vacance de poste

Intitulé publication: Spécialiste du désarmement, de la démobilisation et de la réintégration (DDR) (adjoint de 1ère classe)
Intitulé code d’emploi: ASSOCIATE DISARMAMENT, DEMOBILIZATION AND REINTEGRATION OFFICER
Département / Bureau: FIELD MISSIONS ADMINISTERED BY DPKO
Lieu d'affectation: KIDAL
Période de candidature: 24 août 2016 - 22 septembre 2016
No de l’appel á candidature: 16-Security Institutions-FMADPKO-61692-R- (M)
Staffing Exercise SE4(POLNET 2016 Semi-Annual 2)
Valeurs fondamentales de l'ONU: intégrité, professionnalisme, respect de la diversité
Désolé, cet appel à candidature n'est plus disponible.
Assessment Period

Le TEST DE PRE-SELECTION STANDARD est prévu pour le 15-17 Octobre 2016.
Les candidats éligibles seront convoqués au test standard de pré-sélection; ils en seront informés par email. Merci de vous assurer que l'adresse email indiquée dans inspira est correcte et/ou actualisée sur la page Inspira "Calendrier de Mon Prochain Test". Le test standard de pré-sélection sera administré entre 10 heures le 15 Octobre et 9:59 heures le 17 Octobre 2016, heure de New York. Afin d'être considérés pour le test, les candidates doivent le compléter pendant les 48 heures imparties.

Pour en apprendre davantage sur le processus d'évaluation et le calendrier des tests, veuillez visiter la page:
https://hr.un.org/page/assessment

Tous les candidats sont invités à vérifier les fenêtres de temps précises pendant lesquelles il leur sera possible de passer tous les tests. Pour cela, visitez la page "Le calendrier de mes prochains tests" sur inspira ou bien la page du Portail RH des Nations Unies (https://hr.un.org/page/assessment) après la clôture de cet appel à candidature.
Il est recommandé aux candidats de vérifier de façon régulière, en particulier au cours de la semaine précédant les périodes de tests mentionnées ci-dessus. Les candidats préalablement placés sur une des listes de réserve pré-approuvées après une révision du Conseil central de contrôle ne feront pas l’objet d’une évaluation plus approfondie, et par conséquent ne seront pas invités à participer ni au test ni à l’entretien.

Self-Assessment Questionnaire

Est-ce que faire carrière avec l'Organisation des Nations Unies est le choix idéal pour vous? Pour concevoir une vision de l'environnement de travail aux Nations Unies ainsi que du réseau Paix et questions politiques et humanitaires (POLNET), veuillez remplir le questionnaire de l'auto-évaluation. Le questionnaire est anonyme et n'a aucun effet sur votre candidature. Dès lors, et à la fin de l'auto-évaluation, vous recevrez une rétroaction qui vous aidera à conclure si travailler à l'ONU est le bon choix pour vous.

Commencer le questionnaire.

Notice spéciale

Les fonctionnaires sont soumis à l'autorité du Secrétaire général, qui décide de leur affectation. Au fil de leur carrière, ils sont censés changer de fonctions périodiquement, conformément aux règles et procédures en vigueur.

L'engagement ne sera prolongé que si le mandat est prorogé et si les fonds nécessaires sont disponibles.

Cadre organisationnel

Ce poste est à pourvoir à la Section de la réforme du secteur de la sécurité et du désarmement, de la démobilisation et de la réintégration, qui relève de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali, à Kidal. Kidal est un lieu d’affectation famille non autorisée et classé difficile (catégorie E). Le titulaire relève du Chef de l'Équipe chargé du désarmement, de la démobilisation et de la réintégration à Kidal.

Par sa résolution 2100 du 25 avril 2013, le Conseil de sécurité a établi la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali pour appuyer le processus politique dans ce pays et effectuer un certain nombre de tâches d'ordre sécuritaire. Par l'adoption à l'unanimité de la résolution 2164 du 25 juin 2014, le Conseil a par ailleurs décidé d'axer le mandat de la Mission sur des tâches telles que la sécurité, la stabilisation et la protection des civils, l'appui au dialogue politique et à la réconciliation nationale, ainsi que l'appui au rétablissement de l'autorité de l'État, à la reconstruction du secteur de la sécurité, à la promotion et la protection des droits de l'homme dans ce pays. Pour plus d'informations sur le mandat de la Mission, veuillez consulter le site Web à l'adresse suivante : http://www.un.org/fr/peacekeeping/missions/minusma/

Responsabilités

Dans les limites des pouvoirs qui lui sont délégués, le titulaire s'acquitte des fonctions ci-après :

• Aider à élaborer, mettre en œuvre et évaluer les activités de désarmement, de démobilisation et de réintégration dans la région dont il a la charge, conformément aux principes et orientations de l’ensemble du système, et au mandat de la Mission en particulier.
• Réaliser des travaux de recherche et des analyses de base sur certains aspects du programme de désarmement, de démobilisation et de réintégration, y compris les opérations et autres sujets et activités connexes, et notamment examiner les documents et rapports pertinents ; recueillir, analyser et présenter des données pertinentes et autres informations provenant de diverses sources ; identifier les problèmes et questions à traiter et proposer des mesures correctives ; maintenir des contacts avec les parties concernées ; adopter des mesures de suivi.
• Contribuer au suivi des activités de désarmement, de démobilisation et de réintégration, procéder périodiquement à l’examen des opérations de désarmement, de démobilisation et de réintégration afin d’évaluer l’efficacité et les performances, le degré de concrétisation des résultats et le respect des procédures.
• Se tenir informé des problèmes actuels dans le domaine du désarmement, de la démobilisation et de la réintégration, notamment l’évolution des aspects politiques, directifs et sexospécifiques ; suivre et évaluer au besoin l’évolution de la situation politique dans son domaine de compétence.
• Participer aux consultations avec les composantes civile, militaire et autres de la Mission, ainsi qu’avec des partenaires nationaux et internationaux en ce qui concerne les activités de désarmement, de démobilisation et de réintégration.
• Participer à l’élaboration de divers documents, tels que des projets de documents de base, des notes analytiques, des chapitres de rapports et d’études, des manuels sur les normes et procédures et des contributions à des publications.
• Assurer le service administratif et fonctionnel de réunions consultatives et autres et de conférences, et notamment élaborer des documents de base et des exposés, et assurer la logistique.
• Mener des activités d’information ; participer à la conception d’ateliers de formation, de séminaires et de cours d’initiation sur des sujets et activités déterminés.
• Organiser les visites sur le terrain des fonctionnaires de rang supérieur de l’ONU ; participer aux visites sur le terrain pour superviser la mise en œuvre de divers programmes et activités de désarmement, de démobilisation et de réintégration, et notamment fournir un appui fonctionnel et administratif.
• S’acquitter de toutes autres tâches connexes qui pourraient lui être confiées.

Compétences

Professionnalisme : Connaissance et compréhension des questions de désarmement, de démobilisation et de réintégration, en général et en particulier au Mali et dans la région de Kidal. Solide compréhension de la situation politique dans ce domaine et capacité à l’évaluer. Aptitude à cerner les problèmes et à aider à la recherche d’une solution. Compétences avérées en matière d’analyse et d’évaluation et aptitude à effectuer en toute indépendance des travaux de recherche et d’analyse ; connaissance générale et pratique des diverses sources d’information pour la recherche, notamment électroniques (Internet, intranet et bases de données). Aptitude à développer les sources pour la collecte de données et à participer à la collecte des données à l’aide de différentes méthodes. Aptitude à suivre les violations de cessez-le-feu ; participer à l'organisation de sites de reconnaissance et à la mise en place de zone de cantonnement pour les combattants lors du processus. Capacité à appliquer les méthodes et techniques d’évaluation et de suivi. Faire preuve de discernement et de sûreté de jugement dans l’exécution des tâches assignées. Aptitude à travailler dans des circonstances contraignantes, parfois dans un cadre très stressant (attaques d'engin explosif improvisé, menaces extrémistes et jihadistes troubles civils, catastrophes naturelles, situations de misère). Tirer fierté de son travail et de ses réalisations ; faire preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du sujet ; apporter à l’exécution de ses tâches la conscience et le souci d’efficacité voulus pour être en mesure d'honorer les engagements contractés, de tenir les délais impartis et d’obtenir les résultats escomptés ; agir pour des motifs professionnels plutôt que personnels ; persévérer face aux obstacles et aux difficultés ; garder son calme dans les situations de crise. Fournir des directives et prendre la responsabilité de transversaliser la problématique hommes-femmes et d'assurer l’égale participation des femmes et des hommes dans toutes les activités.

Intégrité : Adhérer aux valeurs de l’ONU dans l’activité et le comportement quotidien. Agir sans se soucier de son intérêt propre. Ne pas céder aux pressions politiques. Ne pas commettre d’abus de pouvoir ou d’autorité. Se tenir aux décisions qui sont de l’intérêt de l’Organisation, même si elles sont impopulaires. Intervenir rapidement en cas de faute professionnelle ou d’improbité.

Respect de la diversité : Travailler en bonne intelligence avec ses collègues de toutes origines. Respecter la dignité de chacun. Accorder un traitement égal aux hommes et aux femmes. Respecter et comprendre les points de vue différents et le montrer dans le travail et la prise de décisions. S’interroger sur ses propres préjugés et comportements de manière à se garder des réactions stéréotypées. N’exercer contre personne de discrimination individuelle ou collective.

Esprit d’équipe : Collaborer avec ses collègues afin d’atteindre les objectifs de l'Organisation ; solliciter les apports, apprécier à leur juste valeur les idées et la compétence de chacun et être prêt à apprendre de lui ; faire passer l’intérêt de l’équipe avant son avantage personnel ; accepter les décisions finales du groupe et s’y plier, même si elles ne cadrent pas parfaitement avec sa position propre ; partager les réussites de l’équipe et assumer sa part de responsabilité dans ses échecs.

Aptitude à la communication : S'exprimer clairement et efficacement, tant oralement que par écrit ; écouter les autres, bien les comprendre et donner suite comme il convient ; poser les questions voulues afin d'obtenir des éclaircissements et faciliter le dialogue ; adapter le langage, le ton, le style et la présentation au public auquel on s'adresse ; partager l'information avec tous ceux qu'elle intéresse et tenir chacun au courant.

Formation

Diplôme universitaire du niveau du master dans le domaine des sciences politiques, des relations internationales, de l'économie internationale, du droit, de l'administration publique ou dans toute autre discipline apparentée. À défaut, un diplôme universitaire de premier cycle assorti de deux années supplémentaires d’expérience pertinente. Les lauréats du concours du programme Jeunes administrateurs (concours national de recrutement) ou du concours pour la promotion à la catégorie des administrateurs organisé à l'intention des fonctionnaires des autres catégories (concours « G à P ») qui sont titulaires d'un diplôme universitaire du premier cycle peuvent faire acte de candidature même s’ils n’ont pas d’expérience.

Expérience professionnelle

Au moins deux années d’expérience professionnelle, à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés, dans le domaine des affaires internationales, par exemple de maintien de la paix, de consolidation de la paix ou de développement, axées de préférence sur les problèmes liés aux situations de conflit ou d'après-conflit, de redressement économique ou tout autre domaine apparenté. Une expérience impliquant l’assistance aux groupes vulnérables dans le domaine du maintien de la paix, de la consolidation de la paix, du développement, des armes légères ou du désarmement, de la démobilisation et de la réintégration, est souhaitable. Les lauréats du concours du programme Jeunes administrateurs (concours national de recrutement) ou du concours pour la promotion à la catégorie des administrateurs organisé à l'intention des fonctionnaires des autres catégories (concours « G à P ») qui sont titulaires d'un diplôme universitaire du premier cycle peuvent faire acte de candidature même s’ils n’ont pas d’expérience.

Connaissances linguistiques

L’anglais et le français sont les langues de travail du Secrétariat de l'Organisation des Nations Unies. Pour le poste faisant l’objet du présent avis, la maîtrise de l’anglais et du français est indispensable. La connaissance de l'arabe est souhaitable.

Méthode d'évaluation

Les candidats qualifiés pourront être invités à participer à une évaluation puis, éventuellement, à un entretien axé sur les compétences. Les valeurs fondamentales et les compétences seront évaluées selon le processus de suivi.

Charte des Nations Unies

Les candidats devront répondre aux exigences de l’Article 101, paragraphe 3, de la Charte ainsi qu’aux conditions requises pour le poste. Les Nations Unies s’attendent aux plus hautes qualités de travail, de compétence et d’intégrité chez l’ensemble de son personnel, ce qui inclut le respect des droits de l’homme et du droit humanitaire. En conséquence, les candidats pourront être sujets à des procédures de vérification contrôlant, sans s’y limiter, leur perpétration, ou accusation de perpétration, de délit et/ou de violation des droits de l’homme et du droit humanitaire international.

Aucune restriction ne sera imposée par l'Organisation à l'accès des hommes et des femmes, dans des conditions égales, à toutes les fonctions, dans ses organes principaux et subsidiaires. (Charte des Nations Unies - Chapitre III, Article 8). Le Secrétariat des Nations Unies est un espace non-fumeurs.

Les candidats sont invités à suivre attentivement toutes les instructions disponibles sur la plate-forme de recrutement en ligne, inspira. Pour des conseils plus détaillés, les candidats peuvent se référer à « Aperçu... Procédure de dépôt de candidature » et le manuel d'instruction pour les candidats, qui peut être consulté en cliquant sur "Manuels" sur le côté supérieur droit du navigateur Web d’inspira dans la page principale de l’utilisateur.
Les candidatures déposées font l'objet d'une présélection automatisée selon les critères d'évaluation publiés de l’Appel à Candidature (AC) et sur la base des informations fournies par les candidats. Concernant les exigences de l’Appel à candidature,

Les candidats doivent fournir des informations complètes et précises/exactes relatives à leurs qualifications, dont leur formation, leur expérience professionnelle et leurs connaissances linguistiques. Chaque candidat doit garder à l’esprit que tout dépôt de candidatures incomplètes ou incorrectes/erronées peut les rendre irrecevables dans le cadre de l’appel à candidatures. Une pré-sélection et évaluation des candidatures seront effectuées en fonctions des informations fournies. Une fois déposées, les candidatures ne peuvent pas être modifiées. Les personnes dont la candidature est retenue pour la sélection feront l’objet d’une procédure de vérification des références afin de s’assurer de l’exactitude des informations fournies dans la candidature.

Les appels à candidature publiés sur le Portail des carrières sont retirés à minuit (heure de New York), le jour de la date limite de dépôt des candidatures.

Aucun frais de dossier

L’ONU NE PERÇOIT DE FRAIS À AUCUN STADE DU RECRUTEMENT (DÉPÔT OU TRAITEMENT DE LA CANDIDATURE, ENTRETIEN, FORMATION, ETC.), ET ELLE NE DEMANDE AUCUNE INFORMATION BANCAIRE.

Désolé, cet appel à candidature n'est plus disponible.
partager
Accueil | Confidentialite | Plan du site | Courriers frauduleux | Contactez-nous
Copyright 2020 United Nations. All rights reserved