Nationalité

Serbie

Formation

Maîtrise en administration des affaires, Open University, Buckinghamshire, Angleterre

Licence d’anglais et d’espagnol, Université de Belgrade, Belgrade, Serbie 

Langues

Serbe, anglais, espagnol, allemand, français

J’ai débuté ma carrière au Programme des Nations Unies pour le développement comme secrétaire bilingue grâce à mes compétences linguistiques. Je porte un grand intérêt non seulement à l’étude des langues mais également à la finance et à la comptabilité. Peu de temps après, j’ai été affectée au Service financier en tant qu’assistante financière. Lorsque j’étais en poste à Vienne, les Nations Unies m’ont donné l’occasion de poursuivre mes études dans ce nouveau domaine. Pendant l’heure du déjeuner, j’ai suivi des cours de finance internationale au campus international de Webster University situé non loin de là, ce qui m’a permis d’obtenir un poste dans la Section de la comptabilité. Plus tard, j’ai décidé de préparer un diplôme d’administration des affaires. Une fois ce diplôme obtenu, j’ai été affectée à la division du budget et à la gestion financière des projets.

Ma première véritable tâche me fut confiée durant la Mission des Nations Unies en Haïti (MINUHA) en 1994. En fait, il s’agissait de mon premier voyage hors de l’Europe! Cette petite île pittoresque des Caraïbes, qui offrait certains des plus beaux paysages du monde, traversait une période mouvementée de son histoire. La Mission des Nations Unies en Haïti s’est employée à rétablir la démocratie et l’autorité légitime. J’ai travaillé dans le Service financier à l’appui de la mission. Mes expériences dans ce pays m’ont beaucoup appris sur le travail d’équipe et l’amitié. Comme moi-même, mes collègues venaient d’horizons divers, comme le Japon, l’Inde et le Brésil.

Comme on peut s’en douter, les Nations Unie présentent une grande diversité; des employés venant du monde entier apportent de nombreuses expériences, pratiques et coutumes qui sont bénéfiques à la mission de l’Organisation dans un pays comme Haïti. En plus de ses fonctionnaires internationaux, les Nations Unies recrutent un personnel local dans le pays hôte qui travaille en collaboration étroite avec le personnel international. Cela crée un esprit relationnel et de symbiose où le personnel local aide l’Organisation à mieux comprendre la situation locale ou guide le personnel international au travers des coutumes et des pratiques traditionnelles. De son côté, le personnel international offre des points de vue différents et des techniques de résolution des problèmes susceptibles d’atténuer les pressions sociales ou économiques dans la nation hôte. Cet aspect de la coopération et de l’interaction entre les personnels est d’une importance primordiale pour mener à bien la mission des Nations Unies.

Aujourd’hui, j’exerce pratiquement les mêmes fonctions à l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) à Bogota; je continue de travailler avec des collègues du Service financier. Nous essayons de répondre à toutes les préoccupations des bureaux extérieurs de l’ONUDC concernant les fonds et les budgets et nous les organisons selon leur priorité. Je consacre une grande partie de la journée à réviser et à approuver le travail des collègues débutants de mon équipe. J’essaie de les inspirer pour qu’ils donnent constamment le meilleur d’eux-mêmes. C’est un élément essentiel du travail d’équipe!

Je recommanderai à tout candidat d’envisager de travailler pour les Nations Unies s’il aime travailler avec des personnes d’horizons divers et de cultures différentes. Les objectifs professionnels sont importants, mais ils ne devraient pas constituer une priorité au sein de cette institution. Il est important de se rappeler qu’un employé des Nations Unies a un noble objectif plus important que ses aspirations de carrières individuelles. Cela ne veut pas dire, cependant, qu’une carrière aux Nations Unies n’est pas jalonnée d’expériences et d’occasions uniques. Il y a de nombreuses occasions de voyager et de travailler dans une variété de lieux nouveaux et excitants. Par exemple, je viens de m’installer à Bogota, en Colombie, que la population locale appelle « la ville près des étoiles » parce qu’elle est située à 2 600 mètres au-dessus du niveau de la mer. C’est un pays superbe flanqué d’un climat très agréable et d’une population très accueillante.

Recherchez-vous un poste dans ce réseau ?
Intitulé emploiNiveauCd appelRéseau professionnelFamille d'emploiDépartement / BureauLieu d'affectationDate limite
Fonctionnaire chargé de la gestion des programmes (80 %) P-489502Questions économiques et sociales et développementDirection de programmesConférence des Nations Unies sur le commerce et le développementGENÈVE27/01/2018
Associate Programme Management Officer P-286169Questions économiques et sociales et développementDirection de programmesProgramme des Nations Unies pour l'environnementNAIROBI27/01/2018
Director, Brussels Liaison Office D-185012Questions économiques et sociales et développementDirection de programmesProgramme des Nations Unies pour les établissements humainsBRUSSELS26/01/2018
Spécialiste des questions sociales P-390085Questions économiques et sociales et développementAffaires socialesCommission économique et sociale pour l'Asie et le PacifiqueBANGKOK24/01/2018
Économiste P3 P-387820Questions économiques et sociales et développementAffaires économiquesCommission économique pour l'Amérique latine et les CaraïbesSANTIAGO21/01/2018
Spécialiste des affaires sociales P-389506Questions économiques et sociales et développementAffaires socialesDépartement des affaires économiques et socialesNEW YORK20/01/2018
12345678910

Recherchez-vous un poste dans d'autres réseaux? 
select
Accueil | Confidentialite | Plan du site | Courriers frauduleux | Contactez-nous
Copyright 2017 United Nations. All rights reserved