Nationalité

Japon

Formation

Maîtrise en administration et politiques publiques, Université Columbia, New York, États-Unis

Langues

Anglais, français, japonais

J'ai commencé ma carrière à l'ONU en 1998 en tant qu'observatrice géographique pour le Bureau du Coordonnateur des opérations humanitaires des Nations Unies en Iraq, ce qui m'a permis de constater par moi-même combien la réalité sur le terrain peut être éloignée de la théorie.

Mes responsabilités suivantes m'ont conduit en Bosnie-Herzégovine, dans les Balkans, où je faisais partie d'une équipe qui a mis sur pied une force de police pluriethnique tout en veillant à faire respecter un maintien de l'ordre impartial. Je me suis particulièrement attaché à réduire les incidents liés aux minorités et à augmenter les effectifs d'officiers de police issus des minorités ethniques, dont la majorité étaient des déplacés. Ces responsabilités consistaient aussi notamment à veiller à ce que le bien-être de ces officiers soit envisagé dans une perspective globale. Être témoin des conséquences souvent graves des conflits dus aux différences ethniques m’attristait ; toutefois, la Mission des Nations Unies en Bosnie-Herzégovine m'a aussi apporté la satisfaction de savoir que je participais à la reconstruction d'un pays et que j'œuvrais pour l'instauration d'une paix durable qui allait remplacer les conflits du passé.

Mon affectation suivante m'a conduite en Éthiopie en tant que responsable des secours d’urgence auprès du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) où j'ai coordonné l'aide humanitaire en faveur des populations touchées par les sécheresses à répétition. Je me suis beaucoup déplacée sur le terrain pour repérer les zones qui nécessitaient une aide humanitaire d'urgence et déterminer quelles mesures pouvaient être mises en œuvre dans les plus brefs délais pour répondre à ces besoins. Afin de venir en aide aux populations victimes de catastrophes, j'ai travaillé dans divers domaines de compétence, que ce soit l'eau, l'assainissement et l'hygiène ou la santé, la protection de l'enfance et l'éducation.

J'ai ensuite passé près de trois à Paris pour étudier le français, ce qui m'a amenée à rencontrer un certain nombre de personnes originaires de pays francophones d'Afrique et m'a incitée à reprendre le travail sur le terrain. Par la suite, j'ai été nommée chef d'un bureau local sous l'autorité du Bureau d'appui du Coordinateur résident au Soudan. J'étais à la tête d'une petite équipe de coordination conjointe de l'aide humanitaire des Organismes, fonds et programmes des Nations Unies et d'organisations non gouvernementales en situation d'urgence complexe ainsi que des activités de réintégration et de relèvement. Dans un contexte où la paix n'avait été rétablie que récemment et où des différends étaient nés de la concurrence pour le contrôle des ressources, j'ai chargé l'équipe de tout mettre en œuvre pour prévenir tout nouveau litige par le biais de la fourniture de services de bases aux parties réconciliées en guise de dividendes de paix. Un des résultats dont je suis la plus fière est l'appui que j'ai pu fournir en matière de renforcement des capacités pour l'atténuation des effets des catastrophes naturelles auprès du gouvernement du pays hôte. J'ai facilité la mise en place d'une carte des inondations sur laquelle se retrouvaient les éléments clés que sont les zones à haut risque, les zones sûres et les zones de surveillance des crues. Cette carte a par la suite servi de socle à un important projet d'aménagement urbain.

Par la suite, j'ai rejoint l'Opération hybride Union africaine-Nations Unies au Darfour (MINUAD) et j'ai été affecté au Bureau de liaison de Khartoum dans le but de réduire les problèmes de communication et de résoudre les difficultés opérationnelles entre l'opération et les Organismes, fonds et programmes des Nations Unies dus à la distance qui sépare le Darfour, où se trouve le siège de la MINUAD, et la capitale, Khartoum, où se trouve le siège des Organismes, fonds et programmes des Nations Unies. Je me suis efforcée d'assurer une meilleure coordination et l'amélioration des synergies entre l'opération et les Organismes, fonds et programmes des Nations Unies en matière d'interventions humanitaires et d'activités de relèvement rapide. Dernièrement, nous nous sommes davantage concentrés sur les problèmes liés à la protection des civils en raison du réexamen des mandats du Conseil de sécurité.

Au cours de ma carrière à l'ONU, je me suis aperçu qu'intervenir sur le terrain permet de se rendre compte des résultats de son travail par soi-même, ce qui est extrêmement gratifiant. J'apprécie travailler pour les opérations de paix car cela me permet d'apporter un soutien direct à ceux pour qui j'ai intégré l'Organisation.

Recherchez-vous un poste dans ce réseau ?
Intitulé emploiNiveauCd appelRéseau professionnelFamille d'emploiDépartement / BureauLieu d'affectationDate limite
Coordonnateur (affaires politiques) P-3100528Paix et questions politiques et humanitairesAffaires politiquesDépartement des opérations de maintien de la paixNEW YORK04/11/2018
Spécialiste des droits de l’homme (2 postes) P-3103603Paix et questions politiques et humanitairesDroits de l’hommeHaut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'hommeGENÈVE04/11/2018
Spécialiste des questions politiques P-4100012Paix et questions politiques et humanitairesAffaires politiquesDépartement des affaires politiquesNEW YORK01/11/2018
Spécialiste des droits de l’homme P-4102068Paix et questions politiques et humanitairesDroits de l’hommeHaut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'hommeGENÈVE01/11/2018
Spécialiste des droits de l’homme P-4102665Paix et questions politiques et humanitairesDroits de l’hommeHaut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'hommeNEW YORK01/11/2018
Spécialiste des droits de l’homme P-3103177Paix et questions politiques et humanitairesDroits de l’hommeHaut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'hommeGENÈVE28/10/2018
12345678910...>>

Recherchez-vous un poste dans d'autres réseaux? 
select
Accueil | Confidentialite | Plan du site | Courriers frauduleux | Contactez-nous
Copyright 2018 United Nations. All rights reserved