Nationalité

Mexique

Formation

Maîtrise en statistiques sociales, University of Southampton, Royaume-Uni

Diplôme de premier cycle en sciences actuarielles, Universidad de las Américas Puebla, Puebla, Mexique

Langues

Espagnol, Anglais, Français, Allemand

Contrairement à beaucoup de personnes, j'aime travailler avec les mathématiques, qui m'ont toujours semblé faciles et fascinantes en raison de ce qu'elles permettent d'accomplir. Les mathématiques dans leur forme la plus pure facilitent le travail dans de nombreux domaines, de la finance à la mode, et j'ai pensé qu'étudier une discipline qui trouve son utilité dans beaucoup d'autres donnait un certain pouvoir.

L'un de mes enseignants à l'université travaillait comme contractant pour l'Organisation des Nations Unies en Afrique. Ses histoires ont aiguisé ma curiosité au sujet de l'Organisation. J'étais inspirée par les efforts qui y étaient déployés pour coordonner le dialogue international et trouver un modèle de développement plus équitable. Pour réaliser ce rêve, j'ai compris qu'être titulaire d'une maîtrise pourrait me permettre de décrocher un poste. C'est pourquoi je me suis rendue au Royaume-Uni afin de suivre d'autres études. Au cours de mes études supérieures, je me suis concentrée sur l'Organisation des Nations Unies. Après l'obtention du diplôme, j'ai passé le concours national de recrutement de l'Organisation des Nations Unies (appelé aujourd'hui le programme Jeunes administrateurs) dans le domaine des statistiques et un an plus tard, je travaillais en tant que statisticienne adjointe sur les statistiques démographiques au Siège de l'Organisation à New York. Après trois ans, j'ai été affectée à Santiago dans le cadre du programme de réaffectations organisées, où je travaille actuellement comme spécialiste des questions de population. 

Il existe deux services dans mon département à la Commission économique pour l'Amérique latine et les Caraïbes (CEPALC). Le premier est chargé de l'établissement de statistiques de base concernant la population, l'immigration, les naissances et les décès. Le deuxième produit des analyses complètes à partir des données brutes communiquées par le premier service. Je travaille pour ma part dans le premier d'entre eux.

Mon projet actuel porte sur la mortalité maternelle. Mon travail est lié aux huit objectifs du Millénaire pour le développement fixés par les États Membres et les organisations internationales. Le 5ème objectif, qui vise à réduire le taux de mortalité maternelle, accuse un retard par rapport aux sept autres objectifs. Le problème majeur auquel nous sommes confrontés est l'absence ou la non pertinence des données sous-jacentes. Par exemple, certains pays peuvent enterrer leurs morts sans certificat de décès, et même si nous disposons de documents appropriés, il est parfois difficile de déterminer si la mort de la femme est liée à la grossesse ou à l'accouchement. 

J'aime être en mesure de contourner ces difficultés. Lorsqu'une grande partie des données des pays diffère considérablement de celles que l'ONU a à sa disposition, mon département compare les chiffres et identifie l'origine de ces écarts. Nous soulevons ensuite les problèmes avec les autorités locales et donnons des recommandations sur la façon de mieux mesurer ces types de statistiques. C'est là que réside la beauté de mon travail : j'arrive à combiner mon amour pour les chiffres et les politiques porteuses de progrès. 

En plus de travailler dans un domaine qui me passionne, ce poste m'a permis de voyager tout en explorant de nouvelles thématiques. Ma carrière à l'Organisation des Nations Unies m'a amenée à visiter des villes comme le Caire ou Blantyre pour tenir des ateliers sur les registres et statistiques de l'état civil. Je me suis également rendue à Aguascalientes dans le cadre d'activités de statistiques sur la violence contre les femmes, à Rio de Janeiro pour un échange d'expérience sur les estimations et les projections démographiques et à Busan et Bangkok pour présenter des travaux et discuter des statistiques relatives à la mortalité maternelle. 

Dans ce travail, je suis souvent sortie de ma zone de confort, et j'ai découvert que c’est dans ces moments que j’apprends le plus et que je m’épanouis le mieux. Je crois que la clé du succès dans cette Organisation est de garder un esprit ouvert. Les opportunités peuvent se présenter sous différentes formes et il est nécessaire de les saisir. L'Organisation des Nations Unies est présente aux quatre coins du monde et je suis ravie de réaliser avec elle quelque chose qui me passionne.

Recherchez-vous un poste dans ce réseau ?
Intitulé emploiNiveauCd appelRéseau professionnelFamille d'emploiDépartement / BureauLieu d'affectationDate limite
Fonctionnaire chargé de la gestion des programmes (80 %) P-489502Questions économiques et sociales et développementDirection de programmesConférence des Nations Unies sur le commerce et le développementGENÈVE27/01/2018
Associate Programme Management Officer P-286169Questions économiques et sociales et développementDirection de programmesProgramme des Nations Unies pour l'environnementNAIROBI27/01/2018
Director, Brussels Liaison Office D-185012Questions économiques et sociales et développementDirection de programmesProgramme des Nations Unies pour les établissements humainsBRUSSELS26/01/2018
Spécialiste des questions sociales P-390085Questions économiques et sociales et développementAffaires socialesCommission économique et sociale pour l'Asie et le PacifiqueBANGKOK24/01/2018
Économiste P3 P-387820Questions économiques et sociales et développementAffaires économiquesCommission économique pour l'Amérique latine et les CaraïbesSANTIAGO21/01/2018
Spécialiste des affaires sociales P-389506Questions économiques et sociales et développementAffaires socialesDépartement des affaires économiques et socialesNEW YORK20/01/2018
12345678910

Recherchez-vous un poste dans d'autres réseaux? 
select
Accueil | Confidentialite | Plan du site | Courriers frauduleux | Contactez-nous
Copyright 2017 United Nations. All rights reserved