vacance de poste

Intitulé publication: Conseiller principal pour la sécurité (lieux d’affectation mulitples), D1
Intitulé code d’emploi: CHIEF SECURITY ADVISER
Département / Bureau: Department of Safety and Security
Lieu d'affectation: OTHER
Période de candidature: 04 août 2017 - 20 mai 2018
No de l’appel á candidature: 17-Security-DSS-83198-P-Other (X)
Staffing Exercise N/A
Valeurs fondamentales de l'ONU: intégrité, professionnalisme, respect de la diversité
Désolé, cet appel à candidature n'est plus disponible.
Cadre organisationnel

Cet avis de vacance de poste est publié à fin de générer une liste de candidats qualifiés pour l'inclusion dans la liste de candidats préselectionnés pour les postes dans les operations hors siege. Ces postes sont à pourvoir dans le Département de la sûreté et de la sécurité (DSS) dirige, appuie et contrôle le système de gestion de la sécurité, afin que les programmes et activités des organismes des Nations Unies puissent être exécutés de la façon la plus sûre et la plus efficiente possible. Le titulaire relève directement du responsable désigné de l'ONU et de l'équipe dirigeante du Département de la sûreté et de la sécurité du Siège à New York.

Responsabilités

Sous la supervision du responsable désigné de l'ONU pour les questions de sécurité et sous l'orientation et la direction générale des cadres supérieurs du Département de la sûreté et de la sécurité de l'ONU, le titulaire exerce les fonctions de Conseiller principal pour la sécurité auprès du responsable désigné et de l'équipe de coordination du dispositif de sécurité. Il s'acquitte des fonctions ci-après : Conseiller le représentant désigné et l'équipe de coordination du dispositif de sécurité sur tous les aspects relatifs à la sûreté et à la sécurité du personnel des organisation du système de gestion de la sécurité des Nations Unies et de leurs ayant droits à charge, ainsi que des locaux, biens et opérations de ces organisations. En particulier, conduire et diriger les opérations de sécurité en s'acquittant des fonctions ci-après dans le pays, la mission, ou la zone désignée placée sous sa responsabilité :

Gestion des risques de sécurité
Maîtriser l'approche du système de gestion de la sécurité des Nations Unies en matière de gestion des risques et veiller à l'élaboration et à l'examen en temps voulu du processus de gestion des risques de sécurité, à l'administration des mesures de gestion des risques de sécurité et des mesures de sécurité applicables au domicile qui en découlent, et à d'autres exigences pertinentes relatives aux politiques et directives du système de gestion de la sécurité des Nations Unies, pour assurer l'exécution continue des programmes de l'ONU, en particulier dans les situations de crise, tout en assurant la sûreté, la sécurité et le bien-être du personnel, ainsi que celle des locaux et biens de l'ONU.

Gestion du personnel et des biens
Gérer tout le personnel de sécurité placé sous sa supervision ; diriger les sections et groupes de sécurité de la mission, notamment être responsable de la protection du personnel de rang supérieur, ainsi que des enquêtes et de la sécurité incendie. Dans le cadre des missions intégrées, gérer les budgets, les ressources et les biens en rapport avec la sécurité, et superviser les prestations des sociétés de sécurité privées.

Coordination de la sécurité
Mettre en place, présider et diriger la cellule de sécurité, composée des agent responsables de la sécurité des organisations du système de gestion de la sécurité des Nations Unies ; coordonner les dispositions en matière de sûreté et de sécurité avec ces organisations ; mettre en place un mécanisme de liaison avec les ONG dans le cadre de la stratégie « sauver des vies ensemble », et en assurer le fonctionnement ; établir et maintenir des contacts avec les autorités compétentes du pays hôte sur les questions relatives à la sûreté et à la sécurité du personnel, des biens et des opérations du système de gestion de la sécurité des Nations Unies.

Planification de la sécurité
Assurer l'élaboration et l'examen en temps voulu des plans de sécurité et de leurs composantes, notamment des plans d'intervention en cas d'urgence et de crise, des procédures opérationnelles permanentes, des communications d'urgence, des dispositifs relais et des listes de personnel, conformément aux exigences fixées par les politiques et procédures de sécurité du système de gestion de la sécurité des Nations Unies.

Contrôle de la conformité
Veiller à ce que tout le personnel et les organisations du système de gestion de la sécurité des Nations Unies adhèrent aux politiques et procédures en matière de sécurité, notamment au plan de sécurité et au processus de gestion des risques de sécurité ; faire comprendre les exigences en matière de sécurité et encourager leur appui, et rendre compte des cas de non conformité au responsable désigné et à l'équipe de coordination du dispositif de sécurité ; superviser et analyser les tendances relatives aux incidents de sécurité qui affectent le personnel et les organisations du système de gestion de la sécurité des Nations Unies, et recenser les problèmes et solutions en temps voulu.

Sensibilisation à la sécurité
Veiller à ce que le responsable désigné, l'équipe de coordination du dispositif de sécurité et le Département de la sûreté et de la sécurité de l'ONU soient régulièrement et ponctuellement informés des évolutions en matière de sécurité, en fournissant les informations et rapports requis ; veiller à ce que tout le personnel du système de gestion de la sécurité des Nations Unies reçoive en temps voulu des mises à jour, alertes et avertissements en matière de sécurité, lorsque la situation de sécurité l'exige ; faire part des informations de sécurité aux ONG dans le cadre de la stratégie « sauver des vies » selon qu'il convient.

Formation en matière de sécurité
Diriger les programmes nationaux de formation à la sécurité, et veiller à ce que tout le personnel du système de gestion de la sécurité des Nations Unies et leurs ayant droits à charge reçoivent les formations et informations requises en matière de sécurité.

Ressources de sécurité
Pendant les situations de crise ou d'urgence, gérer les contributions du DSS en matière de ressources de sécurité aux appels éclairs, appels globaux, Fonds central pour les interventions d'urgence et demandes des donateurs bilatéraux ; être responsable de la gestion des ressources extrabudgétaires en matière de sécurité.

Compétences

Professionnalisme :
-Capacité à planifier, organiser, coordonner et exécuter des opérations de sécurité sur le terrain, ainsi qu'à appliquer un large éventail de mesures de sécurités prescrites par le système de gestion de la sécurité des Nations Unies.
-En tant que cadre de direction, servir de modèle sur le plan des capacités de direction et être capable de gérer et coordonner diverses activités et opérations, y compris de gérer les crises ou les catastrophes, de prendre des décisions difficiles sous pression et d'appliquer les propositions formulées.
-Capacité à constituer et gérer des équipes diverses et d'envergure.
-Tirer fierté de son travail et de ses réalisations ; faire preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du sujet ; apporter à l’exécution de ses tâches la conscience et le souci d’efficacité voulus pour être en mesure d'honorer les engagements contractés, de tenir les délais impartis et d'obtenir les résultats escomptés ; agir pour des motifs professionnels plutôt que personnels ; persévérer face aux obstacles et aux difficultés ; garder son calme dans les situations de crise.

Aptitude à planifier et à organiser:
-Définir clairement des buts compatibles avec les stratégies convenues
-Hiérarchiser les activités et tâches prioritaires; modifier les priorités en fonction des besoins
-Prévoir suffisamment de temps et de ressources pour mener sa tâche à bien
-Tenir compte des risques et des imprévus dans la planification
-Suivre l’exécution des plans et les modifier s’il y a lieu
-Tirer le meilleur parti du temps dont on dispose

Esprit d’équipe:
-Collaborer avec ses collègues afin d’atteindre les objectifs de l’Organisation
-Solliciter les apports, apprécier à leur juste valeur les idées et la compétence de chacun et être prêt à apprendre de lui
-Faire passer l’intérêt de l’équipe avant son avantage personnel
-Accepter les décisions finales du groupe et s’y plier, même si elles ne cadrent pas parfaitement avec sa position propre
-Partager les réussites de l’équipe et assumer sa part de responsabilité dans ses échecs

Qualités de chef:
-Servir de modèle à son entourage
-Armer chacun des membres de son équipe des atouts nécessaires pour atteindre les objectifs visés
-S’employer avec dynamisme à mettre au point les stratégies opérationnelles requises
-Etablir et entretenir des relations très diverses afin de comprendre les besoins et de s’assurer des appuis
-Prévoir les conflits et s’efforcer de les résoudre à l’amiable
-S’investir dans le changement et le progrès; ne pas se cantonner dans le statu quo
-Avoir le courage de prendre des positions impopulaires

Sûreté de jugement/aptitude à décider:
-Discerner les éléments clefs dans les situations complexes et aller rapidement au coeur du problème
-Recueillir toute l’information nécessaire avant de prendre une décision
-S’interroger sur l’incidence à la fois bénéfique et préjudiciable que les décisions peuvent avoir avant de se déterminer
-Ne prendre de décisions qu’après en avoir mesuré les conséquences pour autrui et pour l’Organisation
-Ne proposer de lignes d’action ou formuler de recommandations qu’en toute connaissance de cause
-Vérifier les hypothèses en les confrontant aux faits
-S’assurer que les dispositions qu’il est envisagé de prendre répondent aux besoins explicitement ou implicitement exprimés
-Savoir prendre des décisions douloureuses quand les circonstances l’exigent

Formation

Diplôme universitaire du niveau du Master dans le domaine de la gestion des risques, des catastrophes ou des urgences, des sciences politiques et sociales, des sciences militaires, de l'administration publique, du maintien de l'ordre, du droit ou dans toute autre discipline apparentée. À défaut, un diplôme universitaire de premier cycle, dans les disciplines mentionnées ci-dessus, assorti de deux années supplémentaires d’expérience pertinente.

Expérience professionnelle

Au moins quinze années d'expérience professionnelle, à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés, dans la sécurité, la gestion des risques et des catastrophes dans le secteur public ou privé, dans des domaines tels que la sécurité nationale, l'armée ou la police, ou dans une entreprise sont exigées. Au cours de ces dix années, le titulaire doit avoir occupé un poste de direction ou de responsabilité pendant dix ans au moins. Au moins cinq années d'une expérience de direction de haut niveau acquise sur le terrain, y compris de la planification des interventions d'urgence et de la gestion des crises sont également exigées. Au moins deux années d'expérience de la sécurité acquises sur le terrain, au sein des Nations Unies ou d'une organisation internationale similaire sont souhaitables.

Connaissances linguistiques

L’anglais et le français sont les deux langues de travail du Secrétariat de l'ONU. Pour le poste faisant l’objet du présent avis, la maîtrise de l’anglais écrit et oral est indispensable. La maîtrise de l’arabe ou le français est souhaitable.

Méthode d'évaluation

L’évaluation des candidats qualifiés pourrait inclure un exercice d’évaluation, pouvant être suivi d’un entretien d’appréciation des compétences.

Notice spéciale

Cette offre d'emploi a déjà été annoncée du 4 août au 17 septembre 2017. Les candidats qui ont déjà postulé sont pris en considération et n'ont pas besoin de déposer une nouvelle candidature. Les femmes sont vivement encouragées à envoyer leur candidature.


Le Secrétariat de l’Organisation des Nations Unies est résolu à atteindre l’objectif de parité hommes-femmes dans son personnel. Les femmes sont vivement encouragées à envoyer leur candidature.

Le présent avis de vacance de poste est publié à fin de générer une liste de candidats qualifiés pour l'inclusion dans la liste pour Conseiller principal pour la sécurité, D1. Veuillez noter que les postes de conseiller de sécurité principal comprennent les lieux de conflits et les après-conflit dans des lieux d'affectation classés difficiles et non-familiales.

Le Secrétariat de l'Organisation des Nations Unies tient une liste de candidats préselectionnés et disponibles pour pourvoir les postes vacants dans les operations hors siege.

Tous les candidats seront informés par écrit des résultats de leur application (réussi ou non) dans les 14 jours suivant la fin du processus. Les candidats retenus seront inscrits sur la liste liste de candidats préselectionnés et par la suite seront invités à postuler pour les opérations hors siège disponible uniquement pour les membres sur la liste liste de candidats préselectionnés. Etre sur la liste de candidats préselectionnés ne garantit pas une sélection.

Des antécédents irréprochables en matière de respect des règles déontologiques sont indispensables.

Les fonctionnaires sont soumis à l’autorité du Secrétaire général, qui décide de leur affectation. Au fil de leur carrière, ils sont censés changer de fonctions périodiquement, conformément aux règles en vigueur.

Charte des Nations Unies

En vertu du paragraphe 3 de l'Article 101 de la Charte des Nations Unies, la considération dominante dans le recrutement du personnel doit être la nécessité d'assurer à l'Organisation les services de personnes possédant les plus hautes qualités de travail, de compétence et d'intégrité, notamment mais non exclusivement s’agissant du respect du droit international des droits de l’homme et du droit international humanitaire. Les candidats pourront faire l’objet d’une présélection sur la base de ces critères, notamment mais non exclusivement dans le but de vérifier s’ils ont commis ou sont soupçonnés d’avoir commis des infractions pénales ou des violations du droit international des droits de l’homme ou du droit international humanitaire.

Sera dûment prise en considération l'importance d'un recrutement effectué sur une base géographique aussi large que possible. Aucune restriction ne sera imposée par l'Organisation à l'accès des hommes et des femmes, dans des conditions égales, à toutes les fonctions, dans ses organes principaux et subsidiaires. Le Secrétariat de l'Organisation des Nations Unies est un espace non-fumeurs.

Les candidats sont invités à respecter scrupuleusement toutes les instructions disponibles sur la plateforme de recrutement en ligne Inspira. Pour des informations plus détaillées, ils peuvent consulter le Guide rapide « Procédure de dépôt de candidature » et le manuel d'instructions pour le candidat (en anglais seulement), en cliquant sur le lien hypertexte « Manuels » sur le côté supérieur droit de la page d'accueil de leur compte Inspira.

Les candidatures feront l'objet d'une évaluation et d'un examen préalables sur la base des informations soumises conformément aux critères d'évaluation de l'avis de vacance de poste et aux dispositions législatives internes applicables de l'Organisation des Nations Unies, notamment la Charte des Nations Unies, les résolutions de l'Assemblée générale, le Statut et le Règlement du personnel, les textes administratives et les directives. Les candidats doivent fournir des informations exhaustives et précises relatives à leur qualification, notamment mais non exclusivement, à leur formation, leur expérience professionnelle et leurs compétences linguistiques, conformément aux instructions fournies sur la plateforme Inspira. Les candidats seront exclus de la procédure d'examen s'il n'est pas démontré dans leur candidature qu'ils répondent à tous les critères d'évaluation de l'avis de vacance de poste et aux dispositions législatives internes applicables de l'Organisation. Ils sont tenus de fournir des informations complètes et précises. Une fois la candidature envoyée, aucune modification, suppression ou révision, ni aucun ajout ou changement ne pourra être fait. Il sera procédé à une vérification des références des candidats faisant l'objet d'une attention particulière pour s'assurer de l'exactitude des renseignements qu’ils ont fournis dans leur candidature.

Les avis de vacance de postes publiés sur le Portail des carrières sont retirés à minuit (heure de New York), le jour de la date limite de dépôt des candidatures.

Aucun frais de dossier

L’ONU NE PERÇOIT DE FRAIS À AUCUN STADE DU RECRUTEMENT (DÉPÔT OU TRAITEMENT DE LA CANDIDATURE, ENTRETIEN, FORMATION, ETC.), ET ELLE NE DEMANDE AUCUNE INFORMATION BANCAIRE.

Désolé, cet appel à candidature n'est plus disponible.
partager
Accueil | Confidentialite | Plan du site | Courriers frauduleux | Contactez-nous
Copyright 2020 United Nations. All rights reserved