Nationalité

Chine

Formation

Diplôme de second cycle en droit civil et commercial, Université Heilongjiang, Harbin, Chine 

Diplôme de premier cycle en ingénierie de la communication, Université des officiers de police du peuple de Chine, Pékin, Chine

Langues

Anglais, chinois

En tant que chef du service de sécurité de la Mission des Nations Unies pour l'organisation d'un référendum au Sahara occidental, je dirige une équipe de 48 membres, ce qui représente le plus important sous-élément civil de toute la Mission. J'ai la chance de travailler avec une équipe formidable dont le travail sérieux a été reconnu par l'Équipe de conformité et d'évaluation du Département de la sûreté et de la sécurité des Nations Unies en nous décernant la meilleure évaluation jamais attribuée pour nos résultats. Je suis convaincu que montrer l'exemple est la clé du succès dans tout ce que nous faisons sur le terrain pour l'ensemble de nos bénéficiaires.

Lorsque je travaillais comme chef de la planification et de la formation en matière de sécurité pour la Force intérimaire des Nations Unies au Liban, le contexte sécuritaire très instable représentait une menace pour la sûreté et la sécurité du personnel civil. Nous avons mis en place une équipe réduite de planification et de formation qui, par le biais de méthodes innovantes, proposait deux fois par mois le programme de formation Sécurité et sûreté en mission (SSAFE), des exercices de coordination d'urgence, des exercices d'évacuation, des exercices de mise à couvert et divers autres exercices de sécurité en collaboration avec des partenaires de premier plan. Avant cela, alors que j'étais chef de la formation et du développement en matière de sécurité auprès de la Mission des Nations Unies au Soudan (MINUS), mon équipe et différents partenaires locaux ont assuré des formations SSAFE hebdomadaires, en anglais et en arabe, à près de 2 000 membres du personnel des Nations Unies et de la mission électorale.

En tant que coordonnateur des mesures de sécurité sur le terrain du Secteur V de la MINUS, j'ai dirigé une équipe de 76 agents de sécurité dans un contexte de moyens limités et dans des conditions de vie extrêmement difficiles, particulièrement pour les effectifs féminins. Ce genre d'endroit offre peu d'occasions de se détourner de ses responsabilités. Me trouver au bon endroit au bon moment a été l'un des moments dont je suis le plus fier car cela m'a permis de venir en aide à un collègue victime d'un accident dans un endroit reculé. J'étais le seul membre de l’ONU sur place et j'ai immédiatement conduit mon collègue à un hôpital de l'ONU de niveau 2 dédié aux soins d'urgence en attente d'une évacuation sanitaire. J'ai appris de cette situation qui aurait pu être désespérée qu'il ne faut jamais abandonner, car il est toujours possible d'atteindre son but.

Quand j’ai intégré l'Organisation en tant qu'officier responsable de la formation initiale de la Police des Nations Unies auprès de la Mission des Nations Unies au Libéria (MINUL), j'ai beaucoup apprécié travailler dans un environnement multiculturel parmi des collègues originaires de divers pays. Mon équipe proposait des stages d'initiation aux officiers récemment arrivés afin de les familiariser avec le système des Nations Unies et les procédures d'arrivée. Les hauts responsables de la Police des Nations Unies ont relevé le très grand professionnalisme dont faisait preuve mon équipe, particulièrement au regard des formations conjointes élaborées pour la Police des Nations Unies lors des élections présidentielles de 2005.

Il est parfois nécessaire de trouver des solutions à des événements imprévus. Peu après avoir été déployé à la MINUS, j'ai intégré l'équipe des opérations de sécurité avec pour responsabilité d'assurer la sûreté et la sécurité lors de la visite d'une délégation de haut niveau au Soudan. Alors que cette délégation était en visite sur le terrain, le gérant de l'hôtel qu'ils occupaient a informé notre équipe qu'un hôte récemment arrivé dans leur aile était étranger à la délégation et qu'il refusait de s'en aller. L'ensemble de l'opération de sécurité s'en trouvait menacée. J'ai réussi à convaincre cette personne d'aller s'installer ailleurs et donc à sécuriser l'intégralité de l'aile. Au moment où l'on pense qu'il y a un risque que les choses ne se passent pas comme vous l'avez prévu, un simple effort peut faire toute la différence.

Recherchez-vous un poste dans ce réseau ?
Intitulé emploiNiveauCd appelRéseau professionnelFamille d'emploiDépartement / BureauLieu d'affectationDate limite
CAPITAINE DE SECURITE G-789364Sûreté et sécurité internesSécuritéOffice des Nations Unies à GenèveGENÈVE11/01/2018
SERGEANT G-589527Sûreté et sécurité internesSécuritéCommission économique pour l'Amérique latine et les CaraïbesSANTIAGO09/01/2018
Security Sergeant [Filled from Roster] G-588425Sûreté et sécurité internesSécuritéOffice des Nations Unies à VienneVIENNE05/01/2018
SECURITY LIEUTENANT G-688408Sûreté et sécurité internesSécuritéOffice des Nations Unies à GenèveGENÈVE29/12/2017
FIRE SAFETY OFFICER F-690287Sûreté et sécurité internesSûretéUnited Nations Mission in the Republic of South SudanJUBA29/12/2017
Agent de Protection Rapprochée F-590313Sûreté et sécurité internesSécuritéUnited Nations Mission in the Republic of South SudanJUBA29/12/2017
1234

Recherchez-vous un poste dans d'autres réseaux? 
select
Accueil | Confidentialite | Plan du site | Courriers frauduleux | Contactez-nous
Copyright 2017 United Nations. All rights reserved