vacance de poste

Intitulé publication: SENIOR HUMAN RIGHTS OFFICER, P5 (Temporary Job Opening)
Intitulé code d’emploi: Spécialiste des droits de l’homme hors classe
Département / Bureau: Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali
Lieu d'affectation: BAMAKO
Période de candidature: 04 octobre 2021 - 17 octobre 2021
No de l’appel á candidature: 21-Human Rights Affairs-MINUSMA-165411-J-Bamako (M)
Staffing Exercise N/A
Valeurs fondamentales de l'ONU: intégrité, professionnalisme, respect de la diversité
Désolé, cet appel à candidature n'est plus disponible.
Cadre organisationnel

Ce poste est situé dans la Mission multidimensionnelle intégrée de stabilisation des Nations Unies au Mali (MINUSMA) à Bamako. au Mali (MINUSMA) à Bamako. Bamako est classé comme un lieu d'affectation "D" et un lieu d'affectation hors famille. Sous la supervision directe du responsable principal des droits de l'homme, et avec l'appui technique et les orientations générales du Haut Commissariat aux droits de l'homme, le Haut-Commissariat aux droits de l'homme, le titulaire fera office d'adjoint au chef de la division des droits de l'homme et de la protection, pour les tâches suivantes de la division des droits de l'homme et de la protection, pour les principales fonctions suivantes, en rapport avec le mandat de la mission des Nations unies.

Responsabilités

Dans le cadre des pouvoirs qui lui sont délégués, le responsable principal des droits de l'homme sera chargé des tâches suivantes :
-Conseils sur les politiques et stratégies appropriées pour mieux promouvoir et protéger les droits de l'homme dans la zone de la mission, y compris pour les processus de paix ;
-Il élabore des procédures et des politiques en vue d'une coopération efficace avec les autres composantes de la mission de paix des Nations unies, y compris avec la police et l'armée, et de l'intégration des droits de l'homme ;
-Conseille la direction et contribue à l'intégration des droits de l'homme dans l'action humanitaire en participant ou en coordonnant les activités de préparation et de réponse aux urgences, y compris le travail du Cluster Protection, le cas échéant ;
-Fournir une orientation stratégique à la mission de paix des Nations unies, à l'équipe de pays des Nations unies et à l'équipe de pays humanitaire sur l'intégration des droits de l'homme dans leurs activités, le cas échéant, et plaider pour l'intégration des droits de l'homme dans ces programmes, notamment en ce qui concerne le cadre de coopération au développement des Nations unies et les cadres stratégiques intégrés, ainsi que les processus d'appels consolidés (humanitaires) ;
-Élaborer des stratégies de sensibilisation, plaider et conseiller les autorités compétentes, y compris les représentants du gouvernement et de l'État, l'équipe de pays des Nations unies (UNCT) et la direction de la mission des Nations unies, sur les stratégies visant à mieux protéger et promouvoir les droits de l'homme, les mécanismes visant à mettre fin à l'impunité et à réparer les violations graves des droits de l'homme et du droit humanitaire ;
-Assurer une coopération et une communication appropriée avec le HCDH dans le partage des informations et des meilleures pratiques et dans la création de politiques ;
-Représente la composante droits de l'homme dans les forums de prise de décision ;
-Contribue à l'intégration des perspectives/considérations de genre et des questions spécifiques aux droits des femmes/filles dans toutes les activités, programmes et stratégies ;
-Établir et maintenir le contact avec les autorités nationales, la société civile, les acteurs et organes des Nations unies et les autres partenaires concernés, afin d'informer sur la situation des droits de l'homme dans la zone de mission et de donner des conseils sur les questions stratégiques et politiques afin de mieux protéger et promouvoir les droits de l'homme ;
-Promouvoir la coordination entre tous les mandats liés aux droits de l'homme présents dans la zone de la mission ; -Analyser et synthétiser des quantités importantes d'informations relatives aux droits de l'homme, y compris à partir de sources ouvertes ;
-Assure la circulation efficace de l'information et canalise l'analyse et les préoccupations en matière de droits de l'homme pour les inclure dans la gestion et la réponse aux crises ;
-Coordonner la mise en œuvre et, le cas échéant, concevoir le plan de travail des droits de l'homme et évaluer son impact;
-Il est responsable de l'exécution, en consultation avec le chef de la composante droits de l'homme, de la coordination du travail et des fonctions administratives liées à la dotation en personnel, à la planification et à la budgétisation ;
-Coordonner, superviser et assurer la conduite adéquate par la composante Droits de l'homme d'activités de surveillance des droits de l'homme conformes à la méthodologie des Nations unies et pertinentes pour le respect des droits de l'homme et du droit humanitaire international dans la zone de mission ;
-Fournir des conseils stratégiques à la société civile et aux autorités sur la mise en place de mécanismes de protection pour les victimes et les témoins de violations des droits de l'homme et du droit humanitaire ;
-Supervise l'utilisation et la maintenance d'une base de données des cas de droits de l'homme, surveille les droits d'accès au niveau régional sur le terrain, évalue la qualité des données conformément aux normes établies ;
-Coordonner la rédaction et l'examen de divers rapports, y compris des rapports internes, des rapports publics sur les droits de l'homme et des contributions régulières aux rapports du Secrétaire général sur la mission et les questions thématiques prioritaires, notamment dans le cadre des accords de suivi, d'analyse et de rapport, en veillant à la qualité et à la conformité des normes ;
-Assurer la coordination et la supervision de la gestion des bureaux de terrain de la composante Droits de l'homme, en assurant un lien entre les opérations sur le terrain, l'orientation stratégique et les résultats visés par la composante Droits de l'homme, y compris un plan de travail axé sur les résultats ;
-S'assurer que les informations sur la situation des droits de l'homme dans la zone de mission sont facilement disponibles pour influencer les décisions, la stratégie et l'élaboration des politiques ;
-Contribue et, le cas échéant, coordonne la mise en œuvre de la politique de diligence raisonnable en matière de droits de l'homme concernant le soutien des Nations unies aux forces non onusiennes, notamment en coordonnant les évaluations des risques et en veillant à ce que les informations pertinentes en matière de surveillance des droits de l'homme soient recueillies, et donne des conseils sur le soutien et le suivi de la mise en œuvre de la politique ;
-Contribuer à l'intégration des droits de l'homme dans les efforts de protection des civils de la mission et, le cas échéant, coordonner ces efforts, y compris, entre autres, en cartographiant et en signalant les risques de protection, l'alerte précoce ;
-Fournir une expertise technique et une orientation stratégique à la composante droits de l'homme, à la mission des Nations unies et aux autorités nationales pour la mise en place de processus de justice transitionnelle et de mécanismes de responsabilité et de réparation, le cas échéant ;
-Établir et maintenir des relations de travail efficaces avec les autorités nationales, la société civile (organisations de défense des droits de l'homme et des victimes, et organisations axées sur la justice transitionnelle) et d'autres partenaires afin de développer et de renforcer les mécanismes de justice transitionnelle et la mise en œuvre des processus de justice transitionnelle ;
-Veille à la conformité des efforts nationaux avec les méthodologies et les meilleures pratiques élaborées par les Nations unies dans les domaines de la justice transitionnelle et de l'État de droit pour les pays sortant d'un conflit ;
-Dirige la coordination des actions de la mission et de l'équipe de pays des Nations unies en faveur des mécanismes et processus de justice transitionnelle ;
-Conseille les autorités nationales et des Nations Unies sur la mise en place d'un cadre de contrôle et de mécanismes de mise en œuvre dans la zone de la mission, selon les besoins ;
-Veille à l'intégration de la perspective de genre des victimes dans la conception et la mise en œuvre des mécanismes et processus de justice transitionnelle.
Veille à l'intégration d'une perspective sexospécifique des victimes dans la conception et la mise en œuvre des mécanismes et processus de justice transitionnelle, ainsi que dans les stratégies de plaidoyer et les initiatives de renforcement des capacités ;
-Supervise la planification des programmes de formation et d'éducation aux droits de l'homme pour les fonctionnaires nationaux, les représentants de la société civile, les organisations non gouvernementales (ONG) de défense des droits de l'homme, les institutions nationales des droits de l'homme et d'autres parties prenantes nationales, et veille à ce qu'ils soient conformes aux lacunes évaluées par le suivi des droits de l'homme et aux priorités de la mission ;
-Coordonner avec les autres composantes de la mission des Nations unies, les acteurs des Nations unies et d'autres organisations régionales et internationales pour créer des opportunités d'intégrer les droits de l'homme dans leurs programmes de formation, y compris ceux visant les réformes législatives, de l'État de droit et du secteur de la sécurité ;
-Supervise la coordination et assure la gestion appropriée des projets et des fonds de coopération technique ; participe aux activités de collecte de fonds, le cas échéant, et veille au respect des rapports aux donateurs sur les projets.
-Supervise la planification et la mise en œuvre de programmes de formation aux droits de l'homme pour le personnel de la mission des Nations unies.

Compétences

Professionnalisme :
Tirer fierté de son travail et de ses réalisations. Faire preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du Sujet. Apporter à l’exécution de ses tâches la conscience et le souci d’efficacité voulus pour être en mesure d’honorer Les engagements contractés, de tenir les délais impartis et d’obtenir les résultats escomptés. Agir pour des motifs professionnels plutôt que personnels. Persévérer face aux obstacles et aux difficultés. Garder son calme dans les situations de crise.

Qualités de chef :
Servir de modèle à son entourage. Armer chacun des membres de son équipe des atouts nécessaires pour atteindre les objectifs visés. S’employer avec dynamisme à mettre au point les stratégies opérationnelles requises. Etablir et entretenir des relations très diverses afin de comprendre les besoins et de s’assurer des appuis. Prévoir les conflits et s’efforcer de les résoudre à l’amiable. S’investir dans le changement et le progrès; ne pas se cantonner dans le statu quo. Avoir le courage de prendre des positions impopulaires.Prendre l’initiative et la responsabilité de transversaliser la problématique hommes-femmes et d’assurer l’égale participation des femmes et des hommes dans toutes les activités; faire la preuve d’une bonne connaissance des stratégies visant à équilibrer les effectifs masculins et féminins et manifester la volonté d’atteindre cet objectif.

Aptitude à planifier et à organiser :
Définir clairement des buts compatibles avec les stratégies convenues. Hiérarchiser les activités et tâches prioritaires; modifier
les priorités en fonction des besoins. Prévoir suffisamment de temps et de ressources pour mener sa tâche à bien. Tenir compte des risques et des imprévus dans la planification. Suivre l’exécution des plans et les modifier s’il y a lieu. Tirer le meilleur parti du temps dont on dispose

Aptitude à la communication :
S’exprimer clairement et efficacement, tant oralement que par écrit. Ecouter les autres, bien les comprendre et donner suite comme il convient. Poser les questions voulues afin d’obtenir des éclaircissements et faciliter le dialogue. Adapter le langage, le ton, le style et la présentation au public auquel on s’adresse. Partager l’information avec tous ceux qu’elle intéresse et tenir chacun au courant.

Responsabilisation des subordonnés :
Déléguer, exposer clairement ce que l’on attend de ses collaborateurs et leur donner toute la latitude voulue. Encourager chacun à se fixer des objectifs ambitieux. Exiger de chacun qu’il réponde des résultats obtenus dans son domaine de responsabilité. Apprécier à leur juste valeur l’apport et la compétence de chacun. Témoigner de son appréciation et récompenser les résultats et
l’effort. Faire participer chacun à la prise des décisions qui le concernent.

Formation

Diplôme universitaire avancé (maîtrise ou équivalent), de préférence en droit, en sciences sociales/politiques, en relations internationales ou dans une autre discipline liée aux droits de l'homme. Un diplôme universitaire de premier niveau combiné à deux années supplémentaires d'expérience qualifiante peut être accepté en lieu et place du diplôme universitaire avancé.

Job - Specific Qualification

Diplôme universitaire du niveau de la maîtrise ou équivalent, de préférence en droit, en sciences politiques ou sociales, en relations internationales ou dans une autre discipline en rapport avec les droits de l'homme. Un diplôme universitaire de premier cycle assorti de deux années supplémentaires d'expérience qualifiante peut être accepté à la place du diplôme universitaire supérieur.

Expérience professionnelle

Un minimum de dix ans d'expérience à responsabilité progressive dans le domaine des droits de l'homme, des affaires politiques, des relations internationales, du droit ou d'un domaine connexe. politiques, les relations internationales, le droit ou un domaine connexe.

L'expérience de la surveillance des droits de l'homme et de l'établissement de rapports sur les droits de l'homme est requise.

Expérience du travail dans une opération sur le terrain du système commun des des Nations unies (y compris le maintien de la paix, les missions politiques et les agences, fonds et programmes des Nations unies), ou d'une organisation internationale ou d'un organisme similaire. programmes des Nations unies) - ou d'une organisation internationale ou d'une organisation non gouvernementale similaire - dans un contexte de conflit ou de post-conflit. dans un contexte de conflit ou de post-conflit.

Une expérience de travail sur des questions thématiques concernant l'Afrique de l'Ouest l'Afrique de l'Ouest ou la région du Sahel est souhaitable.

Connaissances linguistiques

English and French are the working languages of the United Nations Secretariat. For the position advertised, fluency in English and French is required.

Méthode d'évaluation

Evaluation of qualified candidates may include an informal interview.

Notice spéciale

• This Temporary Job Opening is for an initial period of 3 months. Further extensions are subject to availability of funds. Both internal and external candidates are encouraged to apply.

• If the selected candidate is a staff member from the United Nations Secretariat, the selection will be administered as a temporary assignment.

• While this temporary assignment may provide the successful applicant with an opportunity to gain new work experience, the selection for this position is for a limited period and has no bearing on the future incumbency of the post.

• Subject to the funding source of the position, the eligibility for this temporary job opening may be limited to candidates based at the duty station.

• This temporary job opening may be limited to “internal candidates,” who have been recruited through a competitive examination administered according to staff rule 4.16 or staff selection process including the review of a central review body established according to staff rule 4.15.

• Staff members of the United Nations common system organizations who will reach the mandatory age of separation or retirement within the duration of the current temporary need period are not eligible to apply.Submitting an application or selection for the current temporary job opening does not delay or increase the mandatory age of separation.

• Retirees above the mandatory age of separation who wish to be considered for the current temporary job opening must indicate the reason for their last separation as "retirement." Such retirees shall not be employed by the Organization, unless (a) the operational requirements of the Organization cannot be met by staff members who are qualified and available to perform the required functions; and (b) the proposed employment would not adversely affect the career development or redeployment opportunities of other staff members and represents both a cost-effective and operationally sound solution to meet the needs of the service.

Charte des Nations Unies

Aux termes du paragraphe 3 de l’Article 101 de la Charte des Nations Unies, la considération dominante dans le recrutement du personnel doit être la nécessité d’assurer à l’Organisation les services de personnes possédant les plus hautes qualités de travail, de compétence et d’intégrité. Aucun candidat ne sera pris en considération par l'ONU s’il s'est rendu coupable de violation du droit international des droits de l'homme ou du droit international humanitaire, d'exploitation sexuelle, d'atteinte sexuelle ou d'infraction autre qu'une infraction mineure au code de la route, ou s'il existe des motifs raisonnables de croire que le candidat a été impliqué dans la commission de l'un de ces actes. L’expression « exploitation sexuelle » désigne le fait de profiter ou de tenter de profiter d’un état de vulnérabilité, d’un rapport de force inégal ou de rapports de confiance à des fins sexuelles, y compris mais non exclusivement en vue d’en tirer un avantage pécuniaire, social ou politique. L'expression « atteinte sexuelle » désigne toute intrusion physique à caractère sexuel commise par la force, sous la contrainte ou à la faveur d’un rapport inégal, ou la menace d’une telle intrusion.

Sera dûment prise en considération l'importance d'un recrutement effectué sur une base géographique aussi large que possible. Aucune restriction ne sera imposée par l'Organisation à l'accès des hommes et des femmes, dans des conditions égales, à toutes les fonctions, dans ses organes principaux et subsidiaires. Le Secrétariat de l'Organisation des Nations Unies est un espace non-fumeurs.

Les candidats sont invités à respecter scrupuleusement toutes les instructions disponibles sur la plateforme de recrutement en ligne Inspira. Pour des informations plus détaillées, ils ou elles peuvent consulter le manuel d'instructions pour le candidat, en cliquant sur le lien hypertexte « Manuels » sur le côté supérieur droit de la page d'accueil de leur compte Inspira.

Les candidatures feront l'objet d'une évaluation et d'un examen préalables sur la base des informations soumises conformément aux critères d'évaluation de l'avis de vacance de poste et aux dispositions législatives internes applicables de l'Organisation des Nations Unies, notamment la Charte des Nations Unies, les résolutions de l'Assemblée générale, le Statut et le Règlement du personnel, les textes administratives et les directives. Les candidats doivent fournir des informations exhaustives et précises conformément aux instructions fournies sur la plateforme Inspira. Une fois la candidature envoyée, aucune modification, suppression ou révision, ni aucun ajout ou changement ne pourra être fait. Il sera procédé à une vérification des références des candidats faisant l'objet d'une attention particulière pour s'assurer de l'exactitude des renseignements qu’ils ont fournis dans leur candidature.

Les avis de vacance de postes publiés sur le Portail des carrières sont retirés à 11:59 p.m. (heure de New York), le jour de la date limite de dépôt des candidatures.

Aucun frais de dossier

L’ONU NE PERÇOIT DE FRAIS À AUCUN STADE DU RECRUTEMENT (DÉPÔT OU TRAITEMENT DE LA CANDIDATURE, ENTRETIEN, FORMATION, ETC.), ET ELLE NE DEMANDE AUCUNE INFORMATION BANCAIRE.

Désolé, cet appel à candidature n'est plus disponible.
partager
Accueil | Confidentialite | Plan du site | Courriers frauduleux | Contactez-nous
Copyright 2021 United Nations. All rights reserved