Nationalité

Kenya

Formation

Maîtrise en littérature française, New York University, New York, États-Unis

Diplôme de premier cycle en psychologie et en français, Scripps College, Claremont, États-Unis

Langues

Anglais, français, luhya et swahili

Je suis née et j’ai grandi au Kenya, mais j’ai passé la plus grande partie de ma vie professionnelle en dehors de l’Afrique. J'ai suivi mes études universitaires et de troisième cycle aux États-Unis et j’ai décroché mon premier emploi au Secrétariat des Nations Unies à New York en 1979 où j'ai démarré au sein du Département de l’information comme guide.

Mais j'ai vite compris qu’il était de ma responsabilité de servir mon pays et après dix années passées aux États-Unis, je suis rentrée au Kenya. J’ai rejoint le service diplomatique kenyan en 1984 et j’y ai travaillé pendant seize ans, pendant lesquels j'ai effectué plusieurs déplacements à Bruxelles et à New York. Mais j'étais destinée à regagner la sphère internationale. Au fil de ma carrière, je me suis impliquée dans les droits des enfants et il n’existait pas d’autre meilleure tribune pour œuvrer en faveur de cette problématique que les Nations Unies. En 2003, j’ai donc rejoint de nouveau l’Organisation, au sein du Bureau du Représentant spécial du Secrétaire général pour le sort des enfants en temps de conflit armé à New York. La chance de favoriser et d’assurer l'inclusion des questions relatives à la protection des enfants dans les rapports et les résolutions de l'Organisation des Nations Unies s’est avérée une expérience très gratifiante. L’année suivante, j’ai été promue Chef de la section de l’analyse comparative des sexospécificités et c’est mon expérience dans le domaine de la sensibilisation à l’égalité entre les hommes et les femmes et à la lutte contre l’exploitation sexuelle qui m’ont valu de décrocher mon poste actuel de Chef du groupe Déontologie et discipline au Libéria, que j'occupe depuis cinq ans.

La Mission des Nations Unies au Libéria (MINUL) a vu le jour en 2003 pour aider le Libéria à restaurer la stabilité et la paix au terme d’une guerre civile de plus de dix ans. Elle emploie plus de 8 000 militaires, près de 1 350 membres de la police et 1 430 civils. Les membres de notre personnel sont issus du monde entier et leur définition d’un comportement acceptable repose sur des critères qui peuvent être différents. En tant que Chef du groupe Déontologie et discipline, ma tâche est de veiller à ce que l’ensemble du personnel de la MINUL soit formé à agir selon un code de conduite unique - On attend du personnel des Nations Unies un comportement exemplaire. Nous veillons à ce que les arrivants soient informés des règles déontologiques que nous entendons respecter et qu'ils comprennent les conséquences de toute violation des règlements des Nations Unies ou du droit en vigueur dans le pays hôte.

Les types de comportements inadéquats qu’il me faut gérer vont d'accidents de la circulation mineurs à des allégations plus graves telles que des plaintes pour harcèlement ou abus sexuel. Nous adoptons une politique de tolérance zéro dans les cas d’exploitation ou d’abus sexuel mettant en cause l’un des membres de notre personnel, ainsi que l’a rappelé le Secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies, Ban Ki-moon : « cela signifie une tolérance zéro ». Lorsque des allégations crédibles nous parviennent, nous veillons à ce qu'elles soient examinées de façon extrêmement rigoureuse. Cela signifie une impunité zéro ».

Au cours des cinq dernières années, notre équipe a déployé tous ses efforts afin d'améliorer la formation et les programmes de sensibilisation et les allégations d'exploitation et d'abus sexuel impliquant des membres du personnel de l’Organisation ont diminué sensiblement. Nous avons également adopté une « politique portes ouvertes » de sorte que les citoyens puissent obtenir facilement des conseils ou déposer une plainte. Les activités de sensibilisation constituent une part importante de notre travail. Il y a quelques années, les citoyens ne s’exprimaient guère mais ils ont fini par nous connaître et comprendre notre action. Désormais, nous entretenons des rapports plus étroits avec la communauté.

J'adore travailler sur le terrain car j’apprécie être au contact de la population et observer les effets immédiats que mon aide peut produire sur leur vie. Il faut faire preuve de patience et se doter d'une solide expérience pour comprendre les raisons réelles qui motivent un individu à choisir telle ou telle voie. Dès lors, je conseillerai une seule chose aux personnes désireuses d'embrasser une carrière aux Nations Unies : avoir l’esprit ouvert. Il est important de ne pas avoir d'idées préconçues sur ce qui devrait se produire ou ne pas se produire dans une situation donnée, en particulier lorsqu'on œuvre entouré d’une culture autre que la nôtre. Vous devez faire preuve de bon sens et de bonté et traiter chaque cas sur la base des circonstances spécifiques qui le qualifient. Ne pas juger les personnes et ne pas arrêter de décision sans entendre les deux versions d'un même récit nécessite une ouverture d’esprit, indispensable dans ma mission en tant que Chef du groupe Déontologie et discipline.

Recherchez-vous un poste dans ce réseau ?
Intitulé emploiNiveauCd appelRéseau professionnelFamille d'emploiDépartement / BureauLieu d'affectationDate limite
Spécialiste des ressources humaines P-388689Gestion et administrationRessources humainesDépartement de l'appui aux missionsNEW YORK21/01/2018
Spécialiste des ressources humaines P-388935Gestion et administrationRessources humainesDépartement de l'appui aux missionsNEW YORK20/01/2018
Enquêteur P-484833Gestion et administrationInvestigationBureau des services de contrôle interneNAIROBI13/01/2018
Spécialiste des ressources humaines (P-4) P-488616Gestion et administrationRessources humainesDépartement de l'appui aux missionsNEW YORK13/01/2018
Chef de Section, Audit P-588549Gestion et administrationAuditBureau des services de contrôle interneKUWAIT12/01/2018
Enquêteur (2 postes) P-484634Gestion et administrationInvestigationBureau des services de contrôle interneENTEBBE12/01/2018
12345678910...>>

Recherchez-vous un poste dans d'autres réseaux? 
select
Accueil | Confidentialite | Plan du site | Courriers frauduleux | Contactez-nous
Copyright 2017 United Nations. All rights reserved