Nationalité

Indonésie

Formation

Diplôme d'études supérieures en sciences politiques et relations internationales, Université d'Indonésie, Jakarta, Indonésie

Langues

Indonésien, anglais, russe, allemand

J'ai commencé ma carrière en travaillant pour l'Université d'Indonésie, avant d'être attirée par les projets d'ONU-Habitat et du Programme des Nations Unies pour le développement à Jakarta. La visite du Chargé du programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) à notre projet en 1991 afin de promouvoir l'esprit du volontariat a eu un impact majeur sur la suite de ma carrière. Plutôt que de travailler dans les bureaux, je me suis demandé de quelle manière je pourrais mettre davantage à profit les connaissances et les compétences acquises lors de mes études en sciences politiques et en relations internationales. J'étais persuadée que je pouvais trouver une branche qui corresponde tout à fait à ma formation et à mes compétences.

Par la suite, j'ai été recrutée pour rejoindre les VNU au Cambodge pour participer aux élections de 1993. J'ai pleinement saisi cette occasion et j'étais très impatiente d'assumer ces nouvelles tâches et responsabilités. J'étais très enthousiaste à l'idée d'aider les Cambodgiens à nommer un gouvernement compétent par le biais d'élections libres, justes et transparentes. À partir de ce moment là, j'ai su qu’une carrière dans le domaine électoral auprès de l'ONU constituerait mon avenir.

J’ai un esprit aventurier et j'adore voyager. Participer à différentes missions sur le terrain m'a donné l'occasion d’assouvir ma passion et, surtout, d'aider la population locale à parvenir à la bonne gouvernance à laquelle elle a droit. Sensibiliser les gens aux élections à venir constitue l'originalité et l'intérêt de ce travail. Jamais je n'envisagerais faire autre chose !

Les experts électoraux sont confrontés à des difficultés dans divers domaines au cours des différentes étapes du processus électoral. L'une des principales difficultés consiste à établir un bon contact avec les fonctionnaires des administrations locales, les autorités et les responsables locaux. Il existe de nombreux groupes sociaux et politiques, ainsi que des communautés religieuses, des collectivités tribales et des villages qui ont besoin d'éducation civique et de vulgarisation électorale, et il faut aussi envisager des mesures de sécurité en faveur du processus électoral et des équipes de terrain. Coopérer avec les autres organismes des Nations Unies dans le cadre de la mission peut aussi s'avérer problématique. Malgré les obstacles que nous rencontrons, la satisfaction est immense une fois que tous les préparatifs des élections sont achevés, que les agents électoraux s'apprêtent à ouvrir les bureaux de vote le jour de l'élection et que nous assistons au scrutin. À l'annonce du résultat du dépouillement, nous sommes témoin de l'élection par le peuple de ses nouveaux dirigeants. Il est extraordinaire de pouvoir observer la démocratie à l'œuvre sur le terrain.

Travailler sur le terrain m'a ouvert l'esprit et a renforcé mes connaissances et mes compétences en les enrichissant d'une manière qu’il m’aurait été impossible d’envisager en assistant simplement à des cours. Rien ne remplace l'expérience pratique. Prendre le temps de poursuivre son perfectionnement professionnel en saisissant les possibilités de formation assurées au niveau local par la Section de la formation et l'Organisation est un autre élément à prendre en considération.

Mes fonctions me donnent de nombreuses occasions de quitter le Siège pour me rendre dans les différentes zones urbaines et rurales afin de mieux appréhender les difficultés auxquelles sont confrontés les bureaux extérieurs, ce qui est très enrichissant. On est toujours amené à découvrir de nouvelles choses, comme les traditions locales, les activités culturelles et les attentes suscitées par les élections. Les rencontres régulières avec les responsables des bureaux électoraux nous aident à mieux comprendre leurs difficultés et c'est ensemble que nous trouvons les moyens de mener à bien l'élection. Il s'agit vraiment d'un travail d'équipe. Ma carrière consacrée aux affaires électorales dans le cadre des opérations de paix m'a aidé à mieux comprendre les gens et les problèmes auxquels ils sont confrontés sur le terrain et à assumer mes responsabilités avec fierté en tant que fonctionnaire internationale.

Recherchez-vous un poste dans ce réseau ?
Intitulé emploiNiveauCd appelRéseau professionnelFamille d'emploiDépartement / BureauLieu d'affectationDate limite
Spécialiste des droits de l'homme P-4108285Paix et questions politiques et humanitairesDroits de l’hommeHaut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'hommeGENÈVE24/01/2019
Spécialiste des droits de l’homme P-3107687Paix et questions politiques et humanitairesDroits de l’hommeHaut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'hommeNEW YORK20/01/2019
Spécialiste des droits de l’homme P-3107013Paix et questions politiques et humanitairesDroits de l’hommeHaut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'hommeGENÈVE13/01/2019
Spécialiste des questions politiques P-3105425Paix et questions politiques et humanitairesAffaires politiquesDépartement des opérations de maintien de la paixNEW YORK11/01/2019
Spécialiste des questions politiques (Élections) P-3100624Paix et questions politiques et humanitairesAffaires politiquesDépartement des affaires politiquesNEW YORK10/01/2019
: Spécialiste des questions politiques [Filled from Roster] P-3105900Paix et questions politiques et humanitairesAffaires politiquesDépartement des opérations de maintien de la paixNEW YORK10/01/2019
12345678910

Recherchez-vous un poste dans d'autres réseaux? 
select
Accueil | Confidentialite | Plan du site | Courriers frauduleux | Contactez-nous
Copyright 2018 United Nations. All rights reserved