vacance de poste

Intitulé publication: Chef du Service de la gestion des programmes, D1
Intitulé code d’emploi: Chef du service, Programme
Département / Bureau: Bureau des Nations Unies pour la Réduction des Risques de Catastrophe
Lieu d'affectation: GENEVA
Période de candidature: 04 juin 2020 - 03 juillet 2020
No de l’appel á candidature: 20-Programme Management-UNDRR-136157-R-Geneva (X)
Staffing Exercise N/A
Valeurs fondamentales de l'ONU: intégrité, professionnalisme, respect de la diversité
Désolé, cet appel à candidature n'est plus disponible.
Cadre organisationnel

Le poste est à pourvoir au Bureau des Nations Unies pour la prévention des catastrophes (UNDRR) à Genève et consiste à superviser les activités relatives à l'appui et au suivi de la mise en œuvre du Cadre de Sendai. Le Chef de service fait rapport au Directeur de l'UNDRR, sous la supervision générale de la Représentante spéciale du Secrétaire général pour la réduction des risques de catastrophe. Créé en décembre 1999, l'UNDRR est l'entité chargée, au sein du système des Nations Unies, de coordonner les activités de prévention des catastrophes et de créer des synergies entre les activités de l'ONU et des organisations régionales dans ce domaine et les activités menées dans les pays développés et les pays moins avancés. Dirigé par la Représentante spéciale du Secrétaire général pour la réduction des risques de catastrophe, l'UNDRR se compose de plus de 100 fonctionnaires répartis entre son siège à Genève (Suisse) et ses bureaux régionaux. Plus précisément, l'UNDRR oriente la mise en œuvre du Cadre de Sendai pour la réduction des risques de catastrophe (2015-2030), en assure le suivi et l'analyse et fait rapport sur les progrès accomplis à cet égard, appuie les efforts déployés aux niveaux régional et national pour mettre en œuvre le Cadre, mobilise les acteurs concernés et s'emploie à mieux faire connaître les moyens de prévenir les catastrophes dans le monde en collaboration avec les États Membres de l'ONU et une grande variété de partenaires et d'acteurs, notamment la société civile, le secteur privé, les parlementaires et la communauté scientifique et technique.

Responsabilités

Le titulaire est responsable de la définition et de la mise en œuvre du programme de travail du service placé sous sa supervision. Il supervise la gestion des activités réalisées par le Service, veille à ce que les activités programmées soient menées à bien dans les délais fixés et coordonne les travaux menés dans les différents domaines, au sein de la Division et avec d'autres organismes du système des Nations Unies, selon qu'il convient. En particulier, le titulaire :

•Établit le programme de travail du Service et définit les priorités et l'allocation des ressources nécessaires pour mettre au point les produits dans les délais fixés, et les soumet au Directeur pour examen et validation finale. •Dirige, supervise et exécute le programme de travail du service placé sous sa responsabilité. Coordonne les travaux accomplis par les différentes unités relevant du Service ainsi que par d'autres institutions et organismes du système des Nations Unies ; examine les projets élaborés par d'autres sous l'angle des programmes et des questions de fond. •Veille à ce que les produits du Service respectent les normes de qualité et à ce que les rapports soient clairs, objectifs et fondés sur des données détaillées. •S'assure que tous les produits des sections placées sous sa supervision satisfont aux normes requises avant leur achèvement afin de garantir leur adéquation aux mandats pertinents.
•Établit des rapports à l'intention des organismes intergouvernementaux sur l'exécution des budgets/programmes ou sur des questions liées aux programmes ou des questions de fond, selon le cas, en particulier celles qui sont traitées dans les rapports annuels ou semestriels. •Coordonne et supervise l'établissement des rapports destinés aux organismes intergouvernementaux, en fonction des besoins. •Définit la thématique du Rapport mondial d'évaluation biennale de la réduction des risques de catastrophe (GAR) et des éditions spéciales des rapports d’évaluation de la réduction des risques de catastrophes, et supervise sa conception et lproduction pour qu'il réponde aux normes de qualité les plus élevées, notamment grâce à une diversification des ressources en ligne et à des partenariats avec des institutions compétentes à même de faire des contributions de fond au rapport. •Dirige et supervise l'organisation de réunions, séminaires, etc., sur des questions de fond. •Organise régulièrement des réunions du Conseil consultatif pour le GAR afin d'examiner et de valider le document de réflexion, l'organisation des chapitres et les projets de contributions pour le rapport en cours d'élaboration. •Coordonne les échanges entre l'UNDRR et le Groupe consultatif scientifique et technique (STAG) au moyen de réunions et de communications régulières afin d'assurer des interactions et une collaboration stratégique avec la communauté scientifique et technique.
•Supervise le fonctionnement et le développement du système de suivi de la mise en œuvre du Cadre de Sendai pour la réduction des risques de catastrophe. •Dirige la mise au point de paramètres et d'indicateurs pour suivre les progrès accomplis vers la réalisation des sept cibles définies dans le Cadre de Sendai. Prépare la présentation des conclusions du GAR à la Plateforme mondiale pour la réduction des risques de catastrophe et d'autres manifestations régionales, nationales et thématiques pertinentes.
•Supervise la mise en œuvre de l’approche stratégique sur le développement des capacités et les activités de formation connexes qui visent à faciliter la mise en œuvre et le suivi du Cadre de Sendai pour la réduction des risques de catastrophe. •Donne des orientations et des directives techniques au Chef du Global Education and Training Institute (GETI) aux fins de la mise en œuvre de la stratégie de développement des capacités, notamment en instaurant un dialogue avec des partenaires clefs dans ce domaine.
•Assure le développement et l’opérationnalisation, en collaboration avec les partenaires concernés, du cadre de modélisation des risques à l'échelle mondiale (GRAF) et du système d'établissement de rapports et de données sur les pertes mondiales liées aux catastrophes. Fournit un appui stratégique et supervise le travail du Secrétariat du GRAF, l’organisation du Comité de Pilotage du GRAF et de ses réunions de travail
•Participe à des réunions nationales, régionales ou internationales pour définir des domaines d'action prioritaires, en collaboration avec les bureaux régionaux de l'UNISDR et d'autres partenaires ; dispense des conseils techniques ou relatifs aux programmes en rapport avec une question donnée ou dialogue avec les représentants d'autres institutions au sujet des programmes ou de questions de fond ou d'ordre organisationnel.
•Accomplit ou supervise les tâches de programmation et d'administration qui sont nécessaires au bon fonctionnement du Service : établit les budgets et les rapports sur l'exécution des budgets et des programmes, apprécie le comportement professionnel (système d'évaluation et de notation des fonctionnaires), conduit les entretiens avec les candidats aux postes vacants et évalue ces candidats, prépare les éléments à prendre en considération aux fins de la budgétisation axée sur les résultats. •Recrute les membres du personnel en veillant à assurer une représentation équilibrée des deux sexes et des différentes régions géographiques. Encadre, guide, valorise et forme le personnel placé sous sa supervision, y compris le personnel déployé dans différents lieux géographiques. Encourage le travail d'équipe et la communication au sein du Service et avec le reste de l'Organisation. •Contribue activement à la mobilisation de ressources financières et en nature auprès des donateurs et des partenaires aux fins de l'exécution du programme de travail du Service et de l'UNDRR.
•Contribue à la gestion globale de l'UNDRR en participant, en fonction des besoins, à l'équipe de direction et aux autres comités internes. Représente la Représentante spéciale du Secrétaire-général aux réunions internationales, régionales ou nationales, en fonction des besoins.

Compétences

Professionnalisme : Connaissance du domaine d'activité général et des domaines particuliers relevant de sa responsabilité. Aptitude à rédiger des rapports et autres documents sur des questions techniques et à réviser les travaux d'autres personnes. Aptitude à appliquer dans le travail les règles, règlements, politiques et directives de l'Organisation des Nations Unies. Compétences techniques dans le domaine de la prévention des catastrophes. Tire fierté de son travail et de ses réalisations ; fait preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du sujet ; apporte à l'exécution de ses tâches la conscience et le souci d'efficacité voulus pour être en mesure d'honorer les engagements contractés, de tenir les délais impartis et d'obtenir les résultats escomptés ; agit pour des motifs professionnels plutôt que personnels ; persévère face aux obstacles et aux difficultés ; garde son calme dans les situations de crise.

Esprit d'équipe : Collabore avec ses collègues afin d'atteindre les objectifs de l'Organisation ; sollicite les apports, apprécie à leur juste valeur les idées et la compétence de chacun ; est prêt à apprendre d'autrui ; fait passer l'intérêt de l'équipe avant son avantage personnel ; accepte les décisions finales du groupe et s'y plie, même si elles ne cadrent pas parfaitement avec sa position propre ; partage les réussites de l'équipe et assume sa part de responsabilité dans ses échecs.

Sens des responsabilités : Assume toutes les responsabilités et honore ses engagements ; livre les produits dont il a la responsabilité dans les délais et au coût prévus, en se tenant aux normes de qualité ; se conforme aux règles et procédures de l'Organisation ; soutient ses subordonnés, les encadre et assume la responsabilité des tâches qui leur sont déléguées ; prend personnellement la responsabilité de ses propres erreurs et, le cas échéant, de celles de son service.

Qualités de chef : Sert de modèle à son entourage; arme chacun des membres de son équipe des atouts nécessaires pour atteindre les objectifs visés ; s'emploie avec dynamisme à mettre au point les stratégiques opérationnelles requises ; établit et entretient des relations très diverses afin de comprendre les besoins et de s'assurer des appuis ; prévoit les conflits et s' efforce de les résoudre à l'amiable ; s'investit dans le changement et le progrès; ne se cantonne pas dans le statu quo ; a le courage de prendre des positions impopulaires. Donne des directives et s'attache à traiter les hommes et les femmes sur un pied d'égalité et à assurer leur participation égale à toutes les activités ; fait la preuve d'une bonne connaissance des stratégies visant à équilibrer les effectifs masculins et féminins et manifeste la volonté d'atteindre cet objectif.

Responsabilisation des subordonnés : Délègue, expose clairement ce qu'il attend de ses collaborateurs et leur donne toute la latitude voulue ; encourage chacun à se fixer des objectifs ambitieux ; exige de chacun qu'il réponde des résultats obtenus dans son domaine de responsabilité ; apprécie à leur juste valeur l'apport et la compétence de chacun ; témoigne de son appréciation et récompense les résultats et l'effort ; fait participer chacun à la prise des décisions qui le concernent.

Formation

Diplôme universitaire de deuxième cycle (master ou équivalent) en sciences sociales, en sciences naturelles ou en sciences de l'environnement, en relations internationales, en administration publique, en politique publique, en politique sociale, en développement social, en développement local, en gestion des risques ou dans une discipline apparentée. Un diplôme universitaire de premier cycle complété par deux années d'expérience professionnelle qualifiante peut être considéré comme un équivalent acceptable.

Expérience professionnelle

Au moins quinze années d'expérience professionnelle, à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés, dans les domaines de la gestion de programmes ou de projets dans un contexte international, du développement des capacités et de l'établissement d'alliances et de partenariats stratégiques.
Expérience dans le domaine de la prévention des catastrophes est exigée.
Expérience dans les domaines des systèmes de suivi et du traitement de données et d'informations statistiques, ainsi que de l'encadrement d'équipes géographiquement dispersées est souhaitable.
Expérience d’au moins cinq ans dans la production de publications sur des questions de fond ou de rapports inter-gouvernementaux est souhaitable.

Connaissances linguistiques

L'anglais et le français sont les langues de travail du Secrétariat de l'ONU. Pour ce poste, la maîtrise de l'anglais et la connaissance du français sont indispensables. La connaissance d'une autre langue officielle de l'ONU est souhaitable.

Méthode d'évaluation

Les candidats qualifiés pourront être invités à participer à une évaluation puis à un entretien axé sur les compétences.

Notice spéciale

L’engagement ne sera prolongé que si le mandat est prorogé et si les fonds nécessaires sont disponibles. Les fonctionnaires sont soumis à l’autorité du Secrétaire général, qui décide de leur affectation. Au fil de leur carrière, ils sont censés changer de fonctions périodiquement, conformément aux règles et procédures en vigueur. Il est essentiel de pouvoir se prévaloir d’antécédents irréprochables en matière d’intégrité et de normes déontologiques. Le présent avis est valable sous réserve de la disponibilité des fonds et du poste.

Charte des Nations Unies

En vertu du paragraphe 3 de l'Article 101 de la Charte des Nations Unies, la considération dominante dans le recrutement du personnel doit être la nécessité d'assurer à l'Organisation les services de personnes possédant les plus hautes qualités de travail, de compétence et d'intégrité, notamment mais non exclusivement s’agissant du respect du droit international des droits de l’homme et du droit international humanitaire. Les candidats pourront faire l’objet d’une présélection sur la base de ces critères, notamment mais non exclusivement dans le but de vérifier s’ils ont commis ou sont soupçonnés d’avoir commis des infractions pénales ou des violations du droit international des droits de l’homme ou du droit international humanitaire.

Sera dûment prise en considération l'importance d'un recrutement effectué sur une base géographique aussi large que possible. Aucune restriction ne sera imposée par l'Organisation à l'accès des hommes et des femmes, dans des conditions égales, à toutes les fonctions, dans ses organes principaux et subsidiaires. Le Secrétariat de l'Organisation des Nations Unies est un espace non-fumeurs.

Les candidats sont invités à respecter scrupuleusement toutes les instructions disponibles sur la plateforme de recrutement en ligne Inspira. Pour des informations plus détaillées, ils peuvent consulter le Guide rapide « Procédure de dépôt de candidature » et le manuel d'instructions pour le candidat (en anglais seulement), en cliquant sur le lien hypertexte « Manuels » sur le côté supérieur droit de la page d'accueil de leur compte Inspira.

Les candidatures feront l'objet d'une évaluation et d'un examen préalables sur la base des informations soumises conformément aux critères d'évaluation de l'avis de vacance de poste et aux dispositions législatives internes applicables de l'Organisation des Nations Unies, notamment la Charte des Nations Unies, les résolutions de l'Assemblée générale, le Statut et le Règlement du personnel, les textes administratives et les directives. Les candidats doivent fournir des informations exhaustives et précises relatives à leur qualification, notamment mais non exclusivement, à leur formation, leur expérience professionnelle et leurs compétences linguistiques, conformément aux instructions fournies sur la plateforme Inspira. Les candidats seront exclus de la procédure d'examen s'il n'est pas démontré dans leur candidature qu'ils répondent à tous les critères d'évaluation de l'avis de vacance de poste et aux dispositions législatives internes applicables de l'Organisation. Ils sont tenus de fournir des informations complètes et précises. Une fois la candidature envoyée, aucune modification, suppression ou révision, ni aucun ajout ou changement ne pourra être fait. Il sera procédé à une vérification des références des candidats faisant l'objet d'une attention particulière pour s'assurer de l'exactitude des renseignements qu’ils ont fournis dans leur candidature.

Les avis de vacance de postes publiés sur le Portail des carrières sont retirés à minuit (heure de New York), le jour de la date limite de dépôt des candidatures.

Aucun frais de dossier

L’ONU NE PERÇOIT DE FRAIS À AUCUN STADE DU RECRUTEMENT (DÉPÔT OU TRAITEMENT DE LA CANDIDATURE, ENTRETIEN, FORMATION, ETC.), ET ELLE NE DEMANDE AUCUNE INFORMATION BANCAIRE.

Désolé, cet appel à candidature n'est plus disponible.
partager
Accueil | Confidentialite | Plan du site | Courriers frauduleux | Contactez-nous
Copyright 2022 United Nations. All rights reserved