vacance de poste

Intitulé publication: CHIEF OF SECTION, HUMAN RESOURCES MANAGEMENT, P5
Intitulé code d’emploi: CHIEF OF SECTION, HUMAN RESOURCES MANAGEMENT
Département / Bureau: Field Missions
Lieu d'affectation: Field Locations
Période de candidature: 07 avril 2017 - 10 juin 2017
No de l’appel á candidature: 17-Human Resources-FMADFS-76537-P- (M)
Staffing Exercise N/A
Valeurs fondamentales de l'ONU: intégrité, professionnalisme, respect de la diversité
Désolé, cet appel à candidature n'est plus disponible.
Notice spéciale

Le Secrétariat des Nations Unies maintient des fichiers de candidats qualifiés et disponibles pour de futurs postes à pourvoir au sein d’opérations de maintien de la paix, de missions politiques spéciales, et d'autres opérations sur le terrain.

Le but de cette vacance de poste est de générer une liste de candidats qualifiés pour inclusion dans le fichier de candidats présélectionnés pour le poste de Chef de la section de la gestion des ressources humaines P5.

Le processus d'évaluation complet prend en moyenne six mois ; tous les candidats seront avisés par écrit du résultat de leur candidature (réussie ou non) dans les 14 jours suivant la fin du processus. Les candidats retenus seront inscrits sur le fichier, puis seront invités à postuler à des vacances de poste dans les missions sur le terrain ouvertes uniquement aux membres du fichier. L'adhésion au fichier ne garantit pas la sélection.

Cadre organisationnel

Ces postes sont situés dans les missions de maintien de la paix et des missions politiques spéciales. Les candidats seront appelés à servir dans les lieux d'affectation difficiles avec des conditions de travail et de vie difficiles. Une liste à jour des missions et des informations supplémentaires sur le travail dans le domaine peut être trouvé à http://www.un.org/fr/peacekeeping/about/dfs/

Responsabilités

Dans les limites des pouvoirs qui lui sont délégués, le titulaire s’acquitte des fonctions ci-après :

Planification Stratégique :
¿ Prendre part au processus de planification de la mission tout au long du cycle de la mission et jouer un rôle de premier plan dans l’estimation des effectifs nécessaires et des structures d’encadrement ;
¿ Fournir des avis à la direction sur les déficits en capacités qui se font jour, conformément à l’évolution du mandat de la mission ;
¿ Fournir des avis à l’encadrement des missions sur la gestion prévisionnelle des effectifs, notamment la mise en œuvre de la planification de la relève et la prévision des recrutements durant les phases de création et de retrait des missions, y compris en assurant une étroite coordination avec la Division du personnel des missions afin de gérer le retrait et la réduction des effectifs et en portant à la connaissance des fonctionnaires les postes qui deviendront vacants dans les opérations de terrain de l’ONU et dans d’autres départements ;
¿ Agissant en coordination avec les composantes de la Mission, élaborer des stratégies de formation cohérentes afin d’appuyer la mise en œuvre du mandat de la mission, notamment en établissant des plans de recrutement et de déploiement relatifs aux postes de civils ;
¿Entreprendre une évaluation méthodique des effectifs selon les fonctions, les compétences, le niveau, la catégorie, le groupe professionnel, la problématique hommes-femmes ainsi que la représentation géographique, identifier les déficits et déterminer les mesures à prendre pour répondre aux besoins, en tenant compte des postes vacants, des modifications prévues par suite des départs en retraite, du retour au lieu d’affectation d’origine et des taux de rotation des effectifs ;
¿Conseiller et orienter la direction de la mission sur la mise en œuvre des initiatives en matière de changement à l’échelle de l’organisation, en particulier celles qui se rapportent aux ressources humaines ou qui ont une incidence sur elles.

Mode d’établissement du budget :
¿ Prendre part concrètement au processus d’élaboration budgétaire et fournir des avis à l’équipe de direction sur les besoins en matière de ressources humaines, le tableau d’effectifs et la structure organisationnelle de toutes les sections, en se basant sur les directives de la Division du personnel des missions relatives à l’examen du budget ;
¿Coordonner ses actions avec la Division du personnel des missions afin d’être en mesure d’examiner les aspects du budget des missions relatifs à la dotation en effectifs ainsi qu’élaborer les documents relatifs au classement des emplois et à l’application des résultats du classement ;
¿Veiller à ce que les dépenses de personnels se situent dans le cadre budgétaire prévu, en coordonnant ses actions avec le Groupe des finances et le Groupe du budget à la fois au niveau de la mission et à celui du Siège afin de garantir la disponibilité de fonds ;
¿Veiller à l’intégrité du tableau d’effectifs tel qu’il figure dans le budget approuvé, en évitant toute non-concordance dans les sections et les lieux d’affectation ;
¿Conseiller les responsables du recrutement s’agissant des emprunts de postes entre les sections, ainsi que des transferts de postes et des mouvements de personnel entre les lieux d’affectation sur la base des procédures opérationnelles permanentes relatives au tableau d’effectifs et à la gestion des postes.

Recrutement et sélection des fonctionnaires :
¿ Gérer le processus de sélection et de nomination des candidats hautement compétents en conseillant les responsables sur les politiques organisationnelles et les procédures opérationnelles permanentes se rapportant au processus de sélection du personnel, en exigeant que le niveau de compétences requis pour procéder à un entretien destiné à contrôler et à mettre en évidence les compétences des candidats et à les aligner sur les avis de vacance de poste spécifiques soit respecté, s’il y a lieu ;
¿ Faciliter l’inclusion de la mission auprès des groupes d’experts chargés d’évaluer les candidats aux avis de vacance de poste génériques ;
¿ Gérer le processus de recrutement et de sélection d’une manière qui soit transparente, cohérente, fondée sur le mérite et équitable, en respectant les politiques visant à équilibrer les effectifs masculins et féminins et à prendre en considération la diversité géographique, ainsi qu’en sensibilisant la direction et le personnel à ces politiques.

Fonction consultative de suivi en matière de gestion des ressources humaines :
¿ Agir en tant que conseiller fonctionnel auprès de la direction et du personnel s’agissant des politiques et des procédures en matière de ressources humaines et fournir orientation et cohérence aux activités et systèmes relevant de ce département ;
¿ Servir d’intermédiaire principal entre la direction de la mission et le personnel s’agissant des questions relatives aux ressources humaines, par le biais de l’établissement de liens étroits et profonds avec la direction dans les domaines divers et variés qui relèvent de la mission ;
¿Superviser le processus d’accroissement des connaissances et de sensibilisation des directeurs de programmes, de la direction et du personnel pour ce qui est des textes réglementaires et lignes directrices y relatives dans l’administration des droits, et leur application rigoureuse par la Section des ressources humaines, notamment l’application uniforme des pouvoirs délégués ;
¿ Fournir des orientations et des avis sur l’interprétation et l’application des politiques et du Statut et du Règlement du personnel ;
¿ Assurer le suivi et évaluer l’efficacité des lignes directrices, du Statut et du Règlement du personnel, des pratiques et procédures y afférentes et proposer des révisions à la Division du personnel des missions, si nécessaire ;
¿ Assurer le suivi et évaluer l’exercice des pouvoirs délégués par le biais, entre autres, du tableau de bord des résultats de la gestion des ressources humaines, des accords sur le niveau de service, des indicateurs du tableau de bord des résultats de la gestion des ressources humaines, ainsi que du contrat de mission du haut fonctionnaire ;
¿Représenter la direction de la mission auprès de multiples organes consultatifs mixtes Administration-personnel en tant que membre de droit avec voix consultative ;
¿ Être le principal interlocuteur entre le Chef de mission et le Département de l'appui aux missions s’agissant des questions intersectorielles en matière de ressources humaines, grâce à une participation active dont l’objectif principal consiste à maintenir des communications ouvertes, à offrir des services consultatifs, et à recourir à des méthodes de résolution des problèmes fondées sur la collaboration.

Suivi du comportement professionnel :
¿ Assurer le respect du système de suivi du comportement professionnel en appuyant mise en œuvre et vérification du suivi par la mission, fournir des orientations et un appui fonctionnel aux composantes de la mission s’agissant des normes s’appliquant à l’établissement de plans de travail des services, des sections, des groupes ainsi qu’aux plans de travail individuels ;
¿ Coordonner ses actions avec le Centre intégré de formation du personnel des missions afin de mettre sur pied des programmes de formation et d’orientation portant sur la gestion des performances, les compétences de supervision, les règles et procédures en la matière, ainsi que sur les plans de travail ;
¿ Assurer une conformité totale avec le Système de gestion de la performance et de perfectionnement et contribuer à la mise sur pied des réunions du Comité de supervision, du Comité mixte de suivi et du jury de révision et agir en tant que facilitateur et membre de droit ;
¿Conseiller le personnel et la direction dans les cas de sous-performance et faciliter la mise en œuvre d’une planification en vue de l'amélioration des résultats ou le recours à d’autres mesures correctives, le cas échéant.

Organisation des carrières :
¿ Donner des conseils sur les opportunités de formation qui s’offrent au personnel des ressources humaines et au personnel en général, en accordant une attention particulière à l’élaboration et à la mise en œuvre de plans de carrière pour les membres du personnel recrutés sur le plan national ;
¿Fournir des informations régulières sur les vacances et les perspectives de carrière à travers le monde au titre du système générique de tableau de service ;
¿ Coordonner ses actions avec la Division du personnel des missions en servant d’intermédiaire pour les initiatives prises au niveau du Siège et de point de départ à la prestation de services de conseil et d’orientation sur les carrières individuelles, notamment la planification de l’avancement et de la mobilité des fonctionnaires en poste dans les missions ou d’une mission à l’autre, dans le cadre du Secrétariat mondial.

Renforcement des capacités :
¿ Évaluer sans relâche le niveau de compétence, l’expertise et les connaissances des agents du Département des politiques opérationnelles et de la mise en valeur des ressources humaines ainsi que ceux de l’Administration des ressources humaines, en veillant à ce que le personnel chargé de la gestion des ressources humaines participe aux programmes de formation nécessaires et en mettant au point des programmes de formation en cours d’emploi destinés à répondre aux besoins individuels ou collectifs sur des questions données relevant de la gestion des ressources humaines, notamment l’utilisation des systèmes informatisés de ressources humaines (IMIS, Nucleus, Inspira, ERP, etc…).

Administration de la justice :
¿ Agissant en coordination avec les parties intéressées, dont les associations de personnel et la composante déontologie et discipline de la mission, le chef de cabinet et/ou le Chef de l'appui à la mission/le Directeur de l'appui à la mission, le Chef de la Section des ressources humaines examinera et atténuera les effets des recours ou plaintes déposés par des fonctionnaires, en vue de les résoudre en déléguant les décisions à la plus petite entité compétente possible ;
¿ Développer des activités de prévention, dont la formation et la mise en commun des meilleures pratiques et de la jurisprudence récente se rapportant à la gestion des ressources humaines ;
¿ En concertation avec la Division du personnel des missions, coordonner les mesures que prend la mission vis-à-vis des demandes officielles et officieuses émanant de diverses entités en vertu du système d'administration de la justice des Nations Unies et exécuter les décisions applicables à la mission.

Relations entre le personnel et l'Administration :
¿ Instituer un dialogue de type «porte ouverte» entre l’Administration et les syndicats représentant les fonctionnaires internationaux et nationaux (Syndicat du personnel des missions hors Siège des Nations Unies et Comité du personnel local respectivement) afin de débattre des questions touchant les ressources humaines et des questions connexes ;
¿ Se réunir fréquemment avec les représentants du personnel afin de traiter des problèmes intéressant le personnel et coordonner les réunions trimestrielles avec le Chef de mission et le Directeur de l'appui à la mission/le Chef de l'appui à la mission ;
¿Organiser, le cas échéant, des réunions générales ou spécifiques à l’intention du personnel sur des questions telles que les aspects «ressources humaines» de la mise en œuvre des mandats de la mission, l’état d’avancement des réformes concernant les ressources humaines et d’autres initiatives de changement.

Coordination avec les opérations de l’équipe de pays des Nations Unies :
¿ Maintenir des communications ouvertes avec l’équipe de pays des Nations Unies afin de garantir une coordination efficace des études menées sur la rémunération du personnel recruté sur le plan national, les indemnités journalières de subsistance/les enquêtes sur le coût de la vie, et définir des politiques communes pour d’autres prestations au niveau national.

Communication
¿ Formuler et appliquer une stratégie de communication, prévoyant une page intranet dédiée aux questions relatives aux ressources humaines et assortie d’une mise à jour régulière, des réunions formelles (réunions-débats, réunions avec les directeurs de programmes) ainsi que des réunions informelles avec le personnel à tous les niveaux afin de tirer au clair et de communiquer les politiques et les enjeux se rapportant à l’administration du personnel.

Préparation des interventions en cas d'urgence et gestion des crises :
¿ En concertation avec le conseiller à la sécurité principal de la mission et les fonctionnaires chargés du soutien psychosocial et de la qualité de vie du personnel, le Chef de la Section des ressources humaines prépare la riposte de la mission face à des catastrophes naturelles ou à des accidents, en concentrant son attention sur les volets prévision, planification et coordination de la réaction globale des ressources humaines et en collaboration avec la Division du personnel des missions. Le Chef de la Section des ressources humaines est étroitement associé à toutes les phases de : a) la préparation des interventions en cas d’urgence, b) la gestion des crises et c) le suivi à long terme des besoins des membres du personnel concernés.

Plan de gestion du changement :
¿ Établir un ensemble de plans de gestion du changement concrets et bien ciblés, axés notamment sur la communication, le suivi personnalisé et la formation afin d’assurer la prise en charge de ces responsabilités et de mettre en œuvre les nouvelles directives entraînées par les modifications apportées aux politiques, aux processus, aux systèmes et aux structures de la Section des ressources humaines et faire rapport sur la mise en œuvre du processus de gestion du changement en recensant les déficits et les risques et recommander des mesures correctives.

Compétences

Professionalisme : Connaître les pratiques, procédures et politiques relatives à la gestion des ressources humaines, et savoir les mettre en application dans une structure administrative. Aptitude à cerner les problèmes, à proposer diverses options et à dégager des conclusions et recommandations sur des problèmes complexes de politique et développement des ressources humaines. Tirer fierté de son travail et de ses réalisations ; Faire preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du sujet ; Apporter à l’exécution de ses tâches la conscience et le souci d’efficacité voulus pour être en mesure d’honorer les engagements contractés, de tenir les délais impartis et d’obtenir les résultats escomptés ; Agir pour des motifs professionnels plutôt que personnels ; Persévérer face aux obstacles et aux difficultés ; Garder son calme dans les situations de crise.

Aptitude à planifier et à organiser : Définir clairement des buts compatibles avec les stratégies convenues ; Hiérarchiser les activités et tâches prioritaires; modifier les priorités en fonction des besoins ; Prévoir suffisamment de temps et de ressources pour mener sa tâche à bien ; Tenir compte des risques et des imprévus dans la planification ; Suivre l’exécution des plans et les modifier s’il y a lieu ; Tirer le meilleur parti du temps dont on dispose.

Souci du client : Considérer tous ceux auxquels est assurée la prestation de services comme des « clients » et chercher à voir les choses de leur point de vue ; Etablir et maintenir des partenariats productifs avec les clients en gagnant leur confiance et leur respect ; Discerner les besoins des clients et trouver les moyens d’y répondre ; Suivre l’évolution de la situation des clients, sur les plans tant intérieur qu’extérieur, afin de pouvoir devancer les problèmes ; Tenir les clients informés de l’avancement des projets ; Tenir les délais pour la livraison des produits ou la prestation des services.

Qualité de chef : Servir de modèle à son entourage ; Armer chacun des membres de son équipe des atouts nécessaires pour atteindre les objectifs visés ; S’employer avec dynamisme à mettre au point les stratégies opérationnelles requises ; Etablir et entretenir des relations très diverses afin de comprendre les besoins et de s’assurer des appuis ; Prévoir les conflits et s’efforcer de les résoudre à l’amiable ; S’investir dans le changement et le progrès; ne pas se cantonner dans le statu quo ; Avoir le courage de prendre des positions impopulaires ; Assurer l'encadrement et s’engager à tenir compte des impératifs de parité des sexes et à assurer une participation égale des femmes et des hommes dans tous les domaines de travail ; faire la preuve de sa connaissance des stratégies et de son souci de parvenir à l’égalité des sexes au sein du personnel.

Sûreté de jugement/aptitude à décider : Discerner les éléments clefs dans les situations complexes et aller rapidement au coeur du problème ; Recueillir toute l’information nécessaire avant de prendre une décision ; S’interroger sur l’incidence à la fois bénéfique et préjudiciable que les décisions peuvent avoir avant de se déterminer ; Ne prendre de décisions qu’après en avoir mesuré les conséquences pour autrui et pour l’Organisation ; Ne proposer de lignes d’action ou formuler de recommandations qu’en toute connaissance de cause ; Vérifier les hypothèses en les confrontant aux faits ; S’assurer que les dispositions qu’il est envisagé de prendre répondent aux besoins explicitement ou implicitement exprimés ; Savoir prendre des décisions douloureuses quand les circonstances l’exigent.

Formation

Diplôme universitaire du niveau de la maîtrise ou équivalent dans le domaine de la gestion des ressources humaines, de la gestion des entreprises ou des administrations publiques, des sciences sociales, de l’éducation ou dans une discipline apparentée. À défaut, diplôme universitaire du premier cycle assorti d’une formation universitaire complémentaire et d’une expérience professionnelle pertinente. Une certification PRINCE2 ou une bonne connaissance des méthodes de gestion de projets équivalentes est souhaitable. Une certification MSP (Managing Successful Programmes) ou une bonne connaissance des méthodes de gestion de programmes équivalentes est souhaitable.

Expérience professionnelle

Au moins dix (10) ans d’expérience, à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés, dans le domaine des ressources humaines, des services administratifs, de la gestion et de l’analyse ou d’un domaine connexe sont exigés. Une expérience pratique de la planification et de la fourniture de services liés aux ressources humaines dans des contextes difficiles et changeants ou dans des situations de conflit et d’après conflit est requise. Une expérience de la gestion des effectifs, de l’administration et du recrutement sur des progiciels de gestion intégrée est requise. Une bonne connaissance des procédures administratives ou relatives aux ressources humaines du régime commun des Nations Unies est souhaitable. Une expérience dans le domaine de la mise en œuvre d’initiatives de gestion du changement est souhaitable.

Connaissances linguistiques

L’anglais et le français sont les langues de travail du Secrétariat de l'Organisation des Nations Unies. Pour ce poste, la maîtrise de l'anglais, à l'oral et à l'écrit, est indispensable. La connaissance d’une autre langue officielle de l’ONU serait un atout.

Méthode d'évaluation

L'évaluation des candidats qualifiés pourrait inclure un exercice d'évaluation, pouvant être suivi d'un entretien d'appréciation des compétences.

Charte des Nations Unies

Les candidats devront répondre aux exigences de l’Article 101, paragraphe 3, de la Charte ainsi qu’aux conditions requises pour le poste. Les Nations Unies s’attendent aux plus hautes qualités de travail, de compétence et d’intégrité chez l’ensemble de son personnel, ce qui inclut le respect des droits de l’homme et du droit humanitaire. En conséquence, les candidats pourront être sujets à des procédures de vérification contrôlant, sans s’y limiter, leur perpétration, ou accusation de perpétration, de délit et/ou de violation des droits de l’homme et du droit humanitaire international.

Aucune restriction ne sera imposée par l'Organisation à l'accès des hommes et des femmes, dans des conditions égales, à toutes les fonctions, dans ses organes principaux et subsidiaires. (Charte des Nations Unies - Chapitre III, Article 8). Le Secrétariat des Nations Unies est un espace non-fumeurs.

Les candidats sont invités à suivre attentivement toutes les instructions disponibles sur la plate-forme de recrutement en ligne, inspira. Pour des conseils plus détaillés, les candidats peuvent se référer à « Aperçu... Procédure de dépôt de candidature » et le manuel d'instruction pour les candidats, qui peut être consulté en cliquant sur "Manuels" sur le côté supérieur droit du navigateur Web d’inspira dans la page principale de l’utilisateur.
Les candidatures déposées font l'objet d'une présélection automatisée selon les critères d'évaluation publiés de l’Appel à Candidature (AC) et sur la base des informations fournies par les candidats. Concernant les exigences de l’Appel à candidature,

Les candidats doivent fournir des informations complètes et précises/exactes relatives à leurs qualifications, dont leur formation, leur expérience professionnelle et leurs connaissances linguistiques. Chaque candidat doit garder à l’esprit que tout dépôt de candidatures incomplètes ou incorrectes/erronées peut les rendre irrecevables dans le cadre de l’appel à candidatures. Une pré-sélection et évaluation des candidatures seront effectuées en fonctions des informations fournies. Une fois déposées, les candidatures ne peuvent pas être modifiées. Les personnes dont la candidature est retenue pour la sélection feront l’objet d’une procédure de vérification des références afin de s’assurer de l’exactitude des informations fournies dans la candidature.

Les appels à candidature publiés sur le Portail des carrières sont retirés à minuit (heure de New York), le jour de la date limite de dépôt des candidatures.

Aucun frais de dossier

L’ONU NE PERÇOIT DE FRAIS À AUCUN STADE DU RECRUTEMENT (DÉPÔT OU TRAITEMENT DE LA CANDIDATURE, ENTRETIEN, FORMATION, ETC.), ET ELLE NE DEMANDE AUCUNE INFORMATION BANCAIRE.

Désolé, cet appel à candidature n'est plus disponible.
partager
Accueil | Confidentialite | Plan du site | Courriers frauduleux | Contactez-nous
Copyright 2018 United Nations. All rights reserved