vacance de poste

Intitulé publication: HEAD OF OFFICE, POLITICAL AFFAIRS, D1
Intitulé code d’emploi: Chef de bureau des affaires politiques
Département / Bureau: Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali
Lieu d'affectation: KIDAL
Période de candidature: 23 mai 2022 - 21 juin 2022
No de l’appel á candidature: 22-Political Affairs-MINUSMA-182050-R- (M)
Staffing Exercise N/A
Valeurs fondamentales de l'ONU: intégrité, professionnalisme, respect de la diversité
Désolé, cet appel à candidature n'est plus disponible.
Cadre organisationnel

Le poste est situé à la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA), lieu d'affectation Kidal. Kidal est classé dans la catégorie « E » et est un lieu d'affectation famille non autorisée. Le titulaire rapportera au Représentant Spécial du Secrétaire Général (RSSG) par l'intermédiaire du Chef de Cabinet.

Responsabilités

Dans le cadre d'une délégation de pouvoir, le titulaire sera responsable des tâches suivantes :
• Formuler et mettre en œuvre le programme de travail de fond du bureau extérieur sous sa supervision conformément aux orientations stratégiques fournies par le chef de mission et aux priorités du terrain Bureau. Supervise la gestion des activités entreprises par le bureau hors Siège, veille à ce que les activités programmées soient exécutées en temps opportun et coordonne le travail dans les différents domaines, ainsi qu'avec d'autres organisations du système des Nations Unies, le cas échéant. • Fournit ses bons offices au nom du RSSG, le cas échéant ; •Assure le fonctionnement opérationnel du bureau extérieur en collaboration avec toutes les composantes de la mission (substantiel, militaire, police et appui à la mission) ; •Dirige, supervise et exécute le programme de travail du bureau sous sa responsabilité. Coordonne le travail effectué par les différentes unités de travail du bureau et par d'autres agences et organes du système des Nations Unies afin d'assurer la cohérence ; fournit des examens programmatiques/de fond des ébauches préparées par d'autres. •Coordonner et superviser la préparation de rapports sommaires et analytiques, y compris les rapports de situation, les notes d'information, les notes au dossier et les ébauches de câbles de code. •Veille à ce que les résultats produits par le bureau extérieur maintiennent des normes de qualité élevées ; que les rapports soient clairs, objectifs et basés sur des données complètes. S'assure que tous les extrants produits par le bureau extérieur sous sa supervision répondent aux normes requises avant d'être achevés pour s'assurer qu'ils sont conformes aux mandats pertinents. •Développer et maintenir des relations productives avec les autorités locales et étatiques, les dirigeants politiques et communautaires, les acteurs de la société civile de la famille des Nations Unies et d'autres partenaires nationaux et internationaux sur les questions de coordination et de politique. Développe et dirige des stratégies de sensibilisation ciblant la population locale, afin de cultiver des liens, de créer / élargir l'espace politique, de favoriser le dialogue et de développer une compréhension des perceptions et des points de vue locaux sur les problèmes, les défis et les solutions possibles. • Entreprendre ou superviser les tâches programmatiques/administratives nécessaires au fonctionnement du bureau, y compris la préparation des budgets, les rapports sur les performances du budget/programme, l'évaluation des performances du personnel (PAS), les entretiens avec les candidats pour les offres d'emploi, l'évaluation des candidats et la préparation des intrants pour la budgétisation axée sur les résultats. •Recruter le personnel, si nécessaire, en tenant dûment compte de l'équilibre géographique et des sexes. •Gère, guide, développe et forme le personnel sous sa supervision. • Favorise le travail d'équipe et la communication entre le personnel du bureau et au-delà des frontières organisationnelles. Par le biais d'une autorité déléguée, agit en tant que coordonnateur de la sécurité de zone, responsable de la mise en œuvre du cadre de gestion de la sécurité des Nations Unies conçu pour assurer la protection de tout le personnel et des actifs des Nations Unies.
• Dirige et supervise l'organisation de réunions, séminaires, etc. sur des questions de fond. Gère la préparation et l'organisation de fond de telles réunions ou séminaires. • Effectue d'autres tâches pertinentes, à la demande du chef de cabinet et du RSSG.

Compétences

Professionnalisme :Connaissance approfondie des questions relatives à l'Afrique de l'Ouest, en particulier dans le domaine de la paix et de la sécurité, des dynamiques régionales et mondiales, ainsi que des acteurs locaux et internationaux pertinents. Aptitude à produire des rapports et des articles sur des questions techniques et à réviser et éditer le travail des autres. Aptitude à appliquer les règles, règlements, politiques et directives de l'ONU ou d'autres grandes organisations internationales dans des situations de travail -Tirer fierté de son travail et de ses réalisations. Faire preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du Sujet. Apporter à l’exécution de ses tâches la conscience et le souci d’efficacité voulus pour être en mesure d’honorer Les engagements contractés, de tenir les délais impartis et d’obtenir les résultats escomptés. Agir pour des motifs professionnels plutôt que personnels. Persévérer face aux obstacles et aux difficultés. Garder son calme dans les situations de crise. Pendre l’initiative et la responsabilité de transversaliser la problématique hommes-femmes et d’assurer l’égale participation des femmes et des hommes dans toutes les activités; faire la preuve d’une bonne connaissance des stratégies visant à équilibrer les effectifs masculins et féminins et manifester la volonté d’atteindre cet objectif.

Aptitute à la communication : S’exprimer clairement et efficacement, tant oralement que par écrit. Ecouter les autres, bien les comprendre et donner suite comme il convient. Poser les questions voulues afin d’obtenir des éclaircissements et faciliter le dialogue. Adapter le langage, le ton, le style et la présentation au public auquel on s’adresse. Partager l’information avec tous ceux qu’elle intéresse et tenir chacun au courant.

Sens de responsabilités : Assumer toutes ses responsabilités et honorer ses engagements. Livrer les produits dont on a la responsabilité dans les délais et au coût prévus, en se tenant aux normes de qualité Se conformer aux règles et procédures de l’Organisation. Soutenir ses subordonnés, les encadrer et assumer la responsabilité des tâches qui leur sont déléguées. Prendre personnellement la responsabilité de ses propres erreurs et, le cas échéant, de celles de son service.

Qualités de chef : Servir de modèle à son entourage. Armer chacun des membres de son équipe des atouts nécessairespour atteindre les objectifs visés. S’employer avec dynamisme à mettre au point les stratégiesopérationnelles requises. Etablir et entretenir des relations très diverses afin decomprendre les besoins et de s’assurer des appuis. Prévoir les conflits et s’efforcer de les résoudre à l’amiable. S’investir dans le changement et le progrès; ne pas se cantonnerdans le statu quo. Avoir le courage de prendre des positionsimpopulaires. Prendre l’initiative et la responsabilité de transversaliser la problématique hommes-femmes et d’assurer l’égale participation des femmes et des hommes dans toutes les activités; faire la preuve d’une bonne connaissance des stratégies visant à équilibrer les effectifs masculins et féminins et manifester la volonté d’atteindre cet objectif.

Sûreté de jugement/aptitude àdédider : Discerner les éléments clefs dans les situations complexes etaller rapidement au coeur du problème. Recueillir toute l’information nécessaire avant de prendre unedécision. S’interroger sur l’incidence à la fois bénéfique et préjudiciableque les décisions peuvent avoir avant de se déterminer. Ne prendre de décisions qu’après en avoir mesuré lesconséquences pour autrui et pour l’Organisation. Ne proposer de lignes d’action ou formuler de recommandationsqu’en toute connaissance de cause. Vérifier les hypothèses en les confrontant aux faits. S’assurer que les dispositions qu’il est envisagé de prendrerépondent aux besoins explicitement ou implicitement exprimés. Savoir prendre des décisionsdouloureusesquand les circonstancesl’exigent.

Formation

Un diplôme universitaire du niveau de la maîtrise ou équivalent en droit international, en droit politique, en sciences sociales ou dans un domaine connexe est requis. Un diplôme universitaire de premier cycle combiné à deux années d'expérience qualifiantes peut être accepté à la place du diplôme universitaire supérieur.

Expérience professionnelle

Politique éprouvée, expérience politique et de gestion, y compris l'expérience dans les pays en conflit et post-conflit dans le domaine est indispensable.

Une expérience diplomatique et politique en matière de plaidoyer et de gestion est également indispensable.

L'expérience de la coordination des processus interinstitutions au sein du système des Nations Unies, ou toute autre grande organisation internationale, ainsi que l'expérience de travail avec les mandats de la paix et de la sécurité, les droits de l'homme, les entités humanitaires et de développement est indispensable.

Expérience de travail avec les règles administratives et les règlements du Secrétariat de l'ONU ou toute autre grande organisation internationale, est indispensable.

Une expérience de travail dans un contexte de conflit complexe et de haute sécurité dans la région de l'Afrique de l'Ouest, en interaction avec de multiples acteurs internationaux et locaux est hautement souhaitable.

Connaissances linguistiques

L'anglais et le français sont les langues de travail du Secrétariat des Nations Unies. Pour le poste annoncé, la maîtrise de l'anglais et du français est indispensable.

Méthode d'évaluation

L'évaluation des candidats qualifiés peut inclure un exercice d'évaluation qui peut être suivi d'un entretien basé sur les compétences.

Notice spéciale

La nomination ou l'affectation et son renouvellement sont subordonnés à la disponibilité du poste ou des fonds, à l'approbation budgétaire ou à la prolongation du mandat.

Charte des Nations Unies

Aux termes du paragraphe 3 de l’Article 101 de la Charte des Nations Unies, la considération dominante dans le recrutement du personnel doit être la nécessité d’assurer à l’Organisation les services de personnes possédant les plus hautes qualités de travail, de compétence et d’intégrité. Ne seront pas retenues les candidatures des personnes qui ont commis des violations du droit international des droits de l’homme, des violations du droit international humanitaire, des actes d’exploitation, d’atteintes ou de harcèlement sexuels, ou au sujet desquelles il existe des raisons plausibles de croire qu’elles ont été impliquées dans la commission de tels actes. L’expression « exploitation sexuelle » désigne le fait d’abuser ou de tenter d’abuser d’un état de vulnérabilité, d’un rapport de force inégal ou de rapports de confiance à des fins sexuelles, y compris mais non exclusivement en vue d’en tirer un avantage pécuniaire, social ou politique. On entend par « atteinte sexuelle » toute atteinte physique de nature sexuelle commise par la force, sous la contrainte ou à la faveur d’un rapport inégal, ou la menace d’une telle atteinte. Le harcèlement sexuel s'entend de tout comportement déplacé à connotation sexuelle raisonnablement propre ou de nature à choquer ou humilier, lorsqu'il entrave la bonne marche du service, est présenté comme une condition d'emploi ou crée au lieu de travail un climat d'intimidation, d'hostilité ou de vexation, et lorsque ce comportement est assez grave pour justifier le licenciement de son auteur. La candidature de personnes qui ont commis des infractions autres que des infractions mineures au code de la route ne sera pas retenue.

Sera dûment prise en considération l'importance d'un recrutement effectué sur une base géographique aussi large que possible. Aucune restriction ne sera imposée par l'Organisation à l'accès des hommes et des femmes, dans des conditions égales, à toutes les fonctions, dans ses organes principaux et subsidiaires. Le Secrétariat de l'Organisation des Nations Unies est un espace non-fumeurs.

La considération dominante dans l’engagement, la mutation ou la promotion du personnel est la nécessité de s’assurer les services de personnes possédant les plus hautes qualités de travail, de compétence et d’intégrité. En acceptant une offre d’engagement, les membres du personnel sont soumis(es) à l’autorité du Secrétaire général, qui peut leur assigner l’une quelconque des tâches ou l’un quelconque des postes de l’Organisation des Nations Unies, conformément à l’alinéa c) de l’article 1.2 du Statut du personnel. Dans ce contexte, tous les membres du personnel recrutés sur le plan international sont tenus de changer de fonctions périodiquement à l’intérieur d’un même lieu d’affectation ou dans un autre lieu d’affectation, dans les conditions fixées par le Secrétaire général.

Les candidats sont invités à respecter scrupuleusement toutes les instructions disponibles sur la plateforme de recrutement en ligne Inspira. Pour des informations plus détaillées, ils ou elles peuvent consulter le manuel d'instructions pour le candidat, en cliquant sur le lien hypertexte « Manuels » sur le côté supérieur droit de la page d'accueil de leur compte Inspira.

Les candidatures feront l'objet d'une évaluation et d'un examen préalables sur la base des informations soumises conformément aux critères d'évaluation de l'avis de vacance de poste et aux dispositions législatives internes applicables de l'Organisation des Nations Unies, notamment la Charte des Nations Unies, les résolutions de l'Assemblée générale, le Statut et le Règlement du personnel, les textes administratives et les directives. Les candidats doivent fournir des informations exhaustives et précises conformément aux instructions fournies sur la plateforme Inspira. Une fois la candidature envoyée, aucune modification, suppression ou révision, ni aucun ajout ou changement ne pourra être fait. Il sera procédé à une vérification des références des candidats faisant l'objet d'une attention particulière pour s'assurer de l'exactitude des renseignements qu’ils ont fournis dans leur candidature.

Les avis de vacance de postes publiés sur le Portail des carrières sont retirés à 11:59 p.m. (heure de New York), le jour de la date limite de dépôt des candidatures.

Aucun frais de dossier

L’ONU NE PERÇOIT DE FRAIS À AUCUN STADE DU RECRUTEMENT (DÉPÔT OU TRAITEMENT DE LA CANDIDATURE, ENTRETIEN, FORMATION, ETC.), ET ELLE NE DEMANDE AUCUNE INFORMATION BANCAIRE.

Désolé, cet appel à candidature n'est plus disponible.
partager
Accueil | Confidentialite | Plan du site | Courriers frauduleux | Contactez-nous
Copyright 2022 United Nations. All rights reserved