vacance de poste

Intitulé publication: Witness Protection and Support Officer, P4 (Temporary Job Opening)
Intitulé code d’emploi: Spécialiste de protection et d'appui aux témoins
Département / Bureau: Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme
Lieu d'affectation: KANANGA
Période de candidature: 03 février 2021 - 09 février 2021
No de l’appel á candidature: 21-Jurists-OHCHR-149296-J-Kananga (R)
Staffing Exercise N/A
Valeurs fondamentales de l'ONU: intégrité, professionnalisme, respect de la diversité
Désolé, cet appel à candidature n'est plus disponible.
Cadre organisationnel

This temporary position are located in the Field Operations and Technical Cooperation Division (FOTCD) in the Office of the High Commissioner for Human Rights (OHCHR) based in Kananga, Democratic Republic of the Congo. The incumbent report to the Team leader of the Kasai Technical Assistance Team and to the Head of the United Nations Joint Human Rights Office (MONUSCO).

Responsabilités

Under the general guidance and direct supervision of the Chief of Africa Section II in the Africa Branch and in accordance with Human Rights Council resolution 41/26 adopted on 19 July 2019, the incumbent will, within delegated authority, be responsible for the following main duties and functions within the context of the provision of technical assistance to the Government of the Democratic Republic of the Congo (DRC) regarding its investigations into the allegations of human rights violations and abuses committed in the Kasai regions:
- Capacity-building on protection services to maximize the physical safety and security of victims and witnesses, including in relation to sexual and gender‐based violence, taking into account protection program case management and administration:
- Capacity-building on the preparation of timely risk analysis and threat assessments in relation to planned and ongoing investigations;
- Capacity-building on the collection, collation and analysis of information related to the general security situation;
- Capacity-building on identifying incident patterns, techniques and procedures, and perpetrator profiles;
- Capacity-building on the identification and recommendation of mitigating measures for use in the investigations and cases;
- Capacity-building on obtaining and organizing highly confidential information;
- Perform tasks as instructed by the Team Leader.

Compétences

PROFESSIONALISM: Knowledge of human rights-related matters both civil and political and economic, social and cultural- and humanitarian law; knowledge of UN coordination mechanisms; proven ability to conduct complex human rights investigations; understanding of gender dimension in the human rights field work, including sexual based violence; good capacity of analysis and synthesis; solid knowledge in witness and victim protection and data protection; fully trained in management of data. Takes responsibility for incorporating gender perspectives and ensuring the equal participation of women and men in all areas of work.


JUDGEMENT / DECISION-MAKING : Identifies the key issues in a complex situation, and comes to the heart of the problem quickly ; Gathers relevant information before making a decision ; Considers positive and negative impacts of decisions prior to making them ; Takes decisions with an eye to the impact on others and on the Organization ; Proposes a course of action or makes a recommendation based on all available information ; Checks assumptions against facts ; Determines that the actions proposed will satisfy the expressed and underlying needs for the decision ; Makes tough decisions when necessary.


TEAMWORK. Works collaboratively with colleagues to achieve organizational goals; solicits input by genuinely valuing others' ideas and expertise; is willing to learn from others; places team agenda before personal agenda; supports and acts in accordance with final group decision, even when such decisions may not entirely reflect own position; shares credit for team accomplishments and accepts joint responsibility for team shortcomings.


COMMUNICATION. Speaks and writes clearly and effectively; listens to others, correctly interprets messages from others and responds appropriately; asks questions to clarify, and exhibits interest in having two-way communication; tailors language, tone, style and format to match audience; demonstrates openness in sharing information and keeping people informed.


PLANNING AND ORGANISING. Develops clear goals that are consistent with agreed strategies; identifies priority activities and assignments; adjusts priorities as required; allocates appropriate amount of time and resources for completing work; foresees risks and allows for contingencies when planning; monitors and adjusts plans and actions as necessary; uses time efficiently.

Formation

Advanced University degree (Masters or equivalent), preferably in law, political sciences, international relations or other disciplines related to human rights. A first level university degree in combination with two more years of qualifying work experience may be accepted in lieu of the advanced university degree.

Expérience professionnelle

A minimum of 7 years of progressively responsible experience in human rights, criminal law, political affairs, international relations, law or related area is required.
Experience working in the Democratic Republic of the Congo is desirable.

Connaissances linguistiques

English and French are the working languages of the United Nations Secretariat. For the position advertised, fluency in English and knowledge of French is required. Knowledge of a third UN language would be an asset.

Méthode d'évaluation

L’évaluation des candidats qualifiés pourrait inclure un exercice d’évaluation, pouvant être suivi d’un entretien d’appréciation des compétences.

Notice spéciale

•Ce poste n’est vacant que pour une période provisoire s’achevant le [date]. Si le candidat sélectionné est un fonctionnaire du Secrétariat de l’Organisation des Nations Unies, il s’agira d’une affectation temporaire.

• Si cette affectation temporaire peut permettre au candidat sélectionné d’acquérir de l’expérience, elle ne porte que sur une période limitée et ne préjuge en rien de la sélection du futur titulaire du poste.

• Selon les modalités de financement du poste à pourvoir, le droit de faire acte de candidature pourrait être limité aux candidats basés dans le lieu d’affectation concerné.

• Pour cette vacance de poste temporaire, le droit de faire acte de candidature pourrait être limité aux « candidats internes », qui ont été recrutés à l’issue d’un concours, dont les modalités sont prévues par la disposition 4.16 du Règlement du personnel, ou d’une procédure de sélection sanctionnée par un organe central de contrôle, comme prévu par la disposition 4.15 dudit Règlement.

• Les fonctionnaires des organisations appliquant le régime commun des Nations Unies qui atteindront l’âge réglementaire de départ à la retraite au cours de la période considérée ne peuvent pas se porter candidats.Le fait de faire acte de candidature ou d’être sélectionné pour cette vacance de poste temporaire est sans effet sur l’âge réglementaire de départ à la retraite, cette date ne pouvant être repoussée.

•Les retraités ayant dépassé l’âge de départ obligatoire à la retraite qui souhaitent être considérés pour cet emploi temporaire, doivent sélectionner “départ à la retraite” pour le motif de leur depart. Les retraités ne peuvent être employés par l’Organisation que si les conditions suivantes sont remplies : (a) L’Organisation ne peut faire face à ses besoins opérationnels, aucun fonctionnaire qualifié n’étant disponible pour exercer les fonctions considérées; (b) L’engagement proposé n’a pas d’effets préjudiciables sur les perspectives de carrière ou les possibilités de réaffectation d’autres fonctionnaires et constitue un moyen économique et rationnel de répondre aux besoins du service.

Charte des Nations Unies

Aux termes du paragraphe 3 de l’Article 101 de la Charte des Nations Unies, la considération dominante dans le recrutement du personnel doit être la nécessité d’assurer à l’Organisation les services de personnes possédant les plus hautes qualités de travail, de compétence et d’intégrité. Ne seront pas retenues les candidatures des personnes qui ont commis des violations du droit international des droits de l’homme, des violations du droit international humanitaire, des actes d’exploitation, d’atteintes ou de harcèlement sexuels, ou au sujet desquelles il existe des raisons plausibles de croire qu’elles ont été impliquées dans la commission de tels actes. L’expression « exploitation sexuelle » désigne le fait d’abuser ou de tenter d’abuser d’un état de vulnérabilité, d’un rapport de force inégal ou de rapports de confiance à des fins sexuelles, y compris mais non exclusivement en vue d’en tirer un avantage pécuniaire, social ou politique. On entend par « atteinte sexuelle » toute atteinte physique de nature sexuelle commise par la force, sous la contrainte ou à la faveur d’un rapport inégal, ou la menace d’une telle atteinte. Le harcèlement sexuel s'entend de tout comportement déplacé à connotation sexuelle raisonnablement propre ou de nature à choquer ou humilier, lorsqu'il entrave la bonne marche du service, est présenté comme une condition d'emploi ou crée au lieu de travail un climat d'intimidation, d'hostilité ou de vexation, et lorsque ce comportement est assez grave pour justifier le licenciement de son auteur. La candidature de personnes qui ont commis des infractions autres que des infractions mineures au code de la route ne sera pas retenue.

Sera dûment prise en considération l'importance d'un recrutement effectué sur une base géographique aussi large que possible. Aucune restriction ne sera imposée par l'Organisation à l'accès des hommes et des femmes, dans des conditions égales, à toutes les fonctions, dans ses organes principaux et subsidiaires. Le Secrétariat de l'Organisation des Nations Unies est un espace non-fumeurs.

Les candidats sont invités à respecter scrupuleusement toutes les instructions disponibles sur la plateforme de recrutement en ligne Inspira. Pour des informations plus détaillées, ils ou elles peuvent consulter le manuel d'instructions pour le candidat, en cliquant sur le lien hypertexte « Manuels » sur le côté supérieur droit de la page d'accueil de leur compte Inspira.

Les candidatures feront l'objet d'une évaluation et d'un examen préalables sur la base des informations soumises conformément aux critères d'évaluation de l'avis de vacance de poste et aux dispositions législatives internes applicables de l'Organisation des Nations Unies, notamment la Charte des Nations Unies, les résolutions de l'Assemblée générale, le Statut et le Règlement du personnel, les textes administratives et les directives. Les candidats doivent fournir des informations exhaustives et précises conformément aux instructions fournies sur la plateforme Inspira. Une fois la candidature envoyée, aucune modification, suppression ou révision, ni aucun ajout ou changement ne pourra être fait. Il sera procédé à une vérification des références des candidats faisant l'objet d'une attention particulière pour s'assurer de l'exactitude des renseignements qu’ils ont fournis dans leur candidature.

Les avis de vacance de postes publiés sur le Portail des carrières sont retirés à 11:59 p.m. (heure de New York), le jour de la date limite de dépôt des candidatures.

Aucun frais de dossier

L’ONU NE PERÇOIT DE FRAIS À AUCUN STADE DU RECRUTEMENT (DÉPÔT OU TRAITEMENT DE LA CANDIDATURE, ENTRETIEN, FORMATION, ETC.), ET ELLE NE DEMANDE AUCUNE INFORMATION BANCAIRE.

Désolé, cet appel à candidature n'est plus disponible.
partager
Accueil | Confidentialite | Plan du site | Courriers frauduleux | Contactez-nous
Copyright 2022 United Nations. All rights reserved