Nationalité

Ouganda

Formation

Diplôme en opérations aériennes et aviation à l’École d’aviation civile de l’Afrique de l’Est, Soroti (Ouganda)

Diplôme de journalisme à l’Institut de gestion d’Ouganda, Kampala

Langues

Anglais, kiswahili

Le service mobile est une catégorie de personnel unique créée par les Nations Unies afin d’accélérer le déploiement des opérations de maintien de la paix et des missions politiques spéciales. Comptant quelque 300 personnes en 1949, cette catégorie se compose aujourd’hui de plus de 4 000 fonctionnaires qui travaillent dans les domaines d’appui tels que l’administration et la finance, la logistique, les technologies de l’information et la sécurité.

J’occupe le poste d’assistante aux opérations aériennes à Nairobi, où je travaille avec la Mission de l’Union africaine en Somalie (AMISOM) par l’intermédiaire du Bureau d’appui de l’ONU pour la Mission de l’Union africaine en Somalie (UNSOA). Mon équipe est opérationnelle 24 heures sur 24 afin d’assurer le transfert aérien de personnes et de matériel depuis et vers la mission; à cela s’ajoutent la stabilisation de la sécurité en Somalie et l’accomplissement d’activités humanitaires.

L’ONU a besoin de ses propres équipes aériennes car, en général, il n’existe aucune ligne aérienne commerciale desservant les lieux où nous intervenons. Nous sommes chargés entres autres des évacuations sanitaires, de la relève des contingents, des opérations de recherche et de sauvetage, des déplacements planifiés de soldats de maintien de la paix et du personnel civil, voire même de hautes personnalités comme des politiciens et des célébrités soutenant des organisations philanthropiques.

Mon équipe est très soucieuse des résultats, car tout ce que nous faisons doit être réalisé dans des délais serrés, et en respectant un budget encore plus restreint. Par exemple, lorsqu’un contingent de 1 000 hommes est déployé sur le théâtre des opérations, il nous faut choisir le meilleur type d’avion pour la mission, déterminer le nombre d’avions qui seront nécessaires, vérifier le règlement de l’aviation à respecter dans le pays de destination, cartographier une trajectoire de vol, et obtenir une habilitation de sécurité pour l’ensemble de l’opération. Cela nécessite une planification méticuleuse car tout doit être accompli de la manière la plus sûre et la plus économique possible. Le Secrétaire général adjoint à l’appui aux missions a récemment salué les efforts consentis par mon unité pour mettre en œuvre un programme d’aviation plus rapide et plus efficace par rapport au budget fixé. L’élaboration de ce nouveau programme a requis un effort maximal de la part de chaque membre de l’équipe, et c’est grâce au dévouement et à l’expertise de chacun que nous avons pu le mener à bien avec succès.

J’aime mon travail à cause de mon équipe, et parce que la direction nous aide à faire preuve de créativité et d’originalité en fournissant des services adaptés au mieux pour la mission. Ce que j’apprécie également dans mon travail est le fait de pouvoir adhérer à un réseau plus large de professionnels de l’aviation dévoués à leur métier et partageant connaissances et bonnes pratiques, qu’ils proviennent des quatre coins du monde ou d’autres organismes des Nations Unies.

J’ai toujours aimé voler; d’ailleurs, plusieurs membres de ma famille, dont un cousin et mon défunt mari, étaient pilotes d’avion. Je travaillais pour une compagnie aérienne commerciale dans ma ville natale d’Entebbe en Ouganda lorsque j’ai vu pour la première fois l’équipe de l’ONU chargée d’établir une base de soutien logistique pour la mission de maintien de la paix en République démocratique du Congo. J’ai été impressionnée par le professionnalisme de tout ce personnel venu fournir des services humanitaires avec une discipline et une efficacité rares. J’ai donc décidé en 2003 de faire acte de candidature à un poste à l’ONU, et au cours des huit mois qui ont suivi, j’ai évolué du statut de fonctionnaire nationale à celui de fonctionnaire internationale ici au Bureau d’appui de l’ONU pour la Mission de l’Union africaine en Somalie. Aujourd’hui, avec le soutien d’une équipe et les conseils d’une administration, mon travail à l’ONU est jusqu’ici le moyen pour moi le plus gratifiant qui soit de mettre à profit mon amour de l’aviation pour servir une cause plus noble.

Recherchez-vous un poste dans ce réseau ?
Intitulé emploiNiveauCd appelRéseau professionnelFamille d'emploiDépartement / BureauLieu d'affectationDate limite
Chief, Conference Management Unit, P-4 P-490223Gestion et administrationAdministrationCommission économique et sociale pour l'Asie et le PacifiqueBANGKOK28/01/2018
Fonctionnaire des Finances et du Budget P-390062Gestion et administrationGestion financièreHuman Security UnitNEW YORK27/01/2018
Spécialiste de la gestion des programmes (Adjoint de 1re classe) P-289155Gestion et administrationGestion et analyseDépartement des opérations de maintien de la paixNEW YORK27/01/2018
Administrateur de programmes P-488468Gestion et administrationAdministrationDépartement de l'appui aux missionsNEW YORK26/01/2018
Spécialiste des ressources humaines P-388689Gestion et administrationRessources humainesDépartement de l'appui aux missionsNEW YORK21/01/2018
Spécialiste des ressources humaines P-388935Gestion et administrationRessources humainesDépartement de l'appui aux missionsNEW YORK20/01/2018
12345678910...>>

Recherchez-vous un poste dans d'autres réseaux? 
select
Accueil | Confidentialite | Plan du site | Courriers frauduleux | Contactez-nous
Copyright 2017 United Nations. All rights reserved