Nationalité

Sénégal

Formation

Diplôme d’études supérieures spécialisées (Master 2) en gestion de l’humanitaire, Université de Paris XII, France

Maîtrise en droit public, option relations internationales, Université de Dakar, Sénégal

Langues

Anglais, français

Les inondations survenues au Ghana en 2007 sont pour moi une expérience ancrée dans ma mémoire à jamais. Je travaillais à Dakar lorsque j’ai reçu un appel d’un ami journaliste me demandant ce que l’ONU comptait faire pour venir en aide aux 300 000 personnes soudainement devenues sans-abri. Je me suis précipitée dans le bureau de mon patron pour lui poser la même question. Trois jours plus tard, je me retrouvais au Ghana aux côtés d’une équipe des Nations Unies pour l’évaluation et la coordination en cas de catastrophe. Nous avons mobilisé des donateurs, un appel éclair a été lancé et les victimes ont pu recevoir une aide au moment crucial. C’était un parfait exemple de ce que peut faire le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (BCAH).

Le BCAH est chargé d’organiser les interventions de la communauté internationale en cas de catastrophe naturelle et d’autres situations d’urgence complexes, telles que des famines et des flambées d’épidémies. Sa fonction principale est d’aider différents acteurs humanitaires (organisations non gouvernementales, gouvernements et institutions de l’ONU, etc.) à échanger des informations sur les crises, et à prendre des mesures concertées pour venir en aide aux plus vulnérables. Notre devise est « la coordination sauve des vies ». Nous défendons également les droits des personnes défavorisées, promouvons la préparation aux catastrophes et la prévention, et contribuons aux initiatives politiques concernant les meilleures pratiques à adopter pour répondre aux crises humanitaires.

Pendant une grande partie de ma carrière au sein de l’ONU, j’ai travaillé à Dakar au bureau régional du BCAH pour l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale. À l’heure actuelle, je suis en poste au Bureau du Tchad. En tant que fonctionnaire de l’information, il est de mon devoir de tenir le public informé de nos activités, et de suivre de près la manière dont le BCAH est présenté dans les médias. J’organise des réunions d’information et des entretiens avec des journalistes, ainsi que des conférences et des manifestations visant à mettre en relief les questions humanitaires cruciales qui se posent dans cette région. Ce faisant, nous contribuons à ce que les besoins des communautés vulnérables restent connus du grand public et, par conséquent, inscrits aux programmes des donateurs.

Avant de rejoindre l’ONU, j’ai travaillé pour une organisation non gouvernementale sénégalaise œuvrant en faveur du développement jusqu’à ce que, en 2004, je tombe sur une offre d’emploi concernant un poste de fonctionnaire de l’information au BCAH. Je savais qu’il s’agirait d’un emploi sur le terrain, en première ligne de l’action humanitaire – exactement ce que je recherchais. J’ai toujours été profondément préoccupée par la situation humanitaire de mon pays et d’États voisins. Plusieurs conflits survenus en Afrique de l’Ouest au cours des deux dernières décennies ont sévèrement affecté les moyens de subsistance et la dignité d’un grand nombre de personnes vulnérables, et ma seule ambition à ce jour est d’aider à améliorer les choses d’une façon ou d’une autre. En intégrant les Nations Unies, j’ai pu concrétiser ce désir d’agir.

À mon arrivée en Afrique de l’Ouest, le bureau régional couvrait 16 pays, mais seuls trois d’entre eux disposaient de leur propre bureau national. Il nous arrive donc d’être souvent réquisitionnés en tant que personnel de renfort à la suite d’une catastrophe, peu importe le lieu où le besoin se présente. Une fois sur le terrain, les fonctionnaires de l’information s’emploient à élaborer des outils d’information et de sensibilisation, comme des communiqués et des conférences de presse, des rapports sur la situation humanitaire et toutes les opérations de relations publiques liées à la crise. J’ai travaillé en Côte d’Ivoire, au Ghana, en République centrafricaine et au Togo, mais l’une de mes tâches les plus difficiles fut sans conteste ma mission au Niger durant les crises de malnutrition de 2005. L’un de mes collaborateurs et moi-même étions chargés de mettre en œuvre un plan de sensibilisation efficace visant à mobiliser les acteurs humanitaires et les donateurs et prévoyant une visite sur place du Secrétaire général. Un fonctionnaire de l’information doit posséder les compétences nécessaires pour traiter des sujets politiquement délicats, et pouvoir aider les autres à en faire de même en élaborant des fiches de discussion et des notes d’information. La situation au Niger étant très tendue à l’époque, je me suis félicitée de l’issue de notre campagne.

Depuis mon arrivée à l’ONU il y a sept ans, j’ai eu la chance de participer aux changements requis pour rétablir la dignité et l’espoir chez les personnes que nous aidons. À de nombreux égards, un fonctionnaire de l’information du Bureau de la coordination des affaires humanitaires parle au nom de ceux qui n’ont pas le droit de parole, et je suis très heureuse de les aider à se faire entendre.

Recherchez-vous un poste dans ce réseau ?
Intitulé emploiNiveauCd appelRéseau professionnelFamille d'emploiDépartement / BureauLieu d'affectationDate limite
Bibliothécaire P-3106841Information et gestion des conférencesGestion de la documentation et de l'informationDépartement de l’informationNEW YORK29/12/2018
SENIOR EDITOR, ENGLISH P-5106091Information et gestion des conférencesLanguesDépartement de l'Assemblée générale et de la gestion des conférencesNEW YORK22/12/2018
Public Information Assistant G-6107126Information et gestion des conférencesInformationDépartement de l'Assemblée générale et de la gestion des conférencesNEW YORK15/12/2018
PUBLIC INFORMATION ASSISTANT G-5106976Information et gestion des conférencesInformationDépartement de l’informationNEW YORK14/12/2018
Spécialiste de l'information P-3105901Information et gestion des conférencesInformationDépartement de l’informationBRUSSELS13/12/2018
Library Assistant G-5106462Information et gestion des conférencesGestion de la documentation et de l'informationDépartement de l’informationNEW YORK12/12/2018
123456

Recherchez-vous un poste dans d'autres réseaux? 
select
Accueil | Confidentialite | Plan du site | Courriers frauduleux | Contactez-nous
Copyright 2018 United Nations. All rights reserved