vacance de poste

Intitulé publication: Spécialiste des droits de l’homme, P4
Intitulé code d’emploi: HUMAN RIGHTS OFFICER
Département / Bureau: United Nations Integrated Peacebuilding Office in Guinea-Bissau
Lieu d'affectation: BISSAU
Période de candidature: 30 mai 2018 - 12 juin 2018
No de l’appel á candidature: 18-Human Rights Affairs-UNIOGBIS-98336-F-Bissau (M)
Staffing Exercise N/A
Valeurs fondamentales de l'ONU: intégrité, professionnalisme, respect de la diversité
Désolé, cet appel à candidature n'est plus disponible.
Cadre organisationnel

Ces poste est situé au sein de la Mission hybride des Nations-Unies de l'Union africaine au Darfour (MINUAD). L’Officier des droits de l'homme sera basé à Nyala et El Geneina sous la supervision direct du Chef de la Section Droits de l'Homme.

Responsabilités

Dans les limites des pouvoirs qui lui sont délégués, le titulaire s'acquitte des fonctions ci-après :
• Coordonner, superviser et diriger les activités de supervision des droits de l'homme conformément à la méthodologie des Nations Unies et dans le respect du droit international des droits de l'homme et du droit international dans la zone de la mission.
• Évaluer le système juridique, ainsi que sa conformité avec les instruments internationaux de droits de l'homme et en coordonner la supervision ; conseiller les autorités pertinentes selon que de besoin, notamment sur la mise en œuvre des recommandations des Nations Unies.
• Rédiger divers rapports, exposés et autres types de communications, les analyser et en coordonner la livraison dans les délais prescrits conformément aux normes établies, y compris des rapports publics relatifs aux droits de l'homme.
• Conformément au mandat attribué et dans le cadre de la mission de paix, travailler en coordination avec les Conseillers pour la protection des femmes au sein de la MINUAD, notamment en ce qui concerne les arrangements de suivi, d'analyse et de communication de l'information, en fournissant une expertise technique en matière de suivi, d'enquêtes et d'établissement de rapports sur les violences sexuelles en période de conflit.
• Formuler des recommandations et proposer des stratégies afin de mieux promouvoir et protéger les droits de l'homme dans la zone de la mission, y compris pour les processus de paix.
• Assister les autorités nationales dans leur coordination et leur évaluation des activités relatives à la mise en œuvre et au suivi des recommandations par les organes conventionnels des Nations Unies, les procédures spéciales et autres mécanismes du Conseil des droits de l'homme des Nations Unies.
• Veiller à l'intégration de la méthodologie conçue par les Nations Unies dans les activités de suivi, d'établissement des rapports, de protection et d'enquête relatives aux droits de l'homme.
• Introduire ou coordonner et superviser l'introduction en temps utile des affaires de droits de l'homme attestées dans une base de donnée créée ; effectuer des contrôles de qualité et produire des rapports sur les statistiques et les tendances selon que de besoin.
• Établir, selon que de besoin, des données de base en vue d'une supervision adéquate de la situation des droits de l'homme dans la zone de la mission.
• Concevoir des stratégies de sensibilisation, conseiller et sensibiliser les autorités pertinentes, notamment les responsables gouvernementaux, l'équipe de pays des Nations Unies, les cadres supérieurs des Nations Unies et du Haut-Commissariat aux droits de l'homme, sur les stratégies destinées à mieux protéger et promouvoir les droits de l'homme, et les mécanismes visant à lutter contre l'impunité et à remédier aux violations de droits de l'homme.
• Établir et entretenir des contacts avec les autorités nationales, la société civile, les institutions, fonds et programmes des Nations Unies dotés de mandats complémentaires, ainsi que d'autres partenaires pertinents, afin de s'enquérir de la situation des droits de l'homme qui prévaut dans la zone de la mission et de donner des conseils sur les questions stratégiques et de politique en vue de mieux protéger et promouvoir les droits de l'homme.
• Représenter, selon que de besoin, la composante de droits de l'homme dans les sphères décisionnelles.
• Établir et entretenir des relations de travail fructueuses avec les autres acteurs des Nations Unies, ainsi que les acteurs extérieurs aux Nations Unies, les autorités nationales, les donateurs et les autres parties prenantes en vue d'une coordination efficace des politiques.
• Participer à l'élaboration, à la coordination et à la mise en œuvre du plan de travail relatif aux droits de l'homme ; évaluer ou aider à en évaluer les progrès et proposer des ajustements selon que de besoin.
• Contribuer à l'intégration de la problématique hommes-femmes et à celle des questions spécifiques à la femme et à la fille dans tous les programmes, activés et stratégies.
• Former, encadrer et superviser le personnel nouvellement recruté ou moins expérimenté, en gérer la performance et contribuer à l'évaluation des besoins de formation.

Compétences

PROFESSIONNALISME : Sensibilité avérée à l'environnement politique et social et capacité à s'adapter en conséquence. Excellentes connaissances des principes de droits de l'homme, des mécanismes internationaux et des concepts connexes, y compris de la protection des civils, de l'action humanitaire, de la DDR, des réformes en matière législative et d'état de droit, de la prise en compte de la problématique hommes-femmes et des violences sexuelles en situation de conflit, ainsi que bonne compréhension des questions relatives à l'intégration des droits de l'homme dans les missions de paix des Nations Unies. Capacité à produire des analyses approfondies des problèmes politiques, ethniques, sociaux, économiques, des problèmes liés à la problématique hommes-femmes ainsi que d'autres problèmes relatifs aux droits de l'homme afin d'en évaluer l'impact et de formuler des recommandations stratégiques concrètes en vue de remédier à la situation. Connaissance exhaustive des mandats institutionnels, des structures organisationnelles et des politiques des Nations Unies, ainsi que des directives et méthodologies relatives aux droits de l'homme. Capacité à entretenir des relations professionnelles fructueuses avec d'autres parties prenantes des Nations Unies, des ONG, des États ou des gouvernements, ainsi qu'à promouvoir le respect et l'intégration des droits de l'homme dans diverses sphères. Capacité à rechercher des méthodes de travail nouvelles et améliorées, à échanger sur les pratiques exemplaires et à intégrer les enseignements tirés dans les activités de la composante droits de l'homme. Capacité à mettre en corrélation les questions et perspectives de droits de l'homme avec les questions et activités de droits de l'homme et vice versa, ainsi qu'à les intégrer dans d'autres domaines, notamment dans l'action humanitaire, le développement, l'état de droit, les réformes en matière de législation et l'appui aux élections. Tirer fierté de son travail et de ses réalisations ; faire preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du sujet ; apporter à l’exécution de ses tâches la conscience et le souci d’efficacité voulus pour être en mesure d'honorer les engagements contractés, de tenir les délais impartis et d'obtenir les résultats escomptés ; agir pour des motifs professionnels plutôt que personnels ; persévérer face aux obstacles et aux difficultés ; garder son calme dans les situations de crise. Prendre la responsabilité de transversaliser la problématique hommes-femmes et d’assurer l’égale participation des femmes et des hommes dans toutes les activités.

APTITUDE À LA COMMUNICATION : S'exprimer clairement et efficacement, tant oralement que par écrit ; écouter les autres, bien les comprendre et donner suite comme il convient ; poser les questions voulues afin d'obtenir des éclaircissements et faciliter le dialogue ; adapter le langage, le ton, le style et la présentation au public auquel on s'adresse ; partager l'information avec tous ceux qu'elle intéresse et tenir chacun au courant.

APTITUDE À PLANIFIER ET À ORGANISER : Définir clairement des buts compatibles avec les stratégies convenues ; hiérarchiser les activités et tâches prioritaires ; modifier les priorités en fonction des besoins ; prévoir suffisamment de temps et de ressources pour mener sa tâche à bien ; tenir compte des risques et des imprévus dans la planification ; suivre l’exécution des plans et les modifier s’il y a lieu ; tirer le meilleur parti du temps dont on dispose.

SENS DES RESPONSABILITÉS : Assumer toutes ses responsabilités et honorer ses engagements ; livrer les produits dont on a la responsabilité dans les délais et au coût prévus, en se tenant aux normes de qualité ; se conformer aux règles et procédures de l’Organisation ; soutenir ses subordonnés, les encadrer et assumer la responsabilité des tâches qui leur sont déléguées ; prendre personnellement la responsabilité de ses propres erreurs et, le cas échéant, de celles de son service.

Formation

Diplôme universitaire du niveau de la maîtrise dans le domaine du droit, des sciences politiques, des relations internationales, des sciences sociales ou dans toute autre discipline apparentée. À défaut, un diplôme universitaire de premier cycle assorti de deux années supplémentaires d’expérience pertinente.

Expérience professionnelle

Au moins sept années d'expérience professionnelle, à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés, acquise sur le terrain et au Siège, dans le domaine des droits de l'homme, y compris en matière de cause et de résolution de conflits liés aux droits de l'homme conformément aux normes internationales. Une expérience en matière de supervision des droits de l'homme et d'établissement de rapports connexes est exigée, de même qu' au moins une année d'expérience dans le cadre d'opérations sur le terrain au sein du régime commun des Nations Unies (y compris des missions politiques et de maintien de la paix, ainsi que des institutions, fonds et programmes des Nations Unies) - ou dans une organisation internationale ou non-gouvernementale similaire - en situation de conflit ou d'après conflit. Une expérience de la réalisation d'enquêtes sur les questions de droits de l'homme est souhaitable.

Connaissances linguistiques

L’anglais et le français sont les langues de travail du Secrétariat de l'Organisation des Nations Unies. Pour le poste faisant l’objet du présent avis, la maîtrise de l’anglais écrit et oral est indispensable. La connaissance d'une autre langue officielle de l'Organisation est souhaitable.

Méthode d'évaluation

L’évaluation des candidats qualifiés pourrait inclure un exercice d’évaluation, pouvant être suivi d’un entretien d’appréciation des compétences.

Notice spéciale

Cet appel à candidature « Recrutement sur la base d'un fichier de candidats présélectionnés » est ouvert uniquement aux candidats figurant déjà dans la liste de candidats présélectionnés qui ont fait l’objet de l’approbation d’un organe central de contrôle des Nations-Unis (CRB). Seuls les candidats inscrits sur la liste pour des fonctions similaires et au même niveau seront considérés éligibles. Les candidats éligibles reçoivent un courrier électronique les invitant à candidater. Les candidats présélectionnés sont encouragés à postuler seulement s’ils sont intéressés et sont disponibles à accepter cette position au(x) lieu(s) d’affectation spécifié(s) dans l’appel à candidature. Postuler pour cet appel à candidature implique l'acceptation d'une offre d'emploi si le candidat est "sélectionné".

Charte des Nations Unies

Aucune restriction ne sera imposée par l'Organisation à l'accès des hommes et des femmes, dans des conditions égales, à toutes les fonctions, dans ses organes principaux et subsidiaires. (Charte des Nations Unies - Chapitre III, Article 8). Le Secrétariat des Nations Unies est un espace non-fumeurs.

Aucun frais de dossier

L’ONU NE PERÇOIT DE FRAIS À AUCUN STADE DU RECRUTEMENT (DÉPÔT OU TRAITEMENT DE LA CANDIDATURE, ENTRETIEN, FORMATION, ETC.), ET ELLE NE DEMANDE AUCUNE INFORMATION BANCAIRE.

Désolé, cet appel à candidature n'est plus disponible.
partager
Accueil | Confidentialite | Plan du site | Courriers frauduleux | Contactez-nous
Copyright 2021 United Nations. All rights reserved