vacance de poste

Intitulé publication: Administrateur responsable de la coordination des mesures de sécurité, P3
Intitulé code d’emploi: Administrateur responsable de la coordination des mesures de sécurité
Département / Bureau: Bureau du Conseiller spécial du Secrétaire général pour le Yémen
Lieu d'affectation: SANA'A
Période de candidature: 11 mars 2020 - 25 mars 2020
No de l’appel á candidature: 20-Security-SESG-YEMEN-133480-F-Sana'a (M)
Staffing Exercise N/A
Valeurs fondamentales de l'ONU: intégrité, professionnalisme, respect de la diversité
Désolé, cet appel à candidature n'est plus disponible.
Cadre organisationnel

Ce poste est à pourvoir à la Section de la sûreté et de la sécurité du Bureau de l’Envoyé spécial du Secrétaire général pour le Yémen, à Aden. Le titulaire relève du Chef de la Section de la sécurité.

Responsabilités

L’Administrateur responsable de la coordination des mesures de sécurité est membre de l’équipe de coordination du dispositif de sécurité. Il participe à l’élaboration de plans de sécurité visant à préserver la sûreté et la sécurité de tout le personnel, de tous les biens et de toutes les opérations de l’ONU sur le terrain.

Dans les limites des pouvoirs qui lui sont délégués, le titulaire s'acquitte des fonctions ci-après :

•Préparer un projet de plan de sécurité pour la mission, le pays ou la zone géographique désignée, y compris tous les aspects relatifs à son élaboration, sa mise au point, son exécution et sa mise à jour.
•Maintenir des liens de communication avec les coordonnateurs de la sécurité et toutes les autres organisations intervenant au Yémen afin d'assurer la plus grande coordination en matière de sécurité.
•Assurer les fonctions de membre de l'équipe de coordination du dispositif de sécurité des Nations Unies et contribuer à la mise en œuvre et à l'évaluation de l'efficacité du plan de sécurité.
•Évaluer la situation locale sur le plan de la sécurité, identifier les tendances en matière de sécurité, et conseiller le personnel des Nations Unies, les membres du personnel affectés aux projets et les personnes à leur charge sur les éventuels problèmes liés à la sécurité tels que les mines, les enlèvements, les agressions armées, les arrestations et les détentions.
•Évaluer continuellement les itinéraires d'évacuation par voie aérienne, maritime et terrestre en cas d'urgence et les ressources en la matière, en garantissant la disponibilité de véhicules, aéronefs et navires, l'approvisionnement en carburant et la mise en place de routes évaluables.
•Veiller à ce que les dispositifs de détection des incendies et le matériel de lutte contre les incendies soient disponibles dans les locaux. Assurer la tenue à jour d'un plan d'évacuation en cas d'incendie et effectuer des exercices et des formations sur l'évacuation en cas d'incendie, selon que de besoin.
•Assurer la sécurité du bureau en procédant à des inspections physiques de la sécurité des installations, en délivrant des cartes d'identité et si possible, en vérifiant les antécédents ainsi qu’en effectuant des contrôles d’entrée.
•Conseiller le personnel et leurs familles sur les mesures de sécurité des logements (grilles aux fenêtres, dispositifs d'alarme, verrous de sécurité) pour réduire les risques de vols par effraction, et les former dans ce domaine.
•Entretenir le dialogue avec les autorités et les organismes internationaux tels que la Croix-Rouge et le Croissant-Rouge en cas de catastrophe naturelle.
•Veiller au bon fonctionnement des dispositifs de communication d'urgence et, à cet effet, procéder à des contrôles périodiques ; prendre les dispositions voulues pour les réparer ou les adapter.
•Enquêter sur les accidents impliquant les véhicules de l’ONU et rendre compte des conclusions.
•Enquêter sur les incidents de sécurité impliquant le personnel des Nations Unies, les membres du personnel affectés aux projets ou leurs ayants droit à charge.
•Assumer la responsabilité de l'administration des gardes de sécurité.
•Garantir les aspects de coordination de la sécurité relatifs à la protection des hauts fonctionnaires des Nations Unies selon qu’il convient ; et donner des orientations à l’équipe de protection rapprochée selon qu’il convient.
•Assurer la formation en matière de sécurité, notamment pour ce qui intéresse les dispositifs de sécurité, les responsabilités des coordonnateurs et chefs de zone et la sensibilisation à la sécurité des personnes.
•S’acquitter d’autres tâches qui pourraient lui être confiées.

Compétences

Professionnalisme : Excellentes connaissances en matière de gestion de la sécurité, assorties d'une solide expérience militaire ou de police spécialisée dans la sécurité ; connaissance et compréhension des défis sécuritaires en situation d'après-conflit, et capacité à les gérer ; capacité à superviser des groupes multiples et divers de sécurité de façon appropriée ; Faire preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du sujet ; apporter à l’exécution de ses tâches la conscience et le souci d’efficacité voulus pour être en mesure d'honorer les engagements contractés, de tenir les délais impartis et d'obtenir les résultats escomptés ; Agir pour des motifs professionnels plutôt que personnels ; persévérer face aux obstacles et aux difficultés ; Garder son calme dans les situations de crise; Prendre la responsabilité de transversaliser la problématique hommes-femmes et d’assurer l’égale participation des femmes et des hommes dans toutes les activités.

Esprit d'équipe: Collaborer avec ses collègues afin d’atteindre les objectifs de l'Organisation ; solliciter les apports, apprécier à leur juste valeur les idées et la compétence de chacun et être prêt à apprendre de lui ; faire passer l’intérêt de l’équipe avant son avantage personnel ; accepter les décisions finales du groupe et s’y plier, même si elles ne cadrent pas parfaitement avec sa position propre ; partager les réussites de l’équipe et assumer sa part de responsabilité dans ses échecs.

Aptitude à planifier et à organiser : Définir clairement des buts compatibles avec les stratégies convenues ; Hiérarchiser les activités et tâches prioritaires; modifier les priorités en fonction des besoins ; Prévoir suffisamment de temps et de ressources pour mener sa tâche à bien ; Tenir compte des risques et des imprévus dans la planification ; Suivre l’exécution des plans et les modifier s’il y a lieu ; Tirer le meilleur parti du temps dont on dispose.

Formation

Diplôme universitaire du niveau du Master ou équivalent en vertu d'un poste de direction élevé ou d'une qualification professionnelle, dans le domaine de la gestion de la sécurité ou de l'administration des entreprises, des sciences politiques, sociales et militaires ou des relations internationales avec une spécialisation en gestion de la sécurité. À défaut, un diplôme universitaire de premier cycle assorti de deux années supplémentaires d’expérience dans la gestion militaire, de la police ou de la sécurité. À défaut d’un diplôme obtenu auprès d’une institution militaire ou de police, un diplôme universitaire de premier cycle (pour les officiers), qui peut être considéré comme un équivalent, assorti de quatre années supplémentaires d’expérience dans le domaine militaire, de la police ou de la gestion de la sécurité.

Expérience professionnelle

Au moins cinq années d'expérience professionnelle (sept années pour les titulaires d'un diplôme universitaire de premier cycle), à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés, dans la gestion de services militaires, de services de police ou de dispositifs de sécurité sont requise.
•au moins cinq années d'expérience, à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés, dans la gestion ou le contrôle des opérations de sécurité, acquises au sein d'une organisation militaire, de police ou de sécurité sont requise.
•Au moins deux années d'expérience acquises dans la gestion de groupes militaires, de police ou de sécurité multiples et divers dans un environnement de conflit ou après un conflit sont requise.
•Au moins une année d’expérience professionnelle au niveau international est requise.
•One-year experience in high risk mission is desirable.
•Une connaissance préalable du système de gestion de la sécurité des Nations Unies constitue est souhaitable.
•expérience de la gestion de la protection rapprochée acquise aux Nations Unies est souhaitable.
•Une expérience de travail acquise dans la région de Yemen ou Moyen Orient est souhaitable.
•Une expérience préalable de la gestion de l’information et de l’analyse de la sécurité des Nations Unies est souhaitable.

Connaissances linguistiques

L'anglais et le français sont les langues de travail du Secrétariat de l'Organisation des Nations Unies. Pour le poste faisant l'objet du présent avis, la maîtrise de l'anglais à l'écrit et l'oral est exigée.

Méthode d'évaluation

L’évaluation des candidats qualifiés pourrait inclure un exercice d’évaluation, pouvant être suivi d’un entretien informel.

Notice spéciale

Cet appel à candidature « Recrutement sur la base d'un fichier de candidats présélectionnés » est ouvert uniquement aux candidats figurant déjà dans la liste de candidats présélectionnés qui ont fait l’objet de l’approbation d’un organe central de contrôle des Nations-Unis (CRB). Seuls les candidats inscrits sur la liste pour des fonctions similaires et au même niveau seront considérés éligibles. Les candidats éligibles recoivent un courrier électronique les invitant à candidater. Les candidats présélectionnés sont encouragés à postuler seulement s’ils sont intéressés et sont disponibles à accepter cette position au(x) lieu(s) d’affectation spécifié(s) dans l’appel à candidature. Postuler pour cet appel à candidature implique l'acceptation d'une offre d'emploi si le candidat est "sélectionné".

Charte des Nations Unies

En vertu du paragraphe 3 de l'Article 101 de la Charte des Nations Unies, la considération dominante dans le recrutement du personnel doit être la nécessité d'assurer à l'Organisation les services de personnes possédant les plus hautes qualités de travail, de compétence et d'intégrité, notamment mais non exclusivement s’agissant du respect du droit international des droits de l’homme et du droit international humanitaire. Les candidats pourront faire l’objet d’une présélection sur la base de ces critères, notamment mais non exclusivement dans le but de vérifier s’ils ont commis ou sont soupçonnés d’avoir commis des infractions pénales ou des violations du droit international des droits de l’homme ou du droit international humanitaire.

Sera dûment prise en considération l'importance d'un recrutement effectué sur une base géographique aussi large que possible. Aucune restriction ne sera imposée par l'Organisation à l'accès des hommes et des femmes, dans des conditions égales, à toutes les fonctions, dans ses organes principaux et subsidiaires. Le Secrétariat de l'Organisation des Nations Unies est un espace non-fumeurs.

Les candidats sont invités à respecter scrupuleusement toutes les instructions disponibles sur la plateforme de recrutement en ligne Inspira. Pour des informations plus détaillées, ils peuvent consulter le Guide rapide « Procédure de dépôt de candidature » et le manuel d'instructions pour le candidat (en anglais seulement), en cliquant sur le lien hypertexte « Manuels » sur le côté supérieur droit de la page d'accueil de leur compte Inspira.

Les candidatures feront l'objet d'une évaluation et d'un examen préalables sur la base des informations soumises conformément aux critères d'évaluation de l'avis de vacance de poste et aux dispositions législatives internes applicables de l'Organisation des Nations Unies, notamment la Charte des Nations Unies, les résolutions de l'Assemblée générale, le Statut et le Règlement du personnel, les textes administratives et les directives. Les candidats doivent fournir des informations exhaustives et précises relatives à leur qualification, notamment mais non exclusivement, à leur formation, leur expérience professionnelle et leurs compétences linguistiques, conformément aux instructions fournies sur la plateforme Inspira. Les candidats seront exclus de la procédure d'examen s'il n'est pas démontré dans leur candidature qu'ils répondent à tous les critères d'évaluation de l'avis de vacance de poste et aux dispositions législatives internes applicables de l'Organisation. Ils sont tenus de fournir des informations complètes et précises. Une fois la candidature envoyée, aucune modification, suppression ou révision, ni aucun ajout ou changement ne pourra être fait. Il sera procédé à une vérification des références des candidats faisant l'objet d'une attention particulière pour s'assurer de l'exactitude des renseignements qu’ils ont fournis dans leur candidature.

Les avis de vacance de postes publiés sur le Portail des carrières sont retirés à minuit (heure de New York), le jour de la date limite de dépôt des candidatures.

Aucun frais de dossier

L’ONU NE PERÇOIT DE FRAIS À AUCUN STADE DU RECRUTEMENT (DÉPÔT OU TRAITEMENT DE LA CANDIDATURE, ENTRETIEN, FORMATION, ETC.), ET ELLE NE DEMANDE AUCUNE INFORMATION BANCAIRE.

Désolé, cet appel à candidature n'est plus disponible.
partager
Accueil | Confidentialite | Plan du site | Courriers frauduleux | Contactez-nous
Copyright 2020 United Nations. All rights reserved