vacance de poste

Intitulé publication: Spécialiste des Droits de l’Homme, P4
Intitulé code d’emploi: Spécialiste des droits de l’homme
Département / Bureau: Mission d'appui des Nations Unies en Libye
Lieu d'affectation: TRIPOLI (LIBYA)
Période de candidature: 28 juillet 2021 - 11 août 2021
No de l’appel á candidature: 21-Human Rights Affairs-UNSMIL-160546-F-Tripoli (M)
Staffing Exercise N/A
Valeurs fondamentales de l'ONU: intégrité, professionnalisme, respect de la diversité
Désolé, cet appel à candidature n'est plus disponible.
Cadre organisationnel

Ce poste est situé au sein du Service des Droits de l'Homme, de la Justice Transitionnelle et de l'Etat de Droit de la Mission d'Appui des Nations Unies en Libye (MANUL). Le poste est situé à Tripoli, en Libye. Tripoli est classée comme un lieu d'affectation de difficulté "E" et comme un lieu d'affectation non-familial. Le titulaire sera sous la supervision générale de l’Agent Principal des Droits de l'Homme.

Avec le mandat renouvelé dans la résolution 2542 du CS du 15 septembre 2020, le Conseil de sécurité a chargé la MANUL, en tant que mission politique spéciale intégrée, en pleine conformité avec les principes de l’appropriation nationale, d’exercer la médiation et par ses bons offices de: (i ) favoriser un processus politique inclusif et un dialogue sécuritaire et économique; (ii) poursuivre la mise en œuvre continue de l’Accord politique avec la Libye; (iii) contribuer à consolider la gouvernance, la sécurité et les arrangements économiques du gouvernement d’accord national, y compris l’appui à la réforme économique en collaboration avec les institutions financières internationales; (iv) contribuer à la réalisation d’un cessez-le-feu et, une fois accepté par les parties libyennes, apporter un appui approprié à sa mise en œuvre; (v) soutenir les phases ultérieures du processus de transition libyen, y compris le processus constitutionnel et l’organisation des élections; (vi) coordonner et collaborer étroitement avec les acteurs internationaux, y compris les pays voisins et les organisations régionales; (vii) apporter un appui aux principales institutions libyennes; (viii) soutenir, sur demande, la fourniture de services essentiels et la fourniture d’une assistance humanitaire, y compris en réponse à la pandémie COVID-19, conformément aux principes humanitaires; (ix) suivre et signaler les abus et les violations des droits de l’homme et les violations du droit international humanitaire, y compris les violences sexuelles dans les conflits, notamment à travers un déploiement effectif de femmes et de conseillers en protection de l’enfance; (x) fournir un appui pour sécuriser les armes non contrôlées et le matériel connexe et lutter contre leur prolifération; et (xi) coordonner l’assistance internationale et la fourniture de conseils et d’assistance aux efforts menés par le GAN pour stabiliser les zones post-conflit, y compris celles qui ont été libérées de Da’ech.

Responsabilités

Dans les limites des pouvoirs qui lui sont délégués, le responsable des droits de l'homme sera chargé d'exercer les fonctions suivantes :

• Travaille directement avec d'autres composantes de la Mission, y compris les composantes du secteur politique et de la sécurité, pour intégrer les considérations relatives aux droits de l'homme dans la planification et l'examen de leurs programmes et opérations.
• Contribue aux stratégies de plaidoyer, défend et conseille les autorités compétentes, en invitant les responsables de l'État, l'équipe de pays des Nations Unies (UNCT) et l'équipe de pays humanitaire (HCT), les cadres supérieurs des Nations Unies et du Haut-Commissariat aux droits de l'homme (HCDH) sur les stratégies de mieux protéger et promouvoir les droits de l'homme et les mécanismes pour mettre fin à l'impunité et réparer les violations des droits de l'homme.
•Contribue à l'intégration des perspectives/considérations liées au genre et des questions spécifiques relatives aux droits des femmes/filles dans toutes les activités, programmes et stratégies.
•Coordonner, superviser et mener des activités de surveillance des droits de l'homme conformément à la méthodologie des Nations Unies (ONU) et pertinentes au respect du droit international des droits de l'homme et du droit humanitaire dans la zone de la mission. Établit, au besoin, des données de référence pour le suivi approprié de la situation des droits de l'homme dans la zone de la mission.
• Coordonne le suivi et évalue le système juridique et sa conformité avec les instruments internationaux des droits de l'homme et conseille, le cas échéant, les autorités compétentes, y compris sur la mise en œuvre des recommandations de l'ONU.
•Planifie, coordonne et dirige des équipes multidisciplinaires dans la conduite d'enquêtes sur des violations présumées du droit international des droits de l'homme et du droit humanitaire conformément aux normes des Nations Unies.
•Développe et coordonne des initiatives pour renforcer la réponse aux schémas systématiques et/ou émergents de violations et d'abus des droits de l'homme, y compris en ce qui concerne la violence sexuelle en période de conflit.
• Contribue et, si nécessaire, coordonne la mise en œuvre de la politique de diligence raisonnable en matière de droits de l'homme sur le soutien de l'ONU aux forces non onusiennes, notamment en coordonnant les évaluations des risques et en assurant un suivi pertinent des droits de l'homme
• Contribue à l'intégration des droits de l'homme dans les efforts de protection des civils (PoC) de la mission et, le cas échéant, coordonne ces efforts, notamment en cartographiant et en signalant les risques de protection, l'alerte précoce et le conseil
•Rédige, examine et coordonne la livraison en temps opportun d'une variété de rapports, d'informations et d'autres types de communications conformément aux normes établies, y compris en ce qui concerne les rapports publics sur les droits de l'homme.
•Assure, coordonne et supervise l'entrée en temps opportun des cas de droits de l'homme exacts et vérifiés dans une base de données établie ; effectue le contrôle de la qualité et fournit des statistiques et des rapports de tendance au besoin.
•Contribue à l'élaboration et à la mise en œuvre de stratégies de justice transitionnelle.

Renforcement des capacités et coopération technique :
•Soutient la conception, la coordination, la prestation et l'évaluation des efforts de renforcement des capacités, y compris ceux qui soutiennent le renforcement des institutions et les réformes institutionnelles, pour l'alignement sur les normes internationales des droits de l'homme et pour répondre aux obligations du droit international des droits de l'homme.
• Participe aux groupes de travail établis au sein du Cluster Protection selon les besoins et prend part aux discussions avec d'autres responsables de clusters pour assurer l'intégration des droits de l'homme.
• Identifie les lacunes en matière de protection et renforce la stratégie de réponse de protection existante en assurant des synergies au sein de la mission, les membres du cluster protection et d'autres clusters ainsi qu'avec d'autres forums pertinents.
• Effectue d'autres tâches au besoin.

Compétences

Professionnalisme : Connaissance de la collecte, de l'évaluation et de l'intégration d'informations provenant de diverses sources et de la conception des types d'interventions nécessaires pour répondre aux préoccupations en matière de droits de l'homme. Connaissance des normes pertinentes en matière de droits de l'homme et exposition à un éventail de questions relatives aux droits de l'homme, y compris des approches et des techniques pour traiter des problèmes de droits de l'homme sensibles et complexes dans leurs dimensions politiques, ethniques, raciales, de genre et socio-économiques. Connaissance des mandats institutionnels des organisations de défense des droits de l'homme, des politiques et procédures en vigueur. Aptitude à former les autorités et les organisations de la société civile aux enquêtes, aux rapports et au plaidoyer. Aptitude à relier les questions et perspectives relatives aux droits de l'homme, y compris leurs dimensions d'égalité des sexes, aux programmes politiques, sociaux, économiques et humanitaires. Tirer fierté de son travail et de ses réalisations. Faire preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du Sujet. Apporter à l’exécution de ses tâches la conscience et le souci d’efficacité voulus pour être en mesure d’honorer Les engagements contractés, de tenir les délais impartis et d’obtenir les résultats escomptés. Agir pour des motifs professionnels plutôt que personnels. Persévérer face aux obstacles et aux difficultés. Garder son calme dans les situations de crise. Prendre la responsabilité de transversaliser la problématique hommes-femmes et d’assurer l’égale participation des femmes et des hommes dans toutes les activités.

Aptitude à la communication : S’exprimer clairement et efficacement, tant oralement que par écrit. Ecouter les autres, bien les comprendre et donner suite comme il convient. Poser les questions voulues afin d’obtenir des éclaircissements et faciliter le dialogue. Adapter le langage, le ton, le style et la présentation au public auquel on s’adresse. Partager l’information avec tous ceux qu’elle intéresse et tenir chacun au courant.

Esprit d’équipe : Collaborer avec ses collègues afin d’atteindre les objectifs de l’Organisation. Solliciter les apports, apprécier à leur juste valeur les idées et la compétence de chacun et être prêt à apprendre de lui. Faire passer l’intérêt de l’équipe avant son avantage personnel. Accepter les décisions finales du groupe et s’y plier, même si elles ne cadrent pas parfaitement avec sa position propre. Partager les réussites de l’équipe et assumer sa part de responsabilité dans ses échecs.

Formation

Diplôme universitaire du niveau du master ou équivalent dans l’un des domaines suivants ou dans une discipline apparentée : Droit, Sciences Politiques, Relations Internationales. À défaut, diplôme universitaire du premier cycle assorti de deux années supplémentaires d’expérience pertinente.

Expérience professionnelle

Un minimum de sept ans d'expérience à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés dans le domaine des droits de l'homme est requis, y compris une expérience dans la surveillance, l'établissement de rapports et la défense des droits de l'homme et la conduite d'enquêtes sur les droits de l'homme.
Une expérience dans la conception et la gestion de programmes de renforcement des capacités en matière de droits de l'homme est exigée
Une expérience dans la protection des droits de l'homme, y compris en collaborant avec l'armée et la police pour la protection des civils, la protection de l'enfance et/ou la violence sexuelle sexiste est requise
Une expérience des violences sexuelles liées aux conflits est souhaitable.
Une expérience de la coordination humanitaire inter-agences et/ou de la réponse humanitaire et/ou de la gestion de projets de coopération technique est souhaitable.
Une expérience de l'enregistrement des violations des droits de l'homme dans une base de données des droits de l'homme est souhaitable.
Une expérience liée aux droits de l'homme dans une opération sur le terrain au sein d'une organisation internationale, d'une organisation non gouvernementale ou au sein du système commun des Nations Unies (y compris les missions de maintien de la paix, les missions politiques et les agences, fonds et programmes des Nations Unies) est souhaitable
Une expérience pertinente dans la région Moyen-Orient et/ou Afrique du Nord est souhaitable.

Connaissances linguistiques

L’anglais et le français sont les langues de travail du Secrétariat de l’ONU. Pour le poste à pourvoir, la maîtrise de l’anglais et de l’arabe est exigée.

Méthode d'évaluation

Les candidats déjà placés sur l’une des listes de réserve ne feront pas l’objet d’une nouvelle évaluation, et par conséquent ne seront pas invités à passer d’épreuve ni écrite ni orale.

Notice spéciale

Seuls les candidats dont le profil a déjà été examiné et ayant été retenus sur liste d'attente par l'organe de contrôle des Nations Unies sont autorisés à postuler à cet avis de vacance. Seuls les candidats présélectionnés inscrits sur les fichiers à des niveaux de responsabilités et de fonctions semblables peuvent être considérés pour ce poste. Les candidats sur liste d'attente reçoivent un e-mail les invitant à déposer leur candidature. Les candidats présélectionnés sont invités à postuler uniquement s'ils sont qualifiés, intéressés et prêts à exercer les fonctions de ce poste au lieu d'affectation précisé dans l'avis de vacance. Postuler à cette vacance de poste implique l'acceptation du poste en cas de sélection. Un candidat qui postule est censé accepter le poste s’il lui est offert.
Le Secrétariat de l’Organisation des Nations Unies tient à ce que son personnel comprenne autant de femmes que d’hommes. Les candidatures féminines sont fortement encouragées.

Charte des Nations Unies

Les candidats devront répondre aux exigences de l’Article 101, paragraphe 3, de la Charte ainsi qu’aux conditions requises pour le poste. Les Nations Unies s’attendent aux plus hautes qualités de travail, de compétence et d’intégrité chez l’ensemble de son personnel, ce qui inclut le respect des droits de l’homme et du droit humanitaire. En conséquence, les candidats pourront être sujets à des procédures de vérification contrôlant, sans s’y limiter, leur perpétration, ou accusation de perpétration, de délit et/ou de violation des droits de l’homme et du droit humanitaire international.

Aucune restriction ne sera imposée par l'Organisation à l'accès des hommes et des femmes, dans des conditions égales, à toutes les fonctions, dans ses organes principaux et subsidiaires. (Charte des Nations Unies - Chapitre III, Article 8). Le Secrétariat des Nations Unies est un espace non-fumeurs.

Les candidats sont invités à suivre attentivement toutes les instructions disponibles sur la plate-forme de recrutement en ligne, inspira. Pour des conseils plus détaillés, les candidats peuvent se référer à « Aperçu... Procédure de dépôt de candidature » et le manuel d'instruction pour les candidats, qui peut être consulté en cliquant sur "Manuels" sur le côté supérieur droit du navigateur Web d’inspira dans la page principale de l’utilisateur.
Les candidatures déposées font l'objet d'une présélection automatisée selon les critères d'évaluation publiés de l’Appel à Candidature (AC) et sur la base des informations fournies par les candidats. Concernant les exigences de l’Appel à candidature,

Les candidats doivent fournir des informations complètes et précises/exactes relatives à leurs qualifications, dont leur formation, leur expérience professionnelle et leurs connaissances linguistiques. Chaque candidat doit garder à l’esprit que tout dépôt de candidatures incomplètes ou incorrectes/erronées peut les rendre irrecevables dans le cadre de l’appel à candidatures. Une pré-sélection et évaluation des candidatures seront effectuées en fonctions des informations fournies. Une fois déposées, les candidatures ne peuvent pas être modifiées. Les personnes dont la candidature est retenue pour la sélection feront l’objet d’une procédure de vérification des références afin de s’assurer de l’exactitude des informations fournies dans la candidature.

Les appels à candidature publiés sur le Portail des carrières sont retirés à minuit (heure de New York), le jour de la date limite de dépôt des candidatures.

Aucun frais de dossier

L’ONU NE PERÇOIT DE FRAIS À AUCUN STADE DU RECRUTEMENT (DÉPÔT OU TRAITEMENT DE LA CANDIDATURE, ENTRETIEN, FORMATION, ETC.), ET ELLE NE DEMANDE AUCUNE INFORMATION BANCAIRE.

Désolé, cet appel à candidature n'est plus disponible.
partager
Accueil | Confidentialite | Plan du site | Courriers frauduleux | Contactez-nous
Copyright 2021 United Nations. All rights reserved