vacance de poste

Intitulé publication: JOINT OPERATIONS OFFICER, P4 (Temporary Job Opening)
Intitulé code d’emploi: Spécialiste des opérations conjointes
Département / Bureau: Mission de l'Organisation des Nations Unies en République démocratique du Congo
Lieu d'affectation: GOMA
Période de candidature: 24 juillet 2022 - 06 août 2022
No de l’appel á candidature: 22-Political Affairs-MONUSCO-186228-J-Goma (M)
Staffing Exercise N/A
Valeurs fondamentales de l'ONU: intégrité, professionnalisme, respect de la diversité
Désolé, cet appel à candidature n'est plus disponible.
Cadre organisationnel

Ce poste est situé dans la Mission de stabilisation de l'Organisation des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUSCO). Le responsable des opérations conjointes relève directement du chef de la section et est chargé de la connaissance intégrée de la situation, de la gestion des crises et de la coordination opérationnelle. Dans les limites des pouvoirs qui lui sont délégués, et sous la supervision du Chef de section, le/la responsable des opérations conjointes fait office d'adjoint(e) du COC. Il/elle est responsable de la coordination et de la supervision des responsabilités et des services fournis par le JOC, y compris la gestion d'une équipe intégrée comprenant du personnel de toute la mission, y compris les composantes militaires, de police et de sécurité.

Responsabilités

Sous l'autorité du chef JOC et en étroite coordination avec le chef adjoint JOC (politique) à Kinshasa, l'officier des opérations conjointes, en tant que chef adjoint JOC (opérations), sera responsable des tâches suivantes :
1. Surveillance et établissement de rapports : -S'assure que les membres du personnel du JOC reçoivent des conseils et des directives pour la collecte d'informations et entretient des relations avec les parties prenantes ; -Examine et assure le traitement et la diffusion en temps voulu des rapports intégrés (y compris les rapports de situation quotidiens et hebdomadaires) au sein de la Mission et au Siège sur les développements importants dans le pays et la région ; -Examine et envoie des rapports d'incidents ("flash") sur les événements importants et urgents et les nouveaux développements affectant la mise en œuvre du mandat de l'ONU et la paix et la stabilité dans le pays ; -Supervise la préparation de rapports spéciaux et la rédaction de câbles codés et de courriels officiels ; -Supervise et examine les projets et les produits de rapports d'autres collègues, notamment les officiers d'opérations conjointes associés et les officiers d'opérations conjointes ; -Supervise la gestion de la base de données géospatiale de connaissance de la situation des rapports opérationnels (SAGE), accessible par les composantes intégrées de la mission et à leur usage ; -Gère l'échange d'informations opérationnelles avec les partenaires externes, notamment les membres de la communauté diplomatique, les partenaires humanitaires et de la société civile.
2. Soutien à la gestion des crises : -S'assure que la mission et les acteurs clés (membres de l'équipe de gestion des crises, personnel du JOC, etc. ) sont préparés aux crises, connaissent les procédures et que les procédures opérationnelles standard et autres directives sont à jour ; -Sous la supervision de la direction du JOC et du chef de la Mission, soutient l'organisation de réunions de gestion de crise au sein de la Mission et avec le Siège de l'ONU ; -Gère le soutien du JOC aux réunions de gestion de crise (secrétariat, présentations, points de discussion si nécessaire, liaison avec les techniciens et la gestion des installations) ; -Communique régulièrement avec les composantes de la Mission, l'appui à la Mission et l'équipe de pays des Nations Unies (UNCT) pour fournir des informations opportunes pendant une crise.
3. Coordination opérationnelle : -Appuie l'organisation de réunions de coordination opérationnelle, selon les besoins, en assurant la liaison avec les composantes de la Mission, l'Appui à la Mission et l'Équipe de pays des Nations Unies et en surveillant la mise en œuvre des décisions ; -Supervise et contribue aux activités de planification opérationnelle, avec le personnel de planification du JOC et en coordination avec les planificateurs des autres composantes ; -Appuie les mécanismes réguliers de coordination opérationnelle (ex. demandes de vols et de vols spéciaux) ; -S'entretient régulièrement avec les sections de la mission, l'appui à la mission et l'équipe de pays des Nations Unies pour aider à coordonner les opérations ; -Collabore avec la Cellule d'analyse conjointe de la mission (JMAC), la Cellule/Centre des opérations de sécurité (SOC), le Centre d'opérations de la police (POC), le Centre d'opérations militaires (MOC) et le Centre de soutien de la mission ; -Appuie l'unité de protection des civils dans la rédaction/révision des rapports/présentations basés sur la base de données du JOC ; -fait office de point de contact avec l'Observatoire volcanique de Goma ; -appuie le développement du système de gestion de la résilience organisationnelle de la Mission (ORMS).
4. Centre d'information : -Soutient la facilitation des contacts entre la direction de la Mission, le siège et les autres acteurs ; -S'assure qu'une base de données à jour des coordonnées du personnel clé est maintenue dans le JOC.
5. Aide le chef du JOC à la gestion, notamment : -Sert de chef d'équipe du JOC ; -Supervise, selon les besoins, le recrutement, la formation et la gestion des Officiers d'opérations/officiers rapporteurs ; établit des tableaux de service, selon les besoins ; supervise les soumissions budgétaires, selon les besoins ; et entretient des relations avec les composantes de la Mission, les secteurs, les bureaux régionaux et le Siège de l'ONU ; -Supervise le budget et gère le prestataire vulcanologue ; -Développe des SOP, des outils et des modèles au niveau de la mission (pour les rapports, la gestion de crise, les communications, etc, reflétant la politique et les directives du DPO) et s'assure de leur mise en œuvre (y compris par le biais de la formation et de l'évaluation) ; -Prépare des notes d'information pour les groupes de cadres supérieurs, les délégations de haut niveau, le corps diplomatique et d'autres groupes/individus, selon les instructions de la direction ; et -Associe le chef du JOC, selon les besoins.
6. Effectue d'autres tâches à la demande du chef JOC ou du chef d'état-major de la mission.

Compétences

Professionnalisme : Connaissance de la rédaction de documents politiques. Connaissance du travail dans un environnement opérationnel. Capacité à informer les hauts fonctionnaires. Montre de la fierté pour son travail et ses réalisations. Fait preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du sujet. Est consciencieux et efficace pour tenir ses engagements, respecter les délais et obtenir des résultats. Est motivé par des préoccupations professionnelles plutôt que personnelles. Fait preuve de persévérance face à des problèmes ou des défis difficiles ; reste calme dans les situations stressantes. Prend la responsabilité d'intégrer les perspectives de genre et de garantir la participation égale des femmes et des hommes dans tous les domaines de travail.

Communication : Parle et écrit clairement et efficacement. Écoute les autres, interprète correctement les messages des autres et répond de manière appropriée. Pose des questions pour clarifier et montre son intérêt pour une communication bidirectionnelle. Adapte le langage, le ton, le style et le format en fonction de l'auditoire. Fait preuve d'ouverture en partageant des informations et en tenant les gens informés.

Travail d'équipe : Travaille en collaboration avec ses collègues pour atteindre les objectifs de l'organisation. Sollicite les contributions en valorisant sincèrement les idées et l'expertise des autres ; est prêt à apprendre des autres. Place l'agenda de l'équipe avant son agenda personnel. Soutient et agit conformément à la décision finale du groupe, même si ces décisions ne reflètent pas entièrement sa propre position. Partage le mérite des réalisations de l'équipe et accepte la responsabilité conjointe des lacunes de l'équipe.

Jugement/prise de décision : Identifie les questions clés dans une situation complexe et va rapidement au cœur du problème. Rassemble les informations pertinentes avant de prendre une décision. Considère les impacts positifs et négatifs des décisions avant de les prendre. Prend des décisions en tenant compte de l'impact sur les autres et sur l'Organisation. Propose un plan d'action ou fait une recommandation sur la base de toutes les informations disponibles. Vérifie les hypothèses par rapport aux faits. Détermine que les actions proposées répondront aux besoins exprimés et sous-jacents de la décision. Prend des décisions difficiles lorsque cela est nécessaire.

Formation

Un diplôme universitaire avancé (maîtrise ou doctorat, ou équivalent) en sciences politiques, sciences sociales, relations internationales, droit ou domaine connexe est requis. Un diplôme universitaire de premier niveau (licence ou équivalent) combiné à deux années supplémentaires d'expérience professionnelle pertinente peut être accepté à la place du diplôme universitaire avancé.

Expérience professionnelle

Un minimum de sept années d'expérience à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés dans les affaires politiques ou internationales, les opérations et la gestion des crises, les services militaires, de police ou de sécurité, les affaires civiles, les affaires humanitaires, les droits de l'homme ou dans des domaines connexes, est requis

Une expérience de la planification et de la coordination des opérations sur le terrain et/ou au niveau stratégique est requis.

Une exposition préalable à des circonstances nécessitant une expertise en gestion de crise, de préférence telle qu'appliquée dans un contexte d’opérations, est requis

Une expérience du travail dans un environnement civil-militaire-policier intégré et dans une situation de conflit ou d'après-conflit dans ou à l'appui d'une opération sur le terrain du régime commun des Nations Unies ou d'une organisation internationale comparable est requise.

Une expérience du système de gestion de la résilience organisationnelle (ORMS) est désirable

Une expérience de l'utilisation de l'outil de connaissance de la situation SAGE est désirable

Connaissances linguistiques

English and French are the working languages of the United Nations Secretariat. Fluency in oral and written English is required; Working knowledge of French is desirable.

Méthode d'évaluation

Evaluation of qualified candidates may include an assessment exercise which may be followed by competency-based interview.

Notice spéciale

The United Nations Secretariat is committed to achieving 50/50 gender balance and geographical diversity in its staff. Female candidates are strongly encouraged to apply for this position.

• This position is temporarily available, initially for a period of 4 months. If the selected candidate is a staff member from the United Nations Secretariat, the selection will be administered as a temporary assignment.

• While this temporary assignment may provide the successful applicant with an opportunity to gain new work experience, the selection for this position is for a limited period and has no bearing on the future incumbency of the post.

• Subject to the funding source of the position, the eligibility for this temporary job opening may be limited to candidates based at the duty station.

• Staff members of the United Nations common system organizations who will reach the mandatory age of separation or retirement within the duration of the current temporary need period are not eligible to apply.Submitting an application or selection for the current temporary job opening does not delay or increase the mandatory age of separation.

• Retirees above the mandatory age of separation who wish to be considered for the current temporary job opening must indicate the reason for their last separation as "retirement." Such retirees shall not be employed by the Organization, unless (a) the operational requirements of the Organization cannot be met by staff members who are qualified and available to perform the required functions; and (b) the proposed employment would not adversely affect the career development or redeployment opportunities of other staff members and represents both a cost-effective and operationally sound solution to meet the needs of the service.

Charte des Nations Unies

Aux termes du paragraphe 3 de l’Article 101 de la Charte des Nations Unies, la considération dominante dans le recrutement du personnel doit être la nécessité d’assurer à l’Organisation les services de personnes possédant les plus hautes qualités de travail, de compétence et d’intégrité. Ne seront pas retenues les candidatures des personnes qui ont commis des violations du droit international des droits de l’homme, des violations du droit international humanitaire, des actes d’exploitation, d’atteintes ou de harcèlement sexuels, ou au sujet desquelles il existe des raisons plausibles de croire qu’elles ont été impliquées dans la commission de tels actes. L’expression « exploitation sexuelle » désigne le fait d’abuser ou de tenter d’abuser d’un état de vulnérabilité, d’un rapport de force inégal ou de rapports de confiance à des fins sexuelles, y compris mais non exclusivement en vue d’en tirer un avantage pécuniaire, social ou politique. On entend par « atteinte sexuelle » toute atteinte physique de nature sexuelle commise par la force, sous la contrainte ou à la faveur d’un rapport inégal, ou la menace d’une telle atteinte. Le harcèlement sexuel s'entend de tout comportement déplacé à connotation sexuelle raisonnablement propre ou de nature à choquer ou humilier, lorsqu'il entrave la bonne marche du service, est présenté comme une condition d'emploi ou crée au lieu de travail un climat d'intimidation, d'hostilité ou de vexation, et lorsque ce comportement est assez grave pour justifier le licenciement de son auteur. La candidature de personnes qui ont commis des infractions autres que des infractions mineures au code de la route ne sera pas retenue.

Sera dûment prise en considération l'importance d'un recrutement effectué sur une base géographique aussi large que possible. Aucune restriction ne sera imposée par l'Organisation à l'accès des hommes et des femmes, dans des conditions égales, à toutes les fonctions, dans ses organes principaux et subsidiaires. Le Secrétariat de l'Organisation des Nations Unies est un espace non-fumeurs.

La considération dominante dans l’engagement, la mutation ou la promotion du personnel est la nécessité de s’assurer les services de personnes possédant les plus hautes qualités de travail, de compétence et d’intégrité. En acceptant une offre d’engagement, les membres du personnel sont soumis(es) à l’autorité du Secrétaire général, qui peut leur assigner l’une quelconque des tâches ou l’un quelconque des postes de l’Organisation des Nations Unies, conformément à l’alinéa c) de l’article 1.2 du Statut du personnel. Dans ce contexte, tous les membres du personnel recrutés sur le plan international sont tenus de changer de fonctions périodiquement à l’intérieur d’un même lieu d’affectation ou dans un autre lieu d’affectation, dans les conditions fixées par le Secrétaire général.

Les candidats sont invités à respecter scrupuleusement toutes les instructions disponibles sur la plateforme de recrutement en ligne Inspira. Pour des informations plus détaillées, ils ou elles peuvent consulter le manuel d'instructions pour le candidat, en cliquant sur le lien hypertexte « Manuels » sur le côté supérieur droit de la page d'accueil de leur compte Inspira.

Les candidatures feront l'objet d'une évaluation et d'un examen préalables sur la base des informations soumises conformément aux critères d'évaluation de l'avis de vacance de poste et aux dispositions législatives internes applicables de l'Organisation des Nations Unies, notamment la Charte des Nations Unies, les résolutions de l'Assemblée générale, le Statut et le Règlement du personnel, les textes administratives et les directives. Les candidats doivent fournir des informations exhaustives et précises conformément aux instructions fournies sur la plateforme Inspira. Une fois la candidature envoyée, aucune modification, suppression ou révision, ni aucun ajout ou changement ne pourra être fait. Il sera procédé à une vérification des références des candidats faisant l'objet d'une attention particulière pour s'assurer de l'exactitude des renseignements qu’ils ont fournis dans leur candidature.

Les avis de vacance de postes publiés sur le Portail des carrières sont retirés à 11:59 p.m. (heure de New York), le jour de la date limite de dépôt des candidatures.

Aucun frais de dossier

L’ONU NE PERÇOIT DE FRAIS À AUCUN STADE DU RECRUTEMENT (DÉPÔT OU TRAITEMENT DE LA CANDIDATURE, ENTRETIEN, FORMATION, ETC.), ET ELLE NE DEMANDE AUCUNE INFORMATION BANCAIRE.

Désolé, cet appel à candidature n'est plus disponible.
partager
Accueil | Confidentialite | Plan du site | Courriers frauduleux | Contactez-nous
Copyright 2022 United Nations. All rights reserved