Nationalité

Chine

Formation

Doctorat en gestion et science de l’environnement, Académie chinoise des sciences, Beijing, Chine

Master en politique scientifique et technologique, Unité de recherche en politique scientifique, Université du Sussex, Brighton, Royaume-Uni

Licence en agronomie, Université agricole de Henan, Zhengzhou, Chine

Langues

Chinois, anglais

La Chine connaît une croissance sans précédent. Ces dernières décennies, j’ai observé la transformation des agglomérations pauvres décentralisées de Chine en développements urbains coopératifs prospères. La qualité de vie dans mon pays a nettement progressé par la mise en œuvre de politiques progressistes, de mécanismes sociaux et de nouvelles technologies. Pendant les premières années de transition, les Nations Unies ont contribué à fournir un encadrement au programme national « Xiaokang » de la Chine, dont le nom signifie « Meilleure Vision », visant à un développement équilibré, équitable et à base culturelle. J’ai collaboré étroitement à des projets des Nations Unies, en particulier dans les domaines de l’énergie renouvelable et du développement durable. Mon pays natal est un exemple réussi de changement positif, mais je crois que ces principes de changement peuvent être appliqués ailleurs dans le monde, dans les pays en développement. Les Nations Unies sont idéalement adaptées pour ce faire.

J’ai travaillé de nombreuses années pour le Gouvernement chinois avant d’entamer ma carrière aux Nations Unies. J’étais administrateur de programmes pour les projets et politiques de développement d’énergie renouvelable du Ministère de l’agriculture. J’étais également Directeur de la Division de la protection environnementale et de la Division de l’énergie renouvelable de la Commission économique et du commerce de l’État. De 1985 à 2003, j’ai eu l’occasion d’élaborer et superviser de nouvelles politiques et procédures pour que le développement d’énergies nouvelles et renouvelables contribue au développement durable du pays. J’étais fier de mes efforts contribuant à améliorer la vie de mes compatriotes, mais en 2003, j’ai estimé qu’il était temps de les appliquer à la communauté internationale.

J’ai débuté à la Commission économique et sociale des Nations Unies pour l’Asie et le Pacifique (CESAP), où j’ai apporté une grande expérience professionnelle et des idées neuves. J’avais de solides connaissances en matière de formulation et développement de politiques, ainsi que de mise en œuvre et de contrôle des politiques. Je me suis spécialisé en sécurité énergétique, en changement climatique et en énergie renouvelable et je voulais partager ces connaissances avec les pays de la région Asie-Pacifique. Je me souviens, il y a quelques années, du regard des familles en Indonésie, après avoir mené à bien un projet d’hydroélectricité dans un petit village rural isolé, du nom de Cinta Mekar. Pendant la consultation, les villageois étaient très curieux de voir comment le projet allait évoluer et pensaient qu’il serait merveilleux d’avoir l’électricité pour les aider dans leur vie quotidienne. Il n’est rien de plus gratifiant que de voir les gens participer à la nouvelle technologie qui améliore leur qualité de vie.

J’ai passé beaucoup de temps à superviser et arpenter des régions rurales en Asie, mais j’ai passé du temps aussi à explorer de grandes zones urbaines, à la recherche d’inspiration et d’idées. Bangkok est une excellente source d’inspiration. Cette ville très moderne fourmille d’activité internationale. Je travaille en étroite collaboration avec des gens du monde entier. Leurs visions et leurs expériences m’aident à concevoir de nouvelles idées pour des projets dans des pays moins développés. En Thaïlande, les gens sont extrêmement gentils et serviables. Ils me rappellent constamment pourquoi je sers une cause plus vaste. J’aime cet endroit et la nourriture aussi.

Je salue tous ceux qui aspirent à travailler pour les Nations Unies. Il est très gratifiant de s’éveiller tous les matins en sachant que vos efforts améliorent la vie de quelqu’un d’autre. Mais je tiens à le souligner, on travaille beaucoup aux Nations Unies. Mes journées sont chargées : j’arrive tous les matins à 7 heures et vérifie le planning du jour. J’effectue les modifications nécessaires et collabore avec les collègues pour assurer que le produit résulte d’un effort commun. J’assiste à des réunions pour examiner les projets en cours et je passe une grande partie de la journée à préparer les documents des propositions, à faire des recommandations pour de nouveaux projets et à communiquer par courrier électronique avec des partenaires de différentes organisations, dans des pays situés dans plusieurs fuseaux horaires.

Tous les jours, je quitte le travail en sachant que mes efforts sont utiles. Mais les Nations Unies favorisent aussi le temps pour soi en dehors du travail. J’ai ainsi la possibilité de participer à des sports de plein air, je fais du golf, de la plongée libre, du jogging, de la natation et surtout, je passe du temps avec ma famille.

Recherchez-vous un poste dans ce réseau ?
Intitulé emploiNiveauCd appelRéseau professionnelFamille d'emploiDépartement / BureauLieu d'affectationDate limite
Fonctionnaire chargé de la gestion des programmes (80 %) P-489502Questions économiques et sociales et développementDirection de programmesConférence des Nations Unies sur le commerce et le développementGENÈVE27/01/2018
Associate Programme Management Officer P-286169Questions économiques et sociales et développementDirection de programmesProgramme des Nations Unies pour l'environnementNAIROBI27/01/2018
Director, Brussels Liaison Office D-185012Questions économiques et sociales et développementDirection de programmesProgramme des Nations Unies pour les établissements humainsBRUSSELS26/01/2018
Spécialiste des questions sociales P-390085Questions économiques et sociales et développementAffaires socialesCommission économique et sociale pour l'Asie et le PacifiqueBANGKOK24/01/2018
Économiste P3 P-387820Questions économiques et sociales et développementAffaires économiquesCommission économique pour l'Amérique latine et les CaraïbesSANTIAGO21/01/2018
Spécialiste des affaires sociales P-389506Questions économiques et sociales et développementAffaires socialesDépartement des affaires économiques et socialesNEW YORK20/01/2018
12345678910

Recherchez-vous un poste dans d'autres réseaux? 
select
Accueil | Confidentialite | Plan du site | Courriers frauduleux | Contactez-nous
Copyright 2017 United Nations. All rights reserved