Nationalité

Autriche

Formation

Maîtrise en droit, à l’Université d’Innsbruck (Autriche)

Maîtrise en sciences politiques, à l’Université d’Innsbruck (Autriche)

Langues

Allemand, anglais, français, swahili

Avant mon entrée à l’université, j’ai participé à une mission de bénévolat en Tanzanie et en Afrique du Sud, où j’ai pris conscience pour la première fois des défis à relever en matière de développement et de droits de l’homme. Déterminée à contribuer à la résolution de ces problèmes, j’ai décidé d’étudier le droit et les sciences politiques à l’université. Après l’obtention de mes diplômes, la question était de savoir comment utiliser au mieux mes nouvelles connaissances pour promouvoir la justice sociale. C’est à ce moment-là que j’ai découvert le Programme d’experts associés par le biais du Gouvernement autrichien. L’objectif de ce programme est de prêter assistance aux pays en développement et d’offrir aux jeunes diplômés et âgés de moins de 32 ans la possibilité d’acquérir une expérience professionnelle au sein du système des Nations Unies. L’Autriche figure parmi les 23 pays donateurs qui participent au Programme et, à la suite d’une sélection parmi un vivier de candidats nationaux, j’ai été recrutée dans le cadre d’un accord bilatéral entre mon Gouvernement et l’Organisation Nations Unies. Je consacre à présent deux années de ma vie à mettre mes compétences au service des travaux menés par l’ONU dans l’un de ses principaux domaines d’activité : les droits de l’homme.

Je suis en poste au Bureau régional pour l’Afrique de l’Ouest, qui dépend du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme à Dakar (Sénégal). Le Haut-Commissariat aux droits de l’homme est le bureau central de l’ONU chargé de la promotion et de la protection des droits de l’homme. Il offre une tribune permettant d’identifier et de mettre en relief les défis qui se posent en matière de droits de l’homme, et assure l’encadrement des efforts mondiaux entrepris pour les relever. Par exemple, afin de traduire en justice l’ancien Président de la République du Tchad, Hissène Habré, l’Union africaine et le Sénégal se penchent actuellement sur la possibilité de créer un tribunal spécial international. L’ancien Président et ses alliés sont accusés d’avoir commandité des atrocités généralisées pendant leur mandat, et ce tribunal pourrait s’avérer une étape importante dans la lutte contre l’impunité des contrevenants aux droits de l’homme. En fournissant une aide technique, le Haut-Commissariat aux droits de l’homme contribue à garantir que les coupables de violations des droits de l’homme sont traduits en justice, conformément aux lois et textes réglementaires applicables au niveau international.

Cela étant dit, quelles tâches suis-je amenée à accomplir ? Eh bien, chaque fonctionnaire de notre bureau est chargé d’un pays spécifique dans la région. Outre les questions relatives à l’impunité, je suis de près l’évolution des événements au Nigéria et établit des rapports sur les faits nouveaux intéressant la situation des droits de l’homme dans ce pays. Travaillant sur le terrain, j’ai le privilège de parcourir une région diversifiée et passionnante de l’Afrique. Qui plus est, je me suis rapprochée des habitants que nous aspirons à aider de par notre activité, et j’ai pu en voir l’impact sur leur vie.

Depuis la rédaction de la Déclaration universelle des droits de l’homme en 1948, l’Organisation des Nations Unies a ouvert la voie à l’égalité et à la liberté pour tous. Par conséquent, pour quelqu’un qui travaille dans le domaine des droits de l’homme, occuper un poste dans cette entité novatrice est un choix évident. Je me tiens constamment au fait des activités des Nations Unies depuis mon entrée au lycée et, aujourd’hui, en tant que fonctionnaire de l’Organisation, je m’inspire de l’expérience et de la passion des administrateurs qui m’entourent chaque jour pour poursuivre ma carrière dans le domaine des droits de l’homme. Le portail « Carrières des Nations Unies » contient une liste des 23 pays donateurs qui participent au Programme d’experts associés. Si vous êtes un diplômé enthousiaste et originaire de l’un de ces pays, je vous recommande alors vivement de postuler à ce programme. C’est le moyen idéal de contribuer à une cause qui vous est chère, et d’acquérir de l’expérience dans votre domaine en travaillant à l’étranger.

Recherchez-vous un poste dans ce réseau ?
Intitulé emploiNiveauCd appelRéseau professionnelFamille d'emploiDépartement / BureauLieu d'affectationDate limite
Spécialiste des droits de l’homme P-3104730Paix et questions politiques et humanitairesDroits de l’hommeHaut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'hommeGENÈVE24/11/2018
Coordonnateur(trice) UN Action P-5102590Paix et questions politiques et humanitairesAffaires politiquesDépartement des opérations de maintien de la paixNEW YORK23/11/2018
Spécialiste des droits de l’homme P-3102045Paix et questions politiques et humanitairesDroits de l’hommeHaut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'hommeGENÈVE21/11/2018
Spécialiste associé(e) des questions politiques P-2104545Paix et questions politiques et humanitairesAffaires politiquesBureau de lutte contre le terrorismeNEW YORK21/11/2018
Chef de la Section des relations extérieures et des partenariats P-5104529Paix et questions politiques et humanitairesAffaires humanitairesBureau de la coordination des affaires humanitairesNEW YORK18/11/2018
Spécialiste des droits de l’homme P-4104247Paix et questions politiques et humanitairesDroits de l’hommeHaut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'hommeGENÈVE16/11/2018
12345678910...>>

Recherchez-vous un poste dans d'autres réseaux? 
select
Accueil | Confidentialite | Plan du site | Courriers frauduleux | Contactez-nous
Copyright 2018 United Nations. All rights reserved