vacance de poste

Intitulé publication: Spécialiste des affaires humanitaires (gestionnaire de fonds communs), P4 [Filled from Roster]
Intitulé code d’emploi: Spécialiste des affaires humanitaires
Département / Bureau: Bureau de la coordination des affaires humanitaires
Lieu d'affectation: DAKAR
Période de candidature: 31 août 2021 - 29 septembre 2021
No de l’appel á candidature: 21-Humanitarian Affairs-OCHA-162956-R-Dakar (X)
Staffing Exercise N/A
Valeurs fondamentales de l'ONU: intégrité, professionnalisme, respect de la diversité
Désolé, cet appel à candidature n'est plus disponible.
Cadre organisationnel

Ce poste est à pourvoir au Bureau de la coordination des affaires humanitaires (BCAH) à Dakar (Senegal). Le BCAH est l'organe du Secrétariat des Nations Unies chargé de rassembler les acteurs du secteur humanitaire pour garantir des interventions cohérentes en cas d'urgences. Le BCAH veille également à la mise en place d'un cadre permettant à chaque acteur de contribuer aux efforts d'intervention généraux. Le BCAH a pour mission de mobiliser et de coordonner une action humanitaire efficace et reposant sur des principes, en partenariat avec les acteurs nationaux et internationaux afin de soulager la souffrance humaine en cas de catastrophes et d’urgences ; de promouvoir les droits des populations dans le besoin ; de promouvoir la préparation aux situations d’urgence et la prévention de ces situations et de faciliter des solutions durables.

Le titulaire de ce poste sera sous la supervision générale du Chef du Bureau de la BCAH du ROWCA.

Responsabilités

Dans le cadre des pouvoirs qui lui sont délégués, le Spécialiste des affaires humanitaires / Gestionnaire de fonds communs sera responsable des tâches suivantes :

I. Gestion et coordination des fonds :

• Sous la supervision et le support du Chef de la Section, conseiller le Coordonnateur des opérations humanitaires sur la gestion du Fonds humanitaire commun ;
• Gérer et superviser les méthodes d'allocation des fonds, en assurant une coordination appropriée avec les homologues compétents, conformément au mandat et aux directives en matière d'allocations, notamment avec les comités d'examen ou les conseils consultatifs, les chefs de file sectoriels, les organisations humanitaires et le Bureau de la coordination des affaires humanitaires ;
• Gérer l'administration globale du Fonds et assurer, selon que de besoin, la liaison avec les sections pertinentes du Bureau de la coordination des affaires humanitaires au Siège, notamment la Division de la coordination et des interventions, la Section de la coordination des financements, le Service administratif ou le Bureau des fonds d’affectation spéciale pluripartenaires ;
• Superviser l'équipe de gestion du fonds
• Assurer le suivi de la mise en œuvre des stratégies du Fonds tel qu'approuvé par le Coordonnateur des opérations humanitaires, en consultation avec le Chef du Bureau, en encourageant une réponse adaptée aux besoins humanitaires ;
• Supporter l'élaboration de politiques, notamment examiner et analyser les questions humanitaires au niveau national, en assurant une coordination adéquate avec la Section de la coordination des financements ;
• Conseiller le Coordonnateur des opérations humanitaires et le Chef de la Section sur la gestion et l'atténuation des risques ;
• S'assurer de la mise en œuvre et de la conformité aux politiques et aux directives standard, conformément aux décisions du Coordonnateur des opérations humanitaires et aux directives du Siège ;
• Surveiller la conformité des organisations bénéficiaires aux règles de gestion financière applicables au Fonds ;
• Assurer une communication et un appui adéquats au cours du processus d'allocation des ressources auprès de l'ensemble des parties prenantes ;
• Fournir un appui aux organisations bénéficiaires tout le long du projet en favorisant la conformité aux règles applicables ;
• Supporter le Chef de la Section dans la liaison avec les donateurs contribuants, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur du pays, selon que de besoin ; assurer la coordination et l'échange d'informations avec les autres donateurs afin de promouvoir une allocation des fonds coordonnées et complémentaire (y compris le Fonds central pour les interventions d'urgence, s'il y a lieu) ;
• Entreprendre des visites régulières sur le terrain afin de promouvoir les connaissances et l'utilisation adéquate du Fonds, conformément au mandat; les visites sur le terrain doivent être axées sur les acteurs clés, c'est-à-dire les collègues sur le terrain du Bureau, les organisations bénéficiaires, les gouvernements locaux et les communautés ;

II. Suivi, rapports et évaluation :

• Assurer la conformité avec les exigences de suivi et de reporting en place pour le Fonds ;
• Superviser et assurer un cycle de rapports sur les projets en temps voulu, y compris le rapport annuel du Fonds ;
• Fournir systématiquement des informations sur l'état d'avancement des projets au HC, au HoO, aux donateurs et aux organes directeurs concernés du Fonds ;
• Soutenir la préparation d'évaluations, d'examens et d'études à la demande du HC et des organes directeurs, en veillant à consulter les sections concernées du siège (CBPFS, CERF, APMB) ;

III. Analyses, communications et information :

• Superviser le développement et la mise à jour d'analyses périodiques du financement humanitaire des informations, des tendances et des besoins en matière de financement, en recueillant des données auprès de toutes les sources pertinentes ;
• Assurer la liaison avec les parties prenantes en vue de la plus large diffusion d'informations sur la portée, l'accès et le processus d'allocation du Fonds ;
• En collaboration avec le bureau d'OCHA concerné et les sections du siège d'OCHA, assurer une diffusion appropriée de l'information sur le Fonds par le biais de différents produits de communication (par ex. bulletins, articles de fond, photographies/vidéos, sites web, rapport annuel du CBPF, etc ;
• S'acquitter de toutes autres tâches qui pourraient lui être confiées par le chef du bureau

Compétences

Professionnalisme : Bonnes connaissance et expérience de diverses questions d'assistance humanitaire, de secours d'urgence et questions humanitaires connexes, afin d'inclure des approches et techniques permettant de traiter des questions difficiles ; capacité analytique stratégique et conceptuelle, en particulier l'aptitude à analyser et exposer les aspects humanitaires et de protection des problèmes qui impliquent une réponse coordonnée des Nations Unies ; aptitude à discerner les questions et à appliquer judicieusement les savoirs techniques à la solution de problèmes très variés ; aptitude à évaluer et intégrer des informations de sources diverses et à mesurer leur impact sur la situation en matière de droits et de protection humanitaires dans le pays ou la zone désignés ; aptitude à travailler dans des circonstances extrêmement contraignantes, parfois dans un cadre très stressant (troubles civils, catastrophes naturelles, situations de misère) ; aptitude à guider le personnel nouveau et débutant ; prendre la responsabilité de transversaliser la problématique hommes-femmes et d'assurer l'égale participation des femmes et des hommes dans toutes les activités ; Capacité de rédaction ; Connaissance des mandats, politiques et directives généraux en matière d'assistance humanitaire ; Connaissance du régime commun des Nations Unies, des organisations non gouvernementales et des logiciels couramment utilisés, notamment MS Word et Excel.

Souci du client : Considérer tous ceux auxquels est assurée la prestation de services comme des « clients » et chercher à voir les choses de leur point de vue ; établir et entretenir des partenariats productifs avec les clients en gagnant leur confiance et leur respect ; discerner les besoins des clients et trouver les moyens d'y répondre ; suivre l'évolution de la situation des clients, sur les plans tant intérieur qu'extérieur, afin de pouvoir devancer les problèmes ; tenir les clients informés de l'avancement des projets ; tenir les délais pour la livraison des produits ou la prestation des services.

Aptitude à la communication : S’exprimer clairement et efficacement, tant oralement que par écrit ; écouter les autres, bien les comprendre et donner suite comme il convient ; poser les questions voulues afin d’obtenir des éclaircissements et faciliter le dialogue ; adapter le langage, le ton, le style et la présentation au public auquel on s’adresse ; partager l’information avec tous ceux qu’elle intéresse et tenir chacun au courant.

Formation

Diplôme universitaire du niveau de la maîtrise dans le domaine des sciences politiques, des sciences sociales, de l'administration publique, des études internationales, de l'économie ou dans toute autre discipline apparentée. À défaut, un diplôme universitaire de premier cycle assorti de deux années supplémentaires d’expérience pertinente.

Expérience professionnelle

Un minimum de sept ans d'expérience à responsabilité progressive dans le domaine des affaires humanitaires, préparation aux situations d'urgence, gestion des crises et des secours d'urgence, réhabilitation, développement, gestion de projet, gestion budgétaire, ou dans un domaine connexe est requise.
Une expérience des urgences humanitaires sur le terrain est requise.
Une expérience dans les domaines de la gestion directe et à distance de projets, du suivi et de l'évaluation de projets est requise.
Une expérience dans la gestion des subventions et dans la conception de cadres logiques, y compris le suivi à distance de l'aide humanitaire, est souhaitable.
Une expérience en matière de gestion des risques et de conformité est souhaitable.
Une expérience du système commun des Nations Unies ou d'une organisation internationale équivalente est souhaitable.

Connaissances linguistiques

L’anglais et le français sont les langues de travail du Secrétariat de l'Organisation des Nations Unies. Pour le poste faisant l’objet du présent avis, la maîtrise de l'anglais et du français est indispensable. La connaissance d'une autre langue officielle de l'ONU est souhaitable.

Méthode d'évaluation

Les candidats qualifiés pourront être invités à participer à une évaluation, puis, éventuellement, à un entretien axé sur les compétences.

Notice spéciale

Ce poste est financé pour une durée limitée d’un an qui pourra être prolongée. L’engagement ne sera prolongé que si le mandat du Bureau est prorogé ou si les fonds nécessaires sont disponibles. Les fonctionnaires sont soumis à l’autorité du Secrétaire général, qui décide de leur affectation. Au fil de leur carrière, ils sont censés changer de fonctions périodiquement, conformément aux règles et procédures en vigueur.

Le Secrétariat de l’Organisation des Nations Unies tenant à ce que son personnel comprenne autant de femmes que d’hommes, les candidatures féminines sont vivement encouragées.

Charte des Nations Unies

Aucune restriction ne sera imposée par l'Organisation à l'accès des hommes et des femmes, dans des conditions égales, à toutes les fonctions, dans ses organes principaux et subsidiaires. (Charte des Nations Unies - Chapitre III, Article 8). Le Secrétariat des Nations Unies est un espace non-fumeurs.

Aucun frais de dossier

L'ONU NE PERÇOIT DE FRAIS À AUCUN STADE DU RECRUTEMENT (DÉPÔT OU TRAITEMENT DE LA CANDIDATURE, ENTRETIEN, FORMATION, ETC.), ET ELLE NE DEMANDE AUCUNE INFORMATION BANCAIRE.

Désolé, cet appel à candidature n'est plus disponible.
partager
Accueil | Confidentialite | Plan du site | Courriers frauduleux | Contactez-nous
Copyright 2021 United Nations. All rights reserved