vacance de poste

Intitulé publication: Spécialiste Des Opérations Aériennes [Civil], P4
Intitulé code d’emploi: Spécialiste chargé des opérations aériennes
Département / Bureau: Département de l'appui opérationnel
Lieu d'affectation: NEW YORK
Période de candidature: 04 novembre 2022 - 18 décembre 2022
No de l’appel á candidature: 22-Transportation-DOS-193115-R-New York (O)
Staffing Exercise N/A
Valeurs fondamentales de l'ONU: intégrité, professionnalisme, respect de la diversité
Cadre organisationnel

Le poste est à pourvoir au Service des transports aériens de la Division de la logistique, qui relève du Bureau de la gestion de la chaîne d’approvisionnement (Département de l’appui opérationnel).

Le Département de l’appui opérationnel a été créé pour fournir des services consultatifs opérationnels aux entités du Secrétariat ainsi qu’à d’autres départements, aux bureaux hors Siège, aux missions et aux commissions régionales. Le Bureau de la gestion de la chaîne d’approvisionnement, qui relève du Département de l’appui opérationnel, comprend le Bureau du (de la) Sous-Secrétaire général(e) chargé(e) de la gestion de la chaîne d’approvisionnement, la Division de la logistique, la Division des achats, la Division de l’appui au personnel en tenue, le Centre de services mondial et le Service de la facilitation des opérations et de la communication.

La Division de la logistique joue un rôle central dans la gestion de bout en bout de la chaîne d’approvisionnement pour l’ensemble des activités de l’Organisation. Elle fournit des orientations et des conseils sur les questions logistiques, surveille et évalue la prestation de services de transport et de soutien stratégiques et oriente la prestation de services de transport et de soutien spécialisés dans les domaines fonctionnels du transport aérien, du transport terrestre, du génie, du soutien médical et de l’approvisionnement, y compris en carburant, rations et fournitures générales et équipements de sécurité.

Le Service des transports aériens assure un soutien dans ce domaine à toutes les entités du Secrétariat en établissant en temps utile les contrats nécessaires, en coordination avec la Division des achats. Il apporte aussi son aide à tous les clients en matière de gestion afin d’améliorer la rentabilité et l’efficacité des opérations aériennes. Le Service est chargé de fournir un soutien à l’approvisionnement en matière d’aviation, y compris pour les systèmes de drones, en élaborant des spécifications techniques, des cahiers des charges, des modalités d’approvisionnement à long terme ou à court terme et des lettres d’attribution ou d’approvisionnement commercial, afin de veiller à ce que les besoins des clients soient satisfaits par les moyens les plus appropriés et de la manière la plus économique et la plus efficace possible. Il est également chargé d’améliorer la gestion et le fonctionnement des activités d’appui aérien des Nations Unies, notamment en déterminant les besoins en matière d’aviation, en analysant les dépenses et l’utilisation, et en explorant de nouveaux moyens de répondre aux besoins des clients, y compris par le biais d’arrangements sur les ressources d’appoint et le partage entre entités du Secrétariat. Le Service fournit des orientations pour assurer la bonne configuration des infrastructures, des services et des moyens aériens afin de faciliter l’exécution des tâches prescrites, tout en veillant à ce que les services faisant l’objet de contrats soient conformes aux exigences de l’Organisation et aux normes et pratiques recommandées de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI). Le Service offre également un soutien spécialisé en matière de transport aérien pendant les phases de démarrage, de fonctionnement stabilisé, de transition et de liquidation des missions¿; il facilite la planification et la mise en œuvre de stages de formation, d’ateliers et de séminaires pour le perfectionnement des spécialistes de l’aviation¿; et il établit des directives opérationnelles visant à soutenir la fourniture efficace et efficiente de moyens par les fournisseurs commerciaux et les États Membres.

Le (la) titulaire relève du (de la) Chef du Service ou de son (sa) responsable désigné(e).

Responsabilités

Dans les limites des pouvoirs qui lui sont délégués, le (la) titulaire s’acquitte des fonctions ci-après :

Général :
• Faire le point et donner des conseils sur les opérations de transport aérien des missions et en assurer le suivi. Mener des activités de planification et d’évaluation et, de concert avec les équipes chargées des catégories, élaborer des solutions de transport aérien visant à satisfaire les exigences de la clientèle en s’appuyant sur des études de marché, des enquêtes auprès des clients et des analyses des données historiques et en tenant compte des nouvelles tendances observées dans le secteur de l’aviation.
• S’assurer que les opérations aériennes sont menées conformément aux directives en vigueur à l’ONU, au Manuel des opérations aériennes du Département des opérations de paix/Département de l’appui opérationnel, aux Normes aéronautiques des Nations Unies applicables au transport aérien du maintien de la paix et des opérations humanitaires, au Manuel de sécurité aérienne des Nations Unies, aux normes et pratiques recommandées de l’OACI et aux publications d’information aéronautique du pays hôte.
• Examiner, réviser et approuver les lettres d’attribution et veiller à ce qu’elles soient présentées aux spécialistes des contrats relatifs à la fourniture de moyens aériens par les gouvernements nationaux.
• Coordonner la rédaction des appels d’offres en veillant à ce que toutes les spécifications et prescriptions soient prises en compte, et collaborer avec les spécialistes des acquisitions pour procéder au traitement des offres reçues.
• Examiner et approuver les demandes de propositions en veillant à ce que les spécifications et prescriptions soient exactes et complètes.
• Participer à des réunions de planification concernant le démarrage ou la liquidation des missions avec des collègues du Département de l’appui opérationnel et avec des responsables gouvernementaux, et donner des conseils sur la disponibilité des transports aériens et les besoins en la matière.
• Participer, avec d’autres responsables du transport aérien relevant de la Division de l’appui opérationnel, des représentants des pays contributeurs, des responsables des missions permanentes, des conseillers militaires, des représentants de l’industrie du transport, des représentants des gouvernements nationaux et d’autres personnes, à la négociation et à l’approbation des politiques, des procédures et des exigences opérationnelles.
• Participer, avec des spécialistes en assurance, à la résolution des problèmes liés aux polices d’assurance applicables au transport aérien.
• Encadrer et diriger l’équipe placée sous sa responsabilité et guider et superviser le travail des fonctionnaires nouvellement recruté(e)s ou moins expérimenté(e)s¿; faire office, s’il y a lieu, de superviseur(euse) de premier niveau d’une petite entité organisationnelle.
• S’acquitter de toutes autres tâches qui pourraient lui être confiées.

Transport aérien :
• Fournir des conseils en matière d’appui administratif, logistique et technique aux services de transport aérien, aux fins de la bonne prestation de ces services.
• Superviser l’élaboration des règles et règlements relatifs à la sécurité des transports aériens et à la maintenance.
• Planifier l’utilisation des services de transport aérien pour atteindre des objectifs déterminés par avance en appliquant des méthodes économiques et efficaces pour les fournir.
• Participer aux consultations organisées avec les représentants des principales parties prenantes en vue de satisfaire les besoins opérationnels en matière d’aviation.
• Aider à l’élaboration de directives et d’instructions relatives au transport aérien et à leur révision périodique.
• Formuler des avis sur l’état du parc d’aéronefs en usage et sur le sort à réserver au matériel impropre à l’usage ou dont la remise en état ne serait pas économiquement justifiée.
• Superviser l’établissement des rapports techniques, statistiques et autres documents requis pour les activités d’évaluation périodiques et ponctuelles ayant trait aux opérations de transport aérien.
• Examiner et approuver les recommandations relatives à l’acquisition de véhicules de transport aérien par achat ou location-bail, ou au moyen d’un accord de contribution de matériel ou de services.

Sécurité aviation :
• Conseiller la haute direction sur toutes les questions de sécurité aérienne, y compris les pratiques et procédures de sécurité, les annexes de l’OACI, la conduite d’enquêtes sur les accidents, la prévention des accidents, la sécurité et la formation, l’agrément des fournisseurs, la certification de l’immatriculation des aéronefs, la navigabilité, les licences et brevets, les programmes de maintenance, etc.
• Veiller à la mise en place de systèmes adéquats permettant le suivi, l’analyse, la communication et l’échange des données relatives à la sécurité aérienne.
• Assurer le suivi des mesures prises, notamment dans le cadre des commissions d’enquête sur les accidents d’aéronefs, et fournir des connaissances spécialisées en matière d’enquête aux commissions et à d’autres entités, le cas échéant.
• Contrôler toutes les techniques et tous les types d’aéronefs pour détecter les risques potentiels pour la sécurité¿; évaluer les prescriptions techniques, les besoins en équipements et en pilotes, etc.
• Établir la politique régissant la gestion de la sécurité aérienne dans les missions des Nations Unies ainsi que la formation et l’emploi du personnel chargé de la sécurité aérienne.
• Superviser les fonctionnaires chargés des transports au Siège et sur le terrain, et veiller à ce que des organisations de sécurité adéquates et efficaces soient en place dans les zones de mission.
• Effectuer des visites d’évaluation et d’inspection dans les missions de maintien de la paix des Nations Unies.
• Établir des analyses statistiques sur l’ensemble des incidents liés aux aéronefs sous contrat avec les Nations Unies¿; offrir des activités d’enseignement et diffuser des informations sur la sécurité aérienne.

Compétences

• Professionnalisme : Connaître le fonctionnement de diverses opérations aériennes. Être au fait des processus d’approvisionnement et de logistique du secteur de l’aviation. Avoir une bonne connaissance des mandats institutionnels, des normes et pratiques recommandées de l’OACI et des annexes de la Convention de Chicago, des politiques et directives relatives aux opérations de transport aérien et des questions connexes. Être capable d’examiner les différentes options et de choisir le mode de transport le plus efficace et le plus rentable pour l’équipement, les fournitures et le personnel. Être en mesure de fournir un encadrement technique¿; avoir des talents de négociation et une aptitude à convaincre d’autres parties de s’entendre. Connaître les mandats, politiques et directives institutionnels applicables aux opérations aériennes et aux questions connexes. Savoir mener à bien des analyses approfondies et formuler des conclusions et des recommandations. Tirer fierté de son travail et de ses réalisations¿; faire preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du sujet¿; apporter à l’exécution de ses tâches la conscience et le souci d’efficacité voulus pour être en mesure d’honorer les engagements contractés, de tenir les délais impartis et d’obtenir les résultats escomptés¿; agir pour des motifs professionnels plutôt que personnels¿; persévérer face aux obstacles et aux difficultés¿; garder son calme dans les situations de crise. Prendre la responsabilité de tenir compte des questions de genre et d’assurer l’égale participation des femmes et des hommes dans toutes les activités.

• Sens des responsabilités : Assumer toutes ses responsabilités et honorer ses engagements¿; livrer les produits dont on a la responsabilité dans les délais et au coût prévus, en se tenant aux normes de qualité¿; se conformer aux règles et procédures de l’Organisation¿; soutenir ses subordonnés, les encadrer et assumer la responsabilité des tâches qui leur sont déléguées¿; prendre personnellement la responsabilité de ses propres erreurs et, le cas échéant, de celles de son service.

• Souci du client : Considérer tous ceux auxquels est assurée la prestation de services comme des « clients » et chercher à voir les choses de leur point de vue¿; établir et maintenir des partenariats productifs avec les clients en gagnant leur confiance et leur respect¿; discerner les besoins des clients et trouver les moyens d’y répondre¿; suivre l’évolution de la situation des clients, sur les plans tant intérieur qu’extérieur, afin de pouvoir devancer les problèmes¿; tenir les clients informés de l’avancement des projets¿; tenir les délais pour la livraison des produits ou la prestation des services.

Formation

Diplôme universitaire du niveau du master en aéronautique ou dans une discipline apparentée. À défaut, diplôme universitaire du premier cycle dans le même domaine assorti de deux années supplémentaires d’expérience pertinente.

Job - Specific Qualification

Une qualification technique dans le domaine de l’aviation, telle qu’une licence de pilote professionnel,
une licence de contrôleur(se) aérien(ne), une licence d’agent(e) technique d’exploitation, une licence
d’ingénieur(e) chargé(e) de l’entretien d’aéronefs ou d’ingénieur(e) aéronautique, est requise.

Une certification en gestion des équipages (crew resource management) est souhaitable.

Une certification en culture d’équité (Just Culture) dans le domaine de l’aviation est souhaitable.

Une certification en méthodologie de gestion de projet/programme par un organisme accrédité (par exemple, PMP, PGMP, PRINCE 2, certification en gestion de projet de base ou niveau praticien) ou une certification équivalente est souhaitable.

Une certification professionnelle dans le domaine des chaînes d’approvisionnement (SCOR-P, CSCP ou certification de l’Institut agréé des achats et des approvisionnements) ou une certification équivalente est souhaitable.

Expérience professionnelle

• Au moins sept ans d’expérience professionnelle, à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés, dans le secteur de l’aviation sont requis.

• Une expérience de la recherche et de la mise au point de solutions d’approvisionnement dans le domaine des services de transport aérien (notamment en ce qui concerne le recensement des besoins, l’évaluation technique et la gestion des contrats) est requise.

• Une expérience de l’utilisation des normes et des pratiques recommandées de l’OACI est souhaitable.

• Une expérience de l’application des règles et des règlements et de l’élaboration de manuels d’utilisation des procédures en vol et au sol est souhaitable.

• Une expérience dans un poste de direction directement lié à la coordination d’opérations complexes de transport aérien dans un environnement international est souhaitable.

• Une expérience de l’élaboration et de la réalisation d’initiatives stratégiques visant à optimiser la planification, la passation de marchés et la gestion des services aériens est souhaitable.

• Une expérience de l’élaboration et de la mise en œuvre au niveau international de plans directeurs de surveillance de la qualité des transports aériens est souhaitable.

• Une expérience dans les domaines de la navigabilité ou de l’homologation des opérateurs acquise dans un ministère responsable de l’aviation civile ou dans le secteur du transport aérien est souhaitable.

Connaissances linguistiques

L’anglais et le français sont les langues de travail du Secrétariat de l’ONU. Pour le poste à pourvoir, la maîtrise de l’anglais est exigée. La connaissance du français est souhaitable. La connaissance d'une autre langue officielle de l'Organisation des Nations Unies est souhaitable.

Méthode d'évaluation

Les candidat(e)s qualifié(e)s pourront être invité(e)s à participer à une évaluation puis, éventuellement, à un entretien axé sur les compétences.

Notice spéciale

• Le poste à pourvoir est financé au moyen du compte d’appui aux opérations de maintien de la paix. La nomination ou l’affectation se feront pour une période initiale d’un an.

• Le Secrétariat de l’Organisation des Nations Unies tient à ce que son personnel comprenne autant de femmes que d’hommes et souhaite que la représentation géographique soit aussi diverse que possible. Les candidatures de femmes sont fortement encouragées.

• Pour les postes à pourvoir dans des opérations de maintien de la paix ou pour les postes du Siège financés au moyen du compte d’appui et relevant du Département des opérations de paix ou du Département de l’appui opérationnel, le dossier des candidat(e)s originaires de pays fournissant des contingents ou du personnel de police qui correspondent le mieux au profil exigé et dont la sélection est recommandée sera dûment examiné, en considération du concours que ces pays apportent aux activités de maintien de la paix de l’Organisation, conformément aux résolutions 66/265 et 67/287 de l’Assemblée générale.

• Pour l’Organisation des Nations Unies, la considération dominante dans le recrutement et l’emploi du personnel est la nécessité de s’assurer les services de personnes qui possèdent les plus hautes qualités de travail, de compétence et d’intégrité, tout en tenant compte de la diversité géographique. Toutes les décisions de recrutement sont prises sur la base des qualifications des candidates et candidats et des besoins de l’Organisation. L’Organisation des Nations Unies s’engage à instaurer un climat où règnent diversité, inclusion et respect mutuel. Elle recrute et emploie des personnes quels que soient leur identité de genre, leur orientation sexuelle, leur race, leur religion, leur origine culturelle ou ethnique ou leur handicap. Des aménagements raisonnables peuvent être prévus pour faciliter la participation des candidates ou candidats handicapé(e)s aux procédures de recrutement lorsque cela est indiqué et demandé dans le dossier de candidature.

Charte des Nations Unies

Aux termes du paragraphe 3 de l’Article 101 de la Charte des Nations Unies, la considération dominante dans le recrutement du personnel doit être la nécessité d’assurer à l’Organisation les services de personnes possédant les plus hautes qualités de travail, de compétence et d’intégrité. Ne seront pas retenues les candidatures des personnes qui ont commis des violations du droit international des droits de l’homme, des violations du droit international humanitaire, des actes d’exploitation, d’atteintes ou de harcèlement sexuels, ou au sujet desquelles il existe des raisons plausibles de croire qu’elles ont été impliquées dans la commission de tels actes. L’expression « exploitation sexuelle » désigne le fait d’abuser ou de tenter d’abuser d’un état de vulnérabilité, d’un rapport de force inégal ou de rapports de confiance à des fins sexuelles, y compris mais non exclusivement en vue d’en tirer un avantage pécuniaire, social ou politique. On entend par « atteinte sexuelle » toute atteinte physique de nature sexuelle commise par la force, sous la contrainte ou à la faveur d’un rapport inégal, ou la menace d’une telle atteinte. Le harcèlement sexuel s'entend de tout comportement déplacé à connotation sexuelle raisonnablement propre ou de nature à choquer ou humilier, lorsqu'il entrave la bonne marche du service, est présenté comme une condition d'emploi ou crée au lieu de travail un climat d'intimidation, d'hostilité ou de vexation, et lorsque ce comportement est assez grave pour justifier le licenciement de son auteur. La candidature de personnes qui ont commis des infractions autres que des infractions mineures au code de la route ne sera pas retenue.

Sera dûment prise en considération l'importance d'un recrutement effectué sur une base géographique aussi large que possible. Aucune restriction ne sera imposée par l'Organisation à l'accès des hommes et des femmes, dans des conditions égales, à toutes les fonctions, dans ses organes principaux et subsidiaires. Le Secrétariat de l'Organisation des Nations Unies est un espace non-fumeurs.

La considération dominante dans l’engagement, la mutation ou la promotion du personnel est la nécessité de s’assurer les services de personnes possédant les plus hautes qualités de travail, de compétence et d’intégrité. En acceptant une offre d’engagement, les membres du personnel sont soumis(es) à l’autorité du Secrétaire général, qui peut leur assigner l’une quelconque des tâches ou l’un quelconque des postes de l’Organisation des Nations Unies, conformément à l’alinéa c) de l’article 1.2 du Statut du personnel. Dans ce contexte, tous les membres du personnel recrutés sur le plan international sont tenus de changer de fonctions périodiquement à l’intérieur d’un même lieu d’affectation ou dans un autre lieu d’affectation, dans les conditions fixées par le Secrétaire général.

Les candidats sont invités à respecter scrupuleusement toutes les instructions disponibles sur la plateforme de recrutement en ligne Inspira. Pour des informations plus détaillées, ils ou elles peuvent consulter le manuel d'instructions pour le candidat, en cliquant sur le lien hypertexte « Manuels » sur le côté supérieur droit de la page d'accueil de leur compte Inspira.

Les candidatures feront l'objet d'une évaluation et d'un examen préalables sur la base des informations soumises conformément aux critères d'évaluation de l'avis de vacance de poste et aux dispositions législatives internes applicables de l'Organisation des Nations Unies, notamment la Charte des Nations Unies, les résolutions de l'Assemblée générale, le Statut et le Règlement du personnel, les textes administratives et les directives. Les candidats doivent fournir des informations exhaustives et précises conformément aux instructions fournies sur la plateforme Inspira. Une fois la candidature envoyée, aucune modification, suppression ou révision, ni aucun ajout ou changement ne pourra être fait. Il sera procédé à une vérification des références des candidats faisant l'objet d'une attention particulière pour s'assurer de l'exactitude des renseignements qu’ils ont fournis dans leur candidature.

Les avis de vacance de postes publiés sur le Portail des carrières sont retirés à 11:59 p.m. (heure de New York), le jour de la date limite de dépôt des candidatures.

Aucun frais de dossier

L’ONU NE PERÇOIT DE FRAIS À AUCUN STADE DU RECRUTEMENT (DÉPÔT OU TRAITEMENT DE LA CANDIDATURE, ENTRETIEN, FORMATION, ETC.), ET ELLE NE DEMANDE AUCUNE INFORMATION BANCAIRE.

partager
Accueil | Confidentialite | Plan du site | Courriers frauduleux | Contactez-nous
Copyright 2022 United Nations. All rights reserved