vacance de poste

Intitulé publication: Responsable du contrôle de conformité, P4
Intitulé code d’emploi: Spécialiste du contrôle de conformité
Département / Bureau: Caisse commune des pensions du personnel des Nations Unies - Bureau de la gestion des investissements
Lieu d'affectation: NEW YORK
Période de candidature: 01 juin 2020 - 15 juillet 2020
No de l’appel á candidature: 20-Investment Management-UNJSPF OIM-136583-R-New York (R)
Staffing Exercise N/A
Valeurs fondamentales de l'ONU: intégrité, professionnalisme, respect de la diversité
Désolé, cet appel à candidature n'est plus disponible.
Cadre organisationnel

Le Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies est responsable de l’investissement des avoirs de la Caisse commune des pensions du personnel des Nations Unies. Il a délégué cette responsabilité à son représentant pour les investissements de la Caisse. Le Représentant du Secrétaire général dirige le Bureau de la gestion des investissements, celui-ci gérant un portefeuille mondial de placements d’une valeur de plus de 60 milliards de dollars, qui est composé de plusieurs classes d’actifs et dont 85 % des actifs sont activement administrés en interne. Parmi les classes d’actifs gérées par le Bureau figurent les actions mondiales, les valeurs à revenu fixe, les devises, les actions de sociétés fermées, l’immobilier, l’infrastructure, le bois d’œuvre et les produits de base. Les membres du personnel du Bureau sont tous en poste à New York mais sont originaires de plus de 30 pays. Pour plus de renseignements, veuillez consulter le site Web du Bureau de la gestion des investissements à l’adresse suivante : https://oim.unjspf.org/ (en anglais uniquement).

Ce poste est à pourvoir à la Section du contrôle des risques et de la conformité. Le (la) titulaire rend compte à la Directrice adjointe chargée du contrôle des risques et de la conformité.

Responsabilités

Dans les limites des pouvoirs qui lui sont délégués, le titulaire s’acquitte des fonctions ci-après:

1. Veiller à ce que les étapes du processus de conformité de la Division, notamment l’identification des risques, l’établissement des politiques et des procédures et leur mise en œuvre, soient adaptées et exécutées en temps opportun par le personnel de la Division auquel ces tâches ont été confiées.
2. Veiller à ce que les principes de gestion et de contrôle pertinents soient respectés dans la mise en œuvre des politiques et des procédures. Ces principes comprennent la séparation des fonctions, la claire attribution des responsabilités, la mesure des résultats au regard des normes et la présentation de ces résultats.
3. Veiller à ce que les tests de contrôles de qualité (transactionnels) soient menés convenablement pour déceler les écarts entre les transactions effectives et les politiques ou les normes et qu’il soit tenu compte des résultats de ces tests ; s’assurer que les autres rapports de gestion sont correctement traités, signalés au besoin et résolus par des responsables d’affaires.
4. Veiller à ce que les questions relatives à la conformité matérielle et répétitive soient examinées en tant qu’indicateurs des lacunes et des faiblesses éventuelles dans les politiques et procédures ou les processus de détection des risques ; contribuer à l’utilisation de ces renseignements pour maintenir à jour le programme de conformité de la Division.
5. S’attaquer au risque de fraude et entreprendre des analyses et des évaluations périodiques des problèmes de conformité en utilisant également les résultats des analyses scientifiques pertinentes effectuées par le personnel chargé de la conformité de la Division, afin d’obtenir des preuves supplémentaires ou corroborantes pouvant confirmer l’efficacité du programme de conformité de la Division et l’existence éventuelle de problèmes de conformité cachés ou non décelés.
6. S’assurer que tout membre du personnel de la Division chargé de la conformité fait preuve de compétence et d’exhaustivité dans l’exécution de ses tâches.
7. Veiller à ce que le personnel chargé de la conformité soit bien formé aux questions de conformité et de déontologie. Le programme annuel de formation à la déontologie de la Division est l’une des principales composantes de ces formations.
8. Agir en qualité de point de référence pour les audits auprès du Comité des commissaires aux comptes et du Bureau des services de contrôle interne, en facilitant l’organisation des activités d’audit et en les coordonnant, notamment en réglant les problèmes mis en lumière par les résultats et les observations.
9. Assurer une surveillance générale relative aux questions de conformité liées aux politiques de Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) et de continuité des activités.
10. Veiller à ce que les responsabilités fondamentales de la Division, en tant que signataire de l’initiative Principes pour l’investissement responsable, soient respectées, notamment mener l’enquête annuelle au titre de l’initiative et diriger ses activités, ou y participer.
11. Veiller à ce que les restrictions liées aux indices de référence soient appliquées et coordonner avec le fournisseur externe afin que la liste de restrictions soient livrée et mise à jour dans le système de surveillance de la Conformité dans les plus bref délais.
12. Surveiller et assurer la continuité des services de vote par procuration de la Division pour veiller à ce qu’ils soient fournis en temps opportun et de manière précise.
13. Participer à d’autre projets qui pourraient lui être confiées par la Directrice adjointe chargée du contrôle des risques et de la conformité.

Compétences

Professionnalisme :
- compréhension des opérations d’investissement ;
- compétence et respect avérés des normes de conduite de la profession et de l’application de meilleures pratiques ;
- compétence dans la rédaction de politiques et procédures de conformité dans un environnement d'opérations d'investissement;
- apporter à l’exécution de ses tâches la conscience et le souci d’efficacité voulus pour être en mesure d’honorer les engagements contractés, de tenir les délais impartis et d’obtenir les résultats escomptés ; aptitude à diriger, évaluer et orienter le travail des autres, en particulier les activités de fond;
- tirer fierté de son travail et de ses réalisations ;
- faire preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du sujet ;agir pour des motifs professionnels plutôt que personnels ;
- persévérer face aux obstacles et au difficultés ; garder son calme dans les situations de crise ;
- prendre la responsabilité de transversaliser la problématique hommes-femmes et d’assurer l’égale participation des femmes et des hommes dans toutes les activités.

Aptitude à planifier et à organiser :
- définir clairement des buts compatibles avec les stratégies convenues ;
- hiérarchiser les activités et tâches prioritaires ; modifier les priorités en fonction des besoins ;
- prévoir suffisamment de temps et de ressources pour mener sa tâche à bien ;
- tenir compte des risques et des imprévus dans la planification ;
- suivre l’exécution des plans et les modifier s’il y a lieu ;
- tirer le meilleur parti du temps dont on dispose.

Sens des responsabilités :
- assumer toutes ses responsabilités et honorer ses engagements.
- livrer les produits dont on a la responsabilité dans les délais et au coût prévus, en se tenant aux normes de qualité.
- se conformer aux règles et procédures de l’Organisation.
- soutenir ses subordonnés, les encadrer et assumer la responsabilité des tâches qui leur sont déléguées.
- prendre personnellement la responsabilité de ses propres erreurs et, le cas échéant, de celles de son service.

Formation

Diplôme universitaire du niveau du master dans le domaine du droit, de l’administration des entreprises ou dans un domaine apparenté. À défaut, un diplôme universitaire de premier cycle assorti de deux années supplémentaires d’expérience pertinente.

Expérience professionnelle

Au moins sept années d’expérience professionnelle, à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés, dans la gestion d’opérations de conformité dans le cadre d’un régime de retraite global, d’une institution multilatérale ou d’opération de gestion des investissements.
Une expérience de gestion de régimes d’engagements types avec des dépositaires, des sous-dépositaires et d’autres prestataires de services est souhaitable.

Connaissances linguistiques

L’anglais et le français sont les langues de travail du Secrétariat de l’ONU. Pour ce poste, la maîtrise de l’anglais est exigée. La connaissance d’une autre langue officielle de l’ONU est un atout.

Méthode d'évaluation

L’évaluation des candidats qualifiés pourrait inclure un exercice d’évaluation, pouvant être suivi d’un entretien d’appréciation des compétences.

Notice spéciale

• Toute personne nommée à l’Organisation des Nations Unies doit respecter le dispositif de transparence financière concernant les fonctionnaires de l’ONU. Toute personne nommée au Bureau de la gestion des investissements de la Caisse commune des pensions du personnel des Nations Unies doit en outre respecter les règles et règlements constituant les politiques du Bureau en matière de déontologie, de valeurs détenues à titre personnel, de cadeaux et d’invitations.

• Le Secrétariat de l’Organisation des Nations Unies tenant à ce que son personnel comprenne autant de femmes que d’hommes, les candidatures de femmes sont fortement encouragées.

• Les fonctionnaires sont soumis(es) à l’autorité du Secrétaire général, qui décide de leur affectation. Au fil de leur carrière, ils (elles) sont censé(e)s changer de fonctions périodiquement, conformément aux règles et procédures en vigueur.

Charte des Nations Unies

Aux termes du paragraphe 3 de l’Article 101 de la Charte des Nations Unies, la considération dominante dans le recrutement du personnel doit être la nécessité d’assurer à l’Organisation les services de personnes possédant les plus hautes qualités de travail, de compétence et d’intégrité. Ne seront pas retenues les candidatures des personnes qui ont commis des violations du droit international des droits de l’homme, des violations du droit international humanitaire, des actes d’exploitation, d’atteintes ou de harcèlement sexuels, ou au sujet desquelles il existe des raisons plausibles de croire qu’elles ont été impliquées dans la commission de tels actes. L’expression « exploitation sexuelle » désigne le fait d’abuser ou de tenter d’abuser d’un état de vulnérabilité, d’un rapport de force inégal ou de rapports de confiance à des fins sexuelles, y compris mais non exclusivement en vue d’en tirer un avantage pécuniaire, social ou politique. On entend par « atteinte sexuelle » toute atteinte physique de nature sexuelle commise par la force, sous la contrainte ou à la faveur d’un rapport inégal, ou la menace d’une telle atteinte. Le harcèlement sexuel s'entend de tout comportement déplacé à connotation sexuelle raisonnablement propre ou de nature à choquer ou humilier, lorsqu'il entrave la bonne marche du service, est présenté comme une condition d'emploi ou crée au lieu de travail un climat d'intimidation, d'hostilité ou de vexation, et lorsque ce comportement est assez grave pour justifier le licenciement de son auteur. La candidature de personnes qui ont commis des infractions autres que des infractions mineures au code de la route ne sera pas retenue.

Sera dûment prise en considération l'importance d'un recrutement effectué sur une base géographique aussi large que possible. Aucune restriction ne sera imposée par l'Organisation à l'accès des hommes et des femmes, dans des conditions égales, à toutes les fonctions, dans ses organes principaux et subsidiaires. Le Secrétariat de l'Organisation des Nations Unies est un espace non-fumeurs.

Les candidats sont invités à respecter scrupuleusement toutes les instructions disponibles sur la plateforme de recrutement en ligne Inspira. Pour des informations plus détaillées, ils ou elles peuvent consulter le manuel d'instructions pour le candidat, en cliquant sur le lien hypertexte « Manuels » sur le côté supérieur droit de la page d'accueil de leur compte Inspira.

Les candidatures feront l'objet d'une évaluation et d'un examen préalables sur la base des informations soumises conformément aux critères d'évaluation de l'avis de vacance de poste et aux dispositions législatives internes applicables de l'Organisation des Nations Unies, notamment la Charte des Nations Unies, les résolutions de l'Assemblée générale, le Statut et le Règlement du personnel, les textes administratives et les directives. Les candidats doivent fournir des informations exhaustives et précises conformément aux instructions fournies sur la plateforme Inspira. Une fois la candidature envoyée, aucune modification, suppression ou révision, ni aucun ajout ou changement ne pourra être fait. Il sera procédé à une vérification des références des candidats faisant l'objet d'une attention particulière pour s'assurer de l'exactitude des renseignements qu’ils ont fournis dans leur candidature.

Les avis de vacance de postes publiés sur le Portail des carrières sont retirés à 11:59 p.m. (heure de New York), le jour de la date limite de dépôt des candidatures.

Aucun frais de dossier

L’ONU NE PERÇOIT DE FRAIS À AUCUN STADE DU RECRUTEMENT (DÉPÔT OU TRAITEMENT DE LA CANDIDATURE, ENTRETIEN, FORMATION, ETC.), ET ELLE NE DEMANDE AUCUNE INFORMATION BANCAIRE.

Désolé, cet appel à candidature n'est plus disponible.
partager
Accueil | Confidentialite | Plan du site | Courriers frauduleux | Contactez-nous
Copyright 2021 United Nations. All rights reserved