vacance de poste

Intitulé publication: SENIOR SECURITY SECTOR REFORM OFFICER, P5 (Temporary Job Opening)
Intitulé code d’emploi: Spécialiste de la réforme du secteur de la sécurité hors classe
Département / Bureau: Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali
Lieu d'affectation: BAMAKO
Période de candidature: 10 juin 2019 - 24 juin 2019
No de l’appel á candidature: 19-Security Institutions-MINUSMA-118213-J-Bamako (M)
Staffing Exercise N/A
Valeurs fondamentales de l'ONU: intégrité, professionnalisme, respect de la diversité
Désolé, cet appel à candidature n'est plus disponible.
Cadre organisationnel

Ce poste est à pourvoir à la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali, à Bamako. Bamako est un lieu d’affectation famille non autorisée et classé difficile (catégorie D). Le titulaire relève du directeur de la sécurité secteur réforme-désarmement démobilisation et reinsertion.

Responsabilités

Sous la supervision générale du directeur de la sécurité secteur réforme-désarmement démobilisation et réinsertion de la MINUSMA, Spécialiste de la réforme du secteur de la sécurité hors classe ,s'acquitte des fonctions ci-après : (Ces fonctions sont génériques et ne peuvent pas être effectuées par tous les agents principaux de la SSR)

• Donner avis et conseils stratégiques et techniques au Directeur en vue d’orienter l’action du leadership de la Mission/de l’Equipe-pays (UNCT) ainsi que celle des acteurs nationaux sur des questions relatives au secteur de sécurité confondu.
• Donner avis et orientations sur les questions susceptibles de générer la volonté politique et de préparer l’appropriation de la question par la nation.
• Elaborer des programmes SSR compatibles avec le mandat et veiller à ce que la section SSR priorise les initiatives compte tenu des objectifs à court et à moyen terme et de la conduite par la nation de ladite réforme du secteur de sécurité en étroite collaboration avec toutes les composantes de la mission : la composante civile, militaire et la police.
• Soutenir le directeur et la haute direction de la mission en assurant le travail de bons offices et préparer les notes techniques au leadership de la mission et aux porte-paroles sur diverses activités et questions relatives au SSR ; contribuer à assurer que des rendements de grande qualité soient livrés à point nommé et intégrer les données et tendances y afférents.
• Elaborer et entretenir des rapports de travail au niveau technique avec les autorités gouvernementales, les autorités locales/dirigeants locaux et autres acteurs majeurs nationaux/locaux et contribuer à la confection de l’agenda et faire prendre par t au processus de consultation de technique de haut niveau avec les donateurs et les membres de l’UNCT et avec le gouvernement. Promouvoir activement la coordination et la communication entre les partenaires internationaux et nationaux.
• Aider a gérer parfois des missions de grande envergure et hautement complexes et des processus de concertation, notamment en donnant aux technocrates du gouvernement et autres tierce-parties les orientations à suivre ; rédiger des condensés de projets de rapport de missions ; identifier les problèmes et les questions à décortiquer et prendre l’initiative de trouver des palliatifs ; assurer la liaison avec les parties prenantes ; assurer les actions de suivi et faire rapport sur l’évolution des évènements.
• Aider le directeur à former une synergie des efforts nationaux et coordonner l’assistance internationale aux initiatives de réforme du secteur de sécurité en collaboration avec le pilier du RSSG RoL-Ops/East et toutes les unités qui sont parties prenantes à la reforme, ainsi qu’avec la Force et la police des Nations Unies sur les matières techniques relatives à la reforme de l’armée et de la défense, de l’enquête de sécurité, du DDR, des services pénitentiaires, de la réforme de la police et de la justice.
• Diriger toutes les actions visant à livrer un appui cohérent de l’ONU de ‘guichet unique’ ensemble avec tous les interlocuteurs pertinents de la Mission/UNCT, notamment la coordination de l’assistance Mission-UNCT. Celle-ci devra comprendre les travaux préparatoires pour les rencontres Mission-UNCT-Partenaires du groupe de travail SSR.
• Diriger et superviser l’organisation des réunions, séminaires et autres évènements sur les questions d’importance majeure ; gérer substantiellement la préparation et l’organisation desdits évènements.
• Assurer son concours à la haute direction de la Mission sur toutes les questions liées aux principes directeurs de la réforme SSR et sur la conception, la mise en œuvre et la révision des plans et programmes de tout le secteur dans tous ses aspects ; établir les priorités pour l’élaboration des principes directeurs dans les domaines-clés de la réforme SSR ; donner avis et conseils sur les principes-directeurs et les activités des opérations sur base continuelle et prendre part à la programmation des activités au niveau national.
• Veiller à la mise en application des directives sur la prise en compte de l’égalité des sexes;
• Orienter et/ou assurer son concours substantiel aux réunions de groupes consultatifs et autres, conférences etc. et, en même temps, proposer et présenter les sujets inscrits à l’agenda, identifier les participants et préparer les documents, etc.
• Conduire la préparation des rapports ordinaires d’avancement sur l’appui de l’ONU au secteur de sécurité pour considération par les hauts cadres de la Mission en coordination avec la Mission/UNCT et les partenaires nationaux et internationaux.
• Se préparer à faire des apports substantiels à l’argumentaire et aux rapports sur la position de la Mission par rapport à la réforme aux fins d’en faire une présentation devant les organes compétents/pertinents.
• Répondre aux demandes et aux critères de rédaction des rapports imposés par l’unité en charge de la réforme, le Bureau de l’Etat de droit et des institutions de la sécurité (OROLSI), et le Département de Maintien de la Paix (DPKO).
• Préparer et/ou superviser la préparation de divers rapports écrits, ex. : note explicative/technique analyse, des sections substantielles des rapports et des études, apports contributifs aux publications, etc.
• Aider a la coordination des activités liées au financement dans le cadre du budget (préparation de programme/projet et soumissions, rapports d’avancement, états financiers, etc.) et a la préparation des documents/rapports connexes (promesse de dons, programme de travail, budget etc.)
• Donner les directives pour guider le personnel subalterne ; superviser et encadrer le personnel dans l’exécution de leurs fonctions respectives.
• Remplacer le directeur et assumer les fonctions d’intérimaire en l’absence de ce dernier.
• S’acquitter de toutes autres tâches qui pourraient lui être confiées

Compétences

Professionnalisme:
Compréhension de l’environnement politique, socio-économique et son impact sur la mise en œuvre du mandat de la mission. Connaissance experte de la réforme du secteur de la sécurité (ses concepts, sa terminologie, la recherche, les documents des principes directeurs), en particulier, les questions du secteur de sécurité dans tous ses aspects, avec accent particulier sur le contrôle civil, la gestion et la coordination. Qualités de dirigeant avérées ; aptitude à l’analyse stratégique, capacité de procéder à l’analyse et l’évaluation complètes des affaires d’importance critique relatives à la réforme SSR, en particulier les questions sur le secteur de sécurité dans tous ses aspects. Capacité avérée de l’originalité de la pensée et de créativité, autonomie de jugement et discrétion dans les conseils en matière de et dans la façon de traiter les principes directeurs majeurs, programmes et projets et d’autres problèmes/questions. Aptitude à travailler sous pression, a des occasions, dans un environnement hautement stressant (dissensions sociales, catastrophe naturelle et souffrance humaine). Faire montre de fierté dans l’accomplissement de son travail et de ses réalisations ; faire preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du sujet ; apporter à l’exécution de ses tâches la conscience et le souci d’efficacité voulus pour être en mesure d'honorer les engagements contractés, de tenir les délais impartis et d'obtenir les résultats escomptés ; agir pour des motifs professionnels plutôt que personnels ; persévérer face aux obstacles et aux difficultés ; rester serein dans les situations de crise. Souci de la prise en compte du principe de l’égalité des sexes et de la participation sur un même pied d’égalité des hommes et des femmes à tous les domaines d’activité.

Aptitude à la communication: S'exprimer clairement et efficacement, tant oralement que par écrit ; écouter les autres, bien les comprendre et donner suite comme il convient ; poser les questions voulues afin d'obtenir des éclaircissements et faciliter le dialogue ; adapter le langage, le ton, le style et la présentation au public auquel on s'adresse ; partager l'information avec tous ceux qu'elle intéresse et tenir chacun au courant.

Aptitude à planifier et à organiser - définir clairement des buts compatibles avec les stratégies convenues ; hiérarchiser les activités et tâches prioritaires; modifier les priorités en fonction des besoins; prévoir suffisamment de temps et de ressources pour mener sa tâche à bien ; tenir compte des risques et des imprévus dans la planification suivre l'exécution des plans et les modifier s'il y a lieu ; tirer le meilleur parti du temps dont on dispose.

Responsabilisation des subordonnés: Déléguer, exposer clairement ce que l’on attend de ses collaborateurs et leur donner toute la latitude voulue. Encourager chacun à se fixer des objectifs ambitieux. Exiger de chacun qu’il réponde des résultats obtenus dans son domaine de responsabilité. Apprécier à leur juste valeur l’apport et la compétence de chacun. Témoigner de son appréciation et récompenser les résultats et l’effort. Faire participer chacun à la prise des décisions qui le concernent.

Suivi du comportement professionnel: Déléguer les pouvoirs, l’autorité et la compétence requis à ses subordonnés. Veiller à ce que les rôles, les responsabilités et la chaîne hiérarchique soient
clairs pour tous. Estimer avec précision le temps et les ressources nécessaires pour accomplir une tâche et tirer le meilleur parti des compétences. Suivre l’avancement du travail au regard des
échéances. S’entretenir régulièrement avec ses subordonnés des résultats qu’ils obtiennent, leur faire savoir comment leur apport est perçu et leur donner les conseils nécessaires. Encourager le risque et soutenir la créativité et l’initiative Appuyer activement les aspirations professionnelles de ses collaborateurs. Faire preuve de justice dans la notation.
.

Formation

Diplôme universitaire du niveau de la maîtrise dans le domaine de l'administration publique ou des entreprises, des études de gestion, de la réforme du secteur de la sécurité ou dans toute autre discipline apparentée. À défaut, un diplôme universitaire de premier cycle assorti de deux années supplémentaires d’expérience pertinente

Expérience professionnelle

Au moins dix années d’expérience professionnelle, à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés, dans la réforme du secteur de la sécurité. Une expérience de l'élaboration et de la mise en œuvre à l'échelle du système de politiques, programmes et projets de réforme du secteur de la sécurité est exigée. Une expérience acquise à des postes de consultation et de coordination dans les domaines de la sécurité nationale ou de la réforme du secteur de la sécurité est exigée, de même que deux années d'expérience de la gestion d'une organisation ou d'une équipe. Une expérience acquise dans le cadre d’une opération de maintien de la paix est souhaitable, de même qu'une expérience de la gestion de partenariats mondiaux de réforme du secteur de la sécurité, y compris avec l'UA. Une expérience en tant que facilitateur de cours de formation agréés portant sur la réforme du secteur de la sécurité est également souhaitable.

Connaissances linguistiques

L’anglais et le français sont les langues de travail du Secrétariat de l'Organisation des Nations Unies. Pour le poste faisant l’objet du présent avis, la maîtrise de l'anglais et du francais sont indispensable.

Méthode d'évaluation

L’évaluation des candidats qualifiés pourrait inclure un exercice d’évaluation informel.

Notice spéciale

•Ce poste n’est vacant que pour une période provisoire s’achevant le 31 mai 2020. Si le candidat sélectionné est un fonctionnaire du Secrétariat de l’Organisation des Nations Unies, il s’agira d’une affectation temporaire.

• Si cette affectation temporaire peut permettre au candidat sélectionné d’acquérir de l’expérience, elle ne porte que sur une période limitée et ne préjuge en rien de la sélection du futur titulaire du poste.

• Selon les modalités de financement du poste à pourvoir, le droit de faire acte de candidature pourrait être limité aux candidats basés dans le lieu d’affectation concerné.

• Pour cette vacance de poste temporaire, le droit de faire acte de candidature pourrait être limité aux « candidats internes », qui ont été recrutés à l’issue d’un concours, dont les modalités sont prévues par la disposition 4.16 du Règlement du personnel, ou d’une procédure de sélection sanctionnée par un organe central de contrôle, comme prévu par la disposition 4.15 dudit Règlement.

• Les fonctionnaires des organisations appliquant le régime commun des Nations Unies qui atteindront l’âge réglementaire de départ à la retraite au cours de la période considérée ne peuvent pas se porter candidats.Le fait de faire acte de candidature ou d’être sélectionné pour cette vacance de poste temporaire est sans effet sur l’âge réglementaire de départ à la retraite, cette date ne pouvant être repoussée.

•Les retraités ayant dépassé l’âge de départ obligatoire à la retraite qui souhaitent être considérés pour cet emploi temporaire, doivent sélectionner “départ à la retraite” pour le motif de leur depart. Les retraités ne peuvent être employés par l’Organisation que si les conditions suivantes sont remplies : (a) L’Organisation ne peut faire face à ses besoins opérationnels, aucun fonctionnaire qualifié n’étant disponible pour exercer les fonctions considérées; (b) L’engagement proposé n’a pas d’effets préjudiciables sur les perspectives de carrière ou les possibilités de réaffectation d’autres fonctionnaires et constitue un moyen économique et rationnel de répondre aux besoins du service.

Charte des Nations Unies

Aux termes du paragraphe 3 de l’Article 101 de la Charte des Nations Unies, la considération dominante dans le recrutement du personnel doit être la nécessité d’assurer à l’Organisation les services de personnes possédant les plus hautes qualités de travail, de compétence et d’intégrité. Aucun candidat ne sera pris en considération par l'ONU s’il s'est rendu coupable de violation du droit international des droits de l'homme ou du droit international humanitaire, d'exploitation sexuelle, d'atteinte sexuelle ou d'infraction autre qu'une infraction mineure au code de la route, ou s'il existe des motifs raisonnables de croire que le candidat a été impliqué dans la commission de l'un de ces actes. L’expression « exploitation sexuelle » désigne le fait de profiter ou de tenter de profiter d’un état de vulnérabilité, d’un rapport de force inégal ou de rapports de confiance à des fins sexuelles, y compris mais non exclusivement en vue d’en tirer un avantage pécuniaire, social ou politique. L'expression « atteinte sexuelle » désigne toute intrusion physique à caractère sexuel commise par la force, sous la contrainte ou à la faveur d’un rapport inégal, ou la menace d’une telle intrusion.

Sera dûment prise en considération l'importance d'un recrutement effectué sur une base géographique aussi large que possible. Aucune restriction ne sera imposée par l'Organisation à l'accès des hommes et des femmes, dans des conditions égales, à toutes les fonctions, dans ses organes principaux et subsidiaires. Le Secrétariat de l'Organisation des Nations Unies est un espace non-fumeurs.

Les candidats sont invités à respecter scrupuleusement toutes les instructions disponibles sur la plateforme de recrutement en ligne Inspira. Pour des informations plus détaillées, ils ou elles peuvent consulter le manuel d'instructions pour le candidat, en cliquant sur le lien hypertexte « Manuels » sur le côté supérieur droit de la page d'accueil de leur compte Inspira.

Les candidatures feront l'objet d'une évaluation et d'un examen préalables sur la base des informations soumises conformément aux critères d'évaluation de l'avis de vacance de poste et aux dispositions législatives internes applicables de l'Organisation des Nations Unies, notamment la Charte des Nations Unies, les résolutions de l'Assemblée générale, le Statut et le Règlement du personnel, les textes administratives et les directives. Les candidats doivent fournir des informations exhaustives et précises conformément aux instructions fournies sur la plateforme Inspira. Une fois la candidature envoyée, aucune modification, suppression ou révision, ni aucun ajout ou changement ne pourra être fait. Il sera procédé à une vérification des références des candidats faisant l'objet d'une attention particulière pour s'assurer de l'exactitude des renseignements qu’ils ont fournis dans leur candidature.

Les avis de vacance de postes publiés sur le Portail des carrières sont retirés à 11:59 p.m. (heure de New York), le jour de la date limite de dépôt des candidatures.

Aucun frais de dossier

L’ONU NE PERÇOIT DE FRAIS À AUCUN STADE DU RECRUTEMENT (DÉPÔT OU TRAITEMENT DE LA CANDIDATURE, ENTRETIEN, FORMATION, ETC.), ET ELLE NE DEMANDE AUCUNE INFORMATION BANCAIRE.

Désolé, cet appel à candidature n'est plus disponible.
partager
Accueil | Confidentialite | Plan du site | Courriers frauduleux | Contactez-nous
Copyright 2022 United Nations. All rights reserved