vacance de poste

Intitulé publication: PROGRAMME MANAGEMENT OFFICER, P3 (Temporary Job Opening)
Intitulé code d’emploi: SPÉCIALISTE DE LA GESTION DES PROGRAMMES
Département / Bureau: Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali
Lieu d'affectation: BAMAKO
Période de candidature: 15 juin 2022 - 21 juin 2022
No de l’appel á candidature: 22-Programme Management-MINUSMA-184080-J-Bamako (M)
Staffing Exercise N/A
Valeurs fondamentales de l'ONU: intégrité, professionnalisme, respect de la diversité
Désolé, cet appel à candidature n'est plus disponible.
Cadre organisationnel

Ce poste est situé à Bamako dans le Bureau de la Stabilisation et du Relèvement sous le pilier DSRSG/RC/HC de la MINUSMA. Le Chargé de Gestion de Programme (MEL) rend compte au Chargé de Coordination (Chef de l'Unité Fonds Fiduciaire) et au Chargé de Gestion de Programme Senior sous la direction générale du Directeur de la Section Stabilisation et Relèvement.

Le Bureau de la stabilisation et du relèvement s'attache à aider le gouvernement, les communautés locales et l'équipe de pays des Nations Unies (UNCT) à mettre en œuvre efficacement les programmes de relèvement rapide et de stabilisation, tout en soutenant l'articulation de plans de développement à plus long terme qui s'appuient sur les avantages immédiats apportés par ces programmes.

Sous la direction générale du DSRSG/RC/HC, la section de la stabilisation et du relèvement est chargée de coordonner les efforts de la Mission et de l'équipe de pays des Nations Unies dans l'élaboration de stratégies de relèvement rapide et de cadres d'exécution de programmes connexes, y compris l'élaboration de la prochaine itération du Plan-cadre des Nations Unies pour l'aide au développement (PNUAD), la coordination des donateurs et les initiatives de sensibilisation, la supervision du développement des projets à impact rapide de la Mission et la coordination des efforts des Nations Unies avec les plans de relèvement durable du gouvernement. Le Bureau supervise également le Fonds d'affectation spéciale des Nations Unies pour la paix et la sécurité au Mali. Le Bureau assure une coordination efficace entre la MINUSMA et l'équipe de pays des Nations Unies, soutient une collaboration étroite avec les partenaires nationaux et internationaux, et promeut la cohérence des efforts ainsi qu'un ciblage et une gestion efficaces des programmes prioritaires en mettant l'accent sur le relèvement rapide pour soutenir la consolidation de la paix. Le Bureau travaille également en étroite collaboration avec les autres éléments de la MINUSMA, tels que les chefs des bureaux de terrain, les affaires civiles et les équipes de désarmement, démobilisation et réintégration, tant au niveau national que régional.

Responsabilités

Le responsable MEL est chargé du développement et de la mise en œuvre d'activités dans les domaines de la MEL, de la gestion axée sur les résultats et de la gestion des connaissances. Il/elle planifie, organise et développe la MEL et les produits connexes afin de garantir que les ressources techniques, les outils et les systèmes sont complets, fonctionnels, alignés sur les normes professionnelles de la MEL et sur la planification du suivi par des tiers.

Dans le cadre des pouvoirs qui lui sont délégués, le responsable de la gestion du programme (MEL) sera chargé des tâches suivantes :

- Contribue à l'apprentissage organisationnel par la conception de procédures, de processus et de systèmes visant à encourager et à faciliter un partage plus efficace des résultats du programme, des approches, du retour d'information des partenaires, ainsi que des leçons apprises et des meilleures pratiques, en utilisant cet aperçu pour contribuer à une meilleure conception des projets.
- Renforcer les pratiques de suivi, d'évaluation, de retour d'information et d'apprentissage dans le cadre des projets du fonds fiduciaire par le biais de formations, d'ateliers, de séminaires/webinaires, etc. Agir en tant que point focal pour le suivi par des tiers.
- Consolide l'infrastructure de données requise pour le suivi, l'évaluation, le retour d'information et l'apprentissage en continu afin de renforcer les opérations et la mise en œuvre, participe à la collecte de données.
- Examiner, analyser et interpréter les réponses, identifier les problèmes et préparer les conclusions préliminaires, renforcer les capacités de collecte, d'analyse et de synthèse des données qualitatives. Établit des liens avec le suivi quantitatif des projets et les bases de données connexes.
- Mettre en œuvre et améliorer un cadre de suivi, d'évaluation et de rétroaction afin de regrouper et de communiquer les résultats du programme, examiner les documents relatifs au suivi et à l'évaluation des projets à mi-parcours et à la clôture des projets.
- Soutient le développement de plans et d'outils pour le suivi et l'évaluation de la mise en œuvre des projets ; soutient la facilitation du débriefing à mi-parcours et final, contribue aux sections pertinentes des propositions et rapports de projet pour assurer l'alignement entre les capacités des partenaires et les exigences du projet pour articuler les produits, les résultats et l'impact.
- Promouvoir l'appropriation des outils numériques pour systématiser les pratiques d'évaluation interne qualitative, superviser le respect du cycle du projet et l'appropriation des nouveaux outils du fonds fiduciaire par les sections du sponsor/de l'agence des Nations unies/du partenaire de mise en œuvre : proposition de projet, rapports intermédiaires et finaux.
- Assurer un suivi complet et régulier des projets en coordination avec les sections clés du sponsor et les bureaux de terrain, notamment en veillant à la réception et à l'examen en temps voulu des documents de suivi et d'évaluation, en examinant les documents de projet, les rapports narratifs intermédiaires et finaux du projet.
- Faciliter la réflexion collective autour de la théorie du changement spécifique en rapport avec les objectifs du fonds fiduciaire afin d'affiner le développement du cadre logique de la FE, diriger le renforcement des capacités en matière de théorie du changement et de rédaction du cadre logique.
- Guider et informer les revues et évaluations périodiques de projets particuliers en contribuant aux termes de référence, à la sélection et à l'engagement avec les partenaires et à la diffusion des résultats.
- Aide à la préparation de divers produits écrits, rédaction de documents de référence, d'analyses, de notes, de sections de rapports et d'études, de rapports du SG, etc., participe à la rédaction de la section d'évaluation de projet du rapport narratif annuel du fonds fiduciaire.
- Effectue toute autre tâche en fonction des besoins.

Compétences

Professionnalisme : Expertise avérée dans la gestion et la coordination de programmes visant à promouvoir le redressement post-conflit, la réintégration socio-économique des rapatriés et autres populations touchées par la guerre, les activités génératrices de revenus, le dialogue national et/ou les activités de renforcement de la confiance. Compréhension approfondie du contexte politique soutenant la stabilisation, la consolidation de la paix et le relèvement rapide. Œuvre à l'intégration du genre et à l'autonomisation des femmes dans les activités internes et externes. Capacité à appliquer les règles, règlements, politiques et directives de l'ONU dans les situations de travail. Fait preuve de fierté dans son travail et dans ses réalisations ; démontre une compétence professionnelle et une maîtrise du sujet ; est consciencieux et efficace dans le respect des engagements, des délais et des résultats ; est motivé par des préoccupations professionnelles plutôt que personnelles ; fait preuve de persistance face à des problèmes ou des défis difficiles ; reste calme dans des situations stressantes.

Planification et organisation : Développe des objectifs clairs et cohérents avec les stratégies convenues ; identifie les activités et les missions prioritaires ; ajuste les priorités si nécessaire ; alloue le temps et les ressources nécessaires à l'accomplissement du travail ; prévoit les risques et tient compte des imprévus lors de la planification ; surveille et ajuste les plans et les actions si nécessaire ; utilise le temps de manière efficace.

Responsabilité : Assume toutes ses responsabilités et honore ses engagements ; fournit les résultats dont il est responsable dans le respect des normes de temps, de coût et de qualité prescrites ; agit en conformité avec les règles et règlements de l'organisation ; soutient ses subordonnés, assure la supervision et assume la responsabilité des tâches qui lui sont déléguées ; assume la responsabilité de ses propres défauts et de ceux de l'unité de travail, le cas échéant.

Formation

Diplôme universitaire avancé (maîtrise ou équivalent) en sciences sociales, affaires politiques, études du développement, relations internationales, administration publique, administration, gestion de projets/programmes ou dans un domaine connexe. Un diplôme universitaire de premier niveau combiné à une expérience qualifiante peut être accepté en lieu et place du diplôme universitaire avancé.

Expérience professionnelle

Un minimum de cinq (5) ans d'expérience à responsabilités croissantes dans le soutien à l'évaluation et à l'apprentissage dans un contexte de coopération internationale et/ou d'opérations de maintien de la paix, la collecte d'informations, l'analyse et l'établissement de rapports, la gestion de crise et la liaison avec des partenaires externes sont requis.

Des compétences avancées en matière de suivi, d'évaluation, de retour d'information et de méthodes d'apprentissage, y compris une connaissance approfondie des meilleures pratiques internationales et une expérience des cadres de suivi et d'évaluation et des processus de collecte et d'analyse des informations sont requises.

Une expérience directe dans la mise en œuvre de systèmes de suivi et d'évaluation au sein du système des Nations unies sera un atout ; une connaissance des applications logicielles pour soutenir la gestion et l'analyse des données est souhaitable.

Connaissances linguistiques

L'anglais et le français sont les langues de travail du Secrétariat des Nations Unies. Pour le poste annoncé, la maîtrise du français et de l'anglais (à l'oral et à l'écrit) est requise.

Méthode d'évaluation

L'évaluation des candidats qualifiés peut inclure un entretien informel.

Notice spéciale

Ce poste est disponible temporairement jusqu'au 31 mai 2023. Si le candidat sélectionné est un membre du personnel du Secrétariat des Nations Unies, la sélection sera administrée comme une affectation temporaire.

- Bien que cette affectation temporaire puisse donner au candidat retenu l'occasion d'acquérir une nouvelle expérience professionnelle, la sélection pour ce poste est pour une période limitée et n'a aucune incidence sur l'occupation future du poste.

- Sous réserve de la source de financement du poste, l'éligibilité à ce poste temporaire peut être limitée aux candidats basés sur le lieu d'affectation.

- Cette ouverture d'emploi temporaire peut être limitée aux "candidats internes", qui ont été recrutés par le biais d'un concours administré conformément à la disposition 4.16 ou d'un processus de sélection du personnel comprenant l'examen d'un organe central de contrôle établi conformément à la disposition 4.15.

- Les fonctionnaires des organisations appliquant le régime commun des Nations Unies qui atteindront l'âge obligatoire de la cessation de service ou de la retraite pendant la durée de la période de besoins temporaires en cours ne sont pas autorisés à faire acte de candidature.

- Les retraités ayant dépassé l'âge obligatoire de la séparation qui souhaitent être pris en considération pour l'emploi temporaire actuel doivent indiquer que la raison de leur dernière séparation est la "retraite". Ces retraités ne seront pas employés par l'Organisation, à moins que (a) les besoins opérationnels de l'Organisation ne puissent être satisfaits par des fonctionnaires qualifiés et disponibles pour exercer les fonctions requises ; et (b) l'emploi proposé n'ait pas d'incidence négative sur l'évolution de carrière ou les possibilités de réaffectation d'autres fonctionnaires et représente une solution à la fois économique et rationnelle pour répondre aux besoins du service.

Charte des Nations Unies

Aux termes du paragraphe 3 de l’Article 101 de la Charte des Nations Unies, la considération dominante dans le recrutement du personnel doit être la nécessité d’assurer à l’Organisation les services de personnes possédant les plus hautes qualités de travail, de compétence et d’intégrité. Ne seront pas retenues les candidatures des personnes qui ont commis des violations du droit international des droits de l’homme, des violations du droit international humanitaire, des actes d’exploitation, d’atteintes ou de harcèlement sexuels, ou au sujet desquelles il existe des raisons plausibles de croire qu’elles ont été impliquées dans la commission de tels actes. L’expression « exploitation sexuelle » désigne le fait d’abuser ou de tenter d’abuser d’un état de vulnérabilité, d’un rapport de force inégal ou de rapports de confiance à des fins sexuelles, y compris mais non exclusivement en vue d’en tirer un avantage pécuniaire, social ou politique. On entend par « atteinte sexuelle » toute atteinte physique de nature sexuelle commise par la force, sous la contrainte ou à la faveur d’un rapport inégal, ou la menace d’une telle atteinte. Le harcèlement sexuel s'entend de tout comportement déplacé à connotation sexuelle raisonnablement propre ou de nature à choquer ou humilier, lorsqu'il entrave la bonne marche du service, est présenté comme une condition d'emploi ou crée au lieu de travail un climat d'intimidation, d'hostilité ou de vexation, et lorsque ce comportement est assez grave pour justifier le licenciement de son auteur. La candidature de personnes qui ont commis des infractions autres que des infractions mineures au code de la route ne sera pas retenue.

Sera dûment prise en considération l'importance d'un recrutement effectué sur une base géographique aussi large que possible. Aucune restriction ne sera imposée par l'Organisation à l'accès des hommes et des femmes, dans des conditions égales, à toutes les fonctions, dans ses organes principaux et subsidiaires. Le Secrétariat de l'Organisation des Nations Unies est un espace non-fumeurs.

La considération dominante dans l’engagement, la mutation ou la promotion du personnel est la nécessité de s’assurer les services de personnes possédant les plus hautes qualités de travail, de compétence et d’intégrité. En acceptant une offre d’engagement, les membres du personnel sont soumis(es) à l’autorité du Secrétaire général, qui peut leur assigner l’une quelconque des tâches ou l’un quelconque des postes de l’Organisation des Nations Unies, conformément à l’alinéa c) de l’article 1.2 du Statut du personnel. Dans ce contexte, tous les membres du personnel recrutés sur le plan international sont tenus de changer de fonctions périodiquement à l’intérieur d’un même lieu d’affectation ou dans un autre lieu d’affectation, dans les conditions fixées par le Secrétaire général.

Les candidats sont invités à respecter scrupuleusement toutes les instructions disponibles sur la plateforme de recrutement en ligne Inspira. Pour des informations plus détaillées, ils ou elles peuvent consulter le manuel d'instructions pour le candidat, en cliquant sur le lien hypertexte « Manuels » sur le côté supérieur droit de la page d'accueil de leur compte Inspira.

Les candidatures feront l'objet d'une évaluation et d'un examen préalables sur la base des informations soumises conformément aux critères d'évaluation de l'avis de vacance de poste et aux dispositions législatives internes applicables de l'Organisation des Nations Unies, notamment la Charte des Nations Unies, les résolutions de l'Assemblée générale, le Statut et le Règlement du personnel, les textes administratives et les directives. Les candidats doivent fournir des informations exhaustives et précises conformément aux instructions fournies sur la plateforme Inspira. Une fois la candidature envoyée, aucune modification, suppression ou révision, ni aucun ajout ou changement ne pourra être fait. Il sera procédé à une vérification des références des candidats faisant l'objet d'une attention particulière pour s'assurer de l'exactitude des renseignements qu’ils ont fournis dans leur candidature.

Les avis de vacance de postes publiés sur le Portail des carrières sont retirés à 11:59 p.m. (heure de New York), le jour de la date limite de dépôt des candidatures.

Aucun frais de dossier

L’ONU NE PERÇOIT DE FRAIS À AUCUN STADE DU RECRUTEMENT (DÉPÔT OU TRAITEMENT DE LA CANDIDATURE, ENTRETIEN, FORMATION, ETC.), ET ELLE NE DEMANDE AUCUNE INFORMATION BANCAIRE.

Désolé, cet appel à candidature n'est plus disponible.
partager
Accueil | Confidentialite | Plan du site | Courriers frauduleux | Contactez-nous
Copyright 2022 United Nations. All rights reserved