vacance de poste

Intitulé publication: HEAD OF OFFICE, POLITICAL AFFAIRS, P5
Intitulé code d’emploi: Chef de bureau des affaires politiques
Département / Bureau: Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine
Lieu d'affectation: BOSSANGOA
Période de candidature: 28 mai 2021 - 11 juin 2021
No de l’appel á candidature: 21-Political Affairs-MINUSCA-155611-F-Bossangoa (M)
Staffing Exercise N/A
Valeurs fondamentales de l'ONU: intégrité, professionnalisme, respect de la diversité
Désolé, cet appel à candidature n'est plus disponible.
Cadre organisationnel

Ce poste est situé dans la la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA). Le chef du bureau sera basé à Bossangoa et relèvera du chef d'état-major et au directeur principal de la coordination (coordonnateur des bureaux extérieurs)

Responsabilités

Dans les limites des pouvoirs qui lui sont délégués, le titulaire sera responsable des tâches suivantes:
La gestion
• Encadrer, diriger et coordonner le personnel et les activités de toutes les composantes de la mission civile dans la zone de responsabilité, conformément au mandat et aux orientations stratégiques fournis par le quartier général de la mission, ainsi qu'aux principes, règles et règlements applicables.
• Assurer le fonctionnement opérationnel du bureau extérieur, en collaboration avec la mission
Composants de support et de sécurité;
• En consultation avec les composantes de fond au siège de la Mission, diriger les activités des équipes techniques locales, qui peuvent travailler dans les domaines thématiques suivants: affaires politiques, affaires civiles, consolidation de la paix, assistance électorale et information publique.
• Formuler un programme de travail complet pour le bureau extérieur, déterminer les priorités et les activités conformes au mandat, au cadre stratégique de la MINUSCA, au budget axé sur les résultats et aux orientations stratégiques du leadership de la mission et promouvoir la cohérence et l'intégration. unités; surveiller et rendre compte de la performance par rapport aux objectifs / indicateurs, y compris pour les rapports obligatoires à l'Assemblée générale, tels que le rapport sur la performance de la BAR.
Travailler en étroite collaboration avec les agences, les fonds et les programmes dans le domaine de responsabilité afin de s'assurer que les «Nations unies, travaillant ensemble» sont correctement mises en œuvre.
• Par délégation, agir en tant que coordonnateur de la sécurité de zone, chargé de mettre en application le cadre de gestion de sécurité de l'ONU, conçu pour assurer la protection de tout le personnel et des capitaux de l'ONU.
• Superviser, encadrer et évaluer le personnel, participer à la sélection du nouveau personnel.
Analyse, conseil et rapport
• Identifier, analyser et suivre les développements locaux et les problèmes émergents en ce qui concerne
Les priorités de la mission;
• Évaluer les implications et faire des recommandations au leadership de la mission et aux partenaires sur les stratégies, politiques et autres mesures possibles pour répondre aux préoccupations et pour faire progresser les objectifs mandatés et les principes et valeurs des Nations Unies; surveiller, évaluer et rapporter les résultats.
• Assurer un reporting régulier, rapide et de haute qualité au leadership de la mission sur les développements et les problèmes pertinents. Gérer la préparation de rapports résumés et analytiques, y compris des rapports de situation, des notes d'information, des notes pour classer et brouiller les câbles de code.
• Superviser la préparation de documents d'information contextuels, tels que des notes d'information et des profils. Assurer un système efficace de gestion de l'information conçu pour garantir l'accessibilité et l'utilité de l'information pour le personnel des bureaux extérieurs et le siège de la MINUSCA.
Planification, coordination et facilitation
• Etablir et entretenir des relations fructueuses avec les autorités, les dirigeants politiques et locaux, les partenaires de la société civile, la communauté des Nations Unies, ainsi qu’avec
d’autres partenaires nationaux et internationaux sur les questions de coordination et de politique.
• Effectuer d'autres tâches au besoin.

Compétences

Professionnalisme: aptitude à mener des études approfondies et à tirer des conclusions sur les causes possibles et les solutions aux problèmes politiques dans des domaines et / ou des pays spécifiques. Démontre sa capacité à établir des liens avec diverses questions et perspectives sur les programmes politiques, sociaux, économiques et humanitaires dans les pays et les régions touchés. Solides compétences en communication et en analyse, sens politique et capacité démontrée à établir et maintenir des réseaux efficaces; se montre fier du travail et des réalisations; fait preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du sujet; est consciencieux et efficace dans le respect des engagements, le respect des délais et l'atteinte des résultats; est motivé par des préoccupations professionnelles plutôt que personnelles; fait preuve de persistance face à des problèmes ou des défis difficiles; et reste calme dans des situations stressantes. Prendre la responsabilité d'intégrer les perspectives de genre et d'assurer la participation égale des femmes et des hommes dans tous les domaines de travail.

Aptitude à la communication : S’exprimer clairement et efficacement, tant oralement que par écrit. Ecouter les autres, bien les comprendre et donner suite comme il convient. Poser les questions voulues afin d’obtenir des éclaircissements et faciliter le dialogue. Adapter le langage, le ton, le style et la présentation au public auquel on s’adresse. Partager l’information avec tous ceux qu’elle intéresse et tenir chacun au courant.

Esprit d’équipe : Collaborer avec ses collègues afin d’atteindre les objectifs de l’Organisation. Solliciter les apports, apprécier à leur juste valeur les idées et la compétence de chacun et être prêt à apprendre de lui. Faire passer l’intérêt de l’équipe avant son avantage personnel. Accepter les décisions finales du groupe et s’y plier, même si elles ne cadrent pas parfaitement avec sa position propre. Partager les réussites de l’équipe et assumer sa part de responsabilité dans ses échecs.

Sûreté de jugement/aptitude à décider : Discerner les éléments clefs dans les situations complexes et aller rapidement au cœur du problème. Recueillir toute l’information nécessaire avant de prendre une décision. S’interroger sur l’incidence à la fois bénéfique et préjudiciable que les décisions peuvent avoir avant de se déterminer. Ne prendre de décisions qu’après en avoir mesuré les conséquences pour autrui et pour l’Organisation. Ne proposer de lignes d’action ou formuler de recommandations qu’en toute connaissance de cause. Vérifier les hypothèses en les confrontant aux faits. S’assurer que les dispositions qu’il est envisagé de prendre répondent aux besoins explicitement ou implicitement exprimés. Savoir prendre des décisions douloureuses quand les circonstances l’exigent.

Qualités de chef : Servir de modèle à son entourage. Armer chacun des membres de son équipe des atouts nécessaires pour atteindre les objectifs visés. S’employer avec dynamisme à mettre au point les stratégies opérationnelles requises. Etablir et entretenir des relations très diverses afin de comprendre les besoins et de s’assurer des appuis. Prévoir les conflits et s’efforcer de les résoudre à l’amiable. S’investir dans le changement et le progrès ; ne pas se cantonner dans le statu quo. Avoir le courage de prendre des positions impopulaires. Prendre l’initiative et la responsabilité de transversaliser la problématique hommes-femmes et d’assurer l’égale participation des femmes et des hommes dans toutes les activités ; faire la preuve d’une bonne connaissance des stratégies visant à équilibrer les effectifs masculins et féminins et manifester la volonté d’atteindre cet objectif.

Formation

Diplôme universitaire du niveau du master en sciences politiques, relations internationales, sciences sociales, économie, droit, administration publique ou un domaine connexe. À défaut, un diplôme
universitaire de premier cycle combiné à deux années supplémentaires d'expérience professionnelle pertinente.

Expérience professionnelle

Un minimum de dix (10) ans d'expérience professionnelle à des niveaux de responsabilité de plus en plus
élevés dans les domaines des affaires politiques, civiles ou humanitaires, des droits de l'homme, de la
gestion des programmes ou un domaine connexe est exigé.
Une expérience attestée à des fonctions de
direction et de gestion dans un environnement multiculturel, en particulier la coordination d'équipes
interdisciplinaires est indispensable.
Une vaste expérience en matière d’activités de sensibilisation, de
facilitation, d'analyse, de conseils et d’établissement de rapports est également requise.
Un minimum de deux ans d’expérience professionnelle au sein de ou à l'appui d'une opération sur le terrain
du système commun des Nations Unies ou d’une organisation internationale similaire ou non
gouvernementale dans des situations de conflit ou de post conflit est exigé.
Une expérience professionnelle dans au moins deux domaines d’activités des opérations de terrain des
Nations Unies est souhaitable.

Connaissances linguistiques

L'anglais et le français sont les langues de travail des Nations Unies. Pour ce poste annoncé, la maîtrise de l'anglais et du français est requise.

Méthode d'évaluation

Les candidats déjà placés sur l’une des listes de réserve ne feront pas l’objet d’une nouvelle évaluation, et par conséquent ne seront pas invités à passer d’épreuve ni écrite ni orale.

Notice spéciale

Cet appel à candidature « Recrutement sur la base d'un fichier de candidats présélectionnés » est ouvert uniquement aux candidats figurant déjà dans la liste de candidats présélectionnés qui ont fait l’objet de l’approbation d’un organe central de contrôle des Nations-Unis (CRB). Seuls les candidats inscrits sur la liste pour des fonctions similaires et au même niveau seront considérés éligibles. Les candidats éligibles recoivent un courrier électronique les invitant à candidater. Les candidats présélectionnés sont encouragés à postuler seulement s’ils sont intéressés et sont disponibles à accepter cette position au(x) lieu(s) d’affectation spécifié(s) dans l’appel à candidature. Postuler pour cet appel à candidature implique l'acceptation d'une offre d'emploi si le candidat est "sélectionné".

Charte des Nations Unies

Aucune restriction ne sera imposée par l'Organisation à l'accès des hommes et des femmes, dans des conditions égales, à toutes les fonctions, dans ses organes principaux et subsidiaires. (Charte des Nations Unies - Chapitre III, Article 8). Le Secrétariat des Nations Unies est un espace non-fumeurs.

Les candidats devront répondre aux exigences de l’Article 101, paragraphe 3, de la Charte ainsi qu’aux conditions requises pour le poste. Les Nations Unies s’attendent aux plus hautes qualités de travail, de compétence et d’intégrité chez l’ensemble de son personnel, ce qui inclut le respect des droits de l’homme et du droit humanitaire. En conséquence, les candidats pourront être sujets à des procédures de vérification contrôlant, sans s’y limiter, leur perpétration, ou accusation de perpétration, de délit et/ou de violation des droits de l’homme et du droit humanitaire international.

Aucun frais de dossier

L’ONU NE PERÇOIT DE FRAIS À AUCUN STADE DU RECRUTEMENT (DÉPÔT OU TRAITEMENT DE LA CANDIDATURE, ENTRETIEN, FORMATION, ETC.), ET ELLE NE DEMANDE AUCUNE INFORMATION BANCAIRE.

Désolé, cet appel à candidature n'est plus disponible.
partager
Accueil | Confidentialite | Plan du site | Courriers frauduleux | Contactez-nous
Copyright 2021 United Nations. All rights reserved