vacance de poste

Intitulé publication: Chef de la Section d’interprétation, P-5, P5
Intitulé code d’emploi: Chef, section d'interprétation
Département / Bureau: Département de l'Assemblée générale et de la gestion des conférences
Lieu d'affectation: VIENNA
Période de candidature: 30 décembre 2019 - 12 février 2020
No de l’appel á candidature: 19-Language-DGACM-128576-R-Vienna (L)
Staffing Exercise N/A
Valeurs fondamentales de l'ONU: intégrité, professionnalisme, respect de la diversité
Cadre organisationnel

Le poste est à pourvoir à la Section d’interprétation, qui relève du Service de la gestion des conférences de la Division de la gestion à l’Office des Nations Unies à Vienne (ONUV). La personne titulaire rend compte au (à la) Chef du Service de la gestion des conférences.

Pour plus d’informations sur l’ONUV, veuillez consulter notre site Web : www.unov.org.

Responsabilités

Dans les limites des pouvoirs qui lui sont délégués, le (la) Chef de la Section d’interprétation exerce les fonctions suivantes :

• Conseiller le (la) Chef du Service sur l’élaboration de stratégies conceptuelles et la gestion de l’application de stratégies générales ainsi que de politiques et procédures intra et interdivisions/départements en matière d’interprétation, ainsi que sur les règles pertinentes de l’Association internationale des interprètes de conférence (AIIC) ;
• Planifier et superviser la gestion des activités menées par la Section ; veiller à l’exécution dans les temps des programmes de travail et des activités de fond ;
• Gérer, superviser et exécuter le programme de travail de la Section d’interprétation ;
• Coordonner divers projets au sein de la Section ;
• Contribuer à l’établissement de rapports destinés aux organes intergouvernementaux sur l’exécution du budget ou du programme ou, le cas échéant, sur des questions de programme ou de fond, en particulier sur des questions faisant l’objet de rapports semestriels ou annuels, en participant, sur le fond, à la rédaction de documents d’orientation et de rapports destinés à des organes intergouvernementaux tels que le Comité consultatif pour les questions administratives et budgétaires, le Comité du programme et de la coordination, le Conseil économique et social, l’Assemblée générale et d’autres organes directeurs, selon qu’il convient ;
• Veiller à ce que les produits de la Section satisfassent à des critères de qualité élevés et correspondent aux mandats pertinents ;
• Contribuer à l’élaboration du programme de travail du Service, définir les priorités et allouer les ressources pour que les produits soient réalisés dans les délais impartis ;
• S’acquitter des tâches relevant du programme ou d’ordre administratif nécessaires au fonctionnement de la Section, y compris établir des prévisions de dépenses et de coûts pour chaque réunion/conférence au besoin, affecter les interprètes et les chefs d’équipes aux réunions, attribuer des critères et des indicateurs clefs de performance et en assurer le suivi, faire rapport sur l’exécution du budget et du programme, réunir des éléments pour l’établissement de budgets axés sur les résultats, évaluer le comportement professionnel du personnel (e-performance) en tant que premier(ère) ou deuxième notateur(trice) ;
• Recruter du personnel pour la Section en tenant dûment compte des principes d’équilibre géographique et de représentation équilibrée des sexes et d’autres critères institutionnels. Recruter du personnel permanent ou indépendant pour la Section en temps voulu, en prenant en compte les combinaisons linguistiques pour les réunions et en se tenant au fait de la progression d’une réunion ou d’une session pour prévoir les ajouts ou modifications à apporter aux tableaux d’effectifs. Suivre la situation et l’évolution du marché des interprètes indépendants et s’employer activement à étoffer la liste des interprètes locaux indépendants compétents ;
• Assurer la coordination avec les homologues d’autres lieux d’affectation dans le cadre de la gestion intégrée des services de conférence à l’échelle mondiale afin d’optimiser l’utilisation des capacités d’interprétation, et assurer la liaison avec les secrétariats concernés de l’Office des Nations Unies à Vienne, de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), de l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI), de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) et de la Commission préparatoire de l’Organisation du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires (OTICE), et les conseiller pour une utilisation optimale des ressources d’interprétation ;
• Gérer, guider, valoriser et former le personnel placé sous sa supervision ;
• Favoriser le travail d’équipe et la communication des membres du personnel, aussi bien dans la Section qu’avec les autres services ;
• Participer à des réunions internationales, régionales ou nationales, donner des avis sur les programmes et les questions de fond et s’entretenir sur des questions de programme, de fond et d’organisation avec des représentant(e)s d’autres institutions ;
• Représenter l’Organisation aux réunions interinstitutions, telles que la Réunion annuelle internationale concernant les services linguistiques, la documentation et les publications (IAMLADP), ou encore des séminaires, portant sur des questions intéressant les travaux de la Section d’interprétation ;
• S’acquitter d’autres tâches qui pourraient lui être confiées, notamment remplacer le (la) Chef du Service en son absence.

Compétences

Professionnalisme : bien connaître le domaine général d’intervention et les domaines spécifiques relevant de ses compétences. Savoir établir des rapports et des documents sur des questions techniques, analyser les documents rédigés par d’autres et en modifier la formulation. Savoir appliquer les règles, règlements, politiques et directives de l’ONU dans des situations professionnelles. Tirer fierté de son travail et de ses réalisations ; faire preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du sujet ; apporter à l’exécution de ses tâches la conscience et le souci d’efficacité voulus pour être en mesure d’honorer les engagements contractés, de tenir les délais impartis et d’obtenir les résultats escomptés ; agir pour des motifs professionnels plutôt que personnels ; persévérer face aux obstacles et aux difficultés ; garder son calme dans les situations de crise.

Aptitude à planifier et à organiser : définir clairement des buts compatibles avec les stratégies convenues ; hiérarchiser les activités et tâches prioritaires ; modifier les priorités en fonction des besoins ; prévoir suffisamment de temps et de ressources pour mener sa tâche à bien ; tenir compte des risques et des imprévus dans la planification ; suivre l’exécution des plans et les modifier s’il y a lieu ; tirer le meilleur parti du temps dont on dispose.

Sens des responsabilités : assumer toutes ses responsabilités et honorer ses engagements ; livrer les produits dont on a la responsabilité dans les délais et au coût prévus, en se tenant aux normes de qualité ; se conformer aux règles et procédures de l’Organisation ; soutenir ses subordonnés, les encadrer et assumer la responsabilité des tâches qui leur sont déléguées ; prendre personnellement la responsabilité de ses propres erreurs et, le cas échéant, de celles de son service. Compétences en matière d’encadrement.

Suivi du comportement professionnel : déléguer les pouvoirs, l’autorité et la compétence requis à ses subordonnés ; veiller à ce que les rôles, les responsabilités et la chaîne hiérarchique soient clairs pour tous ; estimer avec précision le temps et les ressources nécessaires pour accomplir une tâche et tirer le meilleur parti des compétences ; suivre l’avancement du travail au regard des échéances ; s’entretenir régulièrement avec ses subordonnés des résultats qu’ils obtiennent, leur faire savoir comment leur apport est perçu et leur donner les conseils nécessaires ; encourager le risque et soutenir la créativité et l’initiative ; appuyer activement les aspirations professionnelles de ses collaborateurs ; faire preuve de justice dans la notation.

Qualités de chef : servir de modèle à son entourage ; armer chacun des membres de son équipe des atouts nécessaires pour atteindre les objectifs visés ; s’employer avec dynamisme à mettre au point les stratégies opérationnelles requises ; établir et entretenir des relations très diverses afin de comprendre les besoins et de s’assurer des appuis ; prévoir les conflits et s’efforcer de les résoudre à l’amiable ; s’investir dans le changement et le progrès ; ne pas se cantonner dans le statu quo ; avoir le courage de prendre des positions impopulaires. Prendre l’initiative et la responsabilité de transversaliser la problématique femmes-hommes et d’assurer l’égale participation des femmes et des hommes dans toutes les activités ; faire la preuve d’une bonne connaissance des stratégies visant à équilibrer les effectifs féminins et masculins et manifester la volonté d’atteindre cet objectif.

Formation

Un diplôme universitaire du niveau du master, de préférence d’une école d’interprétation reconnue à l’échelle internationale, ou un diplôme équivalent, est exigé. À défaut, un diplôme de premier cycle dans un domaine similaire assorti de deux années supplémentaires d’expérience professionnelle pertinente peut être accepté.

Les candidats à ce poste doivent avoir réussi le concours de recrutement d’interprètes organisé par l’ONU.

Expérience professionnelle

Au moins 10 années d’expérience, à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés, dans le domaine des services de conférence ou de l’interprétation, de la planification et des budgets, sont exigées.
Une expérience confirmée de l’encadrement et de la direction est exigée.
Une longue expérience et une connaissance approfondie des marchés mondial et local des interprètes indépendants sont exigées.

Connaissances linguistiques

L’anglais et le français sont les langues de travail du Secrétariat de l’ONU. Pour ce poste, la maîtrise de l’anglais à l’oral et à l’écrit est exigée.

La connaissance d’au moins une autre langue officielle de l’Organisation, attestée par le concours de l’ONU correspondant, est exigée.

Méthode d'évaluation

Les personnes qui remplissent les critères exigés pourront être invitées à participer à une épreuve d’évaluation et à un entretien axé sur les compétences.

Notice spéciale

Les fonctionnaires sont soumis(es) à l’autorité du (de la) Secrétaire général(e), qui décide de leur affectation.

Le Secrétariat de l’Organisation des Nations Unies tenant à ce que son personnel comprenne autant de femmes que d’hommes, les candidatures de femmes sont fortement encouragées.

Vienne est un lieu d’affectation classé H (famille autorisée).

Charte des Nations Unies

Aucune restriction ne sera imposée par l'Organisation à l'accès des hommes et des femmes, dans des conditions égales, à toutes les fonctions, dans ses organes principaux et subsidiaires. (Charte des Nations Unies - Chapitre III, Article 8). Le Secrétariat des Nations Unies est un espace non-fumeurs.

Aucun frais de dossier

L’ONU NE PERÇOIT DE FRAIS À AUCUN STADE DU RECRUTEMENT (DÉPÔT OU TRAITEMENT DE LA CANDIDATURE, ENTRETIEN, FORMATION, ETC.), ET ELLE NE DEMANDE AUCUNE INFORMATION BANCAIRE.

partager
Accueil | Confidentialite | Plan du site | Courriers frauduleux | Contactez-nous
Copyright 2020 United Nations. All rights reserved