vacance de poste

Intitulé publication: Directeur, Division du financement humanitaire et de la mobilisation des ressources, D2
Intitulé code d’emploi: DIRECTOR, HUMANITARIAN AFFAIRS OFFICER
Département / Bureau: Bureau de la coordination des affaires humanitaires
Lieu d'affectation: GENEVA
Période de candidature: 31 août 2021 - 29 septembre 2021
No de l’appel á candidature: 21-Humanitarian Affairs-OCHA-162623-D-Geneva (R)
Staffing Exercise N/A
Valeurs fondamentales de l'ONU: intégrité, professionnalisme, respect de la diversité
Désolé, cet appel à candidature n'est plus disponible.
Cadre organisationnel

Ce poste est à pourvoir au Bureau de la Coordination des Affaires Humanitaires (OCHA), qui est l’organe du Secrétariat des Nations Unies chargée de rassembler les acteurs humanitaires pour assurer une réponse cohérente aux urgences. OCHA veille également à ce qu'il existe un cadre dans lequel chaque acteur peut contribuer aux efforts de réponse globaux. La mission d'OCHA est de mobiliser et de coordonner une action humanitaire efficace et fondée sur des principes, en partenariat avec les acteurs nationaux et internationaux, afin d'atténuer les souffrances humaines lors de catastrophes et d'urgences, de défendre les droits des personnes dans le besoin, de promouvoir la préparation et la prévention et de faciliter les solutions durables. Le directeur de la division Financement humanitaire et mobilisation des ressources travaillera sous la direction stratégique générale du Secrétaire général adjoint/Coordonnateur des secours d'urgence (USG/ERC) et sous la supervision directe du Secrétaire général adjoint/Coordonnateur adjoint des secours d'urgence (ASG/DERC).

Responsabilités

Dans les limites de l'autorité qui lui est déléguée, le Directeur conduira la stratégie et les activités de mobilisation des ressources d’OCHA et supervisera les mécanismes des fonds humanitaires (par exemple, le Fonds central d'intervention pour les urgences humanitaires, CERF, et les Fonds communs nationaux, CBPF), en veillant à ce que toutes les normes et exigences relatives au fonctionnement de ces entités soient respectées. Le directeur supervisera également le travail plus large d’OCHA sur les questions de financement humanitaire, y compris la fourniture d'un leadership éclairé et la création de partenariats efficaces. Plus précisément, le directeur sera chargé des tâches suivantes :

•Diriger et gérer la division Financement humanitaire et mobilisation des ressources d’OCHA. Fournir un leadership stratégique et technique à travers OCHA pour assurer : des données consolidées, des analyses, une stratégie inter-agences coordonnée et un plaidoyer pour répondre aux besoins de financement ; des fonds communs efficaces et responsables pour soutenir le leadership, la coordination et la réponse humanitaires ; et des initiatives transformatrices et innovantes pour un système de financement humanitaire mondial efficace et transparent.
•Contribuer à la formulation des stratégies et politiques globales d'OCHA en participant à divers comités, en préparant des documents sur des questions de politique et en agissant, le cas échéant, en tant que conseiller auprès de l'USG/ASG ; contribuer à la gestion globale des activités et opérations de la division.


•Élaborer et mettre en œuvre des stratégies de mobilisation des ressources mondiales et mener des actions de sensibilisation pour les crises prioritaires, notamment en organisant des conférences d'annonces de contributions. Au nom de l'USG/ERC et de l'ASG/DERC, fournit une orientation stratégique et un engagement avec le groupe de soutien aux donateurs d'OCHA et avec la communauté plus large du financement humanitaire ; conseille l'USG/ERC et/ou l'ASG/DERC, représente OCHA lors des réunions gouvernementales et institutionnelles concernant l'aide humanitaire.

•Fournir un leadership pour le développement d'approches et d'initiatives de financement innovantes qui soutiennent un système de financement humanitaire mondial transparent et intégré, y compris des partenariats plus solides avec les institutions financières internationales.

•Formuler et mettre en œuvre le programme de travail de fond de la division sous sa supervision, en déterminant les priorités et en allouant les ressources pour l'achèvement des produits et leur livraison dans les délais. Veiller à ce que le programme de travail de la division réponde aux objectifs définis dans le document "Creating a better OCHA", le plan stratégique et le cadre de résultats d'OCHA.

•Diriger l'engagement d'OCHA dans la gouvernance mondiale des fonds communs, notamment par le biais du groupe consultatif du CERF, de la plateforme CBPF-NGO, et de l'engagement avec les États membres et le Comité permanent inter organisations (IASC). Superviser l'élaboration de politiques, de stratégies, de directives et d'outils relatifs aux fonds communs ; gérer la mobilisation des ressources et la communication pour les fonds communs, notamment pour atteindre 15 % des besoins de financement du Plan de réponse humanitaire (PRH) par le biais du CBPF et d'un CERF d'un milliard de dollars

•Superviser la gestion des activités entreprises par la Division, en veillant à ce que les activités programmées soient exécutées en temps voulu. Coordonner le travail de la Division au sein d'OCHA, et avec d'autres organisations du système des Nations Unies, des donateurs et des agences, le cas échéant. Fournir des communications sur les résultats et les performances, notamment par le biais des systèmes de gestion des subventions du CERF, des sites Web et des plateformes de veille économique.

•Développer des stratégies d'entreprise pour coordonner et assurer la complémentarité des divers mécanismes de financement, et leurs liens avec le système de financement humanitaire plus large. Dirige les efforts visant à améliorer les pratiques de financement humanitaire et les normes de gestion des fonds communs.

•Coordonner et superviser la préparation des rapports à présenter aux organes intergouvernementaux tels que le Comité consultatif pour les questions administratives et budgétaires, le Comité de coordination des programmes, le Conseil économique et social, l'Assemblée générale et d'autres organes de décision, le cas échéant.

•Faire rapports aux organes intergouvernementaux sur l'exécution du budget/programme ou sur des questions programmatiques/substantielles, selon le cas, en particulier ceux présentés dans les rapports semestriels et/ou annuels.

•Veiller à ce que les produits réalisés par la division maintiennent des normes de haute qualité ; que les rapports soient clairs, objectifs et basés sur des données complètes. S'assurer que tous les produits réalisés par le bureau/division sous sa supervision répondent aux normes requises avant d'être achevés, afin de garantir leur conformité aux mandats pertinents. Superviser une équipe chargée de fournir des données et des analyses précises et opportunes sur le financement humanitaire, tant au sein d'OCHA que dans le paysage humanitaire plus large.

•Entreprendre ou superviser les tâches programmatiques/administratives nécessaires au fonctionnement de la division, y compris la préparation des budgets, l'attribution et le suivi des paramètres de performance et des indicateurs critiques, l'établissement de rapports sur la performance du budget/programme, la préparation des éléments pour la budgétisation axée sur les résultats, l'évaluation de la performance du personnel (PAS), les entretiens avec les candidats pour les ouvertures de postes et l'évaluation des candidats. Élaborer et mettre en œuvre des cadres de responsabilité, de gestion des risques et de surveillance afin de garantir la transparence et l'efficacité de l'utilisation et de la gestion des fonds communs.

•Superviser le recrutement du personnel de la division en tenant compte de l'équilibre géographique et de la parité, ainsi que d'autres valeurs institutionnelles.

•Gérer, guider, développer et former le personnel sous sa supervision ; favoriser le travail d'équipe et la communication entre le personnel de la division et au-delà des frontières organisationnelles. Travailler en étroite collaboration avec d'autres divisions d'OCHA pour aligner les priorités et les besoins.

•Présider des réunions, des séminaires, etc., sur des questions de fond ; représenter l'Organisation lors de réunions, de séminaires et de conférences internationales, régionales et interinstitutionnelles ; fournir une expertise programmatique/substantielle sur une question, ou tenir des discussions programmatiques/substantielles et organisationnelles avec des représentants d'autres institutions. Former des partenariats stratégiques avec des acteurs et des processus clés du financement international, tels que les institutions financières internationales, le secteur des assurances et d'autres institutions financières. Représenter OCHA lors d'engagements stratégiques avec des partenaires financiers internationaux. Participer à un large éventail de forums sur le financement de l'aide, notamment le financement du développement, la consolidation de la paix, les ressources nationales et les partenariats public-privé.

•Effectuer d'autres tâches connexes à la demande de la direction de l'Organisation.

Compétences

PROFESSIONNALISME : Connaissance du domaine de travail en général et des domaines spécifiques supervisés. Démontre sa capacité à produire des rapports et des documents sur des questions techniques et à réviser et éditer le travail des autres. Démontre sa capacité à appliquer les règles, règlements, politiques et directives de l'ONU dans des situations de travail. Faire preuve de fierté dans son travail et dans ses réalisations ; faire preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du sujet ; être consciencieux et efficace dans le respect des engagements, des délais et des résultats ; être motivé par des préoccupations professionnelles plutôt que personnelles ; faire preuve de persistance face à des problèmes ou des défis difficiles ; rester calme dans des situations stressantes.

RESPONSABILITÉ : Assume toutes les responsabilités et honorer ses engagements ; fournir les résultats dont il est responsable dans le respect des normes de temps, de coût et de qualité prescrites ; travailler en conformité avec les règles et règlements de l'organisation ; soutenir les subordonnés, superviser et assumer la responsabilité des tâches déléguées ; assumer la responsabilité de ses propres défauts et de ceux de l'unité de travail, le cas échéant.


TRAVAIL D'ÉQUIPE : Travaille en collaboration avec ses collègues pour atteindre les objectifs de l'organisation ; sollicite la contribution des autres en valorisant réellement leurs idées et leur expertise ; est disposé à apprendre des autres ; place l'agenda de l'équipe avant son agenda personnel ; soutient et agit conformément à la décision finale du groupe, même si ces décisions ne reflètent pas entièrement sa propre position ; partage le crédit des réalisations de l'équipe et accepte la responsabilité conjointe des lacunes de l'équipe.


LEADERSHIP : Servir de modèle que les autres veulent suivre : donner aux autres les moyens de traduire leur vision en résultats ; être proactif dans l'élaboration de stratégies pour atteindre les objectifs ; établir et entretenir des relations avec un large éventail de personnes pour comprendre les besoins et obtenir un soutien ; anticiper et résoudre les conflits en recherchant des solutions mutuellement acceptables ; promouvoir le changement et les améliorations ; ne pas accepter le statu quo ; faire preuve de courage pour prendre des positions impopulaires. Assume la direction et la responsabilité de l'intégration des perspectives de genre et de la participation égale des femmes et des hommes dans tous les domaines de travail ; démontre sa connaissance des stratégies et son engagement envers l'objectif d'équilibre entre les sexes dans la dotation en personnel.


JUGEMENT / PRISE DE DÉCISIONS : Identifie les questions clés dans une situation complexe, et va rapidement au cœur du problème ; rassemble les informations pertinentes avant de prendre une décision ; considère les impacts positifs et négatifs des décisions avant de les prendre ; prend des décisions en tenant compte de l'impact sur les autres et sur l'Organisation ; propose un plan d'action ou fait une recommandation sur la base de toutes les informations disponibles ; vérifie les hypothèses par rapport aux faits ; détermine que les actions proposées satisferont les besoins exprimés et sous-jacents de la décision ; prend des décisions difficiles si nécessaire.

Formation

Un diplôme universitaire avancé (maîtrise ou équivalent) en administration commerciale ou publique, en finance, en comptabilité, en droit, en sciences sociales ou dans un domaine connexe est requis. Un diplôme universitaire de premier niveau combiné à deux années supplémentaires d'expérience qualifiante peut être accepté en lieu et place du diplôme universitaire avancé.

Expérience professionnelle

Plus de quinze ans d'expérience à responsabilité progressive dans le domaine de l'aide humanitaire, de la gestion des catastrophes ou des crises, des affaires internationales, de la mobilisation des ressources ou d'un domaine connexe sont exigées.
Au moins cinq années d'expérience en tant que cadre supérieur sont requises.
Au moins cinq ans d'expérience au niveau international au sein de l'Organisation des Nations Unies ou d'une organisation internationale comparable sont souhaitables.
Une expérience de la mobilisation des ressources est souhaitable.

Connaissances linguistiques

L'anglais et le français sont les langues de travail du Secrétariat des Nations Unies. Pour ce poste, la maîtrise de l'anglais est requise. La connaissance du français est souhaitable. La connaissance d'une autre langue officielle de l'ONU est un avantage.

Méthode d'évaluation

L’évaluation des candidats qualifiés pourrait inclure un exercice d’évaluation, pouvant être suivi d’un entretien d’appréciation des compétences.

Notice spéciale

Les membres du personnel sont soumis à l'autorité du Secrétaire général et peuvent être affectés par lui. Dans ce contexte, tous les fonctionnaires sont censés accéder périodiquement à de nouvelles fonctions au cours de leur carrière, conformément aux règles et procédures établies.

Un dossier impeccable en matière d'intégrité et de normes éthiques professionnelles est essentiel.

Tous les membres du personnel de niveau D2 et plus sont tenus de présenter une déclaration de divulgation financière lors de leur nomination et chaque année par la suite.

Le Secrétariat des Nations Unies s'est engagé à atteindre un équilibre de 50/50 entre les genres au sein de son personnel. Les femmes sont fortement encouragées à postuler pour ce poste.


Pour ce poste, les personnes originaires des États Membres suivants, qui sont non représentés ou sous-représentés au Secrétariat de l’ONU au 30 avril 2021, sont vivement encouragés à faire acte de candidature : Afghanistan, Andorre, Angola, Antigua-et-Barbuda, Bahreïn, Belize, Brunéi Darussalam, Cabo Verde, Cambodge, Chine, Comores, Cuba, Corée du Nord, Djibouti, Dominique, Émirats arabes unis, États fédérés de Micronésie, États-Unis d’Amérique, Fédération de Russie, Gabon, Grenade, Guinée équatoriale, Guinée-Bissau, Îles Marshall, Îles Salomon, Japon, Kiribati, Koweït, Lesotho, Libéria, Libye, Liechtenstein, Luxembourg, Monaco, Mozambique, Namibie, Nauru, Norvège, Oman, Palaos, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Qatar, République bolivarienne du Venezuela, République de Corée, République démocratique populaire lao, République populaire démocratique de Corée, Saint-Vincent-et les Grenadines, Sainte-Lucie, Saint Marin, Sao Tomé-et-Principe, Somalie, Soudan du Sud, Suriname, Timor-Leste, Turkménistan, Turquie, Tuvalu, Vanuatu.

Charte des Nations Unies

Aux termes du paragraphe 3 de l’Article 101 de la Charte des Nations Unies, la considération dominante dans le recrutement du personnel doit être la nécessité d’assurer à l’Organisation les services de personnes possédant les plus hautes qualités de travail, de compétence et d’intégrité. Ne seront pas retenues les candidatures des personnes qui ont commis des violations du droit international des droits de l’homme, des violations du droit international humanitaire, des actes d’exploitation, d’atteintes ou de harcèlement sexuels, ou au sujet desquelles il existe des raisons plausibles de croire qu’elles ont été impliquées dans la commission de tels actes. L’expression « exploitation sexuelle » désigne le fait d’abuser ou de tenter d’abuser d’un état de vulnérabilité, d’un rapport de force inégal ou de rapports de confiance à des fins sexuelles, y compris mais non exclusivement en vue d’en tirer un avantage pécuniaire, social ou politique. On entend par « atteinte sexuelle » toute atteinte physique de nature sexuelle commise par la force, sous la contrainte ou à la faveur d’un rapport inégal, ou la menace d’une telle atteinte. Le harcèlement sexuel s'entend de tout comportement déplacé à connotation sexuelle raisonnablement propre ou de nature à choquer ou humilier, lorsqu'il entrave la bonne marche du service, est présenté comme une condition d'emploi ou crée au lieu de travail un climat d'intimidation, d'hostilité ou de vexation, et lorsque ce comportement est assez grave pour justifier le licenciement de son auteur. La candidature de personnes qui ont commis des infractions autres que des infractions mineures au code de la route ne sera pas retenue.

Sera dûment prise en considération l'importance d'un recrutement effectué sur une base géographique aussi large que possible. Aucune restriction ne sera imposée par l'Organisation à l'accès des hommes et des femmes, dans des conditions égales, à toutes les fonctions, dans ses organes principaux et subsidiaires. Le Secrétariat de l'Organisation des Nations Unies est un espace non-fumeurs.

La considération dominante dans l’engagement, la mutation ou la promotion du personnel est la nécessité de s’assurer les services de personnes possédant les plus hautes qualités de travail, de compétence et d’intégrité. En acceptant une offre d’engagement, les membres du personnel sont soumis(es) à l’autorité du Secrétaire général, qui peut leur assigner l’une quelconque des tâches ou l’un quelconque des postes de l’Organisation des Nations Unies, conformément à l’alinéa c) de l’article 1.2 du Statut du personnel. Dans ce contexte, tous les membres du personnel recrutés sur le plan international sont tenus de changer de fonctions périodiquement à l’intérieur d’un même lieu d’affectation ou dans un autre lieu d’affectation, dans les conditions fixées par le Secrétaire général.

Les candidats sont invités à respecter scrupuleusement toutes les instructions disponibles sur la plateforme de recrutement en ligne Inspira. Pour des informations plus détaillées, ils ou elles peuvent consulter le manuel d'instructions pour le candidat, en cliquant sur le lien hypertexte « Manuels » sur le côté supérieur droit de la page d'accueil de leur compte Inspira.

Les candidatures feront l'objet d'une évaluation et d'un examen préalables sur la base des informations soumises conformément aux critères d'évaluation de l'avis de vacance de poste et aux dispositions législatives internes applicables de l'Organisation des Nations Unies, notamment la Charte des Nations Unies, les résolutions de l'Assemblée générale, le Statut et le Règlement du personnel, les textes administratives et les directives. Les candidats doivent fournir des informations exhaustives et précises conformément aux instructions fournies sur la plateforme Inspira. Une fois la candidature envoyée, aucune modification, suppression ou révision, ni aucun ajout ou changement ne pourra être fait. Il sera procédé à une vérification des références des candidats faisant l'objet d'une attention particulière pour s'assurer de l'exactitude des renseignements qu’ils ont fournis dans leur candidature.

Les avis de vacance de postes publiés sur le Portail des carrières sont retirés à 11:59 p.m. (heure de New York), le jour de la date limite de dépôt des candidatures.

Aucun frais de dossier

L’ONU NE PERÇOIT DE FRAIS À AUCUN STADE DU RECRUTEMENT (DÉPÔT OU TRAITEMENT DE LA CANDIDATURE, ENTRETIEN, FORMATION, ETC.), ET ELLE NE DEMANDE AUCUNE INFORMATION BANCAIRE.

Désolé, cet appel à candidature n'est plus disponible.
partager
Accueil | Confidentialite | Plan du site | Courriers frauduleux | Contactez-nous
Copyright 2021 United Nations. All rights reserved