vacance de poste

Intitulé publication: Chef de la Section du classement des emplois et du recrutement, P4 [Cancelled]
Intitulé code d’emploi: Chef du groupe de la gestion des ressources humaines
Département / Bureau: Mission intégrée des Nations Unies pour l’assistance à la transition au Soudan
Lieu d'affectation: KHARTOUM
Période de candidature: 23 février 2021 - 24 mars 2021
No de l’appel á candidature: 21-Human Resources-UNITAMS-149557-R-Khartoum (M)
Staffing Exercise N/A
Valeurs fondamentales de l'ONU: intégrité, professionnalisme, respect de la diversité
Désolé, cet appel à candidature n'est plus disponible.
Cadre organisationnel

Le poste à pourvoir relève de la Mission intégrée des Nations Unies pour l’assistance à la transition au Soudan (MINUATS). Par sa résolution 2524 (2020), le Conseil de sécurité a confié à la MINUATS un mandat qui comprend les objectifs suivants : soutenir la transition politique, les avancées vers une gouvernance démocratique ainsi qu’en matière de protection et de promotion des droits de l’homme, et la paix durable ; appuyer les processus de paix et la mise en œuvre des futurs accords de paix ; appuyer la consolidation de la paix, la protection des civils et l’état de droit, en particulier au Kordofan méridional et au Nil-Bleu (les Deux Zones) et au Darfour ; appuyer la mobilisation de l’assistance économique et de l’aide au développement et la coordination de l’aide humanitaire.

Le poste est basé à Khartoum et est situé dans l'unité des ressources humaines. Le/la titulaire relèvera du chef des opérations et de la gestion des ressources.

Responsabilités

Fonctions et responsabilités

Planification stratégique
• Participer à la planification de la Mission tout au long de son cycle de vie et jouer un rôle de premier plan dans la définition des besoins en personnel et des organigrammes.
• Fournir des conseils à l'équipe dirigeante concernant les déficits de capacités qui se font jour au fil de l'évolution du mandat de la Mission.
• Fournir des conseils aux hauts responsables de la Mission concernant la gestion prévisionnelle des besoins en personnel, en particulier sur la planification de la relève et les prévisions relatives aux besoins en personnel pendant les phases de démarrage, de transition et de retrait, notamment en se coordonnant étroitement avec le Département de l'appui opérationnel afin de gérer le retrait et la réduction des effectifs, et conseiller individuellement les membres du personnel sur d'éventuelles affectations futures au sein des opérations hors siège de l'ONU ou ailleurs.
• En coordination avec toutes les composantes de la Mission, établir des stratégies cohérentes de gestion des effectifs, et notamment un plan de recrutement et de déploiement, à l'appui de l'exécution du mandat de la Mission.
• Évaluer le niveau d'effectifs par fonction, compétence, classe, catégorie, groupe professionnel, genre et origine géographique afin de repérer les besoins et de définir des mesures à prendre pour les combler, en tenant compte des postes vacants, des futurs départs à la retraite, des retours de membres du personnel à leur lieu d'affectation principal et des taux de renouvellement du personnel.
• Fournir des conseils aux responsables de la Mission concernant la mise en œuvre des réformes à l'échelle de toute l'Organisation, en particulier celles qui intéressent les ressources humaines.
• Examiner les structures de la Mission afin de repérer les ajustements nécessaires, qui peuvent se traduire par des regroupements ou des réductions d'effectifs et de postes.

Processus budgétaire
• Participer à l’établissement du budget de la Mission et fournir des orientations et des conseils à l'équipe dirigeante sur les besoins en ressources humaines, le tableau d'effectifs et l’organigramme de toutes les sections, en tenant compte des lignes directrices relatives à l’examen du budget.
• Coordonner l'examen des aspects du budget de la Mission qui ont trait aux effectifs et gérer la préparation des documents nécessaires au classement des postes et à sa mise en application.
• Veiller à ce que les dépenses liées aux effectifs se situent dans les limites des montants prévus au budget, en se coordonnant avec les groupes des finances et du budget de la Mission et du Siège afin de s'assurer de la disponibilité des fonds.
• S'assurer que le tableau d'effectifs correspond à celui qui a été approuvé au budget, aussi bien au niveau des sections que des sites de la Mission.
• Fournir des conseils aux responsables de postes à pourvoir en ce qui concerne le prêt de postes entre sections et les mouvements de postes et de personnel entre différents sites, en suivant les directives générales relatives aux tableaux d'effectifs et à la gestion des postes.

Recrutement et sélection des membres du personnel
• Gérer la sélection et la nomination de candidat(e)s hautement qualifié(e)s en fournissant aux responsables des conseils sur les politiques et les directives générales de l'Organisation en matière de sélection du personnel, en vérifiant qu'ils se conforment à ces textes et qu'ils disposent des compétences nécessaires pour organiser, au besoin, des entretiens axés sur les compétences faisant suite à la publication d'avis de vacance de poste spécifiques, et de consigner toutes les informations voulues à cet égard.
• Faire en sorte que la Mission puisse participer aux travaux des groupes d'experts chargés d'évaluer les candidat(e)s ayant répondu à un avis de vacance de poste générique.
• Gérer les procédures liées au recrutement et à la sélection de manière transparente, cohérente et juste, sur la base du mérite des candidat(e)s, en se conformant aux politique relatives à la représentation équilibrée des genres et à la diversité géographique, et mieux faire connaître ces politiques auprès des responsables et du personnel.
• Gérer la sélection et le recrutement du personnel recruté sur le plan national, en veillant à ce que des définitions d'emploi soient établies pour les postes approuvés au budget, en assurant la liaison avec le Siège de l'Organisation pour ce qui est du classement de ces postes et en fournissant des conseils et des orientations sur le processus de sélection aux responsables, en se référant au Statut et au Règlement du personnel de l’Organisation des Nations Unies.

Gestion des ressources humaines
• Fournir des conseils à l'équipe dirigeante et au personnel concernant les politiques et pratiques relatives aux ressources humaines, faire connaître ces textes et fournir des orientations cohérentes concernant tous les systèmes et activités de la Mission en matière de ressources humaines.
• Superviser les activités de communication et de renforcement des connaissances menées auprès des gestionnaires de programme, de l'équipe dirigeante et du personnel en ce qui concerne le Statut et le Règlement du personnel et les directives connexes ayant trait à l'administration des prestations et veiller à ce que la Section des ressources humaines applique strictement ces textes, notamment par une utilisation cohérente du dispositif de délégation de pouvoirs.
• Fournir des orientations et des conseils sur l’interprétation et l’application des politiques et du Règlement et du Statut du personnel.
• Suivre et évaluer l'efficacité des règles, règlements, pratiques et procédures relatives aux ressources humaines et des orientations connexes et, au besoin, recommander des ajustements.
• Assurer le suivi et l'évaluation de la mise en œuvre du dispositif de délégation de pouvoirs, en s'appuyant notamment sur le tableau de bord des résultats de la gestion des ressources humaines, les accords de niveaux de services, les indicateurs relatifs au tableau de bord et les contrats de Mission des hauts responsables.
• Représenter les hauts responsables de la Mission lors des réunions d'une série d'organes consultatifs mixtes de gestion du personnel, en y siégeant ex officio à titre consultatif ou en pleine capacité, selon les cas.
• Servir de principal(e) interlocuteur(trice) chargé(e) de la liaison entre le (la) Chef de la Mission et le Département de l'appui opérationnel en ce qui concerne les questions transversales liées aux ressources humaines, en s'employant activement à communiquer de manière transparente, à fournir des services consultatifs et à résoudre les problèmes de manière collaborative.

Gestion de la performance
• Aider la Mission à utiliser le système d'évaluation et de notation des fonctionnaires et vérifier qu'elle s'y conforme, en fournissant des orientations et un appui de fond aux composantes de la Mission en ce qui concerne les normes régissant l'établissant de plans de travail au niveau des services, des sections, des groupes et des fonctionnaires.
• Se coordonner avec le Centre intégré de formation du personnel des Missions afin d'organiser des programmes de formation et d'orientation consacrés à la gestion de la performance, aux compétences en matière d'encadrement et aux plans de travail.
• Veiller à la bonne utilisation d'e-performance, fournir les éléments utiles à la mise en place du Comité de supervision, du Comité mixte de suivi et du jury de révision, faciliter les travaux de ces organes et y siéger ex officio.
• Fournir des conseils aux fonctionnaires et au personnel d'encadrement en cas de problèmes de performance et, au besoin, faciliter la mise en place d'un plan de mise à niveau ou d'autres mesures correctives.

Perfectionnement du personnel
• Faire connaître les possibilités de formation au personnel des ressources humaines et des autres services et leur fournir des conseils en accordant une attention particulière à l’élaboration et à l’exécution de plans d’organisation des carrières pour le personnel recruté sur le plan national.
• Fournir régulièrement des informations sur les postes vacants à l'échelle de toute l'Organisation et les possibilités d'inscription sur la liste générique de candidats et candidates présélectionné(e)s.
• Collaborer avec la Division de l’administration des ressources humaines pour faire avancer les initiatives du Siège et proposer des orientations et des conseils professionnels individualisés, ce qui recouvre notamment de planifier et d'orienter la progression des membres du personnel et leurs mouvements dans et entre les Missions, à l'échelle de l'ensemble du Secrétariat.

Renforcement des capacités
• Prendre en charge l’évaluation continue des qualifications, des compétences et des connaissances des spécialistes des ressources humaines et des assistants chargés des ressources humaines en veillant à ce que le personnel participe aux programmes de formation pertinents et en concevant des programmes de formation continue individuels ou collectifs sur des sujets liés à la gestion des ressources humaines, notamment les systèmes informatiques utilisés dans ce domaine (Umoja, Inspira, PGI, etc.).

Administration de la justice
• En coopération avec les parties intéressées, telles que les associations du personnel, la composante déontologie et discipline de la Mission, le (la) responsable des ressources humaines, le (la) Chef d'état-major ou le (la) Chef de l’appui à la Mission, examiner les plaintes des fonctionnaires et en limiter la portée en réglant les problèmes au niveau hiérarchique le plus bas possible.
• Concevoir des activités de prévention, notamment de formation, et diffuser les bonnes pratiques et les précédents récemment établis en matière de gestion des ressources humaines.
• En consultation avec la Division de l'administration des ressources humaines, coordonner les réponses apportées par la Mission aux demandes formelles et informelles émanant de diverses entités relevant du système d'administration de la justice et donner suite aux décisions qui concernent la Mission.

Relations entre le personnel et la direction
• Instaurer un dialogue ouvert entre l'administration et les représentants du personnel international et national (à savoir, respectivement, le Syndicat du personnel des Missions hors Siège des Nations Unies et le Comité du personnel) en ce qui concerne les questions liées aux ressources humaines et questions connexes ayant trait au personnel.
• Rencontrer régulièrement les représentants du personnel afin d'examiner les problèmes qui se posent et coordonner les réunions trimestrielles organisées avec le (la) Chef de la Mission et le (la) Chef de l'appui à la Mission.
• Organiser, selon les besoins, des réunions générales ou spécifiques à l’intention du personnel sur des questions telles que les aspects de l’exécution des mandats qui sont du ressort des ressources humaines, l’état d’avancement des réformes des ressources humaines, d’autres initiatives de gestion du changement, etc.

Autres qualifications
• Concevoir un ensemble de plans concrets et ciblés de gestion du changement, y compris les activités d'accompagnement de carrière et de formation nécessaires à la mise en œuvre de ces plans, signaler les éventuels risques et carences et recommander des mesures correctives.
• Élaborer une stratégie de communication adossée à la création d'une page Intranet consacrée aux ressources humaines et à l'organisation régulière de réunions formelles et informelles.
• Maintenir un dialogue suivi avec les chefs des opérations et chefs de l'administration des équipes de pays des Nations Unies afin de coordonner la conduite d'enquêtes sur les conditions d'emploi du personnel recruté sur le plan national, d'enquêtes sur le coût de la vie et d'autres politiques communes sur les droits à prestations du personnel dans la zone de Mission
• En consultation avec le (la) conseiller(ère) en chef pour la sécurité, le (la) conseiller(ère) du personnel
et les spécialistes des questions de qualité de vie de la Mission, établir le plan d'intervention de la Mission en cas de catastrophe naturelle ou d'incident en se concentrant sur l'anticipation, la planification et la coordination des mesures à prendre au niveau des ressources humaines, en concertation avec le Département de l'appui opérationnel.

Compétences

Professionnalisme : Connaître tous les aspects de la gestion des ressources humaines et posséder des capacités d'analyse avérées ; Disposer d'un sens de l'initiative avéré et savoir interpréter les politiques, procédures et pratiques de l'Organisation en matière de ressources humaines et les mettre en application dans des entités administratives. Être capable de cerner les problèmes, de formuler des avis et de dégager des conclusions et des recommandations. Tirer fierté de son travail et de ses réalisations ; faire preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du sujet ; apporter à l’exécution de ses tâches la conscience et le souci d’efficacité voulus pour être en mesure d’honorer les engagements contractés, de tenir les délais impartis et d’obtenir les résultats escomptés ; agir pour des motifs professionnels plutôt que personnels ; persévérer face aux obstacles et aux difficultés ; garder son calme dans les situations de crise. Prendre la responsabilité de tenir compte des questions de genre et d’assurer l’égale participation des femmes et des hommes dans toutes les activités.

• Aptitude à planifier et à organiser : définir clairement des buts compatibles avec les stratégies convenues; hiérarchiser les activités et tâches prioritaires; modifier les priorités en fonction des besoins; prévoir suffisamment de temps et de ressources pour mener sa tâche à bien; tenir compte des risques et des imprévus dans la planification. Suivre l’exécution des plans et les modifier s’il y a lieu. Tirer le meilleur parti du temps disponible.

• Souci du client : considérer tous ceux auxquels est assurée la prestation de services comme des clients et chercher à voir les choses de leur point de vue; établir et maintenir des partenariats productifs avec les clients en gagnant leur confiance et leur respect; discerner les besoins des clients et trouver les moyens d’y répondre; suivre l’évolution de la situation des clients, tant à l’intérieur de l’Organisation qu’à l’extérieur, afin de pouvoir les tenir au courant et devancer les problèmes; tenir les clients informés de l’avancement des projets et des retards éventuels. Tenir les délais pour la livraison des produits ou la prestation des services.

• Suivi du comportement professionnel : déléguer les pouvoirs, l’autorité et la compétence requis à ses subordonnés ; veiller à ce que les rôles, les responsabilités et la chaîne hiérarchique soient clairs pour tous ; estimer avec précision le temps et les ressources nécessaires pour accomplir une tâche et tirer le meilleur parti des compétences ; suivre l’avancement du travail au regard des échéances ; s’entretenir régulièrement avec ses subordonnés des résultats qu’ils obtiennent, leur faire savoir comment leur apport est perçu et leur donner les conseils nécessaires ; encourager le risque et soutenir la créativité et l’initiative ; appuyer activement les aspirations professionnelles de ses collaborateurs ; faire preuve de justice dans la notation.

Formation

Diplôme universitaire du niveau du master dans le domaine de la gestion des ressources humaines, de l’administration publique, de l’administration des entreprises, des sciences sociales, de l’éducation ou dans une discipline apparentée. À défaut, diplôme universitaire du premier cycle assorti d'une expérience pertinente.

Expérience professionnelle

Au moins sept (7) ans d’expérience professionnelle, à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés, dans le domaine de la gestion des ressources humaines, de l’administration ou dans un domaine connexe est exigée.
Une expérience de la fourniture d'orientations stratégiques à de hauts responsables en matière de ressources humaines est exigée.
Une expérience de l'application concrète de politiques et pratiques relatives à la gestion des ressources humaines est exigée.
Une expérience en recrutement et sélection de personnel, de la gestion des aptitudes et de l'administration des avantages et prestations du personnel est exigée.
Une expérience de l'appui aux initiatives liées aux ressources humaines (activités de démarrage) dans les pays sortant d'un conflit, acquise à l'ONU, dans une organisation apparentée ou dans une organisation internationale comparable est souhaitable.
Une expérience de l'utilisation d’un progiciel de gestion intégré dans le domaine des ressources humaines est souhaitable.
Une expérience en matière de structuration organisationnelle est souhaitable.

Connaissances linguistiques

L’anglais et le français sont les langues de travail du Secrétariat de l’ONU. Pour le poste à pourvoir, la maîtrise de l’anglais est exigée. La connaissance de l’arabe est souhaitable.

Méthode d'évaluation

L’évaluation des candidats qualifiés pour ce poste pourra inclure une évaluation technique suivie d’un entretien d’appréciation des compétences.

Notice spéciale

Le (la) candidat(e) sélectionné(e) est censé(e) prendre ses fonctions le plus rapidement possible.

Veuillez noter qu’en raison de la pandémie de COVID-19 et des mesures de restriction des déplacements prises par les autorités nationales, les personnes nouvellement recrutées pourront être amenées à télétravailler à plein temps, en accord avec le (la) responsable du poste à pourvoir, et ce jusqu’à nouvel ordre.

Un(e) candidat(e) qui postule est censé(e) accepter le poste qui lui est offert. Le Secrétariat de l’Organisation des Nations Unies tenant à ce que son personnel comprenne autant de femmes que d’hommes, les candidatures de femmes sont fortement encouragées. Au fil de leur carrière, ils (elles) sont censé(e)s changer de fonctions périodiquement, conformément aux règles et procédures en vigueur. Des antécédents impeccables du point de vue de l’intégrité et du respect des règles déontologiques sont indispensables.

Charte des Nations Unies

Aux termes du paragraphe 3 de l’Article 101 de la Charte des Nations Unies, la considération dominante dans le recrutement du personnel doit être la nécessité d’assurer à l’Organisation les services de personnes possédant les plus hautes qualités de travail, de compétence et d’intégrité. Ne seront pas retenues les candidatures des personnes qui ont commis des violations du droit international des droits de l’homme, des violations du droit international humanitaire, des actes d’exploitation, d’atteintes ou de harcèlement sexuels, ou au sujet desquelles il existe des raisons plausibles de croire qu’elles ont été impliquées dans la commission de tels actes. L’expression « exploitation sexuelle » désigne le fait d’abuser ou de tenter d’abuser d’un état de vulnérabilité, d’un rapport de force inégal ou de rapports de confiance à des fins sexuelles, y compris mais non exclusivement en vue d’en tirer un avantage pécuniaire, social ou politique. On entend par « atteinte sexuelle » toute atteinte physique de nature sexuelle commise par la force, sous la contrainte ou à la faveur d’un rapport inégal, ou la menace d’une telle atteinte. Le harcèlement sexuel s'entend de tout comportement déplacé à connotation sexuelle raisonnablement propre ou de nature à choquer ou humilier, lorsqu'il entrave la bonne marche du service, est présenté comme une condition d'emploi ou crée au lieu de travail un climat d'intimidation, d'hostilité ou de vexation, et lorsque ce comportement est assez grave pour justifier le licenciement de son auteur. La candidature de personnes qui ont commis des infractions autres que des infractions mineures au code de la route ne sera pas retenue.

Sera dûment prise en considération l'importance d'un recrutement effectué sur une base géographique aussi large que possible. Aucune restriction ne sera imposée par l'Organisation à l'accès des hommes et des femmes, dans des conditions égales, à toutes les fonctions, dans ses organes principaux et subsidiaires. Le Secrétariat de l'Organisation des Nations Unies est un espace non-fumeurs.

Les candidats sont invités à respecter scrupuleusement toutes les instructions disponibles sur la plateforme de recrutement en ligne Inspira. Pour des informations plus détaillées, ils ou elles peuvent consulter le manuel d'instructions pour le candidat, en cliquant sur le lien hypertexte « Manuels » sur le côté supérieur droit de la page d'accueil de leur compte Inspira.

Les candidatures feront l'objet d'une évaluation et d'un examen préalables sur la base des informations soumises conformément aux critères d'évaluation de l'avis de vacance de poste et aux dispositions législatives internes applicables de l'Organisation des Nations Unies, notamment la Charte des Nations Unies, les résolutions de l'Assemblée générale, le Statut et le Règlement du personnel, les textes administratives et les directives. Les candidats doivent fournir des informations exhaustives et précises conformément aux instructions fournies sur la plateforme Inspira. Une fois la candidature envoyée, aucune modification, suppression ou révision, ni aucun ajout ou changement ne pourra être fait. Il sera procédé à une vérification des références des candidats faisant l'objet d'une attention particulière pour s'assurer de l'exactitude des renseignements qu’ils ont fournis dans leur candidature.

Les avis de vacance de postes publiés sur le Portail des carrières sont retirés à 11:59 p.m. (heure de New York), le jour de la date limite de dépôt des candidatures.

Aucun frais de dossier

L’ONU NE PERÇOIT DE FRAIS À AUCUN STADE DU RECRUTEMENT (DÉPÔT OU TRAITEMENT DE LA CANDIDATURE, ENTRETIEN, FORMATION, ETC.), ET ELLE NE DEMANDE AUCUNE INFORMATION BANCAIRE.

Désolé, cet appel à candidature n'est plus disponible.
partager
Accueil | Confidentialite | Plan du site | Courriers frauduleux | Contactez-nous
Copyright 2022 United Nations. All rights reserved