vacance de poste

Intitulé publication: Spécialiste des ressources humaines, P4 [Filled from Roster]
Intitulé code d’emploi: Spécialiste des ressources humaines
Département / Bureau: Département des stratégies et politiques de gestion et de la conformité bureau des ressources humaines
Lieu d'affectation: NEW YORK; NEW YORK;
Période de candidature: 01 octobre 2019 - 30 octobre 2019
No de l’appel á candidature: 19-Human Resources-DMSPC OHR-122982-R-New York (R)
Staffing Exercise N/A
Valeurs fondamentales de l'ONU: intégrité, professionnalisme, respect de la diversité
Désolé, cet appel à candidature n'est plus disponible.
Cadre organisationnel

Ce poste est à pourvoir aux bureaux situés à New York de la Section de la rémunération et du classement des emplois du Service de l’élaboration des stratégies et des politiques, qui relève de la Division des stratégies et des politiques du Bureau des ressources humaines (Département des stratégies et politiques de gestion et de la conformité). Le (la) titulaire fait rapport au (à la) Chef de la Section..

Responsabilités

Dans les limites des pouvoirs qui lui sont délégués et sous la direction du (de la) Chef de la Section, le (la) titulaire s’acquitte des fonctions ci-après :

CLASSEMENT DES EMPLOIS :
1) Entreprendre et encadrer l’analyse du classement des emplois de la catégorie des administrateurs et fonctionnaires de rang supérieur, de la catégorie du Service mobile, des services généraux et des catégories connexes au Siège, et, selon qu’il convient, dans les bureaux hors-Siège.
2) Fournir des orientations aux gestionnaires de programme concernant l’application des politiques et procédures de classement des emplois, et procéder à une analyse de l’ensemble du bureau.
3) Préparer et passer en revue les documents relatifs aux politiques en matière de classement, notamment travailler en consultation et en liaison avec d’autres services de ressources humaines et bureaux connexes.
4) Exercer les fonctions de Secrétaire des commissions des recours en matière de classement.
5) Établir des rapports et formuler des recommandations sur les recours en matière de classement des emplois.

RÉMUNÉRATION :
1) Réaliser et coordonner des enquêtes sur les conditions d’emploi, en évaluant le marché du travail, et définir les salaires et indemnités connexes du personnel recruté sur le plan local (y compris en Amérique latine).
2) Établir des rapports et participer à des projets spéciaux de ressources humaines sur la rémunération.
3) Concevoir et mettre à jour des outils informatiques destinés à analyser les données salariales et les rapports générés, et en assurer la maintenance.

ADMINISTRATION DES PRESTATIONS :
1) Conseiller le (la) Chef de la Section sur l’élaboration, la modification et la mise en œuvre des politiques et pratiques de l’Organisation des Nations Unies en matière de salaires.
2) Fournir des avis sur l’interprétation et l’application des politiques, règles et procédures.
3) Analyser les exceptions relatives aux politiques, règles et procédures, et formuler des avis à ce sujet.
4) Représenter le bureau auprès d’organes mixtes et de groupes de travail sur la question des salaires.
5) Déterminer et recommander les avantages et prestations pour les fonctionnaires selon la nature et la durée de l’engagement.

AUTRES :
1) Superviser et encadrer le travail de spécialistes et d’assistants de ressources humaines subalternes en matière de classement et de rémunération.
2) Aider à l’élaboration de rapports techniques, de documents de politique générale, d’exposés de position et de notes d’information sur les questions relatives à la rémunération et au classement des emplois.

Compétences

• PROFESSIONNALISME : Connaissance des politiques, pratiques et procédures en matière de ressources humaines et aptitude à les appliquer dans une structure administrative. Aptitude à cerner les problèmes, à proposer diverses options et à dégager des conclusions et recommandations. Tirer fierté de son travail et de ses réalisations ; faire preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du sujet ; apporter à l’exécution de ses tâches la conscience et le souci d’efficacité voulus pour être en mesure d’honorer les engagements contractés, de tenir les délais impartis et d’obtenir les résultats escomptés ; agir pour des motifs professionnels plutôt que personnels ; persévérer face aux obstacles et aux difficultés ; garder son calme dans les situations de crise. Prendre la responsabilité de transversaliser la problématique femmes-hommes et d’assurer l’égale participation des femmes et des hommes dans toutes les activités.

• SOUCI DU CLIENT : Considérer tous ceux auxquels est assurée la prestation de services comme des « clients » et chercher à voir les choses de leur point de vue ; établir et entretenir des partenariats productifs avec les clients en gagnant leur confiance et leur respect ; discerner les besoins des clients et trouver les moyens d’y répondre ; suivre l’évolution de la situation des clients, sur les plans tant intérieur qu’extérieur, afin de pouvoir devancer les problèmes ; tenir les clients informés de l’avancement des projets ; tenir les délais pour la livraison des produits ou la prestation des services.

• OUVERTURE À LA TECHNOLOGIE : Se tenir au fait de l’innovation technologique ; comprendre les avantages et les inconvénients que présente la bureautique ; s’employer activement à appliqué la technologie aux tâches qui s’y prêtent ; être disposé à s’initier aux technologies nouvelles.

• SUIVI DU COMPORTEMENT PROFESSIONNEL : Déléguer les pouvoirs, l’autorité et la compétence requis à ses subordonnés ; veiller à ce que les rôles, les responsabilités et la chaîne hiérarchique soient clairs pour tous ; estimer avec précision le temps et les ressources nécessaires pour accomplir une tâche et tirer le meilleur parti des compétences ; suivre l’avancement du travail au regard des échéances ; s’entretenir régulièrement avec ses subordonnés des résultats qu’ils obtiennent, leur faire savoir comment leur apport est perçu et leur donner les conseils nécessaires ; encourager le risque et soutenir la créativité et l’initiative ; appuyer activement les aspirations professionnelles de ses collaborateurs ; faire preuve de justice dans la notation.

Formation

Diplôme universitaire du niveau du master dans l’un des domaines suivants ou dans une discipline apparentée : gestion des ressources humaines, gestion, finance, administration publique ou des entreprises, sciences sociales, éducation. À défaut, diplôme universitaire du premier cycle assorti de deux années supplémentaires d’expérience pertinente.

Expérience professionnelle

Au moins sept ans d’expérience professionnelle, à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés, dans la gestion des ressources humaines, l’administration ou tout autre domaine connexe, dont au moins cinq ans dans un milieu international.
Une expérience du classement des emplois, y compris une expérience de l’application des normes en matière de classement des emplois est exigée..
Une expérience de la définition d’emplois ou de la conception organisationnelle est également exigée.
Une expérience de l’examen et de la gestion des recours en matière de classement des emplois ou d’autres classements liés à des comités de recours, des groupes de travail ou d’entités de ce type est souhaitable.
Une expérience de l’examen des termes de référence dans le processus de création de postes est souhaitable.
Une expérience de l’élaboration et de l’administration de systèmes de salaires et de rémunération, ainsi que des niveaux de rémunération, est souhaitable.

Connaissances linguistiques

L’anglais et le français sont les langues de travail du Secrétariat de l’ONU. Pour le poste à pourvoir, la maîtrise de l’anglais est exigée. La connaissance de l’espagnol est souhaitable. La connaissance d’une autre langue officielle de l’ONU est un atout.

Méthode d'évaluation

L’évaluation des candidats qualifiés pourrait inclure un exercice d’évaluation, pouvant être suivi d’un entretien d’appréciation des compétences.

Notice spéciale

Ce poste est devenu vacant, son (sa) titulaire ayant été affecté(e) dans un autre bureau ou organisme ou détaché(e) temporairement. La sélection du (de la) candidat(e) et la reconduction de son engagement se feront sous réserve du retour du (de la) titulaire, qui garde un droit sur le poste jusqu’au 31 décembre 2020.

Si le (la) candidat(e) retenu(e) est un fonctionnaire du Secrétariat de l’Organisation des Nations Unies, il (elle) sera considéré(e) comme occupant le poste au titre d’une affectation temporaire. L’engagement ne pourra être prolongé que si le mandat de l’entité est prorogé et si les fonds nécessaires sont disponibles. Les fonctionnaires sont soumis(es) à l’autorité du (de la) Secrétaire général(e), qui décide de leur affectation. Au fil de leur carrière, ils (elles) sont censé(e)s changer de fonctions périodiquement, conformément aux règles et procédures en vigueur.

Le Secrétariat de l’Organisation des Nations Unies tenant à ce que son personnel comprenne autant de femmes que d’hommes, les candidatures de femmes sont fortement encouragées.


Remarques :

• Tout(e) fonctionnaire titulaire d’un engagement de durée déterminée, continu ou permanent peut faire acte de candidature à tel ou tel poste temporaire dont la classe ne dépasse pas celle immédiatement supérieure à la sienne. Tout fonctionnaire de la classe G-6 ou G-7 peut également faire acte de candidature à tel ou tel poste temporaire de la catégorie des administrateurs jusqu’à la classe P-3 comprise, dès lors qu’il possède les qualifications requises et remplit toutes les autres conditions voulues pour le poste considéré. Est considéré(e) comme candidat(e) externe tout(e) fonctionnaire nommé à titre temporaire qui postule à d’autres postes, toutes classes confondues, sous réserve de la section 5.7 ci-après et de la disposition 4.16 b) ii) du Règlement du personnel. Par suite, tout(e) fonctionnaire nommé(e) à titre temporaire dans la catégorie des services généraux ou une catégorie apparentée ne peut postuler qu’à des postes de ces catégories. Pour davantage d’informations sur les conditions d’éligibilité, veuillez consulter la section 5 de l’instruction administrative ST/AI/2010/4Rev.1 traitant des engagements temporaires. Dans sa résolution 66/234, l’Assemblée générale « souligne que le Secrétaire général ne devrait qu’à titre exceptionnel affecter temporairement à des postes d’administrateur ou de fonctionnaire de rang supérieur des agents des services généraux qui n’ont pas réussi le concours pour la promotion à la catégorie des administrateurs organisé à l’intention des fonctionnaires des autres catégories et prie le Secrétaire général de veiller à ce qu’à compter du 1er janvier 2013 les affectations de ce type ne se prolongent pas au-delà d’une période d’un an ». Par conséquent, les candidat(e)s de la catégorie des services généraux ou des catégories apparentées qui remplissent les conditions relatives aux avis de vacance de postes temporaires pour le recrutement d’administrateurs, et qui n’ont pas réussi ce concours ne peuvent être sélectionnés qu’à titre exceptionnel avec l’accord du Bureau de la gestion des ressources humaines en l’absence de tout autre candidat compétent.

• Après la cessation de service, s’entendant, sans s’y limiter, de l’expiration de tout engagement de durée déterminée, continu ou permanent, d’un licenciement ou d’une démission mettant fin à l’engagement, l’ancien(ne) fonctionnaire ne pourra prétendre à un engagement à titre temporaire qu’à expiration d’un délai de 31 jours après la cessation de service, ce délai étant de trois mois lorsque la cessation de service intervient pour cause de départ à la retraite. Ces dispositions s’appliquent également, mutatis mutandis, à tout(e) fonctionnaire ou ancien(ne) fonctionnaire actuellement ou précédemment titulaire d’un engagement dans toute autre entité appliquant le Statut et le Règlement du personnel des Nations Unies qui postule à un poste temporaire au sein du Secrétariat.

• Selon les modalités de financement du poste à pourvoir, le droit de faire acte de candidature pourrait être limité aux candidat(e)s basé(e)s dans le lieu d’affectation concerné.

• Cette affectation temporaire peut permettre au (à la) candidat(e) sélectionné(e) d’acquérir de l’expérience, mais elle ne porte que sur une période limitée et ne préjuge en rien de la sélection du (de la) futur(e) titulaire du poste. Tout(e) candidat(e) externe sélectionné(e) pour ce poste est soumis(e) aux conditions relatives au système de sélection du personnel prévues par l’instruction administrative ST/AI/2010/3 telle que modifiée, et par l’instruction administrative ST/AI/2010/4/Rev.1. Un(e) administrateur(trice) ou fonctionnaire de rang supérieur engagé(e) à titre temporaire qui occupe un poste autorisé pour une période d’un an au moins ne peut pas faire acte de candidature ou être renommé(e) à ce poste dans les six mois qui suivent la fin de la période de service effectuée au titre de son engagement temporaire. Cette disposition ne s’applique pas aux fonctionnaires engagé(e)s à titre temporaire qui occupent un poste autorisé pour une période d’un an au moins dans les lieux d’affectation autorisés pour les opérations de maintien de la paix ou les missions politiques spéciales.

• Le terme « candidats internes » désigne les fonctionnaires ayant été recruté(e)s à l’issue d’un concours conformément à la disposition 4.16 du Règlement du personnel ou suite à l’avis d’un organe central de contrôle, selon les termes de la disposition 4.15.

• Les candidats devront satisfaire non seulement aux conditions requises pour ce poste, mais aussi aux critères énoncés au paragraphe 3 de l’article 101 de la Charte. L’Organisation des Nations Unies s’engage à observer les normes les plus strictes en matière d’efficacité, de compétence et d’intégrité de toutes ses ressources humaines, y compris, mais sans s’y limiter, en ce qui concerne le respect des droits de l’homme et du droit humanitaire au niveau international. Les candidats pourront faire l’objet d’une présélection sur la base de ces critères, notamment, mais non exclusivement, dans le but de vérifier s’ils ont commis ou sont soupçonnés d’avoir commis des infractions pénales ou des violations du droit international des droits de l’homme ou du droit international humanitaire.

• Pour davantage d’informations sur les indemnités de fonctions, veuillez consulter l’instruction administrative ST/AI/1999/17. Pour davantage d’informations sur l’administration des engagements temporaires, veuillez consulter l’instruction administrative ST/AI/2010/4/Rev.1.

• Le Statut du personnel, le Règlement du personnel et les instructions administratives régissant la nomination des fonctionnaires sont disponibles à l’adresse suivante : http://www.un.org/hr_handbook/English

• Les fonctionnaires des organisations appliquant le régime commun des Nations Unies qui atteindront l’âge réglementaire de départ à la retraite au cours de la période considérée ne peuvent pas se porter candidat(e)s.

Charte des Nations Unies

Aux termes du paragraphe 3 de l’Article 101 de la Charte des Nations Unies, la considération dominante dans le recrutement du personnel doit être la nécessité d’assurer à l’Organisation les services de personnes possédant les plus hautes qualités de travail, de compétence et d’intégrité. Aucun candidat ne sera pris en considération par l'ONU s’il s'est rendu coupable de violation du droit international des droits de l'homme ou du droit international humanitaire, d'exploitation sexuelle, d'atteinte sexuelle ou d'infraction autre qu'une infraction mineure au code de la route, ou s'il existe des motifs raisonnables de croire que le candidat a été impliqué dans la commission de l'un de ces actes. L’expression « exploitation sexuelle » désigne le fait de profiter ou de tenter de profiter d’un état de vulnérabilité, d’un rapport de force inégal ou de rapports de confiance à des fins sexuelles, y compris mais non exclusivement en vue d’en tirer un avantage pécuniaire, social ou politique. L'expression « atteinte sexuelle » désigne toute intrusion physique à caractère sexuel commise par la force, sous la contrainte ou à la faveur d’un rapport inégal, ou la menace d’une telle intrusion.

Sera dûment prise en considération l'importance d'un recrutement effectué sur une base géographique aussi large que possible. Aucune restriction ne sera imposée par l'Organisation à l'accès des hommes et des femmes, dans des conditions égales, à toutes les fonctions, dans ses organes principaux et subsidiaires. Le Secrétariat de l'Organisation des Nations Unies est un espace non-fumeurs.

Les candidats sont invités à respecter scrupuleusement toutes les instructions disponibles sur la plateforme de recrutement en ligne Inspira. Pour des informations plus détaillées, ils ou elles peuvent consulter le manuel d'instructions pour le candidat, en cliquant sur le lien hypertexte « Manuels » sur le côté supérieur droit de la page d'accueil de leur compte Inspira.

Les candidatures feront l'objet d'une évaluation et d'un examen préalables sur la base des informations soumises conformément aux critères d'évaluation de l'avis de vacance de poste et aux dispositions législatives internes applicables de l'Organisation des Nations Unies, notamment la Charte des Nations Unies, les résolutions de l'Assemblée générale, le Statut et le Règlement du personnel, les textes administratives et les directives. Les candidats doivent fournir des informations exhaustives et précises conformément aux instructions fournies sur la plateforme Inspira. Une fois la candidature envoyée, aucune modification, suppression ou révision, ni aucun ajout ou changement ne pourra être fait. Il sera procédé à une vérification des références des candidats faisant l'objet d'une attention particulière pour s'assurer de l'exactitude des renseignements qu’ils ont fournis dans leur candidature.

Les avis de vacance de postes publiés sur le Portail des carrières sont retirés à 11:59 p.m. (heure de New York), le jour de la date limite de dépôt des candidatures.

Aucun frais de dossier

L'ONU NE PERÇOIT DE FRAIS À AUCUN STADE DU RECRUTEMENT (DÉPÔT OU TRAITEMENT DE LA CANDIDATURE, ENTRETIEN, FORMATION, ETC.), ET ELLE NE DEMANDE AUCUNE INFORMATION BANCAIRE.

Désolé, cet appel à candidature n'est plus disponible.
partager
Accueil | Confidentialite | Plan du site | Courriers frauduleux | Contactez-nous
Copyright 2022 United Nations. All rights reserved