vacance de poste

Intitulé publication: Spécialiste des affaires politiques (chef de sous-bureau), P4
Intitulé code d’emploi: Spécialiste des affaires politiques
Département / Bureau: Mission de l'Organisation des Nations Unies en République démocratique du Congo
Lieu d'affectation: KINSHASA
Période de candidature: 08 juillet 2021 - 05 août 2021
No de l’appel á candidature: 21-Political Affairs-MONUSCO-159042-F-Kinshasa (M)
Staffing Exercise N/A
Valeurs fondamentales de l'ONU: intégrité, professionnalisme, respect de la diversité
Cadre organisationnel

Le poste est à pourvoir au sein de la Division des Affaires Politiques (PAD) de la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la Stabilisation en République Démocratique du Congo (MONUSCO). Le titulaire fera rapport directement au Chef de section et, au travers de ce dernier, au Directeur adjoint de la Division des Affaires Politiques (PAD).

Responsabilités

Dans les limites des pouvoirs qui lui sont délégués et sous la supervision de l’Administrateur Principal, l’administrateur Responsable des Affaires Politiques aura la charge d’assumer les responsabilités suivantes :

Analyse et Conseils Politiques
•Identifier, analyser et surveiller l’évolution des évènements politiques majeurs, les tendances et les questions émergentes dans la zone de responsabilité (AoR), ainsi que les questions émergentes dans le cadre de la mise en oeuvre du mandat de la MONUSCO.
•Évaluer les implications et faire des recommandations au leadership de la Missionsur les éventuelles politiques, stratégies et autres mesures pour régler les questions préoccupantes de l’heure et faire avancer les objectifs du mandat, notamment les questions sur l’usage des bons offices de la MONUSCO parmi tant d’autres.

Rapportage et Gestion de l’Information
•Préparer des rapports sommaires et analytiques notamment, mis sans s’y limiter, les rapports de situation, les notes d’information, les documents d’option, les télégrammes chiffrés et ses avis (inputs) à incorporer dans le rapport du Secrétaire-Général au Conseil de sécurité, à l’Assemblée Générale et aux autres organes de l’ONU en plus des avis (inputs) pour les discours et les briefings du Conseil de Sécurité pour le Représentant du Secrétaire-Général.
•Préparer et revoir dans leur contexte le contenu des informations tels que les notes d’information, les profils politiques et les bases des données ayant la pertinence au portefeuille assigné; Gérer les informations pour s’assurer de leur accessibilité et utilité.

Planification, Coordination et Facilitation
•Tisser et entretenir des rapports de collaboration avec des composantes de la Mission, avec des collègues du Système Commun des Nations Unies et avec des homologues, des représentants du Gouvernement, des leaders politiques, des acteurs de la société civile, des militaires et les acteurs de maintien de l’ordre, des animateurs des institutions de recherche et des institutions académiques et autres partenaires nationaujx et internationaux sur le partage des informations, les matières politiques et les matières de coordination.
•Consulter et collaborer avec des partenaires pour élaborer des stratégies et des plans d’action pour relever des défis politiques dans la poursuite des objectifs partagés; Surveiller, évaluer et faire rapport sur la mise en oeuvre.
•Intervenir dans les préparatifs de la tenue des rencontres officielles, évènements et visites, notamment en assurant les services de secrétariat et la composition des points de discussion, et des allocutions pour les hauts fonctionnaires onusiens; Faire partie des missions d’établissement de l’état des lieux et autres; Préparer des comptres-rendus des réunions/visites et aider à mettre en place des activités de suivi, si nécessaire.
•Assumer d’autres responsabilités, le cas échéant.

Compétences

Professionnalisme – La connaissance des questions politiques sur la RD Congo et la région est un préalable; Capacité à mener à bien des études approfondies et arriver à la conclusion sur les causes éventuelles; Donner des solutions aux problèmes politiques dans des zones et/ou pays bien spécifiés; Capacité à faire sien les divers problèmes et diverses perspectives des programmes politiques, sociaux, économiques et humanitaires dans les pays et régions affectées; Tirer fierté de son travail et de ses réalisations ; faire preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du sujet ; apporter à l’exécution de ses tâches la conscience et le souci d’efficacité voulus pour être en mesure d'honorer les engagements contractés, de tenir les délais impartis et d'obtenir les résultats escomptés ; agir pour des motifs professionnels plutôt que personnels ; persévérer face aux obstacles et aux difficultés ; rester serein dans les situations de crise ; Prendre la responsabilité de transversaliser la problématique hommes-femmes et d'assurer l’égale participation des hommes et des femmes dans tous les domaines d’activité.

Aptitude à la Communication - S’exprimer clairement et efficacement, tant oralement que par écrit ; Ecouter les autres, bien les comprendre et donner suite comme il convient ; Poser les questions voulues afin d’obtenir des éclaircissements et faciliter le dialogue ; Adapter le langage, le ton, le style et la présentation au public auquel on s’adresse ; Faire preuve d’ouverture d’esprit par le partage de l’information avec tous ceux qu’elle intéresse et tenir chacun au courant..

Aptitude à planifier et Organiser - Définir clairement des buts compatibles avec les stratégies convenues ; hiérarchiser les activités et tâches prioritaires ; modifier les priorités en fonction des besoins ; prévoir suffisamment de temps et de ressources pour mener sa tâche à bien ; tenir compte des risques et des imprévus dans la planification ; suivre l’exécution des plans et les modifier s’il y a lieu ; tirer le meilleur parti du temps dont on dispose.

Formation

Diplôme de deuxième cycle universitaire (Maîtrise ou équivalent) en sciences politiques, relations internationales, sciences sociales, droit, administration publique ou domaine apparenté. À défaut, un diplôme universitaire de premier cycle accompagné de qualifications académiques pertinentes et un supplément de deux ans d’expérience en lieu et place du master

Expérience professionnelle

Un minimum de sept ans d’expérience acquise progressivement en responsabilité en affaires politiques, diplomatie, résolution des conflits, développement, désarmément ou domaine apparenté exigé
Expérience avérée en matière de composition-rédaction des documents d’analyse de grande qualité et véridiques en anglais et en français dans des délais extrêmement serrés exigée.
Un minimum de deux ans d’expérience en activités politiques de proximité et facilitation, analyse, avis et conseils en plus de la compétence en matière d’établissement des rapports exigé
Au moins trois ans d’expérience de travail dans une opération de terrain du Système Commun des Nations Unies (y compris les missions de maintien de la paix, les missions politiques, les agences, fonds et programmes des Nations Unies) dans un environnement en conflit ou post conflit est souhaitable.
Au moins 4 ans d’expérience de travail en Afrique est souhaitable

Connaissances linguistiques

L’anglais et le français sont les langues de travail du Secrétariat des Nations Unies. Pour ce poste, la maîtrise de l’anglais et du français est exigée.

Méthode d'évaluation

Les candidats déjà placés sur l’une des listes de réserve ne feront pas l’objet d’une nouvelle évaluation, et par conséquent ne seront pas invités à passer d’épreuve ni écrite ni orale.

Notice spéciale

Seuls les candidats dont le profil a déjà été examiné et ayant été retenus sur liste d'attente par l'organe de contrôle des Nations Unies sont autorisés à postuler à cet avis de vacance. Seuls les candidats présélectionnés inscrits sur les fichiers à des niveaux de responsabilités et de fonctions semblables peuvent être considérés pour ce poste. Les candidats sur liste d'attente reçoivent un e-mail les invitant à déposer leur candidature. Les candidats présélectionnés sont invités à postuler uniquement s'ils sont qualifiés, intéressés et prêts à exercer les fonctions de ce poste au lieu d'affectation précisé dans l'avis de vacance. Postuler à cette vacance de poste implique l'acceptation du poste en cas de sélection. Un candidat qui postule est censé accepter le poste s’il lui est offert.

Le Secrétariat de l’Organisation des Nations Unies tient à ce que son personnel comprenne autant de femmes que d’hommes. Les candidatures féminines sont fortement encouragées.

Charte des Nations Unies

Les appels à candidatures sont retirés du Portail Carrières à minuit (heure locale New York) à la date d'échéance.

Les candidatures déposées font l'objet d'une présélection automatisée selon les critères d'évaluation publiés de l’appel à candidature (AC) et sur la base des informations fournies par les candidats. Vous ne pouvez déposer qu'une seule candidature pour un poste spécifique - une fois déposées, les candidatures ne peuvent être modifiées.

Les candidats sont invités à suivre attentivement toutes les instructions disponibles sur la plate-forme de recrutement en ligne, inspira. Pour des conseils plus détaillés, les candidats peuvent se référer à « Aperçu... Procédure de dépot de candidature » et le manuel d'instruction pour les candidats, qui peut être consulté en cliquant sur "Manuels" sur le côté supérieur droit du navigateur Web d’inspira.

Aucune restriction ne sera imposée par l'Organisation à l'accès des hommes et des femmes, dans des conditions égales, à toutes les fonctions, dans ses organes principaux et subsidiaires. (Charte des Nations Unies - Chapitre III, Article 8). Le Secrétariat des Nations Unies est un espace non-fumeurs.

Les candidats devront répondre aux exigences de l’Article 101, paragraphe 3, de la Charte ainsi qu’aux conditions requises pour le poste. Les Nations Unies s’attendent aux plus hautes qualités de travail, de compétence et d’intégrité chez l’ensemble de son personnel, ce qui inclut le respect des droits de l’homme et du droit humanitaire. En conséquence, les candidats pourront être sujets à des procédures de vérification contrôlant, sans s’y limiter, leur perpétration, ou accusation de perpétration, de délit et/ou de violation des droits de l’homme et du droit humanitaire international.

Aucun frais de dossier

L’ONU NE PERÇOIT DE FRAIS À AUCUN STADE DU RECRUTEMENT (DÉPÔT OU TRAITEMENT DE LA CANDIDATURE, ENTRETIEN, FORMATION, ETC.), ET ELLE NE DEMANDE AUCUNE INFORMATION BANCAIRE.

partager
Accueil | Confidentialite | Plan du site | Courriers frauduleux | Contactez-nous
Copyright 2021 United Nations. All rights reserved