Nationalité

Philippines

Formation

Licence en anglais et diplôme d’études approfondies en éducation de l’Université de Windhoek, Namibie

Langues

Anglais, allemand, tagalog

J’ai quitté mon pays natal, les Philippines, à neuf ans. J'ai voyagé et vécu un peu partout dans le monde avant de rejoindre L'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) en 1992. Au fil des ans, je me suis vivement intéressée aux Nations Unies et j’ai pu acquérir une appréciation globale de l'étendue et de la complexité du travail de l'Organisation. Vous vous rendez compte que vous ne travaillez pas pour une organisation cherchant à gagner de l’argent ; aux Nations Unies, votre travail vous offre l’opportunité de redonner quelque chose au monde. J’ai voulu apporter ma pierre à l’édifice et, désormais, je n'ai aucune envie de travailler ailleurs.

J’ai passé la majeure partie de ma carrière à apporter un soutien administratif et à veiller à satisfaire les besoins rencontrés dans le domaine dont je suis responsable de manière efficace ainsi qu’en temps et en heure. Dans le cadre de mon travail quotidien, il est essentiel d'interagir et de communiquer avec mes collègues. Une collaboration étroite me permet d'identifier les problèmes et de mettre en œuvre les solutions nécessaires. Je sais que je dois faire ma part de travail pour garantir que l'équipe fonctionne sans accroc de manière à remplir notre mission.

Je suis actuellement attachée administrative pour l’Unité VIH et sida au sein de l’ONUDC. Je travaille avec un groupe d'experts qui s’efforce de fournir un accès universel à des services d’entraide axés sur la prévention, le traitement et les soins réservés aux victimes du VIH et du sida, en particulier les utilisateurs de drogues illicites en prison. Il s’agit d’une petite unité qui s’attaque à une tâche énorme et la conscience professionnelle de mes collègues m'inspire.

Notre unité œuvre pour une prise de conscience et essaie de faire comprendre aux gouvernements à quel point il est primordial de traiter ce problème et de collaborer pour remplir le mandat des Nations Unies dans ce domaine. Nous plaidons pour que les pays soient davantage proactifs et impliqués dans la lutte contre ce fléau. Nous les épaulons à cette fin. Mon travail me place au cœur de ce combat et m'offre une perspective unique sur la lutte contre le VIH et le sida ainsi que sur les efforts requis pour prévenir une pandémie. Je n’ai pu cerner toute l’ampleur du problème du sida qu'en travaillant ici.

De la diversité pluriculturelle de son personnel aux domaines thématiques de l’Organisation, la diversité des Nations Unies est sans pareille. Ici, j’ai la possibilité d'élargir mes horizons et de poursuivre mon apprentissage. Les cours proposés par l’Organisation en matière de perfectionnement du personnel m’ont fourni les outils grâce auxquels j'ai pu traiter mes problèmes personnels et ceux liés à mon travail tout en préservant un équilibre entre ma carrière et ma vie.

J’aimerais dire à tous ceux qui envisagent de rejoindre les Nations Unies qu'ils doivent être prêts à être remis en question professionnellement et personnellement. Entrer aux Nations Unies, ce n’est qu’un début. Même avec les meilleures qualifications, votre apprentissage est perpétuel et vous devez rester ouvert aux perspectives de formation continue.

Travailler au Centre international de Vienne procure certains avantages. Vivre à Vienne est une expérience unique. J’ai rencontré mon mari en Namibie alors qu’il prenait part à une mission de maintien de la paix. Il travaille désormais pour l'Organisation des Nations Unies pour le développement industriel également basée à Vienne. En matière de voyages, c’est le centre du monde. Il est possible de partir dans n’importe quelle direction et d’être à portée de toute une série de villes et de cultures intéressantes. S’agissant des infrastructures de Vienne, j’apprécie sa propreté et sa sécurité. Cette ville historique reste grouillante et ne cesse d’évoluer. Elle est soucieuse de l’environnement et offre des espaces naturels idéaux pour une vie saine.

Recherchez-vous un poste dans ce réseau ?
Intitulé emploiNiveauCd appelRéseau professionnelFamille d'emploiDépartement / BureauLieu d'affectationDate limite
Fonctionnaire chargé de la gestion des programmes (80 %) P-489502Questions économiques et sociales et développementDirection de programmesConférence des Nations Unies sur le commerce et le développementGENÈVE27/01/2018
Associate Programme Management Officer P-286169Questions économiques et sociales et développementDirection de programmesProgramme des Nations Unies pour l'environnementNAIROBI27/01/2018
Director, Brussels Liaison Office D-185012Questions économiques et sociales et développementDirection de programmesProgramme des Nations Unies pour les établissements humainsBRUSSELS26/01/2018
Spécialiste des questions sociales P-390085Questions économiques et sociales et développementAffaires socialesCommission économique et sociale pour l'Asie et le PacifiqueBANGKOK24/01/2018
Économiste P3 P-387820Questions économiques et sociales et développementAffaires économiquesCommission économique pour l'Amérique latine et les CaraïbesSANTIAGO21/01/2018
Spécialiste des affaires sociales P-389506Questions économiques et sociales et développementAffaires socialesDépartement des affaires économiques et socialesNEW YORK20/01/2018
12345678910

Recherchez-vous un poste dans d'autres réseaux? 
select
Accueil | Confidentialite | Plan du site | Courriers frauduleux | Contactez-nous
Copyright 2017 United Nations. All rights reserved