vacance de poste

Intitulé publication: Stagiaire – Affaires économiques (deux postes), I (Temporary Job Opening)
Intitulé code d’emploi: INTERN - ECONOMIC AFFAIRS
Département / Bureau: Commission économique pour l'Afrique
Lieu d'affectation: ADDIS ABABA
Période de candidature: 16 novembre 2020 - 29 juin 2021
No de l’appel á candidature: 20-Economic Affairs-ECA-143106-J-Addis Ababa (A)
Staffing Exercise N/A
Valeurs fondamentales de l'ONU: intégrité, professionnalisme, respect de la diversité
Cadre organisationnel

Mission, objectif et orientations stratégiques de la CEA.

La mission de la CEA s’articule autour de la mise en œuvre d’idées et d’actions pour une Afrique autonome et transformée, sous l’inspiration du Programme 2030 et de l’Agenda 2063.

Cette mission repose sur les cinq nouvelles orientations stratégiques de la CEA, qui sont les suivantes : consolider la place que la CEA occupe en tant qu’institution du savoir de premier plan qui s’appuie sur sa position privilégiée et ses prérogatives incomparables pour apporter des solutions mondiales aux problèmes du continent et mettre les solutions locales à la disposition du continent ; définir des politiques macroéconomiques et structurelles propres à accélérer la diversification économique et la création d’emplois ; concevoir et mettre en œuvre des modèles de financement novateurs permettant de financer les infrastructures, les ressources humaines, les ressources matérielles et les biens sociaux pour assurer la transformation de l’Afrique ; apporter des solutions aux problèmes régionaux et transfrontaliers en mettant l’accent sur les facteurs de développement importants que sont la paix, la sécurité et l’inclusion sociale ; défendre la position de l’Afrique au niveau mondial et élaborer des solutions régionales à proposer pour contribuer à la résolution des problèmes de gouvernance de dimension mondiale.


Le stage se déroule au Centre africain pour la politique commerciale (CAPC) de la Division de l’intégration régionale et du commerce de la Commission économique pour l’Afrique (CEA).

Le stage est d’une durée de quatre (4) mois avec possibilité de prolongation, en fonction des besoins de la Section.

Le stage n’est PAS RÉMUNÉRÉ et se déroule à plein temps et à domicile, en télétravail, jusqu’à nouvel ordre.

Les stagiaires travaillent cinq jours par semaine sous la supervision d’un fonctionnaire de la Section à laquelle ils sont affectés.

Le Centre africain pour les politiques commerciales a pour objectif ultime de promouvoir le commerce entre les pays africains afin de réduire la pauvreté, de favoriser l’égalité des sexes, de générer la croissance économique, de créer des emplois et d’accroître la sécurité alimentaire pour renforcer la capacité humaine et institutionnelle des gouvernements africains à formuler et à appliquer des politiques commerciales saines et à participer plus efficacement aux négociations commerciales bilatérales, régionales et multilatérales.

Les femmes africaines jouent un rôle important dans le commerce et seront essentielles pour que le continent puisse exploiter avec succès son potentiel commercial dans le cadre de l’accord portant création de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA). Jusqu’à 70 % des commerçants transfrontaliers informels du continent sont des femmes, qui sont confrontées à des contraintes particulières dans le domaine du commerce en raison de la pandémie de COVID-19. En règle générale, les femmes font davantage de commerce de produits alimentaires à faible valeur ajoutée que de produits manufacturés, par rapport aux hommes. Des mesures de facilitation du commerce améliorées, numériques et harmonisées peuvent permettre de s’attaquer aux obstacles et aux contraintes auxquels sont confrontés les commerçants transfrontaliers.

Les activités du CAPC dans le domaine du genre contribuent à l’intégration effective de la dimension de genre dans les accords et les politiques commerciales ; à la sensibilisation et au renforcement des capacités des décideurs politiques, des femmes entrepreneurs et commerçantes, et des associations d’entreprises ; et à la production et au partage de preuves sur la relation entre le genre et le commerce. La stratégie du Centre en matière de genre fournit un cadre pour l’institutionnalisation de l’analyse de genre dans tous les travaux techniques et le renforcement des capacités du personnel du Centre en matière d’intégration de la dimension de genre. En même temps, le Centre mène des recherches sur le commerce transfrontalier informel et sur les femmes dans le commerce et améliore la mesure de ces phénomènes. Enfin, il soutient la conception de lignes directrices continentales pour soutenir le commerce transfrontalier pendant la pandémie de COVID-19.

Le but de ce stage sera de soutenir ces domaines de travail se rapportant au genre, au commerce transfrontalier et à la facilitation du commerce.

Responsabilités

Sous la supervision générale du Directeur de la Division et la supervision directe du Coordonnateur et d’un fonctionnaire du CAPC désigné, les stagiaires exerceront les fonctions suivantes:

•Donner des conseils sur l’intégration des considérations de genre dans les lignes directrices et les interventions visant à faciliter le commerce transfrontalier dans le contexte de la pandémie de COVID-19 ;
•Élaborer des fiches de référence et des outils pour rendre opérationnelle la stratégie du CAPC en matière de genre afin de soutenir la capacité du personnel à intégrer la dimension de genre dans les domaines de travail du Centre;
•Examiner les études du CAPC dans le cadre d’un projet visant à renforcer la capacité des parties prenantes des secteurs public et privé à mieux utiliser les accords commerciaux préférentiels et à garantir un commerce inclusif, et fournir des conseils sur la manière d’intégrer pleinement les questions relatives au genre, aux jeunes et aux MPME dans les études ;
•Contribuer à la recherche et aux produits de connaissance pour informer la semaine du genre et du commerce du CAPC, et présenter les connaissances comme des résultats accessibles à divers groupes de parties prenantes, y compris les décideurs politiques, le secteur privé et les associations professionnelles. Les sujets peuvent inclure : l’intersection entre le genre, le commerce et les questions des phases 2 et 3 des négociations de l’Accord portant création de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA), notamment la propriété intellectuelle, l’investissement, la concurrence et le commerce électronique ; l’entrepreneuriat, l’innovation et la fracture numérique ; l’inclusion financière ; les régimes commerciaux simplifiés et les mécanismes de formalisation du commerce transfrontalier à petite échelle ; et les enseignements tirés de l’intégration du genre dans les stratégies nationales de mise en œuvre de la ZLECA ;
•Effectuer des recherches documentaires pour identifier les points d’entrée permettant d’appliquer une optique de genre à la mesure du commerce transfrontalier informel en Afrique et à la conception d’interventions transfrontalières sensibles au genre ;
•Donner des conseils sur une méthodologie permettant de mesurer la participation et la contribution des femmes au commerce, en rassemblant les méthodes élaborées au CAPC sur la mesure du commerce transfrontalier informel et sur les statistiques commerciales sensibles à la dimension de genre, ainsi que des points de données supplémentaires pour obtenir une mesure plus large de la contribution des femmes au commerce ;
•Identifier et compiler les partenaires et les parties prenantes en matière de genre et de commerce, y compris les associations d’entreprises, et documenter les réussites des entrepreneurs et des commerçants.
Les produits escomptés de ce stage peuvent comprendre :
•Une section sur le genre dans les lignes directrices continentales communes pour faciliter le commerce dans le contexte de la pandémie de COVID-19 ;
•Des fiches de référence et des outils pour opérationnaliser la stratégie du CAPC en matière de genre ;
•Des contributions aux travaux de recherche et aux produits de connaissance sur le genre et le commerce dans les domaines d’intérêt mentionnés, et une amélioration des études du CAPC sur le plan de l’intégration des questions transversales ;
•Une liste des partenaires et des parties prenantes dans le domaine du genre et du commerce, et des exemples de réussite documentés.

Compétences

Aptitude à la communication :
•Aptitude à s’exprimer clairement et efficacement, tant oralement que par écrit ;
•Aptitude à écouter les autres, à bien les comprendre et à donner suite comme il convient ;
•Aptitude à poser les questions voulues afin d’obtenir des éclaircissements et de faciliter le dialogue ;
•Aptitude à utiliser un langage, un ton, un style appropriés à l’auditoire ;
•Aptitude à favoriser la culture du partage des informations afin de garder les collègues informés.
Esprit d’équipe :
•Collabore avec ses collègues afin d’atteindre les objectifs de l’Organisation ;
•Sollicite les apports, apprécier à leur juste valeur les idées et la compétence de chacun ;
•Est disposé (e) à apprendre des autres ;
•Fait passer l’intérêt de l’équipe avant son avantage personnel ;
•Accepte les décisions finales du groupe et s’y plier, même si elles ne cadrent pas parfaitement avec sa propre position ;
•Partage les réussites de l’équipe et assumer sa part de responsabilité dans ses échecs.

Souci du client :
•Considérer tous ceux auxquels est assurée la prestation de services comme des « clients » et chercher à voir les choses de leur point de vue ;
•Établir et maintenir des partenariats productifs avec les clients en gagnant leur confiance et leur respect ;
•Discerner les besoins des clients et trouver les moyens d’y répondre ;
•Suivre l’évolution de la situation des clients, sur les plans tant intérieur qu’extérieur, afin de pouvoir devancer les problèmes ;
•Tenir les clients informés de l’état d’avancement des projets et des obstacles à la mise en œuvre ;
•Tenir les délais de livraison des produits ou de prestation des services.

Formation

Pour pouvoir postuler à un stage dans le cadre du programme de stage de l’ONU, les candidats doivent remplir les conditions suivantes :

•Ils doivent :
a) Être inscrits à un programme de deuxième ou troisième cycle universitaire ; ou poursuivre leurs études dans des pays où l’enseignement supérieur n’est pas divisé en premier, deuxième et troisième cycle, avoir achevé au moins quatre années d’études à plein temps dans une université ou un institut équivalent en vue d’obtenir un diplôme ; ou
b) Être inscrits en dernière année d’un programme de premier cycle universitaire du niveau de la licence ou équivalent ; ou
c) Avoir obtenu un diplôme universitaire (tel que défini plus haut) et, s’ils sont sélectionnés, commencer le stage au cours de l’année suivant l’obtention du diplôme.

•Ils doivent avoir la maîtrise de l’outil informatique, notamment des applications logicielles standards ;

•Ils doivent manifester un vif intérêt pour le travail des Nations Unies et démontrer un engagement personnel envers les idéaux de la Charte ;

•Ils doivent avoir une aptitude avérée à entretenir avec succès des rapports avec des personnes de diverses croyances et origines culturelles, en essayant notamment de comprendre et de tolérer les opinions et les points de vue divergents.

Expérience professionnelle

Les candidats ne sont pas obligés de faire valoir une expérience professionnelle pour participer au programme de stage de l’ONU. Votre formation, vos études, vos travaux préparatoires ou vos compétences doivent bénéficier aux Nations Unies pendant votre stage.
Aucune expérience professionnelle n’est exigée pour participer au programme. Votre formation, vos études, vos travaux de perfectionnement ou vos compétences devraient bénéficier aux Nations Unies pendant votre stage.
Une expérience de la recherche dans le contexte africain, de préférence en ce qui concerne le commerce, le genre, l’autonomisation économique des femmes ou des questions transfrontalières, est souhaitable.

La compréhension du programme d’intégration régionale de l’Afrique, en particulier de la ZLECA, est souhaitable. Une connaissance de l’intégration d’une dimension de genre est souhaitable.

Connaissances linguistiques

L’anglais et le français sont les langues de travail du Secrétariat de l’ONU. Pour ce stage, la maîtrise de l’anglais, écrit et oral, est exigée ; la connaissance du français est souhaitable.

Méthode d'évaluation

Les candidats présélectionnés seront contactés par le responsable du recrutement pour une évaluation plus approfondie.

Notice spéciale

Les dossiers de candidature dûment remplis doivent être envoyés en ligne (lettre de motivation et notice personnelle). Les candidatures incomplètes ne seront pas examinées.
La lettre de motivation doit comprendre :

•Le titre du diplôme que vous préparez actuellement ;
•La date de remise du diplôme (quand obtiendrez-vous votre diplôme ?) ;
•La liste des compétences et programmes en technologies de l’information que vous maîtrisez ;
•Vos trois principaux domaines d’intérêt ;
•Les raisons pour lesquelles vous êtes le/la meilleur(e) candidat(e) pour ce stage ;
•Les raisons pour lesquelles vous vous intéressez au programme de stage de l’ONU.

Dans la notice personnelle que vous remplirez en ligne, prenez soin de mentionner toute votre expérience et vos réalisations professionnelles, vos compétences informatiques et fournir trois références.

En raison du nombre important de candidatures, SEULS les candidats présélectionnés seront contactés pour un entretien.
Le présent avis de vacance de poste est publié pour l’année 2020. Les candidats sélectionnés seront contactés à tout moment au cours de la période d’affichage ou peu de temps après.

Charte des Nations Unies

Aux termes du paragraphe 3 de l’Article 101 de la Charte des Nations Unies, la considération dominante dans le recrutement du personnel doit être la nécessité d’assurer à l’Organisation les services de personnes possédant les plus hautes qualités de travail, de compétence et d’intégrité. Ne seront pas retenues les candidatures des personnes qui ont commis des violations du droit international des droits de l’homme, des violations du droit international humanitaire, des actes d’exploitation, d’atteintes ou de harcèlement sexuels, ou au sujet desquelles il existe des raisons plausibles de croire qu’elles ont été impliquées dans la commission de tels actes. L’expression « exploitation sexuelle » désigne le fait d’abuser ou de tenter d’abuser d’un état de vulnérabilité, d’un rapport de force inégal ou de rapports de confiance à des fins sexuelles, y compris mais non exclusivement en vue d’en tirer un avantage pécuniaire, social ou politique. On entend par « atteinte sexuelle » toute atteinte physique de nature sexuelle commise par la force, sous la contrainte ou à la faveur d’un rapport inégal, ou la menace d’une telle atteinte. Le harcèlement sexuel s'entend de tout comportement déplacé à connotation sexuelle raisonnablement propre ou de nature à choquer ou humilier, lorsqu'il entrave la bonne marche du service, est présenté comme une condition d'emploi ou crée au lieu de travail un climat d'intimidation, d'hostilité ou de vexation, et lorsque ce comportement est assez grave pour justifier le licenciement de son auteur. La candidature de personnes qui ont commis des infractions autres que des infractions mineures au code de la route ne sera pas retenue.

Sera dûment prise en considération l'importance d'un recrutement effectué sur une base géographique aussi large que possible. Aucune restriction ne sera imposée par l'Organisation à l'accès des hommes et des femmes, dans des conditions égales, à toutes les fonctions, dans ses organes principaux et subsidiaires. Le Secrétariat de l'Organisation des Nations Unies est un espace non-fumeurs.

Les candidats sont invités à respecter scrupuleusement toutes les instructions disponibles sur la plateforme de recrutement en ligne Inspira. Pour des informations plus détaillées, ils ou elles peuvent consulter le manuel d'instructions pour le candidat, en cliquant sur le lien hypertexte « Manuels » sur le côté supérieur droit de la page d'accueil de leur compte Inspira.

Les candidatures feront l'objet d'une évaluation et d'un examen préalables sur la base des informations soumises conformément aux critères d'évaluation de l'avis de vacance de poste et aux dispositions législatives internes applicables de l'Organisation des Nations Unies, notamment la Charte des Nations Unies, les résolutions de l'Assemblée générale, le Statut et le Règlement du personnel, les textes administratives et les directives. Les candidats doivent fournir des informations exhaustives et précises conformément aux instructions fournies sur la plateforme Inspira. Une fois la candidature envoyée, aucune modification, suppression ou révision, ni aucun ajout ou changement ne pourra être fait. Il sera procédé à une vérification des références des candidats faisant l'objet d'une attention particulière pour s'assurer de l'exactitude des renseignements qu’ils ont fournis dans leur candidature.

Les avis de vacance de postes publiés sur le Portail des carrières sont retirés à 11:59 p.m. (heure de New York), le jour de la date limite de dépôt des candidatures.

Aucun frais de dossier

L’ONU NE PERÇOIT DE FRAIS À AUCUN STADE DU RECRUTEMENT (DÉPÔT OU TRAITEMENT DE LA CANDIDATURE, ENTRETIEN, FORMATION, ETC.), ET ELLE NE DEMANDE AUCUNE INFORMATION BANCAIRE.

partager
Accueil | Confidentialite | Plan du site | Courriers frauduleux | Contactez-nous
Copyright 2021 United Nations. All rights reserved