vacance de poste

Intitulé publication: SPECIALISTE DES DROITS DE L'HOMME, P3, P3
Intitulé code d’emploi: HUMAN RIGHTS OFFICER
Département / Bureau: Field Missions
Lieu d'affectation: Field Locations
Période de candidature: 16 février 2018 - 17 mars 2018
No de l’appel á candidature: 18-Human Rights Affairs-FMADFS-91245-P- (M)
Staffing Exercise N/A
Valeurs fondamentales de l'ONU: intégrité, professionnalisme, respect de la diversité
Désolé, cet appel à candidature n'est plus disponible.
Cadre organisationnel

Ces postes sont situés dans les missions de maintien de la paix, les missions politiques spéciales et d’autres opérations de terrain des Nations Unies. Le spécialiste des droits de l'homme répond au chef du bureau de terrain des droits de l'homme, au spécialiste hors classe des droits de l'homme, ou à une personne désignée. Il/elle relève du Chef de la composante des Droits de l'Homme. Dans les bureaux de terrain de la mission, le spécialiste des Droits de l'Homme peut servir de chef d'équipe. Les candidats sélectionnés seront appelés à servir dans des lieux d'affectation difficiles avec des conditions de travail et de vie difficiles. Une liste à jour des missions et des informations supplémentaires sur les conditions de travail sur le terrain peut être consultée ici : http://www.un.org/fr/peacekeeping/about/dfs/

Responsabilités

Dans les limites des pouvoirs qui lui sont délégués, le Spécialiste des droits de l’homme s’acquittera des fonctions suivantes :
Rechercher et analyser les informations pertinentes pour les droits de l’homme ; Plaider auprès des autorités concernées et d’autres partenaires influents pour la cessation et la prévention des violations des droits de l’homme; Obtenir des mesures correctives ; Établir le contact avec les autorités nationales concernées, la société civile, les organismes, fonds et programmes de l’ONU avec des mandats complémentaires, et d’autres partenaires concernés pour suivre l’évolution de la situation en matière de droits de l’homme et, le cas échéant, appuyer la création de données de référence; Suivre les systèmes juridiques nationaux, vérifier le respect des instruments internationaux relatifs aux droits de l’homme et, le cas échéant, conseiller les autorités concernées; Créer et coordonner, au besoin, des initiatives visant à renforcer les mesures prises en réponse à des modes de violations des droits de l’homme systématiques et/ou émergents, notamment aux violences sexuelles liées au conflit; Mener et superviser les enquêtes sur les violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire conformément à la méthodologie développée par les Nations Unies; Rédiger et, le cas échéant, examiner et soumettre dans les délais toute une série de rapports, de notes d’information et communications, conformément aux normes établies ; Formuler des recommandations et proposer des stratégies efficaces visant à améliorer la promotion et la protection des droits de l’homme dans la zone de la mission et contribuer à l’intégration des droits de l’homme dans les missions de paix ,agences et programmes des Nations Unies ; Contribuer à l’intégration des droits de l’homme dans l’action humanitaire, en participant à et en coordonnant des activités liées à la préparation aux situations d’urgence et à l’intervention d’urgence, le cas échéant, au sein du groupe chargé de la protection ; Collaborer directement avec d’autres composantes/sections de l’opération de paix de l’ONU, notamment la police et les militaires, afin d’intégrer les droits de l’homme dans la planification et l’examen de leurs opérations et programmes; Appuyer et coordonner les efforts de renforcement des capacités de la société civile et des autorités de l’État dans le domaine des droits de l’homme, y compris les militaires et la police, en vue de promouvoir la protection des droits de l’homme, notamment en fournissant une assistance technique; Appuyer les autorités nationales dans leur mise en œuvre et coordination des activités en relation avec les recommandations des mécanismes des Droits de l'Homme des Nations Unies. Contribuer à la mise en place de dialogues et de processus de justice de transition, y inclus les mécanismes de vérification, et conseiller les homologues nationaux quant aux mécanismes d’établissement des faits et de compensation, le cas échéant ; Contribuer à la mise en œuvre de la politique de diligence voulue in matière de droits de l’homme en matière d'appui au forces non onusiennes et participer à l'évaluation des risques et à la collecte des informations de suivi sur les droits de l'homme; Contribuer à l'intégration des aspects de la protection des enfants et des violences sexuelles dans toute activité; Intégrer la problématique hommes-femmes et les questions spécifiques liées aux droits des femmes et des jeunes filles dans toutes les activités; Assurer la coopération et la communication avec le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (OHCHR) dans le cadre de l’établissement de politiques et du partage des meilleures pratiques ;Représenter la composante droits de l’homme dans les forums de travail et de prise de décision; Entretenir des relations de travail efficaces avec d’autres parties prenantes internes ou externes aux Nations Unies, les autorités nationales, les donateurs et d’autres interlocuteurs pour assurer une coordination efficace des politiques ; Définir le plan de travail pour une zone géographique attribuée, conformément au mandat établi ; Appuyer ses supérieurs dans les activités de recrutement et d’affectation, de planification et de budgétisation, selon que de besoin ; Orienter et accompagner les nouveaux membres du personnel ou le personnel moins expérimenté ; S’acquitter de toutes autres tâches connexes si besoin.

Quelque spécialiste des droits de l'homme pourrait servir de spécialiste pour la protection des femmes au sein de la composante des droits de l'homme. A ce titre, il/elle pourrait s'acquitter des taches suivantes.
Appuyer la mise en œuvre des résolutions 1820, 1888 et 1960 du Conseil de sécurité sur les violences sexuelles liées aux conflits (CRSV) en étroite collaboration avec d’autres spécialistes de protection des femmes; Suivre, communiquer et enquêter sur les violences sexuelles dans les situations de conflit dans le cadre des arrangements de suivi, d’analyse et de communication de l’information (MARA), Mettre à jour régulièrement la base de données des affaires relatives aux droits de l’homme et contribuer à l’identification des schémas et des tendances grâce à une analyse. Mener des enquêtes relatives aux violences sexuelles liées aux conflits et participer à l’élaboration des plans de protection contre les violences sexuelles destinés aux femmes, aux hommes et aux enfants ; Fournir des conseils techniques à la société civile, aux autorités nationales, aux ONG, à l’ONU pour la promotion de l’intégration dans leurs activités de la prévention des violences sexuelles liées aux conflits et des réponses formulées. Collaborer étroitement avec les Conseillers pour la protection de l’enfance (dans les opérations de maintien de la paix et les missions politiques), les Spécialistes de la protection de l’enfance de l’UNICEF et d’autres parties prenantes chargées de mener l’application du mécanisme de surveillance et de communication de l'information sur les violations graves commises contre des enfants en situation de conflit armé 1612; Appuyer l’orientation des survivants de violences sexuelles dans la recherche de protection, de compensation et d’établissement des responsabilités pour les violences sexuelles et contribuer à la mise en place des moyens d’orientation, le cas échéant ; Appuyer le travail mené par la composante droits de l’homme dans la mise en œuvre des recommandations relatives aux violences sexuelles provenant des organes conventionnels des droits de l’homme, des procédures spéciales et d’autres mécanismes du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies et d’autres organes de l’ONU ; Appuyer le travail mené par la composante droits de l’homme dans le cadre des réformes législatives et de l’État de droit en relation avec la lutte contre les violences sexuelles.

Compétences

PROFESSIONALISME:

Sensibilité démontrée vis-à-vis de l’environnement politique et social et capacité à adapter son comportement en conséquence ; Connaissance approfondie des principes fondamentaux, des mécanismes internationaux et des concepts connexes relatifs aux droits de l’homme, notamment la protection des civils, la justice de transition, l’action humanitaire, le programme de DDR (désarmement, démobilisation et réintégration), les réformes législatives et de l’État de droit, la prise en compte des questions de genre et les violences sexuelles liées aux conflits; Bonne connaissances des mandats institutionnels relatifs au poste et des méthodologies et politiques internes en matière de droits de l’homme; Capacité à assurer le suivi et la coordination des questions liées aux droits de l’homme avec d’autres parties prenantes issues de l’ONU, des ONG, de l’État et/ou du gouvernement et à plaider pour le respect et l’intégration des droits de l’homme dans divers forums; Bonnes compétences de recherche, d’analyse et de synthétisation, notamment l’aptitude à recueillir, vérifier, évaluer et intégrer les questions ethniques, raciales, liées à la problématique hommes-femmes, sociales, économiques et d’autres évolutions liées aux droits de l’homme, le tout à partir de diverses sources, y compris de sources publiques, afin d’évaluer leur incidence et de formuler des recommandations pour corriger la situation; Connaissance démontrée de l’importance de la gestion de l’information et des données et de sa pertinence dans les activités relatives aux droits de l’homme.Tirer fierté de son travail et de ses réalisations ; Faire preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du sujet ; Apporter à l’exécution de ses tâches la conscience et le souci d’efficacité voulus pour être en mesure d’honorer les engagements contractés, de tenir les délais impartis et d’obtenir les résultats escomptés ; Agir pour des motifs professionnels plutôt que personnels ; Persévérer face aux obstacles et aux difficultés ; Garder son calme dans les situations de crise ; Souci de la prise en compte du principe de l’égalité des sexes et de la participation sur un pied d’égalité des hommes et des femmes à tous les domaines d’activité.



ESPRIT D'EQUIPE: Collaborer avec ses collègues afin d’atteindre les objectifs de l’Organisation ; Solliciter les apports, apprécier à leur juste valeur les idées et la compétence de chacun et être prêt à apprendre de lui ; Faire passer l’intérêt de l’équipe avant son avantage personnel ; Accepter les décisions finales du groupe et s’y plier, même si elles ne cadrent pas parfaitement avec sa position propre ; Partager les réussites de l’équipe et assumer sa part de responsabilité dans ses échecs.

ATTITUDE A PLANIFIER ET A ORGANISER : Définir clairement des buts compatibles avec les stratégies convenues ; Hiérarchiser les activités et tâches prioritaires; modifier les priorités en fonction des besoins ; Prévoir suffisamment de temps et de ressources pour mener sa tâche à bien ; Tenir compte des risques et des imprévus dans la planification ; Suivre l’exécution des plans et les modifier s’il y a lieu ; Tirer le meilleur parti du temps dont on dispose.

Formation

Diplôme universitaire du niveau avancé (maîtrise ou équivalent) en droit, sciences politiques, relations internationales, sciences sociales ou une autre discipline apparentée. À défaut, un diplôme universitaire de premier cycle assorti de deux années supplémentaire d’expérience pertinente peut tenir lieu du diplôme universitaire du niveau de la maîtrise,

Expérience professionnelle

Au moins cing années d'expérience professionnnelle progressive dans le domaine des droits de l'homme ou d'un domaine apparenté sont exigées.
Au moins une année de travail dans les opérations de terrain du système commun des Nations Unies (y inclus les missions maintien de la paix, les missions politiques et les agences, les fond et les programmes des Nations Unies) ou organisations internationales ou non-gouvernementales similaires- dans des zones de conflit ou post-conflit-est exigée.
Au moins deux années d’expérience dans le suivi et le rapport des droits de l’homme sont exigées.
Une expérience dans la conduite d’investigations des droits de l’homme est souhaitable. .
Une expérience dans le suivi et le rapport de violence sexuelles liées au conflit ou au sujet des enfats et des conflits armés est souhaitable.
Une expérience de travail sur les questions de la politique de diligence voulue in matière de droits de l’homme ou de conditionalité est souhaitable
Une expérience de travail sur les questions et stratégies de protections des civils est souhaitable.

Connaissances linguistiques

Pour ce poste, la maîtrise (à l'écrit et à l'oral) du Français ou de l'Anglais est exigée. La connaissance de l'Anglais est exigée. La connaissance d'une autre langue des Nations Unies est un avantage.

Méthode d'évaluation

L'évaluation des candidats qualifiés pourrait inclure un exercice d'évaluation, pouvant être suivi d'un entretien d'appréciation des compétences.

Notice spéciale

Le Secrétariat des Nations Unies maintient des fichiers de candidats qualifiés et disponibles pour de futurs postes à pourvoir au sein d’opérations de maintien de la paix, de missions politiques spéciales, et d'autres opérations sur le terrain. Le but de cette vacance de poste est de générer une liste de candidats qualifiés pour inclusion dans le fichier 3873 Spécialiste des droits de l'homme, au niveau P3.
.
Le processus d'évaluation complet prend en moyenne six mois ; tous les candidats seront avisés par écrit du résultat de leur candidature (réussie ou non) dans les 14 jours suivant la fin du processus. Les candidats retenus seront inscrits sur le fichier des spécialistes de droits de l'homme au niveau P puis seront invités à postuler à des vacances de poste dans les missions sur le terrain ouvertes uniquement aux membres du fichier. L'adhésion au fichier ne garantit pas la sélection.



The United Nation Secretariat maintains rosters of qualified and available candidates to fill anticipated job openings in UN field operations, Service Centers and Offices as applicable. The purpose of this job opening is to generate a list of qualified candidates for inclusion in the roster Human Rights Officer at P-3 level. The entire assessment process takes an average of six months. All applicants will be notified in writing of the outcome of their application (whether successful or unsuccessful) within 14 days of the conclusion of the process. Successful candidates will be placed on the roster and subsequently will be invited to apply for field mission vacancies open only to roster members. Roster membership does not guarantee selection. The United Nations is Secretariat is committed to achieving 50/50 gender balance in its staff. Female candidates are strongly encouraged to apply for this position.

Charte des Nations Unies

Aux termes du paragraphe 3 de l’Article 101 de la Charte des Nations Unies, la considération dominante dans le recrutement du personnel doit être la nécessité d’assurer à l’Organisation les services de personnes possédant les plus hautes qualités de travail, de compétence et d’intégrité. Aucun candidat ne sera pris en considération par l'ONU s’il s'est rendu coupable de violation du droit international des droits de l'homme ou du droit international humanitaire, d'exploitation sexuelle, d'atteinte sexuelle ou d'infraction autre qu'une infraction mineure au code de la route, ou s'il existe des motifs raisonnables de croire que le candidat a été impliqué dans la commission de l'un de ces actes. L’expression « exploitation sexuelle » désigne le fait de profiter ou de tenter de profiter d’un état de vulnérabilité, d’un rapport de force inégal ou de rapports de confiance à des fins sexuelles, y compris mais non exclusivement en vue d’en tirer un avantage pécuniaire, social ou politique. L'expression « atteinte sexuelle » désigne toute intrusion physique à caractère sexuel commise par la force, sous la contrainte ou à la faveur d’un rapport inégal, ou la menace d’une telle intrusion.

Sera dûment prise en considération l'importance d'un recrutement effectué sur une base géographique aussi large que possible. Aucune restriction ne sera imposée par l'Organisation à l'accès des hommes et des femmes, dans des conditions égales, à toutes les fonctions, dans ses organes principaux et subsidiaires. Le Secrétariat de l'Organisation des Nations Unies est un espace non-fumeurs.

Les candidats sont invités à respecter scrupuleusement toutes les instructions disponibles sur la plateforme de recrutement en ligne Inspira. Pour des informations plus détaillées, ils ou elles peuvent consulter le manuel d'instructions pour le candidat, en cliquant sur le lien hypertexte « Manuels » sur le côté supérieur droit de la page d'accueil de leur compte Inspira.

Les candidatures feront l'objet d'une évaluation et d'un examen préalables sur la base des informations soumises conformément aux critères d'évaluation de l'avis de vacance de poste et aux dispositions législatives internes applicables de l'Organisation des Nations Unies, notamment la Charte des Nations Unies, les résolutions de l'Assemblée générale, le Statut et le Règlement du personnel, les textes administratives et les directives. Les candidats doivent fournir des informations exhaustives et précises conformément aux instructions fournies sur la plateforme Inspira. Une fois la candidature envoyée, aucune modification, suppression ou révision, ni aucun ajout ou changement ne pourra être fait. Il sera procédé à une vérification des références des candidats faisant l'objet d'une attention particulière pour s'assurer de l'exactitude des renseignements qu’ils ont fournis dans leur candidature.

Les avis de vacance de postes publiés sur le Portail des carrières sont retirés à 11:59 p.m. (heure de New York), le jour de la date limite de dépôt des candidatures.

Aucun frais de dossier

L’ONU NE PERÇOIT DE FRAIS À AUCUN STADE DU RECRUTEMENT (DÉPÔT OU TRAITEMENT DE LA CANDIDATURE, ENTRETIEN, FORMATION, ETC.), ET ELLE NE DEMANDE AUCUNE INFORMATION BANCAIRE.

Désolé, cet appel à candidature n'est plus disponible.
partager
Accueil | Confidentialite | Plan du site | Courriers frauduleux | Contactez-nous
Copyright 2019 United Nations. All rights reserved