vacance de poste

Intitulé publication: CONCOURS DE RECRUTEMENT 2017 DE TRADUCTEURS, ÉDITEURS, RÉDACTEURS DE PROCÈS-VERBAUX ET PRÉPARATEURS DE COPIE/CORRECTEURS D'ÉPREUVES/ÉDITEURS DE PUBLICATION, LANGUE FRANÇAISE (P-2/P-3), P3
Intitulé code d’emploi: TRANSLATOR, FRENCH
Département / Bureau: DEPARTMENT OF GENERAL ASSEMBLY AND CONFERENCE MANAGEMENT
Lieu d'affectation: NEW YORK; GENEVA; NAIROBI; VIENNA; ADDIS ABABA; BANGKOK;
Période de candidature: 15 février 2017 - 19 mars 2017
No de l’appel á candidature: 17-Language-DGACM-74726-L- (L)
Staffing Exercise N/A
Valeurs fondamentales de l'ONU: intégrité, professionnalisme, respect de la diversité
Désolé, cet appel à candidature n'est plus disponible.
Notice spéciale

• Le présent avis de vacance a pour but d'inviter les candidats à se présenter au concours groupé de recrutement de traducteurs, éditeurs, rédacteurs de procès-verbaux et préparateurs de copie/correcteurs d'épreuves/éditeurs de publication de langue française, qui se déroulera en deux parties (voir la section « Méthode d'évaluation » ci-dessous). Chaque partie du concours est éliminatoire : seuls les candidats ayant réussi la première partie seront convoqués à la seconde, et seuls les candidats ayant réussi la seconde partie seront inscrits sur la liste des lauréats aux fins du recrutement. La première partie du concours est prévue à titre provisoire pour le 23 mai 2017 ; elle se fera entièrement en ligne.

• Les candidats qui souhaitent passer ce concours doivent soumettre un dossier de candidature en français sur Inspira, la plateforme de recrutement en ligne du Secrétariat de l'Organisation des Nations Unies. Pour ce faire, ils peuvent cliquer sur le bouton « Postuler » dans la version électronique du présent avis. Les candidatures doivent être soumises en français et faire référence à l'avis, accessible à partir de l’interface française du portail des carrières de l'ONU. La marche à suivre est décrite dans la section « Concours de recrutement à des postes linguistiques » du portail des carrières de l'ONU (https://careers.un.org/lbw/home.aspx?viewtype=LCRWHA&lang=fr-FR ).

• Lorsqu’ils remplissent leur dossier de candidature dans Inspira, les candidats doivent rédiger en français, dans la section réservée à la lettre de motivation (étape 7), un texte d'environ 150 à 200 mots expliquant en quoi leur expérience, leurs qualifications et leurs compétences correspondent au poste auquel ils se présentent.

• Les candidatures incomplètes (notamment celles soumises sans les preuves des compétences linguistiques indiquées à l’étape 6 ou sans la lettre de motivation requise à l’étape 7 du formulaire de candidature) et les candidatures soumises ou reçues après la date limite indiquée dans Inspira ne seront pas prises en compte.

• Toutes les candidatures seront examinées par le jury. S'il reçoit un grand nombre de candidatures, le jury se réserve le droit de n'admettre à concourir que les candidats les plus qualifiés, sur examen des qualifications dépassant les exigences minimales (voir ci-dessous les critères fixés en matière de formation, d'expérience professionnelle et de connaissances linguistiques). Tous les candidats seront avisés par courrier électronique de la décision du jury. Les décisions du jury sont sans appel.

• Au vu des résultats d’ensemble du concours, le jury soumettra au Sous-Secrétaire général à la gestion des ressources humaines le nom des candidats jugés aptes à figurer sur la liste des lauréats.

• Les postes de traducteur, éditeur, rédacteur de procès-verbaux et préparateur de copie/correcteur d'épreuves/éditeur de publication qui sont ou deviendront vacants seront pourvus à partir de la liste de lauréats, en fonction des compétences et aptitudes linguistiques dont a besoin chaque section ou service. Des postes de traducteur de langue française sont à pourvoir dans les services linguistiques du Secrétariat de l'Organisation des Nations Unies à Addis-Abeba, Bangkok, Genève, Nairobi, New York et Vienne; des postes d'éditeur de langue française sont à pourvoir à Genève, New York et Vienne ; des postes de rédacteur de procès-verbaux de langue française et de préparateur de copie/correcteur d'épreuves/éditeur de publication de langue française sont à pourvoir à New York.

• Les lauréats choisis, à partir de la liste établie, pour pourvoir des postes vacants se voient normalement offrir un premier engagement de durée déterminée à la classe P-2 pour une période d'essai de deux ans. S’ils donnent satisfaction pendant cette période d’essai, ils pourront être promus à la classe P-3. Les traducteurs, éditeurs ou autres professionnels des langues dûment qualifiés, dotés d'une expérience linguistique de plusieurs années reconnue au niveau international et d'une aptitude avérée à exécuter un travail répondant aux exigences de qualité peuvent être recrutés à la classe P-3. Si leurs services sont jugés satisfaisants au terme d'un engagement de durée déterminée de deux ans, les lauréats recrutés pourront prétendre à un engagement continu. L’engagement de durée déterminée des candidats qui n’ont pas donné satisfaction ne sera pas reconduit à l’issue de la période d’essai de deux ans.

• Les lauréats recrutés devront occuper un poste linguistique pendant au moins cinq ans et pourront, à l'issue de la période d'essai de deux ans, être mutés dans un autre lieu d'affectation en fonction des besoins de l'Organisation. Selon les besoins du service ou de la section où ils sont affectés, ils peuvent être appelés à travailler en dehors des horaires de travail normaux, notamment les samedis, dimanches et jours fériés.

• Les lauréats qui reçoivent une offre d’engagement sont vivement encouragés à l’accepter, car il n’y a pas de garantie qu’une autre offre leur sera faite ultérieurement.

AVIS PARTICULIER POUR LES CANDIDATS INTERNES

• Le concours groupé de recrutement de traducteurs, éditeurs, rédacteurs de procès-verbaux et préparateurs de copie/correcteurs d'épreuves/éditeurs de publication de langue française pour l'année 2017 est ouvert à tous les candidats internes de la classe P-3 et des classes inférieures qui remplissent les critères d'admissibilité, ainsi qu’aux candidats externes qualifiés, conformément aux dispositions des instructions administratives ST/AI/1998/7 et ST/AI/2000/1, modifiées par les instructions administratives ST/AI/1998/7/Amend.1 et ST/AI/2003/1, respectivement.

• Le diplôme délivré par une université ou un établissement de statut équivalent (voir la section « Formation » ci-dessous) peut ne pas être exigé des fonctionnaires qui, de l’avis du jury, ont fait des études postsecondaires d'un niveau suffisant dans une université ou un autre établissement d'enseignement supérieur et des études secondaires d’un niveau suffisant, de préférence dans un établissement dont la langue principale d’enseignement est le français, et qui, au 31 décembre 1989, avaient accumulé cinq années de service continu au Secrétariat de l’ONU.

• Les modalités d'affectation des lauréats recrutés pour pourvoir des postes vacants sont définies ci-après :

• Les lauréats à qui il sera fait appel pour pourvoir des postes vacants de traducteur, éditeur, rédacteur de procès-verbaux ou préparateur de copies/correcteur d'épreuves/éditeur de publication de langue française seront affectés à ces postes pour une période d'essai de deux ans conformément au Statut du personnel en vigueur. Les fonctionnaires d’une classe inférieure à P-2 et les agents des services généraux auront droit à une indemnité de fonctions qui alignera leur rémunération sur celle de la classe P-2. Les fonctionnaires des classes P-2 et P-3 seront maintenus à leurs classes respectives.

• Si leurs services donnent toute satisfaction pendant la période d'essai, les fonctionnaires bénéficiant d'une indemnité de fonctions et les fonctionnaires de la classe P-2 pourront être promus à la classe P-3 sur la recommandation du Département de l'Assemblée générale et de la gestion des conférences et du Bureau de la gestion des ressources humaines. Les fonctionnaires de la classe P-3 dont le travail aura donné satisfaction pendant la période d'essai seront confirmés dans leurs fonctions à la classe P-3. Au terme d'un engagement de durée déterminée de deux ans, les fonctionnaires pourront prétendre à un engagement continu. Ils devront pour cela avoir fait la preuve qu’ils possèdent les compétences voulues pour faire partie du personnel de carrière de l'Organisation des Nations Unies. Les fonctionnaires dont les services n'auront pas donné satisfaction pendant la période d'essai seront réaffectés à un poste de la même classe que celui qu'ils occupaient antérieurement, et ceux qui touchaient une indemnité de fonctions cesseront d'y avoir droit.

• Les fonctionnaires des organes subsidiaires de l’ONU et ceux dont l’engagement est limité à un organisme, fonds ou programme particulier des Nations Unies ou à une mission spéciale sont assimilés à des candidats externes aux fins de ce concours. Tout candidat de cette catégorie qui est reçu au concours se verra offrir un nouvel engagement à l’ONU selon les procédures et les normes de recrutement en vigueur à l’Organisation.

• Les lauréats à qui il sera fait appel pour pourvoir des postes vacants de traducteur, éditeur, rédacteur de procès-verbaux ou préparateur de copie/correcteur d'épreuves/éditeur de publication de langue française seront recrutés conformément au Statut du personnel en vigueur.

Cadre organisationnel

• Les postes sont à pourvoir au Siège de l’Organisation des Nations Unies (Département de l'Assemblée générale et de la gestion des conférences), à New York, dans les Offices des Nations Unies à Genève, à Nairobi et à Vienne, à la Commission économique pour l'Afrique, à Addis-Abeba, et à la Commission économique et sociale pour l'Asie et le Pacifique , à Bangkok.
• Ces postes sont placés sous la supervision générale du Chef du Service français de traduction, du Chef de la Section française de rédaction des procès-verbaux de séance ou du Chef de la Section de la préparation de copie et de la correction d'épreuves au Siège de l'ONU à New York, ou du chef de section ou de groupe concerné dans les lieux d'affectation hors Siège. Pour tout complément d’information, veuillez consulter la section du portail des carrières linguistiques de l’ONU (https://languagecareers.un.org/fr) correspondant aux différentes professions linguistiques.

Responsabilités

• Les fonctions et responsabilités varient selon le service, la section ou le groupe et selon le lieu d'affectation.
• Les traducteurs s'acquittent notamment des fonctions ci-après : traduire, sous le contrôle de réviseurs, des documents portant sur les diverses questions traitées à l’ONU (politiques, sociales, juridiques, économiques, financières, administratives, scientifiques ou techniques).
• Les éditeurs s'acquittent notamment des fonctions ci-après : veiller à ce que la phraséologie, la terminologie et, dans certains cas, la traduction des documents soient correctes et que le style soit adapté au public visé ; s’assurer que les documents sont conformes à l’usage établi tout en veillant à la logique interne, à l'exhaustivité et à la pertinence des informations, à la lisibilité du texte, à la clarté de l'expression et à la cohérence, et corriger l'orthographe, la ponctuation et la grammaire ; vérifier l’exactitude des faits, chiffres et références en faisant des recherches et en consultant d’autres personnes ; recenser les phrases qui sont ambiguës ou manquent de clarté et proposer des modifications à l'auteur, à l'éditeur chargé de superviser le travail ou au service de traduction concerné.
• Les rédacteurs de procès-verbaux s'acquittent notamment des fonctions ci-après : établir des comptes rendus in extenso des séances ; veiller à ce que les discours prononcés durant les séances soient reproduits avec exactitude dans la langue de départ tout en corrigeant le style, la syntaxe et les fautes de grammaire et en respectant la procédure ; transcrire ou traduire les textes correspondant aux parties de réunions qui leur sont confiées ; comparer l’interprétation au discours original et veiller à ce que les procès-verbaux soient complets et exacts ; traduire les passages qui sont inexacts ou incomplets.
• Les préparateurs de copie/correcteurs d'épreuves/éditeurs de publication s'acquittent notamment des fonctions ci-après : préparer les manuscrits électroniques des publications en veillant à ce que le contenu, la terminologie, la grammaire, la syntaxe, la ponctuation et l'orthographe soient corrects, et que les règles de style appliquées à l’ONU soient respectées; importer les textes dans des logiciels de publication assistée par ordinateur, formater les textes et tableaux et créer les pages liminaires et les parties annexes à l'aide de modèles et feuilles de style électroniques ; corriger les épreuves en placard et les épreuves en page en les comparant au manuscrit original pour s'assurer que la version imprimée est une transcription fidèle du texte fourni pour la publication, et introduire les corrections de contenu, d'orthographe, de grammaire, de style et de typographie ; établir des références croisées entre le texte et les notes de bas de page, ainsi que la pagination, et faire correspondre la table des matières avec les différentes parties de la publication ; assurer la concordance des différentes versions linguistiques pour qu’elles soient harmonisées sur le plan du contenu et de la typographie ; relire les épreuves modifiées en les comparant aux épreuves précédentes et introduire les modifications de forme supplémentaires si nécessaire.

Compétences

Professionnalisme : Tirer fierté de son travail et de ses réalisations ; faire preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du sujet ; apporter à l’exécution de ses tâches la conscience et le souci d’efficacité voulus pour être en mesure d'honorer les engagements contractés, de tenir les délais impartis et d’obtenir les résultats escomptés ; agir pour des motifs professionnels plutôt que personnels ; persévérer face aux obstacles et aux difficultés ; garder son calme dans les situations de crise ; prendre la responsabilité de transversaliser la problématique hommes-femmes et d'assurer l’égale participation des femmes et des hommes dans toutes les activités.

Esprit d'équipe : Collaborer avec ses collègues afin d'atteindre les objectifs de l'Organisation ; solliciter les apports, apprécier à leur juste valeur les idées et la compétence de chacun et être prêt à apprendre de lui ; faire passer l'intérêt de l'équipe avant son avantage personnel ; accepter les décisions finales du groupe et s'y plier, même si elles ne cadrent pas parfaitement avec sa position propre ; partager les réussites de l'équipe et assumer sa part de responsabilité dans ses échecs.

Ouverture à la technologie : Se tenir au fait de l'innovation technologique ; comprendre les avantages et les inconvénients que présente la bureautique ; s’employer activement à appliquer la technologie aux tâches qui s'y prêtent ; être disposé à s’initier aux technologies nouvelles.

Formation

• Les candidats doivent être titulaires, au minimum, d’un diplôme du premier cycle ou d’un titre équivalent dans un domaine pertinent (par exemple, langues modernes, traduction, sciences politiques, droit, jurilinguistique, économie, finance, administration des affaires, comptabilité, sciences ou ingénierie) délivré par une université ou un établissement de statut équivalent dont la langue principale d’enseignement est, de préférence, le français.

• Un master en traduction ou un master dans l’une des disciplines susmentionnées est souhaitable.

Expérience professionnelle

Aucune expérience n'est exigée ; au moins deux années d'expérience pratique dans les domaines de la traduction, de l’interprétation, du journalisme, de la rédaction de procès-verbaux, de l’édition, de la correction d’épreuves ou dans un domaine connexe sont souhaitables.

Connaissances linguistiques

• Tous les candidats doivent avoir le français comme langue principale (langue A, c’est-à-dire la langue dans laquelle le candidat est le plus apte à traduire, en général la langue maternelle ou celle dans laquelle ils ont fait leurs études).

• Tous les candidats doivent avoir une excellente connaissance passive de l’anglais en langue B, ou bien une connaissance passive pratique de l’anglais en langue C.

• Les candidats doivent se déclarer soit généralistes soit spécialistes.

• Les généralistes doivent avoir trois langues officielles de l’ONU : i) le français comme langue maternelle ou langue dans laquelle ils ont fait leurs études (langue A) ; ii) une excellente connaissance passive de l’anglais, de l’arabe ou du russe (langue B) ; iii) une connaissance passive pratique d’une troisième langue officielle de l'ONU, à savoir l’anglais, l’arabe, le chinois, l’espagnol ou le russe comme langue C. Les généralistes ayant une excellente connaissance passive de l’arabe ou du russe sont vivement encouragés à faire acte de candidature.

• Les spécialistes peuvent faire acte de candidature avec uniquement le français comme langue A et l’anglais comme langue B, à condition qu’ils soient titulaires d’un diplôme du premier cycle dans l’une des disciplines suivantes : droit, jurilinguistique, économie, finance ou comptabilité, sciences ou ingénierie. Les candidats ayant cinq années d’expérience confirmée en traduction spécialisée dans l’un de ces domaines et ayant un diplôme du premier cycle dans un autre domaine pertinent (traduction, sciences politiques, études littéraires, etc.) peuvent eux aussi se présenter en tant que spécialistes.

• Toute affirmation relative à la connaissance des langues officielles doit être étayée par des documents que les candidats joindront à leur dossier. D'autres justificatifs attestant des diplômes et titres, des connaissances linguistiques ou de toute expérience pertinente pourront être demandés avant que les candidats soient convoqués au concours.

Méthode d'évaluation

• Les candidatures seront évaluées par rapport aux critères d'admissibilité définis ci-dessus (formation, expérience professionnelle et connaissances linguistiques). Seuls les candidats jugés qualifiés seront convoqués à la première partie du concours.

• La première partie du concours, administrée en ligne sur une plateforme spécialisée, se composera probablement des trois épreuves suivantes :

a) Traduction en français d'un texte à caractère général rédigé en anglais (environ 2 heures). Si le nombre de candidats le justifie, cette épreuve sera éliminatoire.

b) Traduction en français d'un texte rédigé en anglais portant sur les relations internationales ou une question de développement (environ 1 heure et 30 minutes).

c) Pour les généralistes uniquement : traduction en français d'un texte à caractère général rédigé en arabe, en chinois, en espagnol ou en russe (environ 1 heure et 30 minutes).

Pour les spécialistes uniquement : traduction en français d'un texte rédigé en anglais portant sur les domaines suivants : droit, économie/finance ou sciences/ingénierie (environ 1 heure et 30 minutes).

• Des informations précises concernant la durée des épreuves et les modalités du concours seront communiquées aux candidats convoqués à cette première partie. Tout changement relatif au déroulement des épreuves sera signalé dans la section « Concours de recrutement de personnel linguistique » du portail des carrières de l'ONU (https://careers.un.org/lbw/home.aspx?viewtype=LE&lang=fr-FR ). Les candidats sont invités à consulter régulièrement cette page.

• Le jury invitera les candidats sélectionnés au vu des résultats obtenus à la première partie du concours à se présenter à la seconde partie, laquelle comprendra une épreuve de traduction surveillée et administrée à distance (pour laquelle les dictionnaires, glossaires et autres ressources ne seront pas nécessairement autorisés) et éventuellement d'autres exercices, ainsi qu’un entretien axé sur les compétences. L'entretien a pour objet de vérifier que les candidats possèdent les compétences requises et fait partie intégrante du concours. Les candidats convoqués à la seconde partie du concours ne doivent pas en déduire qu'ils seront nécessairement inscrits sur la liste des lauréats ou engagés.

• Chacun des candidats admis à concourir sera avisé par écrit de la recommandation du jury le concernant. Les recommandations du jury sont définitives et sans appel. Les notes des candidats ne leur seront pas communiquées.

Charte des Nations Unies

En vertu du paragraphe 3 de l'Article 101 de la Charte des Nations Unies, la considération dominante dans le recrutement du personnel doit être la nécessité d'assurer à l'Organisation les services de personnes possédant les plus hautes qualités de travail, de compétence et d'intégrité, notamment mais non exclusivement s’agissant du respect du droit international des droits de l’homme et du droit international humanitaire. Les candidats pourront faire l’objet d’une présélection sur la base de ces critères, notamment mais non exclusivement dans le but de vérifier s’ils ont commis ou sont soupçonnés d’avoir commis des infractions pénales ou des violations du droit international des droits de l’homme ou du droit international humanitaire.

Sera dûment prise en considération l'importance d'un recrutement effectué sur une base géographique aussi large que possible. Aucune restriction ne sera imposée par l'Organisation à l'accès des hommes et des femmes, dans des conditions égales, à toutes les fonctions, dans ses organes principaux et subsidiaires. Le Secrétariat de l'Organisation des Nations Unies est un espace non-fumeurs.

Les candidats sont invités à respecter scrupuleusement toutes les instructions disponibles sur la plateforme de recrutement en ligne Inspira. Pour des informations plus détaillées, ils peuvent consulter le Guide rapide « Procédure de dépôt de candidature » et le manuel d'instructions pour le candidat (en anglais seulement), en cliquant sur le lien hypertexte « Manuels » sur le côté supérieur droit de la page d'accueil de leur compte Inspira.

Les candidatures feront l'objet d'une évaluation et d'un examen préalables sur la base des informations soumises conformément aux critères d'évaluation de l'avis de vacance de poste et aux dispositions législatives internes applicables de l'Organisation des Nations Unies, notamment la Charte des Nations Unies, les résolutions de l'Assemblée générale, le Statut et le Règlement du personnel, les textes administratives et les directives. Les candidats doivent fournir des informations exhaustives et précises relatives à leur qualification, notamment mais non exclusivement, à leur formation, leur expérience professionnelle et leurs compétences linguistiques, conformément aux instructions fournies sur la plateforme Inspira. Les candidats seront exclus de la procédure d'examen s'il n'est pas démontré dans leur candidature qu'ils répondent à tous les critères d'évaluation de l'avis de vacance de poste et aux dispositions législatives internes applicables de l'Organisation. Ils sont tenus de fournir des informations complètes et précises. Une fois la candidature envoyée, aucune modification, suppression ou révision, ni aucun ajout ou changement ne pourra être fait. Il sera procédé à une vérification des références des candidats faisant l'objet d'une attention particulière pour s'assurer de l'exactitude des renseignements qu’ils ont fournis dans leur candidature.

Les avis de vacance de postes publiés sur le Portail des carrières sont retirés à minuit (heure de New York), le jour de la date limite de dépôt des candidatures.

Aucun frais de dossier

L’ONU NE PERÇOIT DE FRAIS À AUCUN STADE DU RECRUTEMENT (DÉPÔT OU TRAITEMENT DE LA CANDIDATURE, ENTRETIEN, FORMATION, ETC.), ET ELLE NE DEMANDE AUCUNE INFORMATION BANCAIRE.

Désolé, cet appel à candidature n'est plus disponible.
partager
Accueil | Confidentialite | Plan du site | Courriers frauduleux | Contactez-nous
Copyright 2017 United Nations. All rights reserved