vacance de poste

Intitulé publication: Associate Programme Management Officer
Intitulé code d’emploi: Associate Programme Management Officer
Département / Bureau: UNITED NATIONS ENVIRONMENT PROGRAMME
Lieu d'affectation: PARIS
Période de candidature: 22 septembre 2016 - 20 novembre 2016
No de l’appel á candidature: 16-Programme Management-UNEP-59320-R-Paris (X)
Staffing Exercise N/A
Valeurs fondamentales de l'ONU: intégrité, professionnalisme, respect de la diversité
Désolé, cet appel à candidature n'est plus disponible.
Notice spéciale

Ce poste est à pourvoir pour une durée initiale d’un an renouvelable. Les fonctionnaires sont soumis à l’autorité du Secrétaire général, qui décide de leur affectation. Dans ce contexte, tous les fonctionnaires sont censés assumer périodiquement de nouvelles fonctions durant leur carrière, conformément aux règles et procédures établies. Il est vivement recommandé à tous les candidats de poser leur candidature en ligne aussitôt que possible après la publication de l’avis de vacance de poste, bien avant la date limite indiquée. Un accusé de réception est envoyé à tous ceux qui ont donné leur adresse électronique. Si vous ne recevez pas un tel accusé de réception dans les 24 heures, il se peut que votre candidature n’ait pas été bien reçue. Si le problème persiste, cliquez sur le lien « Besoin d’aide? » dans Inspira pour bénéficier d’une assistance technique.

Cadre organisationnel

Le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) est la principale autorité mondiale en matière d’environnement. À ce titre, il définit le programme mondial dans le domaine de l’environnement, encourage la mise en œuvre cohérente de la dimension environnementale du développement durable dans le système des Nations Unies et est la voix autorisée des défenseurs de l’environnement mondial. La Division Technologie, Industrie et Économie (DTIE) du PNUE a pour mission d’encourager les décideurs au sein des gouvernements, des autorités locales et des milieux industriels à élaborer et adopter des politiques, des stratégies, des pratiques et des techniques de nature à promouvoir des modes de production et de consommation durables, utiliser efficacement les ressources naturelles, assurer une gestion sans danger des produits chimiques et contribuer à faire en sorte que les politiques commerciales et environnementales se soutiennent mutuellement. Elle favorise la mise au point, l’utilisation et le transfert de politiques, technologies, instruments économiques, modes de gestion et autres outils susceptibles d’assister la prise de décisions écologiquement rationnelles et la mise en place d’activités correspondantes. Le poste à pourvoir relève du Service Modes de vie, villes et industrie durables de la DTIE, à Paris, qui vise principalement à une plus grande compréhension et application de la consommation et de la production durables par les décideurs et professionnels des secteurs public et privé. Sous la supervision quotidienne des deux Spécialistes de la gestion de programmes et sous la direction et la supervision générale du Chef du Groupe pour une industrie et une chaîne logistique responsables, le titulaire du poste s’acquitte des fonctions suivantes :

Responsabilités

1. Appuyer les activités et programmes destinés à stimuler l’éco-innovation, tels que le projet pour l’utilisation efficace des ressources et l’éco-innovation dans les pays en développement et en transition soutenu par la Commission européenne, et à ce titre : Entreprendre des recherches de base, notamment sur Internet et dans les publications, pour obtenir des informations sur l’éco-innovation (spécialistes, manifestations, initiatives apparentées et outils), et assurer la compilation, l’analyse et la présentation des informations recueillies.
- Aider à l’élaboration et à la mise en œuvre d’initiatives de sondage permettant de cibler les activités des projets aux niveaux régional et national, - entreprendre des activités de relations extérieures et de soutien continu,
- Participer à la rédaction de divers documents écrits. - Appuyer les activités et l’établissement de documents se rapportant au financement des projets et à la collecte de fonds. 2. Aider à l’exécution d’activités et de projets dans le cadre de la contribution du Groupe aux réalisations escomptées du sous-programme b) sur l’utilisation efficace des ressources du programme de travail 2016-2017 et, à ce titre : Entreprendre des activités de communication sur les travaux menés dans le cadre des projets tout au long des chaînes de valeur et d’approvisionnement en maintenant les liens avec d’autres sous-programmes connexes du PNUE. – Aider à coordonner les travaux du Groupe sur l’éco-innovation et les produits durables découlant de ses activités dans ces domaines. - Participer aux efforts de renforcement des capacités du Groupe en matière de mesure de la performance des entreprises et à l’établissement de divers documents écrits. - Apporter un appui administratif et technique lors des réunions consultatives et des manifestations axées sur les entreprises et l’éco-innovation.
- Participer aux activités se rapportant à la production économe en ressources menées en commun avec d’autres organisations internationales et intergouvernementales. 3. Appuyer les activités de relations extérieures et de communication et répondre aux demandes d’informations et, à ce titre : Entreprendre des activités de relations extérieures se rapportant aux travaux plus larges du Groupe. – Participer à la rédaction de divers documents écrits, par exemple pour les plateformes connexes d’information en ligne. – Renforcer les liens entre les axes d’intervention du Groupe et les activités menées à d’autres endroits au sein de la DTIE. - Aider à l’élaboration des publications connexes du Groupe en veillant à ce que les produits de communication suivent les lignes directrices du PNUE et à la préparation des réunions d’information. 4. Fournir un appui pertinent pour l’exécution efficace et intégrée des autres activités du Groupe dans les domaines de la présentation de rapports sur la durabilité par les entreprises, des initiatives sectorielles concernant la durabilité tout au long des chaînes de valeur et de la production plus sûre et responsable. 5. S’acquitter d’autres tâches connexes, selon les besoins.

Compétences

Professionnalisme : tirer fierté de son travail et de ses réalisations; faire preuve de compétence professionnelle et de maîtrise des approches fondées sur le cycle de vie et autres sujets connexes, ainsi que de la gestion de projets; apporter à l’exécution de ses tâches la conscience et le souci d’efficacité voulus pour être en mesure d’honorer les engagements contractés, de tenir les délais impartis et d’obtenir les résultats escomptés; agir pour des motifs professionnels plutôt que personnels; persévérer face aux obstacles et aux difficultés; garder son calme dans les situations de crise.
Esprit d’équipe : collaborer avec ses collègues afin d’atteindre les objectifs de l’Organisation; solliciter les apports, apprécier à leur juste valeur les idées et la compétence de chacun et être prêt à apprendre de lui; faire passer l’intérêt de l’équipe avant son avantage personnel; accepter les décisions finales du groupe et s’y plier, même si elles ne cadrent pas parfaitement avec sa position propre; partager les réussites de l’équipe et assumer sa part de responsabilité dans ses échecs.
Aptitude à la communication : s’exprimer clairement et efficacement, tant à l’oral qu’à l’écrit: écouter les autres, bien les comprendre et donner suite comme il convient; poser les questions voulues afin d’obtenir des éclaircissements et faciliter le dialogue; adapter le langage, le ton, le style et la présentation au public auquel on s’adresse; partager l’information avec tous ceux qu’elle intéresse et tenir chacun au courant.
Aptitude à la planification et à l’organisation : savoir hiérarchiser les activités et tâches prioritaires et prévoir suffisamment de temps et de ressources pour mener sa tâche à bien. Posséder une expérience des tâches administratives (établir des notes d’information, des rapports de réunion et gérer des budgets).

Formation

Diplôme universitaire du niveau du mastère en administration publique, économie, politique environnementale, aménagement de l’environnement, génie chimique, économie environnementale, ou dans une discipline apparentée; à défaut, diplôme universitaire du niveau de la licence accompagné de deux années supplémentaires d’expérience qualifiante.

Expérience professionnelle

Au moins deux années d’expérience professionnelle à des niveaux de responsabilité croissants dans le domaine de la gestion de programmes ou projets environnementaux ou dans un domaine apparenté. Une expérience internationale est souhaitable. La connaissance du réseau de production propre et économe en ressources et du système des Nations Unies serait un atout.

Connaissances linguistiques

L’anglais et le français sont les langues de travail du Secrétariat de l’Organisation des Nations Unies. Pour le poste faisant l’objet du présent avis, la maîtrise de l’anglais, écrit et parlé, est indispensable. Une connaissance pratique du français est souhaitable.

Méthode d'évaluation

L’évaluation des candidats qualifiés peut inclure une évaluation technique suivie d’un entretien d’appréciation des compétences.

Charte des Nations Unies

Les candidats devront répondre aux exigences de l’Article 101, paragraphe 3, de la Charte ainsi qu’aux conditions requises pour le poste. Les Nations Unies s’attendent aux plus hautes qualités de travail, de compétence et d’intégrité chez l’ensemble de son personnel, ce qui inclut le respect des droits de l’homme et du droit humanitaire. En conséquence, les candidats pourront être sujets à des procédures de vérification contrôlant, sans s’y limiter, leur perpétration, ou accusation de perpétration, de délit et/ou de violation des droits de l’homme et du droit humanitaire international.

Aucune restriction ne sera imposée par l'Organisation à l'accès des hommes et des femmes, dans des conditions égales, à toutes les fonctions, dans ses organes principaux et subsidiaires. (Charte des Nations Unies - Chapitre III, Article 8). Le Secrétariat des Nations Unies est un espace non-fumeurs.

Les candidats sont invités à suivre attentivement toutes les instructions disponibles sur la plate-forme de recrutement en ligne, inspira. Pour des conseils plus détaillés, les candidats peuvent se référer à « Aperçu... Procédure de dépôt de candidature » et le manuel d'instruction pour les candidats, qui peut être consulté en cliquant sur "Manuels" sur le côté supérieur droit du navigateur Web d’inspira dans la page principale de l’utilisateur.
Les candidatures déposées font l'objet d'une présélection automatisée selon les critères d'évaluation publiés de l’Appel à Candidature (AC) et sur la base des informations fournies par les candidats. Concernant les exigences de l’Appel à candidature,

Les candidats doivent fournir des informations complètes et précises/exactes relatives à leurs qualifications, dont leur formation, leur expérience professionnelle et leurs connaissances linguistiques. Chaque candidat doit garder à l’esprit que tout dépôt de candidatures incomplètes ou incorrectes/erronées peut les rendre irrecevables dans le cadre de l’appel à candidatures. Une pré-sélection et évaluation des candidatures seront effectuées en fonctions des informations fournies. Une fois déposées, les candidatures ne peuvent pas être modifiées. Les personnes dont la candidature est retenue pour la sélection feront l’objet d’une procédure de vérification des références afin de s’assurer de l’exactitude des informations fournies dans la candidature.

Les appels à candidature publiés sur le Portail des carrières sont retirés à minuit (heure de New York), le jour de la date limite de dépôt des candidatures.

Aucun frais de dossier

L’ONU NE PERÇOIT DE FRAIS À AUCUN STADE DU RECRUTEMENT (DÉPÔT OU TRAITEMENT DE LA CANDIDATURE, ENTRETIEN, FORMATION, ETC.), ET ELLE NE DEMANDE AUCUNE INFORMATION BANCAIRE.

Désolé, cet appel à candidature n'est plus disponible.
partager
Accueil | Confidentialite | Plan du site | Courriers frauduleux | Contactez-nous
Copyright 2019 United Nations. All rights reserved