vacance de poste

Intitulé publication: Représentant
Intitulé code d’emploi: REPRESENTATIVE, DRUG CONTROL AND CRIME PREVENTION
Département / Bureau: UNITED NATIONS OFFICE ON DRUGS AND CRIME
Lieu d'affectation: NEW DELHI
Période de candidature: 03 février 2016 - 02 avril 2016
No de l’appel á candidature: 16-Drug Control and Crime Prevent-UNODC-54798-R- (X)
Staffing Exercise N/A
Valeurs fondamentales de l'ONU: intégrité, professionnalisme, respect de la diversité
Désolé, cet appel à candidature n'est plus disponible.
Notice spéciale

Les fonctionnaires sont soumis à l’autorité du Secrétaire général, qui décide de leur affectation. Au fil de leur carrière, ils sont censés changer de fonctions périodiquement, conformément aux règles et procédures en vigueur.

Pour pouvoir poser leur candidature, les fonctionnaires du Secrétariat doivent avoir à leur actif le nombre requis de mutations latérales ou géographiques, lesquelles seront indiquées dans la notice personnelle et la lettre de couverture.

New Delhi est un lieu d’affectation classé A (famille autorisée).

Cadre organisationnel

Le poste est à pourvoir au Bureau régional pour l’Asie du Sud de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), à New Delhi (Inde). Le titulaire dirige le Bureau régional sous la direction générale du Directeur de la Division des opérations et la supervision directe du Chef de la Section régionale pour l’Asie du Sud, l’Asie de l’Est et le Pacifique en poste au siège de l’ONUDC, à Vienne.

Pour plus d’informations sur l’ONUDC, veuillez consulter notre site Web: www.unodc.org.

Responsabilités

Dans les limites des pouvoirs qui lui sont délégués, le Représentant est chargé de la bonne exécution des programmes et activités que l’ONUDC mène dans la région pour aider les États Membres à se donner les moyens de s’attaquer efficacement aux problèmes liés à la drogue, à la criminalité et au terrorisme, c’est-à-dire aux principaux phénomènes relevant du mandat de l’Office. Il est responsable de la bonne gestion de toutes les ressources humaines et financières allouées aux programmes et au Bureau et veille à ce que soient fournis des produits de grande qualité.
En particulier, il exerce les fonctions suivantes:
Appui:
•Donner aux gouvernements de la région des conseils sur le renforcement durable des capacités à l’échelle nationale, régionale et interrégionale en matière de contrôle des drogues et de prévention du crime, afin de favoriser l’adhésion aux conventions des Nations Unies, à savoir les traités relatifs au contrôle des drogues, la Convention contre la criminalité transnationale organisée, la Convention contre la corruption et les instruments internationaux de lutte contre le terrorisme, ainsi que le respect de leurs dispositions et celui des buts et objectifs définis lors de la vingtième session extraordinaire de l’Assemblée générale. Représenter la position et les intérêts de l’ONUDC dans la région et promouvoir la mise en place de partenariats solides avec les organismes gouvernementaux, la société civile, les parties prenantes régionales et internationales, les institutions financières, les parlementaires et les médias;
•Faire mieux comprendre l’importance des principales questions relevant du mandat de l’ONUDC, susciter une attention prioritaire en faveur de toutes les composantes de ce mandat et préconiser la prise en compte de ces questions dans les instruments nationaux de planification, ainsi que dans les programmes pertinents des autres organisations bilatérales, multilatérales et non gouvernementales. Aider les partenaires gouvernementaux à concevoir et à mettre en œuvre des initiatives propices aux synergies entre les programmes régionaux et les programmes de pays de l’ONUDC, dans le cadre de l’approche interrégionale de lutte contre la drogue et de la “mise en réseau de réseaux”, toutes deux axées sur les résultats.

Élaboration de programmes et mobilisation de ressources:
•Formuler des objectifs de programme concernant l’assistance technique à fournir à la région de manière à mettre en relief l’importance d’une coopération technique efficace;
•Veiller à ce que les questions liées à la criminalité et à la drogue soient prises en compte dans les principaux instruments de programmation des Nations Unies (par exemple le plan-cadre des Nations Unies pour l’aide au développement);
•Étudier les moyens de maintenir au Bureau régional un portefeuille de programmes permettant d’appliquer la stratégie de l’ONUDC et de répondre aux demandes des gouvernements, formuler des propositions et superviser leur mise en œuvre;
•Veiller à ce que la stratégie de mobilisation des ressources en place promeuve l’engagement sur le long terme en ce qui concerne l’appui financier et en nature que les gouvernements et les donateurs internationaux des secteurs public et privé apportent en faveur de l’infrastructure de base et du programme d’assistance technique de l’ONUDC dans la région;
•Consulter régulièrement les partenaires et veiller à ce que les donateurs honorent dans les délais les engagements qu’ils ont pris au titre des accords de financement.

Direction du Bureau et sécurité:
•Conformément aux politiques établies et aux pouvoirs qui lui sont délégués, gérer les ressources humaines et financières allouées au Bureau régional de l’ONUDC placé sous sa supervision, en veillant à ce que le personnel soit correctement financé, encadré et supervisé et à ce que ces ressources soient utilisées de manière rentable et efficace;
•Donner suite aux décisions relatives à la gestion de la sécurité locale prises par le responsable désigné de l’ONU pour les questions de sécurité et l’équipe de coordination du dispositif de sécurité et appliquer les mesures de sécurité et de sûreté voulues à l’égard du personnel de l’ONUDC et autre et des membres de leur famille concernés, ainsi qu’à l’égard de tous les locaux et toutes les opérations de l’ONUDC dans la région, en coordination avec les agents locaux du Département de la sûreté et de la sécurité des Nations Unies et, le cas échéant, en suivant les conseils du responsable de l’ONUDC chargé de la sécurité sur le terrain au siège de Vienne.

Exécution des programmes:
•Coordonner, contrôler et évaluer l’avancement général des activités menées dans la région pour s’assurer de l’exécution effective des programmes et projets et de la bonne utilisation des ressources financières ainsi que de la cohérence du tout, tant sur le fond que sur les plans technique et financier, avec les objectifs fixés dans les outils de programmation;
•Concernant la gestion du cycle des projets, approuver directement les descriptifs de projets en respectant les instructions de la direction de l’ONUDC, intervenir lorsque des problèmes se posent, prendre des mesures pour y remédier le cas échéant et trouver des solutions adaptées;
•Gérer le budget et les ressources des programmes correspondants;
•Assurer l’intégrité de l’information financière et technique et sa communication en temps voulu;
•Informer le siège de l’ONUDC des progrès réalisés.

Compétences

Professionnalisme: connaître et comprendre les théories, concepts et méthodes ayant trait à la prévention et la répression des problèmes liés à la criminalité, à la drogue ou au terrorisme. Connaître les politiques et pratiques en matière de lutte contre la drogue et de prévention de la criminalité au niveau international ainsi que les mandats de l’ONUDC et les principaux faits nouveaux et problèmes concernant les domaines fonctionnels et techniques dans lesquels il intervient. Faire preuve de compétence professionnelle dans le domaine de l’assistance technique et de l’élaboration et de l’exécution de programmes. Savoir donner des conseils spécialisés judicieux concernant de multiples aspects de l’assistance au développement et négocier et régler des questions et des problèmes politiquement sensibles avec les gouvernements et les institutions coopérantes. Faire preuve d’une excellente aptitude à nouer des contacts, à mobiliser des ressources et à jouer le rôle de coordonnateur. Assurer comme il convient l’établissement de rapports et de documents sur des questions techniques et sur les décisions clefs prises en matière d’assistance technique. Tirer fierté de son travail et de ses réalisations; faire preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du sujet; apporter à l’exécution de ses tâches la conscience et le souci d’efficacité voulus pour être en mesure d’honorer les engagements contractés, de tenir les délais impartis et d’obtenir les résultats escomptés; agir pour des motifs professionnels plutôt que personnels; persévérer face aux obstacles et aux difficultés; garder son calme dans les situations de crise. Prendre la responsabilité de transversaliser la problématique hommes-femmes et d’assurer l’égale participation des femmes et des hommes dans toutes les activités.

Aptitude à planifier et à organiser: définir clairement des buts compatibles avec les stratégies convenues; hiérarchiser les activités et tâches prioritaires; modifier les priorités en fonction des besoins; prévoir suffisamment de temps et de ressources pour mener sa tâche à bien; tenir compte des risques et des imprévus dans la planification; suivre l’exécution des plans et les modifier s’il y a lieu; tirer le meilleur parti du temps dont on dispose.

Sens des responsabilités: assumer toutes ses responsabilités et honorer ses engagements; livrer les produits dont on a la responsabilité dans les délais et au coût prévus, en se tenant aux normes de qualité; se conformer aux règles et procédures de l’Organisation; soutenir ses subordonnés, les encadrer et assumer la responsabilité des tâches qui leur sont déléguées; prendre personnellement la responsabilité de ses propres erreurs et, le cas échéant, de celles de son service.

Qualités de chef: servir de modèle à son entourage: armer chacun des membres de son équipe des atouts nécessaires pour atteindre les objectifs visés; s’employer avec dynamisme à mettre au point les stratégies opérationnelles requises; établir et entretenir des relations très diverses afin de comprendre les besoins et de s’assurer des appuis; prévoir les conflits et s’efforcer de les résoudre à l’amiable; s’investir dans le changement et le progrès; ne pas se cantonner dans le statu quo; avoir le courage de prendre des décisions impopulaires. Prendre l’initiative et la responsabilité de transversaliser la problématique hommes-femmes et d’assurer l’égale participation des femmes et des hommes dans toutes les activités; faire preuve d’une bonne connaissance des stratégies pertinentes et se montrer déterminé à atteindre l’objectif de la parité des sexes dans les effectifs.

Hauteur de vues: discerner les problèmes, les créneaux et les risques stratégiques; faire bien comprendre les liens existant entre la stratégie de l’Organisation et les objectifs plus limités du service; définir et faire prévaloir une orientation générale qui emporte l’adhésion de ses collègues; faire partager sa conviction au sujet des possibilités futures.

Formation

Un diplôme universitaire du niveau du master en sciences politiques ou sociales, en relations internationales, en gestion de programmes, en économie, en droit, en administration publique ou en gestion des entreprises est exigé. À défaut, un diplôme de premier cycle dans une discipline apparentée assorti de deux ans supplémentaires d’expérience professionnelle pertinente peut être accepté.

Expérience professionnelle

Au moins 10 ans d’expérience dans un domaine lié au développement, à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés et avec d’excellents états de service dans la gestion de programmes et les relations internationales, sont exigés. Une solide connaissance des questions liées à l’état de droit relevant du mandat de l’ONUDC, comme la lutte contre la drogue et la prévention du crime et du terrorisme, est requise. Une aptitude avérée à obtenir des résultats dans des domaines liés à la lutte contre la drogue et la criminalité, en particulier dans le contexte d’un pays en développement, est exigée. Plusieurs années d’expérience directe et concrète de la coordination et de la direction de l’exécution de programmes et projets, acquise notamment sur le terrain, sont exigées. Une expérience professionnelle à l’ONUDC, dans des institutions, fonds ou programmes des Nations Unies ou d’autres organisations ou institutions nationales ou internationales est souhaitable. Une aptitude avérée à la gestion administrative et financière et à la gestion des ressources humaines d’un bureau ou d’une équipe de professionnels hautement compétents est souhaitable. Un sens politique et une capacité à s’adapter aux conditions locales, à des situations difficiles et à des urgences et crises sécuritaires sont exigés.

Connaissances linguistiques

L’anglais et le français sont les langues de travail du Secrétariat de l’ONU. Pour ce poste, la maîtrise de l’anglais à l’oral et à l’écrit assortie d’une aptitude avérée à la rédaction et à la communication est requise. La connaissance d’une autre langue officielle de l’Organisation est un atout.

Méthode d'évaluation

L’évaluation des candidats qualifiés pourrait inclure un exercice d’évaluation, pouvant être suivi d’un entretien d’appréciation des compétences.

Charte des Nations Unies

Les candidats devront répondre aux exigences de l’Article 101, paragraphe 3, de la Charte ainsi qu’aux conditions requises pour le poste. Les Nations Unies s’attendent aux plus hautes qualités de travail, de compétence et d’intégrité chez l’ensemble de son personnel, ce qui inclut le respect des droits de l’homme et du droit humanitaire. En conséquence, les candidats pourront être sujets à des procédures de vérification contrôlant, sans s’y limiter, leur perpétration, ou accusation de perpétration, de délit et/ou de violation des droits de l’homme et du droit humanitaire international.

Aucune restriction ne sera imposée par l'Organisation à l'accès des hommes et des femmes, dans des conditions égales, à toutes les fonctions, dans ses organes principaux et subsidiaires. (Charte des Nations Unies - Chapitre III, Article 8). Le Secrétariat des Nations Unies est un espace non-fumeurs.

Les candidats sont invités à suivre attentivement toutes les instructions disponibles sur la plate-forme de recrutement en ligne, inspira. Pour des conseils plus détaillés, les candidats peuvent se référer à « Aperçu... Procédure de dépôt de candidature » et le manuel d'instruction pour les candidats, qui peut être consulté en cliquant sur "Manuels" sur le côté supérieur droit du navigateur Web d’inspira dans la page principale de l’utilisateur.
Les candidatures déposées font l'objet d'une présélection automatisée selon les critères d'évaluation publiés de l’Appel à Candidature (AC) et sur la base des informations fournies par les candidats. Concernant les exigences de l’Appel à candidature,

Les candidats doivent fournir des informations complètes et précises/exactes relatives à leurs qualifications, dont leur formation, leur expérience professionnelle et leurs connaissances linguistiques. Chaque candidat doit garder à l’esprit que tout dépôt de candidatures incomplètes ou incorrectes/erronées peut les rendre irrecevables dans le cadre de l’appel à candidatures. Une pré-sélection et évaluation des candidatures seront effectuées en fonctions des informations fournies. Une fois déposées, les candidatures ne peuvent pas être modifiées. Les personnes dont la candidature est retenue pour la sélection feront l’objet d’une procédure de vérification des références afin de s’assurer de l’exactitude des informations fournies dans la candidature.

Les appels à candidature publiés sur le Portail des carrières sont retirés à minuit (heure de New York), le jour de la date limite de dépôt des candidatures.

Aucun frais de dossier

L’ONU NE PERÇOIT DE FRAIS À AUCUN STADE DU RECRUTEMENT (DÉPÔT OU TRAITEMENT DE LA CANDIDATURE, ENTRETIEN, FORMATION, ETC.), ET ELLE NE DEMANDE AUCUNE INFORMATION BANCAIRE.

Désolé, cet appel à candidature n'est plus disponible.
partager
Accueil | Confidentialite | Plan du site | Courriers frauduleux | Contactez-nous
Copyright 2019 United Nations. All rights reserved