vacance de poste

Intitulé publication: HEALTH AND SAFETY OFFICER, P4 (Temporary Job Opening)
Intitulé code d’emploi: HEALTH AND SAFETY OFFICER
Département / Bureau: United Nations Multidimensional Integrated Stabilization Mission in Mali
Lieu d'affectation: BAMAKO
Période de candidature: 16 octobre 2017 - 30 octobre 2017
No de l’appel á candidature: 17-Safety-MINUSMA-87185-J-Bamako (M)
Staffing Exercise N/A
Valeurs fondamentales de l'ONU: intégrité, professionnalisme, respect de la diversité
Désolé, cet appel à candidature n'est plus disponible.
Notice spéciale

Notes:

• This Temporary Job Opening is for an initial period of 11 months. Further extensions are subject to availability of funds. Both internal and external candidates are encouraged to apply.

• A current staff member who holds a fixed-term, permanent or continuing appointment may apply for temporary positions no more than one level above his or her current grade. However, a current staff member who holds an appointment at the G-6 or G-7 level may also apply to temporary positions in the Professional category up to and including the P-3 level, subject to meeting all eligibility and other requirements for the position. A staff member holding a temporary appointment shall be regarded as an external candidate when applying for other positions, and may apply for other temporary positions at any level, subject to section 5.7 below and staff rule 4.16 (b) (ii). Therefore, a staff member holding a temporary appointment in the General Service or related categories may only apply to positions within those categories. For full information on eligibility requirements, please refer to section 5 of ST/AI/2010/4Rev.1 on Temporary Appointments. In its resolution 66/234, the General Assembly further “stressed that the Secretary-General should not recur to the practice of temporarily filling posts in the Professional and higher categories with General Service staff members who have not passed the General Service to Professional category examination other than on an exceptional basis, and requests the Secretary-General to ensure that temporary occupation of such posts by the General Service staff shall not exceed a period of one year, effective 1 January 2013…” Consequently, eligible candidates in the General Service or related categories for temporary job openings in the Professional category that have not passed the competitive examination may be selected only on an exceptional basis endorsed by the Office of Human Resources Management where no other suitable candidate could be identified.

• Upon separation from service, including, but not limited to, expiration or termination of, or resignation from, a fixed-term, continuing or permanent appointment, a former staff member will be ineligible for re-employment on the basis of a temporary appointment for a period of 31 days following the separation. In the case of separation from service on retirement, a former staff member will be ineligible for re-employment for a period of three months following the separation. This equally applies, mutatis mutandis, with respect to a former or current staff member who has held or holds an appointment in another entity applying the United Nations Staff Regulations and Rules and who applies for a temporary position with the Secretariat.

• Retirees above the mandatory age of separation who wish to be considered for the current temporary job opening must indicate the reason for their last separation as "retirement." Such retirees shall not be employed by the Organization, unless (a) the operational requirements of the Organization cannot be met by staff members who are qualified and available to perform the required functions; and (b) the proposed employment would not adversely affect the career development or redeployment opportunities of other staff members and represents both a cost-effective and operationally sound solution to meet the needs of the service.

• Subject to the funding source of the position, this temporary job opening may be limited to candidates based at the duty station.

• While this temporary assignment may provide the successful applicant with an opportunity to gain new work experience, the selection for this position is for a limited period and has no bearing on the future incumbency of the post. An external candidate selected for this position is bound by the prevailing condition of the staff selection system under ST/AI/2010/3, as amended, and ST/AI/2010/4/Rev.1. A staff member holding a temporary appointment who is recruited in the Professional and above categories on a temporary appointment, and placed on a position authorized for one year or longer may not apply for or be reappointed to his/her current position within six months of the end of his/her current service. This provision does not apply to staff members holding temporary appointments and placed on positions authorized for one year or more in duty stations authorized for peacekeeping operations or special political missions.

• The expression “Internal candidates”, shall mean staff members who have been recruited after a competitive examination under staff rule 4.16 or after the advice of a central review body under staff rule 4.15.

• Please note that candidates will be required to meet the requirements of Article 101, paragraph 3, of the Charter as well as the requirements of the position. The United Nations is committed to the highest standards of efficiency, competence and integrity for all its human resources, including but not limited to respect for international human rights and humanitarian law. Candidates may be subject to screening against these standards, including but not limited to whether they have committed, or are alleged to have committed criminal offences and/or violations of international human rights law and international humanitarian law.

• For information on special post allowance, please refer to ST/AI/1999/17. For more details on the administration of temporary appointments please refer to ST/AI/2010/4/Rev.1.

• The Staff Regulations, Staff Rules and administrative issuances governing staff appointments can be viewed at: http://www.un.org/hr_handbook/English

• Staff members of the United Nations common system organizations who will reach the mandatory age of separation or retirement within the duration of the current temporary need period are not eligible to apply.

• Staff members are not eligible to apply for the current temporary job opening if they are unable to serve the specified duration of temporary need before reaching the mandatory age of separation. Submitting an application or selection for the current temporary job opening does not delay or increase the mandatory age of separation.

Cadre organisationnel

Ce poste se trouve dans la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA). Le Chef de l'Unité de la Santé et la Sécurité au Travail sera basé à Bamako, au Mali. Le titulaire rend compte au Directeur de l'Appui à la Mission (DMS) par l'intermédiaire de l'Administrateur en Chef (SAO) avec une ligne de rapport technique directe au responsable du programme au Département des Opérations de Maintien de la Paix- Département de l'Appui aux Missions.

Responsabilités

Dans les limites des pouvoirs délégués, le/la Chef de l'Unité de la Santé et la Sécurité au Travail s’acquitte des fonctions suivantes:
•Développer, mettre en œuvre, gérer et coordonner un Programme de Gestion des Risques liés à la Sécurité au travail sur terrain spécifique à la Mission (FOSRM);
•Fournir des directives sur le programme, des conseils techniques et l'appui consultatif au personnel de la MINUSMA à tous les niveaux en analysant et évaluant les facteurs de danger et de risque relatifs à la sécurité et la santé au travail conformément au programme, aux politiques, aux procédures opérationnelles normalisées et aux autres directives importantes données par le responsable du programme au Département des Opérations de Maintien de la Paix- Département de l'Appui aux Missions ;
•Présider ou diriger le comité sur la Santé et la Sécurité au Travail (SST) de la MINUSMA, au besoin;
Gérer et superviser les Agents de la Sécurité au travail ainsi que les Points Focaux de la Sécurité au Travail de la Mission;
•Conseiller, appuyer et représenter le DMS dans l’exercice de ses responsabilités relatives à la sécurité et la santé au travail et dans tous les aspects relatifs au FOSRM de la Mission ou au Programme et activités de la SST ;
•Présider ou diriger l'élaboration d'un cadre général et d'autres mécanismes d’appui à la gestion des risques de SST avec d'autres composantes de la sécurité de la mission et/ou avec les fonctionnaires du pays hôte ayant des fonctions relatives à la SST pour permettre la mise en œuvre des arrangements nécessaires relatives à la SST et au bien-être du personnel des Nations Unies ;
•S'assurer que les opérations de gestion des risques de SST sont menées conformément à la méthodologie et aux normes des Nations Unies ;
•Examiner et évaluer toutes les évaluations des risques de SST (O-SRA) produites par la mission et un feedback direct au Chef de Mission par l'intermédiaire du DMS, des superviseurs de la mission sur la conformité afin de s'assurer que les risques professionnels liés à la SST ont été correctement identifiés et que les mesures appropriées de gestion de risque ont bien été prises et/ou mises en œuvre;
Analyser toutes les évaluations des risques relatifs à la sécurité et la santé au travail (O-SRA) de la mission et recommander au DMS des stratégies de mise en œuvre;
•Analyser, surveiller et projeter les risques professionnels de SST, l'exposition aux dangers et les éventuels risques ultérieurs pour le personnel de la mission et coordonner les plans d'action sur les stratégies de prévention et d'atténuation en coopération avec le responsable du programme au DPKO-DFS, le DMS, les autres composantes de SST des Nations Unies et/ou les entités de SST du pays hôte;
Entreprendre des évaluations périodiques des risques de SST à l'échelle de la mission;
•Aider les administrateurs/gestionnaires des contrats de la mission à évaluer les plans de SST des contractants avant leur nomination et avant le début de leur travail pour le compte des Nations Unies afin de s'assurer de la conformité des contractants aux normes relatives aux risques de SST exigées d'eux dans le cadre des activités de travail avec ou pour le compte des Nations Unies;
•Élaborer des protocoles sur les exigences globales en matière de coordination de la gestion des risques de SST au sein de la mission en collaboration avec le DMS ou les autorités équivalentes et pertinentes du pays hôte ;
•Planifier, coordonner, déléguer, réviser et évaluer les activités de gestion des risques professionnels de santé et de sécurité au travail du personnel de la mission à tous les niveaux, directement ou par l'entremise de ses subordonnés.
•Elaborer des mesures de réduction et de contrôle des risques et dangers relatifs à la SST professionnels spécifiques à la Mission, y compris entre autres ceux relatifs aux activités de construction, à la réparation des véhicules automobiles, l'exploitation des carburants, le transport, les chutes en hauteur, la manutention manuelle, les opérations des bureaux administratifs et les postes de travail.
•Veiller à ce que toutes les mesures de contrôle de la sécurité et de la santé au travail soient documentées sous forme de politiques, de procédures, de directives et de manuels définissant les normes à respecter, identifiant les responsabilités et les mesures nécessaires pour atteindre les buts et objectifs ;
•Elaborer et coordonner la formation et les exercices de SST pour s'assurer que la préparation opérationnelle et les compétences sont maintenues au niveau des normes de SST nationales ou à celles des Nations Unies ;
•Gérer l'élaboration, l'examen et la mise à jour de toutes les procédures écrites de gestion des risques de SST propres à la mission, de manière régulière et selon le besoin;
•Assurer la conformité et la cohérence du programme FOSRM ou SST de la Mission avec les politiques, les procédures opérationnelles permanentes, les termes de référence et d'autres normes (si disponible ou applicable) du DOMP des Nations Unies, du DFS et du DPA ou tel qu'établi par le DOMP et le DFS;
•Élaborer et tenir à jour les directives et les outils d’appui à la sécurité au travail. Entreprendre et traduire les évaluations des risques de SST (O-SRA) de la mission, afin d'inclure les leçons apprises dans les améliorations effectives de la gestion des risques de sécurité au travail ;
•Participer en tant que membre principal permanent au comité de SST de la mission.
Former, informer et éduquer le personnel de la mission à tous les niveaux sur le FOSRM. Assister les superviseurs de la mission lors de la conduite des O-SRA. S'assurer que les informations appropriées sur la SST circulent au sein de la mission, en veillant à ce que les questions de SST soient rapidement portées à l'attention des fonctionnaires décideurs ou de la haute direction de la mission;
•Identifier et déterminer les mesures de performance actives et réactives clés spécifiques à la mission, dans le but de réduire les incidents/accidents liés au travail et/ou les comportements à risque ou les quasi-accidents ;
•Mesurer et fixer des objectifs chiffrés de réduction des incidents de SST dans des systèmes à la fois actifs pour apporter des améliorations en matière de sécurité au travail et des systèmes réactifs subséquents après que les données sur les incidents aient été recueillies ;
•Mener des inspections, des vérifications et des exercices de recherche de faits sur les SST, au besoin ou à la demande;
•A la requête spécifique du chef de mission, assumer la responsabilité de la recherche des faits ou des enquêtes si un incident est directement ou indirectement lié à la SST ;
•Selon les directives du chef de mission, superviser des missions d'enquête sur les incidents de sécurité au travail, généralement ceux avec des implications et/ou des impacts importants sur la SST. Préparer des rapports sur la sécurité et la santé au travail, y compris les rapports d'incident relatifs à la sécurité et la santé au travail, ainsi que la correspondance, les messages, les instructions et les plans, selon les directives ou les exigences ;
•S'assurer que les autorités compétentes prennent de manière opportune et efficace les mesures appropriées. Faire des recommandations au DMS sur l'utilisation efficace des ressources, de l'équipement et des procédures pour le personnel en matière de Santé et Sécurité au Travail, y compris les domaines à améliorer;
•Gérer l'élaboration et la tenue à jour de toutes les statistiques et données de la mission sur les incidents relatifs à la santé et la sécurité au travail afin d'inclure un journal des potentielles leçons apprises sur la question de SST ;
•Préparer la proposition budgétaire annuelle de la Mission sur la SST;
•S'acquitter de toutes les autres tâches relatives à la gestion des risques liés à la Santé et la Sécurité au Travail selon les directives.

Compétences

Professionnalisme : Excellentes connaissances dans le domaine de la gestion des risques liés à la sécurité ou à la sûreté combinées à une solide expérience en sécurité du travail ou en SST (en particulier), en génie, en sécurité ou dans un domaine connexe direct; aptitude bien établie d'identifier les dangers sécuritaires, d'évaluer les risques et, par la suite, de déterminer des mesures efficaces et raisonnables de gestion des risques; aptitude à élaborer, mettre en œuvre gérer et coordonner des programmes, des concepts, des systèmes et des efforts de gestion des risques sécuritaires; tirer fierté de son travail et de ses réalisations; faire preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du sujet; apporter à l’exécution de ses tâches la conscience et le souci d’efficacité voulus pour être en mesure d’honorer les engagements contractés, tenir les délais impartis et obtenir les résultats escomptés; agir pour des motifs professionnels plutôt que personnels ; persévérer face aux obstacles et aux difficultés; garder son calme dans les situations de crise. Prendre la responsabilité d'intégrer les perspectives de genre et d'assurer la participation égale des femmes et des hommes dans tous les domaines de travail. Avoir des solides compétences en recherche, y compris la capacité d'évaluer et d'intégrer l'information provenant de diverses sources.

Aptitude à la Communication - S’exprimer clairement et efficacement, tant oralement que par écrit; écouter les autres, bien les comprendre et donner suite de manière convenable; poser les questions voulues afin d’obtenir des éclaircissements et faciliter le dialogue; adapter le langage, le ton, le style et la présentation au public auquel on s’adresse; être ouvert en partageant l’information avec tous ceux qu’elle intéresse et tenir chacun au courant.

Esprit d’équipe - Collaborer avec ses collègues afin d’atteindre les objectifs de l’Organisation; solliciter les apports, apprécier à leur juste valeur les idées et la compétence de chacun; être prêt à apprendre des autres; Faire passer l’intérêt de l’équipe avant son avantage personnel; aptitude d'établir un consensus pour l'atteinte des objectifs de travail et la direction des membres de l'équipe; Accepter les décisions finales du groupe et s’y plier, même si elles ne cadrent pas parfaitement avec sa position propre; Partager les réussites de l’équipe et assumer sa part de responsabilité dans ses échecs

Formation

• Diplôme Universitaire de niveau supérieur (Maîtrise ou diplôme équivalent) en sécurité du travail, en sécurité et santé au travail, en génie, en sécurité ou dans un domaine apparenté de la gestion des risques;
•Un diplôme universitaire de premier cycle combiné à deux années supplémentaires d'expérience pertinente en gestion de la sécurité ou en gestion des risques de santé peut être accepté en lieu et place du diplôme universitaire supérieur;
• Une certification ou une formation officielle dans le domaine spécifique de la Sécurité au Travail, de la Sécurité et la Santé au Travail, de la Sécurité Routière, de la Sûreté Aérienne, de la Sécurité Incendie, de la Sécurité Générale ou de la Gestion des Risques Sécuritaires d'une école, une académie ou un institut de formation reconnu internationalement ou par les Nations Unies est requise.

Expérience professionnelle

• Un minimum de sept années avec un diplôme universitaire supérieur (dix ans avec un diplôme universitaire de premier cycle) d'expérience professionnelle à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés en sécurité du travail, en génie, en sécurité ou dans un domaine connexe est requis; dont au moins deux années d'expérience professionnelle, à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés, dans les domaines de la sécurité du travail, de la sécurité et de la santé au travail ou dans un domaine directement lié à la gestion des risques;
• Au moins deux ans d'expérience et d'exposition au niveau international dans un poste de gestion des risques requis;
• Expérience souhaitable: sécurité et/ou gestion des risques de santé et gestion des risques, évaluation des risques de SST, mesures actives et réactives spécifiques de performance de la SST , inspections et audits sur la sécurité et la santé au travail, enquêtes formelles sur les incidents de SST ou relatifs à la SST, Rapports sur la sécurité et/ou la santé au travail, rapports d'incidents de sécurité et/ou de santé, collecte, collationnement et analyse de données de SST ou relatives à la SST, la gestion des données et statistiques de SST ou relatives à la SST.

Connaissances linguistiques

L’anglais et le français sont les langues de travail du Secrétariat de l'Organisation des Nations Unies. Pour le poste faisant l’objet du présent avis, la maîtrise de l'anglais et du français est requise.

Méthode d'évaluation

L’évaluation des candidats qualifiés pourrait inclure un exercice d’évaluation, pouvant être suivi d’un entretien d’appréciation des compétences.

Charte des Nations Unies

En vertu du paragraphe 3 de l'Article 101 de la Charte des Nations Unies, la considération dominante dans le recrutement du personnel doit être la nécessité d'assurer à l'Organisation les services de personnes possédant les plus hautes qualités de travail, de compétence et d'intégrité, notamment mais non exclusivement s’agissant du respect du droit international des droits de l’homme et du droit international humanitaire. Les candidats pourront faire l’objet d’une présélection sur la base de ces critères, notamment mais non exclusivement dans le but de vérifier s’ils ont commis ou sont soupçonnés d’avoir commis des infractions pénales ou des violations du droit international des droits de l’homme ou du droit international humanitaire.

Sera dûment prise en considération l'importance d'un recrutement effectué sur une base géographique aussi large que possible. Aucune restriction ne sera imposée par l'Organisation à l'accès des hommes et des femmes, dans des conditions égales, à toutes les fonctions, dans ses organes principaux et subsidiaires. Le Secrétariat de l'Organisation des Nations Unies est un espace non-fumeurs.

Les candidats sont invités à respecter scrupuleusement toutes les instructions disponibles sur la plateforme de recrutement en ligne Inspira. Pour des informations plus détaillées, ils peuvent consulter le Guide rapide « Procédure de dépôt de candidature » et le manuel d'instructions pour le candidat (en anglais seulement), en cliquant sur le lien hypertexte « Manuels » sur le côté supérieur droit de la page d'accueil de leur compte Inspira.

Les candidatures feront l'objet d'une évaluation et d'un examen préalables sur la base des informations soumises conformément aux critères d'évaluation de l'avis de vacance de poste et aux dispositions législatives internes applicables de l'Organisation des Nations Unies, notamment la Charte des Nations Unies, les résolutions de l'Assemblée générale, le Statut et le Règlement du personnel, les textes administratives et les directives. Les candidats doivent fournir des informations exhaustives et précises relatives à leur qualification, notamment mais non exclusivement, à leur formation, leur expérience professionnelle et leurs compétences linguistiques, conformément aux instructions fournies sur la plateforme Inspira. Les candidats seront exclus de la procédure d'examen s'il n'est pas démontré dans leur candidature qu'ils répondent à tous les critères d'évaluation de l'avis de vacance de poste et aux dispositions législatives internes applicables de l'Organisation. Ils sont tenus de fournir des informations complètes et précises. Une fois la candidature envoyée, aucune modification, suppression ou révision, ni aucun ajout ou changement ne pourra être fait. Il sera procédé à une vérification des références des candidats faisant l'objet d'une attention particulière pour s'assurer de l'exactitude des renseignements qu’ils ont fournis dans leur candidature.

Les avis de vacance de postes publiés sur le Portail des carrières sont retirés à minuit (heure de New York), le jour de la date limite de dépôt des candidatures.

Aucun frais de dossier

L’ONU NE PERÇOIT DE FRAIS À AUCUN STADE DU RECRUTEMENT (DÉPÔT OU TRAITEMENT DE LA CANDIDATURE, ENTRETIEN, FORMATION, ETC.), ET ELLE NE DEMANDE AUCUNE INFORMATION BANCAIRE.

Désolé, cet appel à candidature n'est plus disponible.
partager
Accueil | Confidentialite | Plan du site | Courriers frauduleux | Contactez-nous
Copyright 2021 United Nations. All rights reserved