vacance de poste

Intitulé publication: Agent de Protection Rapprochée de niveau, FS-5, FS5
Intitulé code d’emploi: CLOSE PROTECTION OFFICER
Département / Bureau: Bureau du Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient
Lieu d'affectation: JERUSALEM
Période de candidature: 05 février 2021 - 19 février 2021
No de l’appel á candidature: 21-Security-UNSCO-147719-F-Jerusalem (M)
Staffing Exercise N/A
Valeurs fondamentales de l'ONU: intégrité, professionnalisme, respect de la diversité
Désolé, cet appel à candidature n'est plus disponible.
Cadre organisationnel

Ce poste est situé au sein du Bureau du Coordonnateur Spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient (UNSCO). L’officier de protection rapprochée au niveau FS-5 rend compte au responsable de la coordination de la protection rapprochée (Chef d’équipe) de toutes les questions de protection rapprochée.

Responsabilités

Dans le cadre des pouvoirs délégués et sous la supervision générale du responsable de la coordination de la sécurité (SCO), L’officier de protection rapprochée au niveau FS-5 s'acquittera des tâches suivantes:
• Fournit des conseils sur les besoins opérationnels dans la zone d'opérations mandatée et la période d'affectation;
• Assure la sécurité du bureau et de la résidence du haut fonctionnaire des Nations Unies;
• S'assure que des mesures d'atténuation sont en place à tout moment pour dissuader ou rejeter la menace identifiée et pour préserver la sécurité, la sûreté et le bien-être du haut fonctionnaire des Nations Unies;
• S'assure que l'efficacité continue de l'équipe de protection rapprochée reste en relation avec les changements du niveau de menace local;
• Effectue des opérations de protection rapprochée;
• Accompagne le haut fonctionnaire des Nations Unies lors des voyages officiels et coordonne toutes les exigences de sécurité connexes;
• Rend compte au responsable de la protection rapprochée (chef d'équipe) des déplacements officiels du haut fonctionnaire des Nations Unies;
• Dans le cadre des pouvoirs délégués, assure la liaison avec les points focaux de sécurité concernés et informe les membres de l'équipe de protection rapprochée;
• Avant de lancer un déploiement, coordonne avec les représentants des sections et représentants de la mission sur les questions relatives à la localisation, la menace potentielle et le climat politique, et évalue les plans, coordonne et exécute les opérations de protection rapprochée;
• Organise des séances d'information préalables au déploiement avec les officiers de protection rapprochée et assure la coordination avec le personnel du bureau du haut fonctionnaire des Nations Unies sous la direction du responsable de la protection rapprochée (chef d'équipe). Fournit des conseils sur les changements qui pourraient survenir pendant le service;
• Déploie à l'avance les officiers de protection rapprochée pour les déménagements officiels afin d'assurer la mise en œuvre des dispositifs de sécurité;
• De-briefe les officiers de protection rapprochée et évalue chaque mouvement post facto;
• Contribue à la prévision, à la planification et à l'exécution de la formation en matière de sécurité pour son équipe et assure la liaison avec les autres missions des Nations Unies pour se tenir au courant des méthodes de formation actuelles;
• Tient à jour les dossiers de qualification et s'assure que les officiers de protection rapprochée sont certifiés selon les normes de l'ONU;
• Contribue à superviser la performance des officiers et chauffeurs de protection rapprochée;
• Identifie les lacunes potentielles dans la capacité existante et fait des recommandations de modification;
• Surveille l'équipement des officiers de protection rapprochée et s'assure que les exigences minimales en équipement sont tenues;
• Assiste le responsable de la protection rapprochée (chef d'équipe) dans la rédaction de l'énoncé des besoins et fournit les spécifications techniques pour l'acquisition de l'équipement de l'unité et de l'équipe.
• Détermine les besoins en équipement, en installations et en fournitures en fonction des exigences opérationnelles;
• Exécute toute autre tâche au besoin.

Le travail implique une interaction fréquente avec ce qui suit;
• Officiers de protection rapprochée et de sécurité de la mission et d'autres agences des Nations Unies;
• Personnel du Bureau du Haut fonctionnaire des Nations Unies;
• Personnel de la Section d'Appui à la mission;
• Gestionnaires de projets et leur personnel;
• Responsables de sécurité locaux;
• Responsables de sécurité d'autres organisations nationales et internationales;

Résultats attendus:
• Opérations de protection rapprochée professionnellement compétentes au sein de la mission, et qui répondent aux besoins du haut fonctionnaire des Nations Unies et du responsable de la protection rapprochée (chef d'équipe).
• Assurer la bonne mise en œuvre des Procédures d’Utilisation Normalisées, conformément aux normes des Nations Unies en matière de protection rapprochée.

Compétences

Compétences de base:
• Professionnalisme:
Excellente connaissance de la technique de protection rapprochée combinée à une solide expérience de spécialisation militaire, policière ou de sécurité; compétences analytiques bien développées; capacité á reconnaître et évaluer la gravité des menaces; capacité à coordonner efficacement les opérations de protection rapprochée; capacité à gérer efficacement le facteur de stress lors des opérations de gestion de la sécurité et de protection rapprochée; se montre fier de son travail et de ses réalisations; fait preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du sujet; est consciencieux et efficace pour respecter ses engagements, respecte les délais et obtient des résultats; est motivé par des préoccupations professionnelles plutôt que personnelles; fait preuve de persévérance face à des problèmes ou des défis difficiles; reste calme dans les situations stressantes. Prend la responsabilité d'intégrer les perspectives de genre et d'assurer la participation égale des femmes et des hommes dans tous les domaines de travail.

• Planification et organisation:
Développe des objectifs clairs qui sont cohérents avec les stratégies convenues; identifie les activités et affectations prioritaires; ajuste les priorités au besoin; alloue le temps et les ressources nécessaires pour terminer les travaux; prévoit les risques et tient compte des imprévus lors de la planification; surveille et ajuste les plans et les actions au besoin; utilise le temps efficacement.

• Travail en équipe:
Travaille en collaboration avec des collègues pour atteindre les objectifs organisationnels; sollicite des contributions en valorisant véritablement les idées et l'expertise des autres; est prêt à apprendre des autres; place l'agenda de l'équipe avant l'agenda personnel; soutient et agit conformément à la décision finale du groupe, même lorsque ces décisions ne reflètent pas entièrement sa propre position; partage le mérite des réalisations de l'équipe et accepte la responsabilité conjointe des lacunes de l'équipe.

Formation

• Diplôme d'études secondaires ou certificat technique ou professionnel équivalent;
• Un permis de conduire valide est requis;
• La certification UNDSS d'agent de protection rapprochée (CPOC) est hautement souhaitable (et sera attendue pour des progrès futurs dans ce domaine);
• Une formation en protection rapprochée internationale, nationale ou commerciale est souhaitable;
• La réussite récente (dans les deux ans) d'une certification de sac de traumatologie d'urgence ou l'équivalent d'une certification de premiers soins est souhaitable;
• Un niveau élevé de condition physique est souhaitable;
• Une formation aux arts martiaux et / ou aux pratiques de sécurité spécialisées est un atout.

Expérience professionnelle

Un minimum de huit ans avec un diplôme d'études secondaires ou l'équivalent d'une expérience à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés dans l'armée, la police ou la gestion de la sécurité est requis.
Un minimum de cinq ans d'expérience à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés en protection rapprochée auprès d'une organisation de sécurité nationale, privée ou internationale est requis.
Un minimum de deux ans d'expérience dans la gestion de la protection rapprochée au moins au niveau d'un chef d'équipe de protection rapprochée avec une organisation de sécurité nationale, privée ou internationale est requis.
Au moins un an d'expérience et d'exposition au niveau international et dans un environnement de conflit ou d'après conflit est requis.
Expérience et maîtrise de l'utilisation des armes de protection rapprochée, des communications, du matériel de surveillance et des véhicules.
Expérience souhaitable: Protection rapprochée d'un ou plusieurs mandants; protection statique et mobile; opérations du poste de commandement de la protection rapprochée; techniques d'intervention de protection rapprochée; la réussite du cours R / CPOC des Nations Unies est souhaitable; conduite d'une formation en protection rapprochée.

Connaissances linguistiques

L’anglais et le français sont les langues de travail du Secrétariat des Nations Unies. Pour le (s) poste (s) annoncé (s), la maîtrise de l'anglais oral et écrit est requise.

Méthode d'évaluation

Les candidats précédemment inscrits ne sont soumis à aucune évaluation supplémentaire et, à ce titre, ne seront pas invités à une telle évaluation.

Notice spéciale

Cette offre d'emploi «Recruter à partir de la liste» n'est ouverte qu'aux candidats inscrits sur la liste qui sont déjà inscrits sur des listes pré-approuvées, après examen par un organe central d'examen des Nations Unies. Seuls les candidats inscrits sur des fichiers ayant des fonctions similaires au même niveau sont considérés comme des candidats éligibles. Les candidats éligibles reçoivent un e-mail les invitant à postuler. Les candidats inscrits sur la liste sont encouragés à postuler uniquement s'ils sont intéressés et disponibles pour occuper le poste au (x) lieu (x) d'affectation spécifié (s) dans l'offre d'emploi. En postulant à cette offre d'emploi, vous vous attendez à accepter l'offre, si elle est sélectionnée.

Considérations des Nations Unies

Selon le paragraphe 3 de l’article 101 de la Charte des Nations Unies, la considération primordiale dans l’emploi du personnel est la nécessité d’assurer les plus hauts standards d’efficacité, de compétence et d’intégrité. Les candidats ne seront pas considérés pour un emploi auprès des Nations Unies s'ils ont commis des violations du droit international des droits de l'homme, des violations du droit international humanitaire, de l'exploitation sexuelle, des abus sexuels ou du harcèlement sexuel, ou s'il existe des motifs raisonnables de croire qu'ils ont été impliqué dans la commission de l'un de ces actes. Le terme «exploitation sexuelle» désigne tout abus réel ou tenté d'une position de vulnérabilité, de pouvoir différentiel ou de confiance, à des fins sexuelles, y compris, mais sans s'y limiter, tirer profit financièrement, socialement ou politiquement de l'exploitation sexuelle d'autrui. Le terme «abus sexuel» signifie l'intrusion physique réelle ou menacée de nature sexuelle, que ce soit par la force ou dans des conditions inégales ou coercitives. Le terme «harcèlement sexuel» désigne toute conduite indésirable de nature sexuelle dont on pourrait raisonnablement s'attendre à ce que ou percevoir qu'elle cause une offense ou une humiliation, lorsqu'une telle conduite interfère avec le travail, devient une condition d'emploi ou crée un travail intimidant, hostile ou offensant. l'environnement, et lorsque la gravité du comportement justifie la fin de la relation de travail de l'auteur. Les candidats qui ont commis des crimes autres que des infractions mineures au code de la route ne peuvent être considérés pour un emploi.

Il sera dûment tenu compte de l’importance du recrutement du personnel sur une base géographique aussi large que possible. L’Organisation des Nations Unies n’impose aucune restriction à l’éligibilité des hommes et des femmes à participer à quelque titre que ce soit et dans des conditions d’égalité à ses organes principaux et subsidiaires. Le Secrétariat des Nations Unies est un environnement non fumeur.

La considération primordiale lors de la nomination, du transfert ou de la promotion du personnel est la nécessité de garantir les normes les plus élevées d'efficacité, de compétence et d'intégrité. En acceptant une offre de nomination, les fonctionnaires des Nations Unies sont soumis à l’autorité du Secrétaire général et sont affectés par lui à toutes activités ou bureaux de l’ONU conformément au statut 1.2 (c). Dans ce contexte, tous les fonctionnaires recrutés sur le plan international sont tenus de se déplacer périodiquement pour s’acquitter de nouvelles fonctions à l’intérieur ou entre les lieux d’affectation dans les conditions fixées par le Secrétaire général.

Les candidats sont invités à suivre attentivement toutes les instructions disponibles sur la plateforme de recrutement en ligne, inspira. Pour obtenir des conseils plus détaillés, les candidats peuvent se référer au Manuel du candidat, accessible en cliquant sur l'hyperlien «Manuels» en haut à droite de la page d'accueil du titulaire de compte inspira.

L'évaluation des candidats sera effectuée sur la base des informations soumises dans la candidature selon les critères d'évaluation de l'offre d'emploi et les législations internes applicables des Nations Unies, y compris la Charte des Nations Unies, les résolutions de l'Assemblée générale, le Statut et règlement du personnel, publications administratives et directives. Les candidats doivent fournir des informations complètes et exactes concernant leur profil personnel et leurs qualifications conformément aux instructions fournies dans inspira pour être pris en compte pour l'offre d'emploi actuelle. Aucun amendement, ajout, suppression, révision ou modification ne sera apporté aux demandes qui ont été soumises. Les candidats sérieusement envisagés pour la sélection seront soumis à une vérification des références afin de vérifier les informations fournies dans la candidature.

Les offres d'emploi publiées sur le portail des carrières seront supprimées à 23 h 59. (Heure de New York) à la date limite.

Charte des Nations Unies

Aucune restriction ne sera imposée par l'Organisation à l'accès des hommes et des femmes, dans des conditions égales, à toutes les fonctions, dans ses organes principaux et subsidiaires. (Charte des Nations Unies - Chapitre III, Article 8). Le Secrétariat des Nations Unies est un espace non-fumeurs.

Aucun frais de dossier

L’ONU NE PERÇOIT DE FRAIS À AUCUN STADE DU RECRUTEMENT (DÉPÔT OU TRAITEMENT DE LA CANDIDATURE, ENTRETIEN, FORMATION, ETC.), ET ELLE NE DEMANDE AUCUNE INFORMATION BANCAIRE.

Désolé, cet appel à candidature n'est plus disponible.
partager
Accueil | Confidentialite | Plan du site | Courriers frauduleux | Contactez-nous
Copyright 2022 United Nations. All rights reserved