vacance de poste

Intitulé publication: Chef du Groupe des états de paie et des décaissements, P3 (Temporary Job Opening)
Intitulé code d’emploi: CHIEF FINANCE OFFICER
Département / Bureau: Economic Commission for Africa
Lieu d'affectation: ADDIS ABABA
Période de candidature: 11 mai 2018 - 19 mai 2018
No de l’appel á candidature: 18-Finance-ECA-96597-J-Addis Ababa (R)
Staffing Exercise N/A
Valeurs fondamentales de l'ONU: intégrité, professionnalisme, respect de la diversité
Désolé, cet appel à candidature n'est plus disponible.
Cadre organisationnel

Le poste est à pourvoir dans la Section des finances de la Division de l’administration de la Commission économique pour l’Afrique (CEA). Le titulaire rendra compte au Chef de la Section des finances.

Responsabilités

Sous la supervision du Chef de la Section des finances, le Chef du Groupe des états de paie et des décaissements s’acquitte des fonctions ci-après :

États de paie

• Gérer, administrer et approuver les états de paie de la CEA en prenant en charge l’administration des traitements et en examinant les résultats pour en assurer l’exactitude, l’exhaustivité et le caractère raisonnable ;
• Gérer les primes d’assurance, approuver les avances de traitement, les allocations-logement et les versements à la cessation de service ;
• Examiner et approuver annuellement les états de rapprochement des comptes des participants au fonds de pension ;
• Examiner et approuver les notifications de cessation de service à l’expiration des contrats du personnel ;
• Être en contact permanent avec les ressources humaines pour s’assurer que les dossiers des membres du personnel sont complets et exacts ;
• Donner des avis et des indications concernant le Règlement financier et les règles de gestion financière en vigueur à l’ONU, ainsi que les instructions comptables, le Règlement et le Statut du personnel et les politiques et pratiques administratives connexes ;
• Coordonner et superviser le traitement des états de paie, des factures des fournisseurs et des demandes de remboursement des frais de voyage et autres paiements ;
• Définir les besoins et collaborer avec les services chargés des systèmes en vue d’établir les rapports financiers pertinents ;
• Servir de spécialiste local des processus d’Umoja pour les modules relatifs aux états de paie et aux avantages du personnel et le dépannage technique.

Décaissements

• Gérer, administrer et approuver les paiements des indemnités journalières de subsistance aux participants, directement ou par le truchement du responsable des paiements relatifs aux conférence ;
• Régler correctement les paiements aux agences de voyage, après avoir vérifié les autorisations de voyage correspondantes ;
• Vérifier l’exactitude des indemnités journalières de subsistance demandées et approuver les relevés de dépenses connexes ;
• Confirmer que les engagements de dépenses proposés ou les dépenses encourues pour des services, des installations ou du matériel, ainsi que pour les dépenses du personnel, sont conformes au Règlement financier et aux Règlement et Statut du personnel de l’ONU, au budget et aux tableaux d’effectifs pertinents et aux allocations de crédit approuvées ;
• Veiller à la fiabilité des systèmes de comptabilité, d’information comptable et de contrôle interne et à la tenue de tous les livres ;
• Gérer et améliorer les procédures et les contrôles pour permettre de traiter et de régler rapidement les paiements concernant les rapports de dépenses ;
• Gérer et améliorer les procédures et les contrôles pour permettre de traiter et de régler rapidement les paiements des fournisseurs de services et consultants ;
• Gérer et améliorer les procédures et les contrôles pour permettre de traiter et de régler rapidement les paiements aux fournisseurs, les paiements des avances et les transferts de fonds à des organismes des Nations Unies ;
• Gérer et améliorer les opérations effectuées par les fournisseurs de services et les demandes de remboursement de frais de voyage en vue de traiter rapidement et sans erreurs les demandes et d’approuver les documents correspondants des comptes créditeurs dans Umoja ;
• Examiner les demandes de règlement de factures, les contrats de louage de service, les frais dus aux fournisseurs et approuver les décaissements correspondants ;
• Suivre, analyser et gérer les postes non utilisés relatifs aux comptes créditeurs, suivre et rendre compte de l’état des postes non utilisés au superviseur ;
• Faire régulièrement des vérifications (code MRRL) de lots de factures pour les paiements des fournisseurs de services et consultants ;
• Servir de spécialiste local des processus d’Umoja pour les rapports financiers, les modules de voyage et autres modules de paiements, et le dépannage technique ;
• Aider tous les clients dans le traitement des rapports de dépenses et autres paiements ;
• Se tenir informé des fonctions d’Umoja relatives aux Nations Unies et donner des conseils à leur sujet.

Fonctions d’ordre général

• Participer à la gestion de l’administration et du personnel, organiser et répartir les tâches entre les membres du personnel, établir les définitions d’emploi, définir les besoins de perfectionnement du personnel et encourager ce dernier à participer aux activités de perfectionnement et d’apprentissage, servir et participer en qualité de personne focale aux réseau mondial relatif aux comptes créditeurs et aux états de paie en organisant régulièrement des vidéoconférences et autres modes travail en réseau ;
• Suivre et évaluer le comportement professionnel du personnel et établir des rapports d’évaluation objectifs, participer à la sélection du personnel et aux arrangements concernant les effectifs, représenter la Section ou l’Équipe à des réunions, donner suite, s’il y a lieu aux audits et à d’autres demandes et servir et participer à l’élaboration et au peaufinage des rapports d’analyse décisionnelle relatifs aux comptes créditeurs ;
• Organiser des réunions d’équipe pour échanger des informations, informer le personnel et définir ce qui doit être fait et les aspects à améliorer et mettre en exergue les réussites, travailler en étroite collaboration avec l’équipe du réseau mondial pour apurer les anciennes créances et autres postes non utilisés ;
• Participer à des tâches ponctuelles – représenter, en tant que coordonnateur, l’administration aux réunions du Comité permanent interorganisations de l’ONU pour les enquêtes sur les indemnités journalières de subsistance ;
• Répondre aux observations des vérificateurs des comptes internes et externes et suivre d’effet leurs recommandations ;
• Fournir les informations nécessaires et pertinentes pour donner suite aux constations des audits ;
• S’acquitter de toute autre tâche qui pourrait lui être confiée.

Compétences

Professionnalisme

Connaissance des principes, procédures et normes comptables. Appliquer des compétences d’analyse théorique et d’évaluation aux opérations comptables. Effectuer en toute indépendance des travaux de recherche et d’analyse. Cerner les problèmes, proposer diverses options et dégager des conclusions et recommandations. Tirer fierté de son travail et de ses réalisations ; faire preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du sujet ; apporter à l’exécution de ses tâches la conscience et le souci d’efficacité voulus pour être en mesure d’honorer les engagements contractés, de tenir les délais impartis et d’obtenir les résultats escomptés ; agir pour des motifs professionnels plutôt que personnels ; persévérer face aux obstacles et aux difficultés ; garder son calme dans les situations de crise. Prendre la responsabilité d’intégrer des perspectives de genre et d’assurer l’égale participation des femmes et des hommes dans toutes les activités.
Aptitude à planifier et organiser

Définir clairement des buts compatibles avec les stratégies convenues ; hiérarchiser les activités et tâches prioritaires ; modifier les priorités en fonction des besoins, prévoir suffisamment de temps et de ressources pour mener sa tâche à bien ; tenir compte des risques et des imprévus dans la planification ; suivre l’exécution des plans et les modifier s’il y a lieu ; tirer le meilleur parti du temps dont on dispose.

Souci du client

Considérer tous ceux auxquels est assurée la prestation de services comme des « clients » et chercher à voir les choses de leur point de vue ; établir et maintenir des partenariats productifs avec les clients en gagnant leur confiance et leur respect ; discerner les besoins des clients et trouver les moyens d’y répondre ; suivre l’évolution de la situation des clients, sur les plans tant intérieur qu’extérieur, afin de pouvoir devancer les problèmes ; tenir les clients informés de l’avancement des projets et tenir les délais pour la livraison des produits ou la prestation des services.

Suivi du comportement professionnel

Déléguer les pouvoirs, l’autorité et la compétence requis à ses subordonnés ; veiller à ce que les rôles, les responsabilités et la chaîne hiérarchique soient clairs pour tous ; estimer avec précision le temps et les ressources nécessaires pour accomplir une tâche et tirer le meilleur parti des compétences; suivre l’avancement du travail au regard des échéances ; s’entretenir régulièrement avec ses subordonnés des résultats qu’ils obtiennent, leur faire savoir comment leur apport est perçu et leur donner les conseils nécessaires ; encourager le risque et soutenir la créativité et l’initiative ; appuyer activement les aspirations professionnelles de ses collaborateurs ; faire preuve de justice dans la notation.

Formation

Diplôme universitaire du niveau de la maîtrise (ou équivalent) en administration des affaires, finance, comptabilité ou dans une discipline connexe ou, à défaut, un diplôme de premier cycle assorti de deux années d’expérience voulue. La possession d’un diplôme d’expert-comptable ou de comptable agréé ou d’un diplôme équivalent est souhaitable

Expérience professionnelle

Au moins cinq années d’expérience professionnelle à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés dans le domaine de la comptabilité, de la finance, du budget, de l’administration et des comptes créditeurs. La connaissance d’un progiciel de gestion intégré (ERP/SAP) est un atout, ainsi qu’un critère souhaitable pour le poste faisant l’objet du présent avis. La connaissance des états de paies est un atout supplémentaire.

Connaissances linguistiques

L’anglais et le français sont les langues de travail du Secrétariat de l’ONU. Pour le poste faisant l’objet du présent avis, la maîtrise de l’anglais ou du français, à l’oral et à l’écrit, est exigée, celle de l’autre langue est souhaitable. La connaissance d’une autre langue officielle de l’ONU est un atout.

Méthode d'évaluation

L’évaluation des candidats qualifiés pourrait inclure un exercice d’évaluation, pouvant être suivi d’un entretien d’appréciation des compétences.

Notice spéciale

• Ce poste temporaire est à pourvoir pour une durée limitée au 31 décembre 2018. La reconduction éventuelle du contrat se fera sous réserve de la disponibilités des fonds de financement de ce poste. Si le candidat retenu est un fonctionnaire du Secrétariat de l'ONU, sa sélection sera assimilée à une affectation temporaire.

• Pour ce poste, les personnes originaires des États Membres suivants, qui sont non représentés ou sous-représentés au Secrétariat de l'ONU au 30 novembre 2017, sont vivement encouragés à faire acte de candidature : Afghanistan, Andorre, Angola, Antigua-et-Barbuda, Arabie saoudite, Bahreïn, Bélarus, Belize, Brésil, Brunéi Darussalam, Cabo Verde, Cambodge, Chine, Chypre, Comores, Dominique, Émirats arabes unis, États fédérés de Micronésie, États-Unis d'Amérique, Fédération de Russie, Gabon, Grenade, Guinée équatoriale, Guinée-Bissau, Îles Marshall, Îles Salomon, Indonésie, Iraq, Japon, Kiribati, Koweït, Lesotho, , Libéria, Libye, Liechtenstein, Luxembourg, Monaco, Mozambique, Nauru, Norvège, Oman, Palaos, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Qatar, République arabe syrienne, République bolivarienne du Venezuela, République centrafricaine, République démocratique populaire lao, République islamique d'Iran, République populaire démocratique de Corée, Saint-Vincent-et les Grenadines, Sainte-Lucie, Samoa, Sao Tomé-et-Principe, Seychelles, Soudan du Sud, Suriname, Thaïlande, Timor-Leste, Turkménistan, Tuvalu, Vanuatu et Viet Nam.

• Le Secrétariat de l'Organisation des Nations Unies est résolu à atteindre l'objectif de parité hommes-femmes dans son personnel. Les femmes sont vivement encouragées à envoyer leur candidature.

• Tout fonctionnaire titulaire d'un engagement de durée déterminée, continu ou permanent peut faire acte de candidature à tel ou tel poste temporaire dont la classe ne dépasse pas celle immédiatement supérieure à la sienne. Tout fonctionnaire de la classe G-6 ou G-7 peut également faire acte de candidature à tel ou tel poste temporaire de la catégorie des administrateurs jusqu'à la classe P-3 comprise, dès lors qu'il possède les qualifications requises et remplit toutes les autres conditions voulues pour le poste considéré. Est considéré comme candidat externe tout fonctionnaire nommé à titre temporaire qui postule à d'autres postes temporaires, toutes classes confondues, sous réserve de la disposition 4,16 b) ii) du Règlement du personnel. Par suite, tout fonctionnaire nommé à titre temporaire dans la catégorie des services généraux ou une catégorie apparentée ne peut postuler qu'à des postes de ces catégories. Pour de plus amples renseignements sur les critères d'admission, prière de se référer à la section 5 du document ST/AI/2010/4/Rev.1 relatif aux engagements temporaires. En outre, dans sa résolution 66/234, l'Assemblée générale « souligne que le Secrétaire général ne devrait qu'à titre exceptionnel affecter temporairement à des postes d'administrateur ou de fonctionnaire de rang supérieur des agents des services généraux qui n'ont pas réussi le concours pour la promotion à la catégorie des administrateurs organisé à l'intention des fonctionnaires des autres catégories et prie le Secrétaire général de veiller à ce qu'à compter du 1er janvier 2013 les affectations de ce type ne se prolongent pas au-delà d'une période d'un an ». Par conséquent, les candidats des services généraux ou d'une catégorie équivalente pouvant prétendre à des postes temporaires d'administrateur qui n'ont pas réussi le concours ne peuvent être engagés qu'à titre exceptionnel, avec l'accord du Bureau de la
gestion des ressources humaines, lorsque nul autre candidat qualifié n'a pu être trouvé.

•S'il peut permettre au candidat retenu d'acquérir une nouvelle expérience professionnelle, cet engagement est à durée limitée et n'a aucune incidence sur la future occupation du poste. Tout
candidat externe retenu est soumis aux dispositions en vigueur du système de sélection du personnel ST/AI/2010/3, tel que modifié, et de l'instruction administrative ST/AI/2010/4/Rev.1. Les fonctionnaires titulaires d'un engagement à titre temporaire dans la catégorie des administrateurs et des fonctionnaires de rang supérieur qui occupent un poste approuvé pour un an au moins ne peuvent faire acte de candidature ni être engagés de nouveau à ce poste pendant les six mois qui suivent la fin de leurs fonctions. Cette restriction ne s'applique pas aux fonctionnaires titulaires d'un engagement temporaire affectés à un poste approuvé pour un an au moins dans un lieud'affectation approuvé pour une opération de maintien de la paix ou une mission politique spéciale.

•On entend par « candidat interne » tout fonctionnaire recruté par voie de concours conformément à la disposition 4,16 du Règlement du personnel ou sur avis des organes centraux de contrôle conformément à la disposition 4,15 du Règlement du personnel.

•Prière de noter que les candidats devront satisfaire non seulement aux conditions requises pour ce poste, mais aussi aux critères énoncés au paragraphe 3 de l'Article 101 de la Charte. LesNations Unies s'attendent aux plus hautes qualités de travail, de compétence et d'intégrité chez l'ensemble de son personnel, ce qui inclut, entre autres, lerespect des droits de l'homme et du droit humanitaire. Les candidats pourraient être soumis à un contrôle basé sur ces normes, notamment mais pas exclusivement pour savoir s'ils sont coupables ou sont présuméscoupables de violations du droit international relatif aux droits de l'homme et du droit international humanitaire.•Pour de plus amples renseignements sur les indemnités de fonctions, prière de se référer au document ST/AI/1999/17. Pour plus de précisions sur l'administration des engagements temporaires, prière de consulter le document ST/AI/2010/4/Rev.1.

•Le Statut du personnel, le Règlement du personnel et les règles et textes administratifs régissant les nominations de fonctionnaires peuvent être consultés à l'adresse suivante: http://un.org/french/grhr_manuel/French.

Charte des Nations Unies

Aux termes du paragraphe 3 de l’Article 101 de la Charte des Nations Unies, la considération dominante dans le recrutement du personnel doit être la nécessité d’assurer à l’Organisation les services de personnes possédant les plus hautes qualités de travail, de compétence et d’intégrité. Aucun candidat ne sera pris en considération par l'ONU s’il s'est rendu coupable de violation du droit international des droits de l'homme ou du droit international humanitaire, d'exploitation sexuelle, d'atteinte sexuelle ou d'infraction autre qu'une infraction mineure au code de la route, ou s'il existe des motifs raisonnables de croire que le candidat a été impliqué dans la commission de l'un de ces actes. L’expression « exploitation sexuelle » désigne le fait de profiter ou de tenter de profiter d’un état de vulnérabilité, d’un rapport de force inégal ou de rapports de confiance à des fins sexuelles, y compris mais non exclusivement en vue d’en tirer un avantage pécuniaire, social ou politique. L'expression « atteinte sexuelle » désigne toute intrusion physique à caractère sexuel commise par la force, sous la contrainte ou à la faveur d’un rapport inégal, ou la menace d’une telle intrusion.

Sera dûment prise en considération l'importance d'un recrutement effectué sur une base géographique aussi large que possible. Aucune restriction ne sera imposée par l'Organisation à l'accès des hommes et des femmes, dans des conditions égales, à toutes les fonctions, dans ses organes principaux et subsidiaires. Le Secrétariat de l'Organisation des Nations Unies est un espace non-fumeurs.

Les candidats sont invités à respecter scrupuleusement toutes les instructions disponibles sur la plateforme de recrutement en ligne Inspira. Pour des informations plus détaillées, ils ou elles peuvent consulter le manuel d'instructions pour le candidat, en cliquant sur le lien hypertexte « Manuels » sur le côté supérieur droit de la page d'accueil de leur compte Inspira.

Les candidatures feront l'objet d'une évaluation et d'un examen préalables sur la base des informations soumises conformément aux critères d'évaluation de l'avis de vacance de poste et aux dispositions législatives internes applicables de l'Organisation des Nations Unies, notamment la Charte des Nations Unies, les résolutions de l'Assemblée générale, le Statut et le Règlement du personnel, les textes administratives et les directives. Les candidats doivent fournir des informations exhaustives et précises conformément aux instructions fournies sur la plateforme Inspira. Une fois la candidature envoyée, aucune modification, suppression ou révision, ni aucun ajout ou changement ne pourra être fait. Il sera procédé à une vérification des références des candidats faisant l'objet d'une attention particulière pour s'assurer de l'exactitude des renseignements qu’ils ont fournis dans leur candidature.

Les avis de vacance de postes publiés sur le Portail des carrières sont retirés à 11:59 p.m. (heure de New York), le jour de la date limite de dépôt des candidatures.

Aucun frais de dossier

L’ONU NE PERÇOIT DE FRAIS À AUCUN STADE DU RECRUTEMENT (DÉPÔT OU TRAITEMENT DE LA CANDIDATURE, ENTRETIEN, FORMATION, ETC.), ET ELLE NE DEMANDE AUCUNE INFORMATION BANCAIRE.

Désolé, cet appel à candidature n'est plus disponible.
partager
Accueil | Confidentialite | Plan du site | Courriers frauduleux | Contactez-nous
Copyright 2019 United Nations. All rights reserved