vacance de poste

Intitulé publication: Spécialiste d’administration, P4
Intitulé code d’emploi: Spécialiste d’administration
Département / Bureau: Département des opérations de paix
Lieu d'affectation: NEW YORK
Période de candidature: 24 mai 2021 - 07 juillet 2021
No de l’appel á candidature: 21-Administration-DPO-138523-R-New York (X)
Staffing Exercise N/A
Valeurs fondamentales de l'ONU: intégrité, professionnalisme, respect de la diversité
Cadre organisationnel

Ce poste relève du Bureau de l’état de droit et des institutions chargées de la sécurité du Département des opérations de paix, à New York, où il est rattaché au Groupe de la planification stratégique et de l’appui aux opérations du Bureau du (de la) Directeur(trice) du Service de la lutte antimines.

Créé en 1997, le Service de la lutte antimines s’efforce d’éliminer la menace que représentent les mines, les restes explosifs de guerre et les engins explosifs improvisés en coordonnant l’action antimines de l’ONU, en dirigeant les mesures prises au niveau des pays et en appuyant l’élaboration de normes, de politiques et de règles. En tant que service spécialisé de l’ONU faisant partie du Département des opérations de paix, le Service de la lutte antimines opère dans le cadre des mandats qui lui sont confiés par l’Assemblée générale et le Conseil de sécurité. Le Service répond également aux demandes d’appui spécifiques du Secrétaire général ou de l’interlocuteur(trice) désigné(e).

Pour plus d’informations sur le Service, veuillez consulter le site www.mineaction.org/unmas.

Le Département des opérations de paix fait office de centre d’excellence pour les opérations de paix et a pour mission de prévenir les conflits, d’y faire face et de les gérer, ainsi que de pérenniser la paix dans les pays où sont déployées des opérations de paix placées sous son contrôle. Il fournit en outre un appui à d’autres entités sur les questions de paix et de sécurité.

Responsabilités

Sous la direction stratégique du (de la) Directeur(trice) du Service sous la supervision directe du (de la) chef du Groupe de la planification stratégique et de l’appui aux opérations, et dans les limites des pouvoirs qui lui sont délégués, le (la) fonctionnaire d'administration sera chargé(e) des tâches suivantes :

Gestion des ressources humaines

- Fournir au (à la) Directeur(trice) des directives de politique générale en matière de ressources humaines et gérer l’application des stratégies générales et des politiques et procédures propres au Service et interservices, en relation avec la gestion administrative et des ressources humaines.
- Planifier, entreprendre et coordonner les activités relatives à l'administration et aux ressources humaines (recrutement, affectations, promotion, évaluation et notation, vacances de poste, classement des emplois, cessation de service, formation et organisation des carrières, parité des genres et relations entre les employés et leur hiérarchie, etc.) et, ce faisant, veiller à l’application systématique des règles et procédures de l’ONU.
- Formuler des avis spécialisés sur les conditions d’emploi, droits et obligations, privilèges et immunités résultant du Règlement et du Statut du personnel.
- Représenter le Département des opérations de paix et le Service de la lutte antimines dans les groupes paritaires et organes compétents en matière de nominations.
- Examiner les rapports sur l’occupation des postes afin de pouvoir gérer les vacances de poste et contrôler le tableau d’effectifs.
•Diriger, superviser et coordonner la préparation et l’exécution du programme de travail et du budget du Groupe de la planification stratégique et de l’appui aux opérations en veillant à ce qu’ils correspondent aux priorités de travail et aux objectifs, compte tenu de la nécessité d’utiliser les ressources le plus efficacement possible.

Administration générale

- Mettre en œuvre et contrôler les services d'appui, notamment la gestion de l'information, les outils informatiques et les exigences de service.
- Superviser le personnel et fournir des conseils au Service sur les questions et pratiques relatives à l'administration des ressources humaines et à la gestion de l'information.
- Faire office de point focal pour les questions d'audit, de conformité et de contrôle et coordonner l'application par le Service des recommandations correspondantes. Gérer le cadre de gestion des risques d'entreprise du Service.
- Produire des rapports importants pour la direction et le bureau exécutif du Service.
- Encadrer et diriger techniquement les collaborateurs(rices) moins expérimenté(e)s.
- S'acquitter d'autres tâches connexes selon les besoins, comme examiner les bureaux et Départements du Secrétariat au Siège ou dans les missions, programmer des voyages opérationnels, veiller à l'adéquation des besoins en espace des Départements et répondre aux besoins en matière de technologies.
- S’acquitter de toutes autres tâches connexes qui pourraient lui être confiées.

Compétences

•PROFESSIONNALISME : Connaître les politiques et procédures en matière d’administration et de ressources humaines. Être à même d’appliquer les règles et règlements administratifs des Nations Unies dans des situations professionnelles. Connaître les politiques et procédures des organes de contrôle et d'audit du Secrétariat de l'ONU. Posséder les compétences théoriques et les facultés d’analyse et d’évaluation nécessaires pour effectuer des recherches et des analyses en toute indépendance. Savoir bien cerner les problèmes, formuler des avis et dégager des conclusions et recommandations. Tirer fierté de son travail et de ses réalisations ; faire preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du sujet ; apporter à l’exécution de ses tâches la conscience et le souci d’efficacité voulus pour être en mesure d’honorer les engagements contractés, de tenir les délais impartis et d’obtenir les résultats escomptés ; agir pour des motifs professionnels plutôt que personnels ; persévérer face aux obstacles et aux difficultés ; garder son calme dans les situations de crise. Prendre la responsabilité de tenir compte des questions de genre et d’assurer l’égale participation des femmes et des hommes dans toutes les activités.

•ESPRIT D’ÉQUIPE : Collaborer avec ses collègues afin d’atteindre les objectifs de l’Organisation ; solliciter les apports, apprécier à leur juste valeur les idées et la compétence de chacun et être prêt à apprendre de lui ; faire passer l’intérêt de l’équipe avant son avantage personnel ; accepter les décisions finales du groupe et s’y plier, même si elles ne cadrent pas parfaitement avec sa position propre ; partager les réussites de l’équipe et assumer sa part de responsabilité dans ses échecs.

•APTITUDE À PLANIFIER ET À ORGANISER : Définir clairement des buts compatibles avec les stratégies convenues ; hiérarchiser les activités et tâches prioritaires ; modifier les priorités en fonction des besoins ; prévoir suffisamment de temps et de ressources pour mener sa tâche à bien ; tenir compte des risques et des imprévus dans la planification ; suivre l’exécution des plans et les modifier s’il y a lieu ; tirer le meilleur parti du temps dont on dispose.

Formation

Diplôme universitaire du niveau du master dans l’un des domaines suivants ou dans une discipline apparentée : gestion des entreprises ou des administrations publiques, finance, comptabilité, droit. À défaut, diplôme universitaire du premier cycle assorti d'une expérience pertinente.

Expérience professionnelle

Au moins sept ans d’expérience professionnelle, à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés, dans les domaines de l’administration, des finances, de la comptabilité ou de la gestion des ressources humaines ou dans un domaine connexe.
Au moins cinq ans d'expérience dans la fourniture d'un appui direct en matière de ressources humaines à des cadres supérieurs, au niveau de directeur ou à un niveau supérieur, est souhaitable.
Une expérience des politiques et procédures en matière de ressources humaines dans une organisation internationale ainsi que du développement d'initiatives de formation ou d'apprentissage est souhaitable.
Une expérience de la gestion des risques et du travail avec les organismes de contrôle et d'audit est souhaitable.
Une expérience dans le suivi et la mise en œuvre des processus liés à la délégation de pouvoirs dans le domaine de l'administration et des ressources humaines est souhaitable.
Une expérience dans le développement et la mise en œuvre d'outils et de processus de gestion de l'information est souhaitable.
Une expérience de travail sur des progiciel de gestion intégré (par exemple Umoja) et des logiciels ou outils de recrutement (par exemple Inspira) est souhaitable.

Connaissances linguistiques

L’anglais et le français sont les langues de travail du Secrétariat de l’ONU. Pour le poste à pourvoir, la maîtrise de l’anglais est exigée.

Méthode d'évaluation

Les candidat(e)s qualifié(e)s pourront être invité(e)s à participer à une évaluation puis, éventuellement, à un entretien axé sur les compétences.

Notice spéciale

Les fonctionnaires sont soumis(es) à l’autorité du Secrétaire général, qui décide de leur affectation. Au fil de leur carrière, ils (elles) sont censé(e)s changer de fonctions périodiquement, conformément aux règles et procédures en vigueur.
La désignation, l’affectation et le renouvellement se feront sous réserve que le poste soit vacant, que les fonds soient disponibles, que le budget soit approuvé et que le mandat soit prorogé.
Le Secrétariat de l’Organisation des Nations Unies tenant à ce que son personnel comprenne autant de femmes que d’hommes, les candidatures de femmes sont fortement encouragées.
Il est à noter que certains postes ayant trait aux affaires politiques sont à pourvoir dans des lieux d’affectation famille non autorisée ou classés difficiles, situés dans des zones qui sont ou ont été touchées par un conflit. Le personnel chargé des affaires politiques peut également être amené à loger dans des camps. Une liste actualisée des missions et des informations complémentaires concernant les conditions de travail sur le terrain sont disponibles à l’adresse suivante : https://peacekeeping.un.org/en.

Charte des Nations Unies

Aux termes du paragraphe 3 de l’Article 101 de la Charte des Nations Unies, la considération dominante dans le recrutement du personnel doit être la nécessité d’assurer à l’Organisation les services de personnes possédant les plus hautes qualités de travail, de compétence et d’intégrité. Aucun candidat ne sera pris en considération par l'ONU s’il s'est rendu coupable de violation du droit international des droits de l'homme ou du droit international humanitaire, d'exploitation sexuelle, d'atteinte sexuelle ou d'infraction autre qu'une infraction mineure au code de la route, ou s'il existe des motifs raisonnables de croire que le candidat a été impliqué dans la commission de l'un de ces actes. L’expression « exploitation sexuelle » désigne le fait de profiter ou de tenter de profiter d’un état de vulnérabilité, d’un rapport de force inégal ou de rapports de confiance à des fins sexuelles, y compris mais non exclusivement en vue d’en tirer un avantage pécuniaire, social ou politique. L'expression « atteinte sexuelle » désigne toute intrusion physique à caractère sexuel commise par la force, sous la contrainte ou à la faveur d’un rapport inégal, ou la menace d’une telle intrusion.

Sera dûment prise en considération l'importance d'un recrutement effectué sur une base géographique aussi large que possible. Aucune restriction ne sera imposée par l'Organisation à l'accès des hommes et des femmes, dans des conditions égales, à toutes les fonctions, dans ses organes principaux et subsidiaires. Le Secrétariat de l'Organisation des Nations Unies est un espace non-fumeurs.

Les candidats sont invités à respecter scrupuleusement toutes les instructions disponibles sur la plateforme de recrutement en ligne Inspira. Pour des informations plus détaillées, ils ou elles peuvent consulter le manuel d'instructions pour le candidat, en cliquant sur le lien hypertexte « Manuels » sur le côté supérieur droit de la page d'accueil de leur compte Inspira.

Les candidatures feront l'objet d'une évaluation et d'un examen préalables sur la base des informations soumises conformément aux critères d'évaluation de l'avis de vacance de poste et aux dispositions législatives internes applicables de l'Organisation des Nations Unies, notamment la Charte des Nations Unies, les résolutions de l'Assemblée générale, le Statut et le Règlement du personnel, les textes administratives et les directives. Les candidats doivent fournir des informations exhaustives et précises conformément aux instructions fournies sur la plateforme Inspira. Une fois la candidature envoyée, aucune modification, suppression ou révision, ni aucun ajout ou changement ne pourra être fait. Il sera procédé à une vérification des références des candidats faisant l'objet d'une attention particulière pour s'assurer de l'exactitude des renseignements qu’ils ont fournis dans leur candidature.

Les avis de vacance de postes publiés sur le Portail des carrières sont retirés à 11:59 p.m. (heure de New York), le jour de la date limite de dépôt des candidatures.

Aucun frais de dossier

L'ONU NE PERÇOIT DE FRAIS À AUCUN STADE DU RECRUTEMENT (DÉPÔT OU TRAITEMENT DE LA CANDIDATURE, ENTRETIEN, FORMATION, ETC.), ET ELLE NE DEMANDE AUCUNE INFORMATION BANCAIRE.

partager
Accueil | Confidentialite | Plan du site | Courriers frauduleux | Contactez-nous
Copyright 2021 United Nations. All rights reserved