant mon travail aussi unique. Le fait que nous venions d’horizons divers contribue à l’efficacité générale de notre travail : nous devons communiquer efficacement tout en étant sensibles aux différences culturelles. Autre aspect fascinant d’un travail au service des Nations Unies : la possibilité d’accéder à de multiples domaines d’expertise et de véritablement passer outre les frontières pour faire équipe avec des collègues de départements différents. Le travail d’équipe en bureau et sur le terrain est essentiel pour parvenir à diffuser les informations, à sensibiliser et à consolider la paix sur le terrain.

L’effet de notre action peut être incroyable, et je le ressens quotidiennement. Il arrive que des gens dans la rue – des marchands de la campagne qui vendent leurs légumes au marché local ou des citoyens rentrant du travail – m’interpellent pour me dire que je fais du bon boulot. J’en suis fier. Cela montre que nous contribuons effectivement au maintien de la paix et traduit le souhait de la population locale de s’engager sur la voie du dialogue et de la paix. J’ai ainsi le sentiment que mon équipe ne se limite pas aux collègues et départements des Nations Unies, mais qu’elle compte également les ressortissants locaux de la communauté que nous devons servir.

Recherchez-vous un poste dans ce réseau ?
Intitulé emploiNiveauCd appelRéseau professionnelFamille d'emploiDépartement / BureauLieu d'affectationDate limite
SPÉCIALISTE DE LA COMMUNICATION (P-3) P-388389Information et gestion des conférencesInformationProgramme des Nations Unies pour l'environnementMONTREAL26/01/2018
Spécialiste de l'information P-388311Information et gestion des conférencesInformationDépartement de l'informationNEW YORK24/01/2018
Fonctionnaire de l’information P-388833Information et gestion des conférencesInformationProgramme des Nations Unies pour l'environnementNAIROBI24/01/2018
Chef de la Section de l’interprétation P-589045Information et gestion des conférencesLanguesOffice des Nations Unies à VienneVIENNE18/01/2018
Interprète, arabe (2 postes) P-489590Information et gestion des conférencesLanguesDépartement de l'Assemblée générale et de la gestion des conférencesNEW YORK13/01/2018
LANGUAGE SERVICE ASSISTANT G-589758Information et gestion des conférencesLanguesDépartement de l'Assemblée générale et de la gestion des conférencesNEW YORK13/01/2018
12345

Recherchez-vous un poste dans d'autres réseaux? 
select
Accueil | Confidentialite | Plan du site | Courriers frauduleux | Contactez-nous
Copyright 2017 United Nations. All rights reserved