vacance de poste

Intitulé publication: Chef de bureau [Filled from Roster]
Intitulé code d’emploi: SENIOR HUMAN RIGHTS OFFICER
Département / Bureau: OFFICE OF THE HIGH COMMISSIONER FOR HUMAN RIGHTS
Lieu d'affectation: GENEVA
Période de candidature: 23 septembre 2016 - 07 octobre 2016
No de l’appel á candidature: 16-Human Rights Affairs-OHCHR-67394-R-Geneva (G)
Staffing Exercise N/A
Valeurs fondamentales de l'ONU: intégrité, professionnalisme, respect de la diversité
Désolé, cet appel à candidature n'est plus disponible.
Notice spéciale

Les fonctionnaires sont soumis à l'autorité du Secrétaire général, qui décide de leur affectation. Au fil de leur carrière, ils sont censés changer de fonctions périodiquement, conformément aux règles et procédures en vigueur.

L'engagement ne sera prolongé que si le mandat est prorogé et si les fonds nécessaires sont disponibles.

Les membres du personnel du Secrétariat de l'ONU doivent satisfaire les exigences quant au(x) déplacement(s) latéral/aux ou géographique(s) comme prévu par le ST/AI/2016/1 pour être admissibles à ce poste. Les membres du personnel sont priés d'indiquer tout déplacement latéral ou géographique antérieur dans leur notice personnelle (PHP) et lettre de motivation.

Cadre organisationnel

Le poste est à pourvoir au sein du cabinet du Bureau exécutif du Haut-Commissaire, Direction exécutive et administration, du Haut-Commissariat aux droits de l’homme (HCDH) à Genève. Genève est un lieu d'affectation famille autorisée et classé dans la catégorie H. Le titulaire relève du Haut-Commissaire aux droits de l’homme et de la Haut-Commissaire adjointe aux droits de l’homme.

Responsabilités

Dans les limites des pouvoirs qui lui sont délégués, le titulaire s'acquitte des fonctions ci-après :

•Assurer le bon fonctionnement du Haut-Commissariat, y compris l’organisation, la coordination et la supervision des activités et des tâches requérant l’attention du Haut-Commissaire (HC) et à la Haut-Commissaire adjointe (HCA), et la communication des instructions et des décisions des HC et HCA aux personnes concernées à tous les niveaux;
•Assurer la gestion technique de la correspondance entrante et sortante des HC et HCA; délègue ou assigne à d’autres fonctionnaires du HCDH la tâche de répondre à la correspondance ou de proposer des mesures de suivi et s’assure de la qualité et de l’application rapide de toutes les mesures de suivi requises;
•Veille à ce que les HC et HCA soient tenu informés de tous les problèmes importants et de leur évolution, en particulier lorsqu’il est en déplacement;
•Attribue des responsabilités à des membres du cabinet et en surveille l’accomplissement afin que toutes les activités entreprises concourent à l’exécution du plan de travail; supervise le déroulement des activités du Bureau pour faire en sorte que toutes les contributions requises soient reçues et les produits soient fournis dans les délais impartis; veille à ce que le Bureau fournisse des produits de la meilleure qualité possible;
•Coordonne les activités du cabinet avec celles du reste du HCDH en assurant une coopération appropriée et efficace avec tous les services;
•Fixe les objectifs de résultats pour le personnel du cabinet, procède à des examens réguliers du comportement professionnel du personnel, reconnaît et apprécie les mérites et prend les mesures voulues en cas de résultats insuffisants;
•Fait passer des entretiens aux candidats à des postes vacants au sein du Bureau exécutif et les évalue;
•Favorise le travail en équipe et la communication entre les membres du cabinet; et forme, encadre et guide le personnel du cabinet.

Le titulaire conseille le Haut-Commissaire et la Haut-Commissaire adjointe sur des questions de politique générale complexes et sensibles, et en particulier :
•Examine et analyse les directives de politique générale et le plan d’action établis pour trouver des solutions immédiates et à long terme aux problèmes relatifs aux droits de l’homme en général et dans des régions géographiques particulières, et donne des avis autorisés sur ces questions au Haut-Commissaire et à la Haut-Commissaire adjointe;
•Assure activement la liaison entre le cabinet et tous les directeurs et chefs de service pour coordonner l’action à entreprendre à l’échelle du Haut-Commissariat concernant des questions de politique générale et des questions opérationnelles complexes, en repérant les éventuels problèmes, doublons ou lacunes et en y remédiant;
•Contrôle activement le travail de toutes les divisions pour fournir un appui efficace et coordonné au Haut-Commissaire et à la Haut-Commissaire adjointe;
•Coordonne l’élaboration de politiques, procédures et stratégies relatives à des questions de politique générale complexes pour le Bureau exécutif; et
•Travaille en liaison avec les partenaires extérieurs et les gouvernements pour échanger des informations, coordonner l’appui et solliciter un soutien aux activités du Haut-Commissariat.

Le titulaire seconde le Haut-Commissaire dans la direction générale du HCDH et la réalisation de ses objectifs et de son programme de travail et :
•Aide les HC et HCA à faire en sorte que le HCDH fonctionne comme un ensemble cohérent tant sur le plan interne que dans ses relations avec les entités extérieures;
•Fournit un appui technique aux HC et HCA pour la formulation des stratégies du Haut-Commissariat dont devraient découler les objectifs à moyen et à long terme de ses unités administratives et de ses activités opérationnelles;
•S’acquitte des autres tâches qui peuvent lui être confiées.

Compétences

Professionnalisme : Bonne connaissance théorique et pratique des questions relatives aux droits de l’homme, notamment du droit des droits de l’homme, et des affaires internationales. Veille à ce que le principe de l’égalité des sexes soit dûment pris en compte et à ce que les hommes et les femmes puissent participer sur un pied d’égalité à tous les domaines d’activité. Tirer fierté de son travail et de ses réalisations ; faire preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du sujet ; apporter à l’exécution de ses tâches la conscience et le souci d’efficacité voulus pour être en mesure d'honorer les engagements contractés, de tenir les délais impartis et d’obtenir les résultats escomptés ; agir pour des motifs professionnels plutôt que personnels ; persévérer face aux obstacles et aux difficultés ; garder son calme dans les situations de crise. Prendre la responsabilité de transversaliser la problématique hommes-femmes et d'assurer l'égale participation des femmes et des hommes dans toutes les activités.

Aptitude à la communication : S’exprime clairement et efficacement, tant oralement que par écrit; écoute les autres, les comprend bien et donne suite comme il convient; pose les questions voulues afin d’obtenir des éclaircissements et s’attache à promouvoir le dialogue; adapte son langage, son ton, son style et sa présentation au public auquel il s’adresse; partage l’information avec tous ceux qu’elle intéresse et tient chacun au courant.

Aptitude à planifier et à organiser : définit clairement des buts compatibles avec les stratégies convenues; hiérarchise les activités et les tâches prioritaires; modifie les priorités en fonction des besoins; prévoit suffisamment de temps et de ressources pour mener sa tâche à bien; tient compte des risques et des imprévus dans la planification; suit l’exécution des plans et les modifie s’il y a lieu; tire le meilleur parti du temps dont il dispose.

Compétences en matière d'encadrement
Qualités de chef : Sert de modèle à son entourage; arme chacun des membres de son équipe des atouts nécessaires pour atteindre les objectifs visés; s’emploie avec dynamisme à mettre au point les stratégies pour atteindre les objectifs; établit et entretient des relations très diverses afin de comprendre les besoins et de s’assurer des appuis; prévoit les conflits et s’efforce de les résoudre à l’amiable; s’investit dans le changement et le progrès; ne se cantonne pas dans le statu quo; a le courage de prendre des positions impopulaires.

Sûreté de jugement/aptitude à décider : Discerne les éléments clefs dans les situations complexes et va rapidement au cœur du problème; recueille toute l’information nécessaire avant de prendre une décision; s’interroge sur les incidences bénéfiques et préjudiciables que les décisions peuvent avoir avant de se déterminer; ne prend des décisions qu’après en avoir mesuré les conséquences pour autrui et pour l’Organisation; ne propose des lignes d’action ou ne formule des recommandations qu’en toute connaissance de cause; vérifie les hypothèses en les confrontant aux faits; s’assure que les dispositions qu’il est envisagé de prendre répondent aux besoins explicitement ou implicitement exprimés; sait prendre des décisions douloureuses quand les circonstances l’exigent.

Formation

Diplôme universitaire du niveau du Master en droits de l’homme, en administration d’entreprises, en droit, en sciences politiques, en relations internationales ou dans une discipline apparentée. À défaut, un diplôme universitaire de premier cycle assorti de deux années supplémentaires d'expérience pertinente.

Expérience professionnelle

Au moins dix années d’expérience professionnelle, à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés, dans les droits de l’homme, les affaires politiques, les relations internationales, le droit ou tout autre domaine connexe est indispensable. Une expérience dans le domaine du droit, une administration nationale, le service diplomatique, la fonction publique internationale ou dans tout autre domaine connexe est exigée. Une expérience sur les questions liées aux droits de l’homme, aux activités interinstitutions, aux contacts avec l’extérieur ainsi que de la planification et de l’organisation est également exigée. Au moins cinq années d’expérience de direction sont exigées. Une expérience acquise sur le terrain est souhaitable.

Connaissances linguistiques

L'anglais et le français sont les langues de travail du Secrétariat de l'Organisation des Nations Unies. Pour le poste faisant l’objet du présent avis, la maîtrise de l’anglais est indispensable. La connaissance du français est souhaitable. La connaissance d’autres langues officielles de l’ONU est également souhaitable.

Méthode d'évaluation

Les candidats qualifiés pourront être invités à participer à une évaluation puis, éventuellement, à un entretien axé sur les compétences. Les valeurs fondamentales et les compétences seront évaluées selon le processus de suivi.

Charte des Nations Unies

En vertu du paragraphe 3 de l'Article 101 de la Charte des Nations Unies, la considération dominante dans le recrutement du personnel doit être la nécessité d'assurer à l'Organisation les services de personnes possédant les plus hautes qualités de travail, de compétence et d'intégrité, notamment mais non exclusivement s’agissant du respect du droit international des droits de l’homme et du droit international humanitaire. Les candidats pourront faire l’objet d’une présélection sur la base de ces critères, notamment mais non exclusivement dans le but de vérifier s’ils ont commis ou sont soupçonnés d’avoir commis des infractions pénales ou des violations du droit international des droits de l’homme ou du droit international humanitaire.

Sera dûment prise en considération l'importance d'un recrutement effectué sur une base géographique aussi large que possible. Aucune restriction ne sera imposée par l'Organisation à l'accès des hommes et des femmes, dans des conditions égales, à toutes les fonctions, dans ses organes principaux et subsidiaires. Le Secrétariat de l'Organisation des Nations Unies est un espace non-fumeurs.

Les candidats sont invités à respecter scrupuleusement toutes les instructions disponibles sur la plateforme de recrutement en ligne Inspira. Pour des informations plus détaillées, ils peuvent consulter le Guide rapide « Procédure de dépôt de candidature » et le manuel d'instructions pour le candidat (en anglais seulement), en cliquant sur le lien hypertexte « Manuels » sur le côté supérieur droit de la page d'accueil de leur compte Inspira.

Les candidatures feront l'objet d'une évaluation et d'un examen préalables sur la base des informations soumises conformément aux critères d'évaluation de l'avis de vacance de poste et aux dispositions législatives internes applicables de l'Organisation des Nations Unies, notamment la Charte des Nations Unies, les résolutions de l'Assemblée générale, le Statut et le Règlement du personnel, les textes administratives et les directives. Les candidats doivent fournir des informations exhaustives et précises relatives à leur qualification, notamment mais non exclusivement, à leur formation, leur expérience professionnelle et leurs compétences linguistiques, conformément aux instructions fournies sur la plateforme Inspira. Les candidats seront exclus de la procédure d'examen s'il n'est pas démontré dans leur candidature qu'ils répondent à tous les critères d'évaluation de l'avis de vacance de poste et aux dispositions législatives internes applicables de l'Organisation. Ils sont tenus de fournir des informations complètes et précises. Une fois la candidature envoyée, aucune modification, suppression ou révision, ni aucun ajout ou changement ne pourra être fait. Il sera procédé à une vérification des références des candidats faisant l'objet d'une attention particulière pour s'assurer de l'exactitude des renseignements qu’ils ont fournis dans leur candidature.

Les avis de vacance de postes publiés sur le Portail des carrières sont retirés à minuit (heure de New York), le jour de la date limite de dépôt des candidatures.

Aucun frais de dossier

L’ONU NE PERÇOIT DE FRAIS À AUCUN STADE DU RECRUTEMENT (DÉPÔT OU TRAITEMENT DE LA CANDIDATURE, ENTRETIEN, FORMATION, ETC.), ET ELLE NE DEMANDE AUCUNE INFORMATION BANCAIRE.

Désolé, cet appel à candidature n'est plus disponible.
partager
Accueil | Confidentialite | Plan du site | Courriers frauduleux | Contactez-nous
Copyright 2020 United Nations. All rights reserved