Nationalité

Canada

Formation

Diplôme de premier cycle en Common Law (LL.B), McGill University, Montréal, Canada

Diplôme de premier cycle en sciences politiques (avec mention), Carleton University, Ottawa, Canada

Langues

Anglais, Français, Allemand, Russe

Je suis le Chef du Service de la criminalité organisée et du trafic illicite (Office des Nations Unies contre la drogue et le crime, ONUDC). Je gère des attentes, aussi bien que des hommes ; mon service est composé de plus de 80 personnes et gère les 193 États Membres. Le Service de la criminalité organisée et du trafic illicite (Office des Nations Unies contre la drogue et le crime) est chargé des activités criminelles transfrontalières et aide les États Membres à mettre en œuvre la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée, ainsi que les trois Protocoles relatifs au trafic des migrants, à la traite des êtres humains et à la fabrication et au trafic illicite d'armes à feu. Nous formons les pays à la conduite d'investigations médico-légales ou à la création de services de renseignement financiers capables d'informer les banques en cas de transactions suspectes. Mon rôle est de m'assurer que le Service de la criminalité organisée et du trafic illicite (ONUDC) exécute ses programmes et s'acquitte de ses mandats envers les États Membres. 

Le crime persiste et évolue. C'est la raison pour laquelle les programmes de l'ONUDC s'étendent au monde entier. Les Nations Unies luttent contre le crime à travers le monde. Par exemple, nous disposons d'un programme de contrôle de conteneurs dans le cadre duquel les pays sont formés à réaliser des évaluations de risques à partir des documents d'expédition et des formulaires de déclaration de douane. Très souvent, nous recevons des rapports de saisie de nos services de contrôle portuaires. Une inspection peut révéler la présence de drogue, d'armes illégales et d'articles de contrefaçon. Si les Nations Unies jouent un rôle crucial, les besoins des États Membres demeurent considérables, tandis que nos ressources sont limitées. Des formes complexes d'activités illégales telles que la cybercriminalité continuent à se développer. Ces dernières appellent à des mesures coercitives et à la mise en place d'équipements et de formations. C'est pourquoi notre action est déterminante. 

Aux jeunes qui souhaitent travailler avec les Nations Unies, je conseillerais d'être persévérants et d'adopter une approche stratégique. Lors des périodes de transition professionnelles que j'ai connues, de nouvelles tendances n'ont cessé d'émerger au niveau mondial, tant sur le plan politique qu'économique, qui semblaient offrir de nouvelles opportunités. Lorsque j'étais étudiante, je savais que je voulais faire des études de droit au niveau international. J'ai effectué mon premier voyage à l'étranger à Leningrad en 1973 grâce à une bourse obtenue dans le cadre de l'accord d'échange culturel entre le Canada et l'URSS, pour mener des recherches de troisième cycle. J'ai ensuite travaillé pour l’Organisation du Traité de l'Atlantique Nord et la Banque mondiale, ainsi que dans le secteur privé. 

J'ai intégré l'Organisation des Nations Unies plus tard dans ma carrière. J'ai essayé plusieurs années d'être recrutée par l'Organisation des Nations Unies et j'ai passé différents entretiens, mais ce n'est qu'en décembre 2004, alors que j'avais décidé de tenter ma chance pour la dernière fois, que j'ai décroché ce poste. J'ai quitté Halifax (Nouvelle-Écosse) pour New York afin d'y intégrer la Direction exécutive du Comité contre le terrorisme, créée pour superviser la mise en œuvre de la résolution 1373 (2001), la résolution la plus globale en matière de lutte contre le terrorisme adoptée par le Conseil de sécurité des Nations Unies après le 11 septembre. Depuis lors, au cours de mes neuf années passées au sein de l'Organisation, j'ai été affectée dans trois services et deux lieux d'affectation différents, ce qui a enrichi mon expérience. 

Il est important de rappeler que les changements ne résultent pas nécessairement de facteurs positifs ; ceci est valable pour des événements internationaux, tout comme pour des événements de la vie personnelle ou professionnelle. Il y a des hauts et des bas, vous devez simplement persévérer.

Recherchez-vous un poste dans ce réseau ?
Intitulé emploiNiveauCd appelRéseau professionnelFamille d'emploiDépartement / BureauLieu d'affectationDate limite
Conseiller économique principal P5 P-579450Questions économiques et sociales et développementAffaires économiquesCommission économique pour l'Amérique latine et les CaraïbesSANTIAGO08/07/2017
Spécialiste du développement durable P-478740Questions économiques et sociales et développementDéveloppement durableCommission économique et sociale pour l'Asie et le PacifiqueBANGKOK08/07/2017
CHIEF OF SERVICE, ECONOMIC AFFAIRS D-179692Questions économiques et sociales et développementAffaires économiquesConférence des Nations Unies sur le commerce et le développementGENÈVE07/07/2017
Administrateur de programme adjoint (Coordination des politiques) P-279342Questions économiques et sociales et développementAdministration publiqueOffice des Nations Unies contre la drogue et le crimeVIENNE07/07/2017
SPÉCIALISTE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE P-378002Questions économiques et sociales et développementDéveloppement durableDépartement des affaires économiques et socialesNEW YORK01/07/2017
Spécialiste de la gestion des programmes P-478878Questions économiques et sociales et développementDirection de programmesDépartement des affaires économiques et socialesNEW YORK30/06/2017
12345678910...>>

Recherchez-vous un poste dans d'autres réseaux? 
select
Accueil | Confidentialite | Plan du site | Courriers frauduleux | Contactez-nous
Copyright 2017 United Nations. All rights reserved