vacance de poste

Intitulé publication: Spécialiste de l’inspection et de l’évaluation, P3
Intitulé code d’emploi: Analyste de la gestion et des programmes
Département / Bureau: Office des Nations Unies à Genève
Lieu d'affectation: GENEVA
Période de candidature: 10 mai 2021 - 23 juin 2021
No de l’appel á candidature: 21-Management and Analysis-UNOG-153282-R-Geneva (R)
Staffing Exercise N/A
Valeurs fondamentales de l'ONU: intégrité, professionnalisme, respect de la diversité
Cadre organisationnel

Le poste est à pourvoir au secrétariat du Corps commun d’inspection (CCI). Le CCI rend compte directement à l’Assemblée générale et aux organes délibérants des entités des Nations Unies qui acceptent son statut d’organe de contrôle du système. Les candidat(e)s occupant un poste dans l’une des organisations ayant approuvé le statut du CCI seront considéré(e)s comme des candidat(e)s internes, à condition qu’ils (elles) y aient été nommé(e)s à l’issue des procédures de recrutement ou de promotion normalement applicables dans ces organisations.

Responsabilités

Le (la) titulaire relève du (de la) Chef du Groupe de la gestion des connaissances et des ressources ou de son (sa) représentant(e). Il (elle) reçoit des conseils techniques de l’inspecteur (inspectrice) ou des inspecteurs (inspectrices) chargé(e)s de la gestion du projet d’évaluation ou d’inspection. Lors des examens, il (elle) travaille généralement de manière indépendante, avec un minimum d’encadrement, En particulier, il (elle) :

Aide à mener des évaluations et des inspections impartiales, indépendantes, professionnelles et efficaces, et notamment :
a) Planifie et organise les évaluations et les inspections, établit des plans de travail détaillés, rédige la correspondance, recueille l’information nécessaire, effectue des examens préliminaires et met au point des questionnaires et des enquêtes ;
b) Élabore des directives pour les entrevues, participe aux missions d’évaluation et d’inspection, aide et conseille les inspecteurs et inspectrices, participe aux entrevues, rassemble et examine des documents et autres informations et explicite les résultats ;
c) Analyse toute l’information recueillie en utilisant des méthodes quantitatives et qualitatives d’analyse des données, y compris des techniques d’échantillonnage, le cas échéant ;
d) Établit des rapports d’évaluation et d’inspection, des notes et des lettres confidentielles à l’intention de la direction, y compris des recommandations sur les mesures à prendre.

Veille à ce que les résultats des évaluations et des inspections ainsi que les recommandations aient l’effet escompté, et notamment :
a) Veille à ce que les organes délibérants et les chefs de secrétariat examinent les rapports et les recommandations dans les meilleurs délais ;
b) Suit l’acceptation et l’application des recommandations ;
c) Aide à organiser des réunions pour diffuser les résultats des évaluations et des inspections, et les recommandations.

Assume les fonctions de responsable des équipes de coordination des organisations ayant approuvé le statut du CCI, et notamment :
a) Se tient informé(e) des faits nouveaux concernant ces organisations et fournit aux inspecteurs (inspectrices) concerné(e)s et au (à la) Secrétaire exécutif (exécutive) des informations sur les questions qui présentent un intérêt pour les activités du CCI ;
b) Participe, avec les inspecteurs et inspectrices, aux réunions avec les responsables des organisations ayant approuvé le statut du CCI et aux réunions interorganisations et intergouvernementales, si nécessaire ;
c) Contribue à l’élaboration des mises à jour, des comptes rendus et des évaluations (des risques) sur les liens entre le CCI et les organisations concernées.

Contribue à améliorer et à parfaire les méthodes et les outils d’évaluation et d’inspection, et notamment :
a) Se tient informé(e) des dernières avancées dans la profession ;
b) Cerne les problèmes et contribue à l’élaboration de politiques, directives et procédures ;
c) Facilite la coopération et l’interaction avec les autres services d’enquête et d’inspection de l’ONU et les organismes professionnels.

Aide à établir le programme de travail annuel du CCI, et notamment :
a) Repère les questions ou domaines qui pourraient faire l’objet d’une évaluation ou d’une inspection et élabore des propositions et les soumet pour examen aux inspecteurs et inspectrices ;
b) Aide à approuver les propositions concernant le programme de travail, recueille les informations utiles et évalue les ressources nécessaires ;
c) Aide à assurer la gestion financière du CCI, y compris à effectuer les tâches pertinentes dans Umoja ;
d) S’acquitte de toutes autres fonctions et tâches connexes qui pourraient lui être confiées.

Compétences

Professionnalisme : connaissance et compréhension approfondies des théories, notions et méthodes propres au domaine de l’évaluation ; aptitude à cerner les problèmes, à formuler des opinions, à tirer des conclusions et à recommander des solutions ; connaissance et compréhension du système des Nations Unies et des principaux mandats et des initiatives de réforme de l’ONU ; maîtrise des applications informatiques courantes ; aptitude à établir des rapports d’évaluation et d’inspection, des notes et des lettres confidentielles à l’intention de la direction, y compris des recommandations sur les mesures à prendre ; très bonne compétences rédactionnelles. Tire fierté de son travail et de ses réalisations ; fait preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du sujet ; apporte à l’exécution de ses tâches la conscience et le souci d’efficacité voulus pour être en mesure d’honorer les engagements contractés, de tenir les délais impartis et d’obtenir les résultats escomptés ; agit pour des motifs professionnels plutôt que personnels ; persévère face aux obstacles et aux difficultés ; garde son calme dans les situations de crise. Veille à tenir compte de la question du genre dans tous les domaines et à assurer la participation égale des femmes et des hommes à toutes les activités.

Aptitude à la communication : s’exprime clairement et efficacement, tant oralement que par écrit ; écoute les autres, les comprend bien et donne suite comme il convient ; pose les questions voulues afin d’obtenir des éclaircissements et facilite le dialogue ; adapte le langage, le ton, le style et la présentation au public ciblé ; partage l’information avec tous ceux et toutes celles qu’elle intéresse et tient chacun(e) au courant.

Aptitude à planifier et à organiser : définit clairement des buts compatibles avec les stratégies convenues ; hiérarchise les activités et tâches prioritaires ; modifie les priorités en fonction des besoins ; prévoit suffisamment de temps et de ressources pour mener sa tâche à bien ; tient compte des risques et des imprévus dans la planification ; suit l’exécution des plans et les modifie s’il y a lieu ; tire le meilleur parti du temps disponible.

Esprit d’équipe : collabore avec ses collègues afin d’atteindre les objectifs de l’Organisation ; sollicite les apports, apprécie à leur juste valeur les idées et la compétence de chacun(e) et est prêt(e) à apprendre des autres ; fait passer l’intérêt de l’équipe avant son avantage personnel ; accepte les décisions finales du groupe et s’y plie, même si elles ne cadrent pas parfaitement avec sa position propre ; partage les réussites de l’équipe et assume sa part de responsabilité dans ses échecs.

Formation

Diplôme universitaire de deuxième cycle (master ou équivalent) en administration des entreprises, en administration publique, en sciences sociales, en évaluation de programme, en relations internationales ou en économie, ou dans une discipline apparentée. Un diplôme universitaire de premier cycle assorti de deux années supplémentaires d’une expérience pertinente peut être considéré comme un équivalent acceptable.

Expérience professionnelle

Au moins cinq (5) années d’expérience acquise dans le domaine du contrôle (audit, évaluation ou inspection) ou de la gestion de programmes, ou d’autres domaines pertinents, sont exigées.
Trois (3) années d’expérience acquise au niveau international dans le domaine du contrôle (audit, évaluation ou inspection) sont exigées.
Une expérience de l’utilisation de diverses méthodes de recherche et sources d’information, dont des sources électroniques, est exigée.
Une expérience des méthodes d’enquête et de l’analyse de données qualitatives et quantitatives est exigée.
Une expérience de l’appui à la gestion financière d’un groupe, y compris de la réalisation des tâches pertinentes dans des progiciels de gestion intégrés (Umoja, SAP, etc.) est souhaitable.
Compte tenu du mandat du CCI à l’échelle du système, une expérience acquise auprès de plusieurs organismes, fonds ou programmes des Nations Unies est souhaitable.

Connaissances linguistiques

L’anglais et le français sont les langues de travail du Secrétariat de l’ONU. Pour le poste faisant l’objet du présent avis, la maîtrise (écrite et orale) de l’anglais est indispensable. La connaissance du français est souhaitable. La connaissance d’une autre langue officielle de l’ONU serait également souhaitable.

Méthode d'évaluation

Les candidat(e)s qualifié(e)s pourront être invité(e)s à prendre part à une épreuve d’évaluation et à un entretien axé sur les compétences.

Notice spéciale

Cet avis de vacance porte sur un poste temporairement vacant, son (sa) titulaire étant absent(e) pendant un an ou plus. Le (la) titulaire a le droit de réintégrer son poste à l’issue de la période considérée. S’il (si elle) exerce ce droit, le (la) candidat(e) sélectionné(e) par voie de recrutement, d’affectation temporaire ou de promotion ne peut prétendre à un renouvellement ou à une prolongation.

Le Secrétariat de l’ONU s’emploie résolument à équilibrer les effectifs masculins et féminins. Les femmes sont vivement encouragées à faire acte de candidature.

Conformément au paragraphe 7.11 de l’instruction administrative ST/AI/2012/2/Rev.1, les candidat(e)s recruté(e)s dans le cadre du programme Jeunes administrateurs n’étant pas resté(e)s en poste à leur premier lieu d’affectation pendant au moins deux ans ne peuvent présenter leur candidature.

Pour l’Organisation des Nations Unies, la considération dominante dans le recrutement et l’emploi du personnel est la nécessité de s’assurer les services de personnes possédant les plus hautes qualités de travail, de compétence et d’intégrité, tout en tenant compte de la diversité géographique. Toutes les décisions de recrutement sont prises sur la base des qualifications des candidates et candidats et des besoins de l’Organisation. L’Organisation des Nations Unies s’engage à créer un environnement diversifié et inclusif et à instaurer un climat de respect mutuel. Elle recrute et emploie les membres de son personnel quels que soient leur identité de genre, leur orientation sexuelle, leur race, leur religion, leur origine culturelle ou ethnique ou leur handicap. Des aménagements raisonnables peuvent être prévus pour faciliter la participation des candidates ou candidats handicapé(e)s aux procédures de recrutement lorsque cela est indiqué et demandé dans le dossier de candidature.

Charte des Nations Unies

Aucune restriction ne sera imposée par l'Organisation à l'accès des hommes et des femmes, dans des conditions égales, à toutes les fonctions, dans ses organes principaux et subsidiaires. (Charte des Nations Unies - Chapitre III, Article 8). Le Secrétariat des Nations Unies est un espace non-fumeurs.

Aucun frais de dossier

L'ONU NE PERÇOIT DE FRAIS À AUCUN STADE DU RECRUTEMENT (DÉPÔT OU TRAITEMENT DE LA CANDIDATURE, ENTRETIEN, FORMATION, ETC.), ET ELLE NE DEMANDE AUCUNE INFORMATION BANCAIRE.

partager
Accueil | Confidentialite | Plan du site | Courriers frauduleux | Contactez-nous
Copyright 2021 United Nations. All rights reserved